Choisir un magasin :

= Retrait en magasin

Changement de magasin

Vous êtes sur le point de changer de magasin.

Votre panier actuel sera vidé.

Exclusivité web

Cette offre est proposée exclusivement sur castorama.fr.

Pour en bénéficier, vous allez être déconnecté de votre magasin.

Votre panier actuel sera vidé.

Poser des plaques de mosaique

Poser des plaques de mosaïque

La mosaïque offre de nombreuses possibilités de couleurs, de formes et de frises. Elle est vendue en plaque, sur trame ou papier kraft. Ainsi, sa pose est quasiment identique à celle d’un carrelage ordinaire.

 

Les différentes étapes

 

  • Etape 1/6 : avant de commencer

    1. A savoir
    Les plaques de mosaïque sont en général d’un format de 30 à 35 cm de côté. Elles sont composées de carreaux de 2,5 x 2,5 cm, l’envers collé sur une trame nylon ou l’endroit fixé sur du papier kraft.
    La pose des plaques de mosaïque est possible à l’extérieur comme à l’intérieur, en pose murale ou au sol en fonction de leur résistance (renseignez- vous auprès d’un vendeur). Il existe un large éventail de mosaïques aux matières, couleurs et formes variées. Il est possible d’associer des carreaux de ton différent : frises prêtes à l’emploi ou à réaliser soi-même... Rendez-vous au rayon revêtement de sol de votre magasin

    2. Choisir les produits
    Colle : pour la pose murale, employer de la colle en pâte prête à l’emploi. Elle est adaptée au poids des plaques de mosaïque. Pour la pose au sol, utiliser du mortier-colle en poudre conditionné en sac.
    Spatule : étaler la colle ou le mortiercolle à la spatule crantée. Le choix de la spatule dépend
    de l’épaisseur des plaques et du type de pose :
    - spatule crantée de 5 mm pour mosaïques minces (émaux),
    - spatule crantée de 6 mm pour grès émaillés plus épais,
    - denture en V pour la pose murale,
    - denture en U pour la pose au sol.

  • Etape 2/6 : la préparation

    1. Les plaques de mosaïque se posent sur tout type de support. Cependant, il est nécessaire que celui-ci soit sec, propre, plan et lisse. Consulter les fiches conseil n°40.02 «Poser votre carrelage mural» et 40.04 «Poser votre carrelage au sol».

    2. Traçage au mur
    • Au centre de la pièce, mesurer la hauteur d’une plaque augmentée de l’épaisseur du joint à partir de la plinthe ou du sol.
    • Tracer à l’aide d’un niveau à bulle un trait horizontal A-B.

    3. Traçage au mur
    • Tracer un axe vertical X-Y à l’aide d’un cordeau traceur ou d’un fil à plomb et d’une règle. Le point d’intersection servira de point de départ à la pose de la 1èr8 rangée.
    • Clouer des tasseaux «guides’ le long des deux axes.

    4. Traçage au sol
    • Tracer l’axe A-B avec une équerre et une règle perpendiculairement au seuil d’entrée de la pièce. Cet axe est situé au centre de la pièce.
    • Tracer ensuite la perpendiculaire X-Y passant par le milieu de l’axe A-B à l’aide d’une règle et d’une équerre de maçon..

    5. Traçage au sol
    • Le point O servira de départ à la pose de la 1ère rangée.
    • Matérialiser ces deux axes au cordeau à tracer.

    6. Traçage au sol
    • Poser «à blanc» le long de l’axe visuel à partir du seuil d’entrée, une première rangée de plaques entières de mosaïque.
    • Disposer ensuite une deuxième rangée perpendiculairement à la première

  • Etape 3/6 : la pose au mur

    1.
    • Etaler la colle horizontalement à la truelle et la strier à la spatule crantée (5 mm) en un seul passage sur une surface de 0,5 m2.
    • Commencer à l’intersection et en longeant l’axe A-B.

    2.
    • Positionner la première plaque «entière» dans l’angle.
    • Carreler ensuite le lor rang en se servant du tasseau comme base.
    • Placer les croisillons dans les angles au fur et à mesure afin d’obtenir des joints réguliers.

    3.
    • Tapoter légèrement chaque plaque avec un maillet et une batte de carreleur afin d’écraser les sillons de colle.
    • Eviter de faire glisser la plaque sur le support encollé, un bourrelet de colle pourrait se former.

    4.
    • Pour ne pas voir le raccord entre deux plaques, débuter la pose de la seconde rangée par une demi-plaque, celle de la troisième rangée par une plaque entière et ainsi de suite.
    • Oter immédiatement avec une éponge humide les éventuels débordements de colle.
    • Laisser sécher 12 heures, enlever les tasseaux, puis poser les plaques périphériques.
    • Dans le cas de mosaïque sur un papier kraft, passer une éponge mouillée dès que la colle est sèche, pour retirer facilement le papier.

