Choisir un magasin :

= Retrait en magasin

Changement de magasin

Vous êtes sur le point de changer de magasin.

Votre panier actuel sera vidé.

Exclusivité web

Cette offre est proposée exclusivement sur castorama.fr.

Pour en bénéficier, vous allez être déconnecté de votre magasin.

Votre panier actuel sera vidé.

Peindre une pièce : plafond, murs, portes et fenêtres

Peindre une pièce : plafond, murs, portes et fenêtres

Peindre une pièce demande de la méthodologie tant dans la préparation que dans l’application. Des travaux qui contribuent à personnaliser et décorer votre intérieur.

 

Les différentes étapes

 

  • Etape 1/4 : avant de commencer

    1. Les peintures
    • Peinture acrylique ou glycéro ?
    - La peinture acrylique assure une tenue efficace dans le temps, elle ne jaunit pas. Son séchage est rapide. Les outils utilisés sont lavables à l’eau.
    - La peinture glycéro sèche moins vite (on a le temps detravailler). Elle couvre et se tend bien, elle convient ainsi aux supports à problèmes (plafonds tachés, auréolés...).
    • Monocouche ou bi-couche ?
    - Une seule couche suffit sur une ancienne peinture ou un support bien préparé.
    - L’application de deux couches est parfois nécessaire, cela dépend de l’état du support.

    2. La préparation
    Toutes les surfaces doivent avoir été soigneusement préparées au préalable. Les murs et le plafond doivent être lisses, sains et propres.
    • Colmater irrégularités et fissures, et décaper l’ancienne peinture (sur les radiateurs, par exemple).
    • Reboucher trous et fissures avec de l’enduit de lissage.
    • Choisir des pinceaux et rouleaux adaptés à la surface à peindre, à la peinture utilisée (acrylique, glycérophtalique, laque...etc.) et à l’aspect (plus ou moins lisse) désiré. Les rouleaux antigouttes sont très pratiques, pour le plafond comme pour les murs, car ils évitent les projections.
    • Pour les plafonds, préférer une peinture monocouche «spécial plafond».
    • Veiller à disposer d’un temps suffisant pour peindre un pan de mur entier ou tout le plafond. Le temps nécessaire dépend du type de peinture utilisé et de la surface de votre pièce.
    • Protéger des projections de peinture tout ce qui ne doit pas être peint, en particulier le sol, en étalant une bâche ou une feuille de polyane.
    • Protéger le haut des murs avec du ruban de masquage s’ils ne doivent pas être peints de la même couleur que le plafond, ainsi que les poutres et les plinthes.

  • Etape 2/4 : peindre le plafond

    1.
    • Si le plafond n’a jamais été peint, passer une sous-couche et laisser sécher avant d’appliquer la peinture de finition.
    • Peindre les bords du plafond et les poutres au pinceau.
    • Peindre les grandes surfaces au rouleau en trois passes croisées : une passe dans un sens, une seconde perpendiculaire, la troisième pour lisser, dans le même sens que la première. Cette dernière couche sera exécutée vers la fenêtre principale.

    2.
    • Pour peindre un plafond sans escabeau ni échafaudage, utiliser une perche à plafond. De longueur variable grâce à un manche télescopique elle est équipée d’un système dans lequel on fixe le manche du rouleau.

  • Etape 3/4 : peindre les murs

    1. Choisissez un escabeau d’une hauteur suffisante pour avoir un geste assez ample et pour peindre avec le minimum d’effort.
    • Si la pièce comporte une cimaise destinée à recevoir une autre couleur que celle des murs, la peindre avec un pinceau à réchampir (brosse ronde terminée en pointe) avant de passer la peinture de finition des murs. Peindre de la même façon les encadrements de fenêtres et de portes.

    2.
    • Lorsqu’ils sont secs, protéger cimaises et encadrements avec du ruban de masquage. Peindre le pourtour du mur au pinceau.

