Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Choisir les équipements pour évacuer les eaux de pluie

Gouttières, descentes, drains, caniveaux…

Les éléments qui permettent de réaliser l’évacuation des eaux de pluie sont nombreux et ils existent sous diverses formes et matériaux. Suivez tous nos conseils pour obtenir un réseau d’évacuation de l’eau pluviale adapté à la configuration de votre toiture ainsi qu’à la pluviométrie de votre région.

Choisir les équipements pour évacuer les eaux de pluie


Raccordées à la gouttière, les descentes pluviales acheminent l’eau jusqu’au pied de l’habitation. Elles peuvent être apparentes en façade ou intégrées à l’intérieur de l’habitation.

La descente d’eau pluviale est disponible dans des diamètres variés :

  • 50 mm minimum pour les sections arrondies
  • 60 mm minimum pour les sections carrées
  • Jusqu’à 100 mm pour certains modèles

Elle est disponible en sections de 1, 2 ou 3 mètres, chaque section de descente s’emboitant les unes dans les autres sur 5 cm pour assurer une parfaite étanchéité.

Choisir des descentes pluviales

Afin de garantir une harmonie de l’installation, utilisez des descentes de même matériau que la gouttière ou le chéneau.

La bonne info

Choisissez tous vos équipements d’évacuation des eaux dans une même gamme et une même marque pour assurer une bonne homogénéité et une excellente étanchéité de l’ensemble.

Choisir le diamètre des descentes

Le diamètre des descentes dépend du diamètre des gouttières (développement) que vous avez choisies, qui dépend lui-même de la surface projetée du toit. Cette dernière représente la projection de la toiture sur un plan horizontal, surface plus petite que la surface réelle du toit à cause de la pente.

Choisir des descentes pluviales
La bonne info

Dans le cas d’une descente intérieure encastrée dans le bâti et lorsque le coffrage d’encastrement se situe dans une pièce habitée, il est recommandé d’utiliser des colliers de fixation antivibratoires et d’incorporer de l’isolant pour insonoriser la gaine et atténuer l’effet caisse de résonance qui se produit lors de l’écoulement de l’eau. 
Par ailleurs, il est également nécessaire d’installer une trappe de visite proche du sol afin de pouvoir entretenir ou curer les canalisations en cas d’engorgement.


Si vos surfaces extérieures sont bétonnées ou carrelées, l’eau de pluie qui ruisselle oblige à prévoir des caniveaux de récupération en bas de pente ou des siphons de sol capables de collecter l'eau en cas de fortes averses.

Il est également recommandé de placer des drains enterrés au niveau des fondations en sous-sol afin d’éviter toute remontée d’eau par infiltration à l’intérieur de votre logement.

Le caniveau

Choisir des caniveaux, siphons de sol et drains

Le caniveau est une rigole généralement de forme rectangulaire recouverte d’une grille perforée amovible. Il est encastré dans le terrain de façon à ce que sa partie supérieure affleure le niveau du sol fini.

Il est utilisé pour collecter l’eau ruisselante sur une grande longueur, comme par exemple autour d’un garage.

Les caniveaux sont le plus souvent en PVC, en polypropylène ou en composite, matériaux qui peuvent se découper facilement. Il existe également des modèles de caniveau dont la structure est en béton polyester. Plus résistant, ce matériau est lourd à manipuler et plus difficile à couper.

Les caniveaux sont disponibles en sections d’un mètre à raccorder entre elles jusqu’à obtenir la longueur désirée. Plus ou moins larges et profonds, ils se choisissent en fonction de la quantité d’eau ruisselante à évacuer (surface au sol) et donc de la pluviométrie de votre région. À l’extrémité, plusieurs diamètres de sortie (fond de naissance) sont connectables pour raccorder le tuyau d’évacuation.

Le siphon de cour, avaloir ou siphon de sol

Choisir des caniveaux, siphons de sol et drains

Le siphon de cour, aussi appelé avaloir ou siphon de sol, ressemble au caniveau mais il est plus petit. De forme carrée ou cylindrique, il dispose d’un panier pour collecter les déchets des eaux pluviales et les jeter.

À la différence du caniveau, le siphon de cour recueille l’eau provenant de diverses pentes formées à cet effet. Ce système d’évacuation se trouve généralement à la jonction des pentes d’écoulement d’une cour, d’un balcon ou d’un toit terrasse.

Le siphon de cour est le plus souvent disponible en PVC ou en polypropylène ainsi qu’en divers coloris (noir, gris, beige).

Il présente une sortie horizontale ou verticale multidiamètre (63/80/100 mm) qu’il est nécessaire de choisir en fonction du volume d’eau à évacuer.

Le drain

Le drain est un tube de 100 à 160 mm en PVC, béton poreux ou terre cuite, qui présente des perforations régulières en partie supérieure. Il faut l’enterrer au pied des fondations sur toute la périphérie de la structure de l’habitation (semelle).

Le drain est particulièrement utilisé pour drainer les terrains en pente, les sols argileux ou limoneux, plus sujets à retenir l’eau au pied des fondations et à créer des infiltrations à l’intérieur de l’habitation.

Le drain en PVC est le plus facile à installer. Optez pour des drains rigides et non souples, ces derniers étant réservés uniquement à l’épandage agricole. Ils se découpent facilement mais leur mise en place nécessite un soin particulier.

Pour toutes vos questions, nos experts en magasin sont à votre disposition afin de vous accompagner dans vos projets.