    5. Frises
    • Pour obtenir de belles compositions originales, associer sur une même plaque des carreaux de teintes différentes : frises prêtes à poser ou à réaliser soi-même.
    • Dans ce cas, tracer le décor sur papier avant de débuter.
    • Couper au cutter la trame nylon des carreaux à changer.
    • Oter les carreaux concernés et poser la plaque.
    • Positionner ensuite les carreaux aux endroits désirés

  • Etape 4/6 : la pose au sol

    1.
    • Débuter l’application du mortier-colle le long de l’axe O-A.
    • Etaler perpendiculairement à la truelle le mortier-colle. Le strier à la spatule crantée en un seul passage sur une surface de 0,5 m2.

    2.
    • Commencer la pose des plaques de mosaïque le long de l’axe O-A et en allant vers le mur opposé à la porte d’entrée pour sortir par une zone non carrelée.

    3.
    • Tapoter légèrement chacune des plaques avec un maillet en caoutchouc et une batte de carreleur.
    • Toute la surface de la plaque doit reposer sur le mortier-colle.
    • Entre chaque plaque, poser un croisillon pour respecter la largeur des joints.

    4.
    • Vérifier régulièrement l’horizontalité et la planéité de l’ensemble des plaques à l’aide d’une règle en aluminium et d’un niveau à bulle.

    5.
    • Continuer la pose, rangée par rangée, en vérifiant régulièrement l’alignement des joints avec un cordeau ou une règle.

    6.
    • A la pose de la dernière plaque entière, enlever à la spatule l’excédent de mortier colle.
    • Laisser sécher 12 heures puis poser les plaques périphériques.

  • Etape 5/6 : les coupes

    1. Coupes droites
    • Pour réaliser les coupes droites au mur ou au sol, utiliser un coupe verre.
    Coupes d’angle
    • Tracer une première fois en largeur, et une seconde fois en longueur.

  • Etape 6/6 : les raccords, les joints

    1. Profilés de transition
    • Pour former un joint net et progressif entre des plaques de mosaïque et la moquette, le parquet ou tout autre revêtement,
    poser des profilés en fin de chantier.

    Joints
    • Pour assurer l’étanchéité avec les éléments sanitaires, intégrer des profilés 1/4 de rond PVC ou des baguettes d’étanchéité.

    Profilés de bordure
    • Pour réaliser une finition parfaite des carreaux de bordure (plan de travail, escalier...), poser les profilés au fur et à mesure de la pose. Leur rôle est d’une part de parfaire la finition du travail et d’autre part d’empêcher l’humidité de pénétrer sous les plaques et d’altérer la colle.
    • Jointoyer avec du joint en poudre «prêt à l’emploi» (blanc, gris ou coloré) et balayer avec une raclette caoutchouc.
    • Pour améliorer les performances du joint, ajouter un assouplissant mélangé à l’eau de gâchage puis appliquer, après séchage, un protecteur de joints.
    • Pour assurer l’étanchéité autour des éléments de cuisine, de salle de bain... poser un joint de silicone prêt à l’emploi.


En savoir plus

Sécurité

• Portez des gants lors de l’utilisation du mortier colle.
• Plaque de mosaïque avec papier kraft : le papier ne doit pas être collé contre le mur !
• Plaque de mosaïque sur trame : la trame doit être collée contre le mur.
• Utiliser avec précaution les outils de coupe tels que : pince bec de perroquet et coupe verre.

Sécurité • Pour éviter les différences de nuances de couleurs et de dimensions, acheter les plaques de mosaïque au même endroit et en un seul lot.
• Pour les pièces de plus de 15 m2, créer un vide de 3 mm minimum sur le pourtour de la pièce entre la première plaque et les murs pour éviter les risques de soulèvement.
Les produits :
• mosaïque,
• colle en pâte «prête à l’emploi» (pose murale),
• mortier-colle en poudre (pose au sol),
• joint en poudre ou en pâte «prêt à l’emploi» (blanc, gris ou coloré],
• assouplissant pour joint (douche),
• silicone pour sanitaire,
• profilé 1/4 de rond PVC ou baguette d’étanchéité de baignoire et de bac à douche,
• protecteur de joints,
• croisillons (1,5 mm ou 2 mm),
• profilés de bordure ou de transition (pose au sol).
Les outils :
• règle,
• mètre,
• niveau à bulle,
• cordeau à tracer,
• truelle,
• maillet en caoutchouc,
• batte de carreleur,
• éponge,
• cutter,
• coupe verre,
• raclette caoutchouc,
• pince bec de perroquet
• gants de protection.
Pose murale :
• spatule crantée en V,
• fil à plomb,
• tasseaux,
• clous.
Pose au sol :
• spatule crantée en U,
• équerre.
Newsletter pour faire le plein d'idées déco, promotions, nouveautés

PRIX APPEL LOCAL
du lundi au samedi de 08h00 à 20h00


En savoir plus

En savoir plus

En savoir plus

En savoir plus
Les catalogues Castorama