    3.
    • Peindre le mur au rouleau, par carré d’environ 1 mètre de côté, en trois passes croisées. D’abord verticalement, ensuite horizontalement et, à nouveau verticalement sans recharger le rouleau de peinture. Cette dernière passe sert à lisser.

  • Etape 4/4 : PEINDRE LES PORTES ET LES FENÊTRES

    1.
    • On peut peindre les fenêtres sans les démonter, mais il est plus simple de travailler «à l’horizontale». Cette solution s’impose pour les portes, sous peine de coulures inesthétiques.
    • Travailler dans un endroit aéré mais à l’abri de la poussière.
    • Pour les montants des Fenêtres, acheter un petit rouleau «spécial petites surfaces» ; il permet de peindre plus vite et plus régulièrement.
    • Pour les moulures, utiliser un pinceau à réchampir de bonne qualité qui garde une pointe bien formée.

    2. La protection des vitrages
    • Protéger le vitrage avec du ruban de masquage.
    • Protéger aussi les joints d’étanchéité car s’ils sont peints, ils perdent de leur efficacité.

    3. A chaque support sa technique
    • Sur du bois neuf, appliquer une sous-couche «spécial bois».
    • Appliquer une couche régulière de peinture au pinceau rond (brosse de pouce).
    • Utiliser un rouleau pour petites surfaces qui permet d’appliquer la peinture sur la largeur des montants et traverses.
    • On peut aussi utiliser un tampon à peindre. Composé d’un patin en velours mohair, ce tampon permet d’appliquer facilement les peintures glycérophtaliques ou acryliques sur des surfaces lisses.
    Lorsqu’on utilise plusieurs couleurs (par exemple pour une porte à panneaux), masquer au fur et à mesure les parties à protéger.

    3. Avis d’expert
    Que faire si on constate :
    • une légère granulation en surface ;
    • des craquelures ou des traces de pinceau ;
    • de petits plis. Il faut laisser sécher complètement la surface, poncer légèrement avec un abrasif fin et enfin passer une nouvelle couche de peinture. Dans certains cas, le décapage peut être indispensable.
    Pour éviter ces problèmes,
    • travailler dans un local tempéré, à l’abri des courants d’air et de la poussière ;
    • laisser bien sécher chaque couche avant de passer la suivante ;
    • lisser soigneusement la peinture ;
    • lorsqu’on peint au pinceau, bien nettoyer les peintures anciennes pour les dégraisser et prévenir les «refus» de peinture.


En savoir plus

Sécurité

• Pensez à bien aérer pendant et après vos travaux pour éliminer les solvants présents dans l’air.
• Pensez à porter des gants et un masque de protection.

Sécurité • Cimaise : moulure située en dessous du plafond.
Sécurité • Choisissez plutôt les peintures à l’eau et les peintures certifiées NF
• Environnement qui contiennent moins de solvant.
• Vos résidus de chantier (solvants et fonds de pots de peinture) doivent être amenés en déchetterie afin qu’ils soient traités correctement.
• Choisissez un escabeau d’une hauteur suffisante pour avoir un geste assez ample et pour peindre avec le minimum d’effort.
• Pour peindre de façon précise, tenez le pinceau comme un crayon, en prenant appui sur le petit doigt.
• Ne chargez pas trop le pinceau ou le rouleau pour peindre les moulures afin d’éviter les excès de peinture le long des saillies ou aux angles.
Les produits :
• peinture pour murs et plafonds,
• peinture pour boiseries,
• diluant,
• ruban de masquage,
• gants,
• masque de protection.
Les outils
• bâche ou feuille de polyane,
• tréteaux,
• escabeau,
• ciseaux,
• pinceaux plats,
• pinceaux à réchampir,
• rouleaux à plafond, à mur, rouleau laqueur,
• baguette ou mélangeur en plastique,
• bac à peindre avec grille d’essorage.
Newsletter pour faire le plein d'idées déco, promotions, nouveautés

PRIX APPEL LOCAL
du lundi au samedi de 08h00 à 20h00


En savoir plus

En savoir plus

En savoir plus

En savoir plus
Les catalogues Castorama