Forte affluence Drive 2h : nous vous recommandons fortement de prendre RDV pour le retrait de votre commande
(à effectuer après la confirmation de commande à réception d'un SMS ou Email).

Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Comment mieux insonoriser un jardin

4 astuces pour un jardin plus calme

Un jardin est un véritable atout pour une maison. Véritable havre de paix, il est parfait pour se détendre à l’extérieur. Cependant, les nuisances sonores peuvent vous empêcher de bien profiter de cet espace extérieur. Pas besoin de rester enfermé à l’intérieur pour autant : des solutions faciles à mettre en place existent pour insonoriser votre jardin. Nous vous proposons ici quatre astuces pour un jardin plus calme. 

4 astuces pour un jardin plus calme

Installer une clôture est une très bonne astuce pour insonoriser votre jardin. La clôture agit alors comme une déviation pour les sons qui vous entourent, rendant alors votre jardin plus silencieux. ​​

Pour qu’une clôture face office d’insonorisation, il faut bien la choisir : optez pour une clôture pleine, d’une hauteur minimum d’1m80. Quant aux matériaux de cette clôture, cela dépendra de vos goûts et de votre budget. 

Installer une clôture
Les clôtures transparentes​​

Les clôtures transparentes​​

Les clôtures transparentes sont idéales si vous souhaitez atténuer le bruit sans perdre en luminosité. ​​

Elles s’intègrent parfaitement à la verdure, et savent se faire discrètes. ​

Certaines de ces clôtures peuvent également être amovibles, en se repliant sur elles-mêmes par exemple. ​​

Parfait si vous souhaitez créer un espace détente modulable dans votre jardin

Les clôtures opaques​​

Les clôtures opaques​​

Optez plutôt pour une clôture opaque si vous souhaitez également cacher un vis-à-vis gênant, et vous faire oublier vos voisins. ​

Pour ce type de clôture, plusieurs matériaux vous seront proposés : le bois, le PVC ou l’aluminium notamment. 

Les clôtures opaques​​

Chacun de ces matériaux comporte des avantages comme des inconvénients ! ​​

Le bois est apprécié pour son authenticité, et s’intègre très bien à la nature et aux végétaux.​​

Il demande cependant de l’entretien chaque année, et a tendance à griser au fil du temps.​

Le PVC et l’aluminium

Le PVC et l’aluminium, eux, ne demandent aucun entretien. Le PVC dispose également d’un très bon rapport qualité/prix. ​

Il reste cependant fragile et peu durable. ​​

Contrairement à l’aluminium ! Très résistant dans le temps, ce matériau est facilement personnalisable et offre une large variété de coloris et de finitions.

Les clôtures végétalisées​​

Les clôtures végétalisées sont une bonne option si vous souhaitez un jardin très vert et naturel. Véritables touches de décoration dans votre extérieur, elles permettent elles aussi d’insonoriser votre jardin. ​

Elles sont composées d’une clôture fixe, généralement un claustra en bois ou un grillage, sur lequel poussent des végétaux. Ce type de clôture a pour avantages de demander peu d’emprise au sol et d’être facile d’entretien. 

Les clôtures végétalisées​​

Les végétaux qui composent ce type de clôture doivent être persistants, faciles à entretenir, et à la croissance peu rapide. ​

Le lierre est, par exemple une plante recommandée pour une clôture végétalisée, mais également le jasmin, le chèvrefeuille, ou encore des clématites ou des rosiers grimpants, pour une clôture fleurie à la belle saison. ​​

Pour une clôture efficace contre le bruit tout en restant esthétique, il est également possible d’associer des plantations au feuillage caduque à d’autres plus saisonnières. 


Planter une haie

Contrairement aux clôtures qui vont dévier les bruits, les haies vont les absorber. ​​

Elles sont donc très efficaces sur des sons de faibles intensité, mais constants, tout en permettant également de cacher un vis-à-vis qui ne vous convient pas.

Il est conseillé alors de choisir une haie à feuillage persistant, qui conservera son aspect et atténuera les bruits tout au long de l’année. 

des arbres déjà grands

Choisissez également des arbres déjà grands, afin qu’ils atteignent en peu de temps la hauteur optimale pour une haie, qui est d’environ 2 mètres.​

Le cyprès de Leyland est un choix judicieux. C’est la variété de plantes pour haies qui a la croissance la plus rapide. 


Original et plein de charme, un espace aquatique est également une très bonne astuce pour couvrir un bruit que l’on veut atténuer. Ce sont alors les bruits d’eau qui viennent couvrir des bruits nuisibles comme une route trop fréquentée à votre goût. 

Aménager un espace aquatique

Plusieurs installations aquatiques sont possibles, comme par exemple la fontaine, la mare ou la cascade. 

La fontaine​​

La fontaine​​

Contemporaine ou plus classique, la fontaine ajoute une touche d’originalité à votre jardin, sans pour autant prendre beaucoup de place. ​​

Et pourquoi ne pas craquer pour une fontaine zen, et son ambiance relaxante ?

La cascade​​

La cascade​​

Plus imposante que la fontaine, la cascade est idéale pour les grands espaces. ​​

Elle crée une atmosphère particulière dans votre jardin, et son bruit intense couvre parfaitement bien les nuisances sonores. 

La mare​​

La mare​​

Les mares sont en ce moment très tendance. Elles permettent de recréer tout un écosystème dans votre jardin, et offrent un charme très pittoresque. ​​

Il est même possible de transformer cet espace aquatique en piscine naturelle !


Une berme est un monticule de terre formant une crête, utilisé pour vallonner un terrain plat et pour créer des espaces de plantations. En plus de dynamiser visuellement votre jardin, des bermes astucieusement disposées peuvent vous aider à diminuer les bruits environnants.

Définir des bermes

Une berme, placée entre la route et le jardin, permet de réduire efficacement les bruits de la circulation.

Définir des bermes

La construction d’une berme demande quelques conditions pour atténuer efficacement les nuisances sonores. ​​

La base de la berme doit notamment être 5 fois supérieure à sa hauteur, et la berme doit être construite entre vos espaces de vie (terrasse, piscine, cuisine d’été, …) et la zone de nuisance à masquer (route, voisins, …). ​​

Une berme peut supporter tous types de végétation. A vous de jouer ! ​

Graminées, arbustes persistants ou encore rocaille, tout dépend de vos goûts et de l’ambiance que vous souhaitez créer dans votre jardin ! 

A partir de ces 4 astuces, que vous pouvez réaliser seules ou cumulées, vous avez toutes les cartes en main pour mieux insonoriser votre jardin. Et enfin profiter de vos espaces extérieurs comme il se doit !