Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Comment percer selon le matériau

Percer un matériau facilement

Percer droit, à la bonne vitesse et à la bonne profondeur ? Suivez toutes nos astuces pour percer les différents matériaux tels que le bois, la plaque de plâtre ou encore le carrelage, dans les règles de l’art.

Percer un matériau facilement

Bien percer selon le matériau

Important

Avant tout perçage dans un mur ou une cloison, munissez-vous d’un détecteur de matériaux et assurez-vous qu'aucune conduite électrique ou d'eau ne se trouve à l’endroit prévu.

Le bois

Le bois

Utilisez une mèche à bois : un foret à béton ou à métaux noircirait le bois en le brûlant.

Pour obtenir des bords propres, sans éclats, percez du côté apparent.

Lors du perçage, retirez partiellement la mèche du trou, à plusieurs reprises, pour permettre aux copeaux de s’évacuer, surtout si le matériau à percer est épais.

La bonne info

Lorsque la pointe de la mèche commence à sortir de l’autre côté, percez le bois par l’autre côté afin d’éviter qu’il n’éclate. Sinon, placez une planche martyre sous le support à percer.

La plaque de plâtre

La plaque de plâtre

Si vous souhaitez fixer des objets légers (cadres et tableaux), vous pouvez vissez directement une cheville auto-perceuse ou auto-foreuse.

Pour percer ce matériau tendre avec une perceuse, commencez à vitesse lente puis terminez à vitesse rapide, sans utiliser le mode percussion.

La bonne info

Pour percer un trou dans une plaque de plâtre, utilisez une mèche à bois, idéale pour les matériaux tendres.

La brique

La brique

Utilisez un foret en carbure de tungstène. Si la brique est creuse, l’utilisation du mode percussion n’est pas nécessaire.

Protégez-vous des poussières en portant des lunettes de protection.

La bonne info

La poussière de brique tache : aspirez-la plutôt que de la balayer afin d’éviter qu’elle n’imprègne vos revêtements.

Le béton

Le béton

Pour percer du béton, utilisez un perforateur burineur équipé d’un foret en carbure de tungstène, plus résistant à la chaleur. Choisissez un diamètre supérieur à celui de la cheville que vous poserez. Un foret à 4 taillants (arêtes de coupe) sera très efficace pour percer du béton armé.

Protégez-vous des éclats et portez un casque auditif, le mode percussion étant particulièrement bruyant.

En cours de perçage, retirez partiellement le foret du trou afin d’évacuer les résidus de matière. Veillez à percer bien droit.

Le carrelage

Utilisez un foret à faïence en forme de lance, commencez à percer à vitesse lente puis augmentez la vitesse une fois le carrelage suffisamment marqué.

N’utilisez pas le mode percussion afin d’éviter de fêler le carrelage.

La bonne info

Pour éviter que la perceuse ne dérape et ne raye votre carrelage, collez plusieurs couches d’adhésif de masquage sur le carreau, à l’endroit de perçage.

Le métal

Le métal

Pour guider le foret, marquez le point de perçage avec un pointeau ou un clou.

Pour percer du métal, réglez la vitesse en fonction du trou à percer : plus le trou est grand et le métal épais, plus la vitesse doit être lente.

L’idéal est de commencer par percer avec un foret de diamètre inférieur puis changer de taille de foret jusqu’à obtenir un trou au diamètre désiré.

Pensez à utiliser de l’huile de coupe sur le foret pour le refroidir si nécessaire.

Le verre

Le verre

Utilisez un foret en forme de demi-lune, adapté au perçage du verre.

Pour marquer le verre, commencez à vitesse lente, sans exercer de forte pression. Lorsque le foret accroche le verre et ne glisse plus, augmentez progressivement la vitesse de rotation de la perceuse.

Les astuces pour bien percer

La vitesse de perçage

Plus la vitesse est importante, plus la mèche ou le foret chauffe. Pour éviter de les échauffer, adaptez la vitesse en fonction de la dureté du matériau à travailler et du diamètre du trou à percer.

D’une manière générale, plus le matériau est dur et le diamètre important, plus la vitesse doit être basse. Par exemple, pour un trou de 6 mm de diamètre dans du bois tendre, choisissez une vitesse de 3000 tours par minute (tr/min), contre 1000 tr/min pour un trou de 10 mm dans du béton.

Les astuces pour bien percer

Percer droit

Sur le bois, le métal ou certains matériaux tendres, marquez l’endroit de perçage à l’aide d’un pointeau ou avec un clou et un marteau.

La bonne info

Placez une rondelle ou un joint de plomberie au milieu du foret. Pendant le perçage, faites en sorte que la rondelle ne glisse pas, preuve que votre foret est bien perpendiculaire au mur à percer.

Percer à la bonne profondeur

Si votre perceuse ne dispose pas de butée de profondeur, collez de l’adhésif de masquage sur votre foret, jusqu’à la profondeur de perçage souhaité. Percez, jusqu’à ce que l’adhésif de masquage placé sur le foret atteigne le matériau.

Si vous souhaitez fixer une vis, posez votre foret et votre vis l’un à côté de l’autre, en les alignant. Collez de l’adhésif de masquage sur votre foret, à la hauteur de la tête de vis.

Éviter la poussière

Éviter la poussière

Lorsque vous percez une surface verticale, collez et repliez de l’adhésif de masquage ou une feuille sur le mur, sous le trou à percer. Ainsi, vous formez une gouttière dans laquelle vous récupérez la poussière de perçage.

De la même manière que l’adhésif de masquage, vous pouvez également utilisé une enveloppe pour percer sans poussière.

Pour toutes vos questions, nos experts en magasin sont à votre écoute et vous accompagnent dans vos projets.