Accueil

à droite

Electricité

à droite

Interrupteur et disjoncteur différentiel

à droite

Filtres

Interrupteur et disjoncteur différentiel

Un interrupteur différentiel permet de détecter un problème électrique et d'isoler l'appareil en défault. Pouvant être utilisé avec un disjoncteur classique, un disjoncteur différentiel garantit efficacement la sécurité des installations domestiques de la maison. De type AC pour les circuits standards ou A pour les circuits alimentant des équipements particuliers (cuisinière, lave-linge, etc.), nos interrupteurs et disjoncteurs différentiels vous offrent une protection optimale.

39 produits

Voir plus Tableau électrique et protection

Affichage de 24 sur 39 produits

En voir plus

Les disjoncteurs différentiels

Le disjoncteur différentiel est un composant du tableau électrique, conçu pour protéger les installations électriques, mais aussi les utilisateurs.

Quel est le rôle d'un disjoncteur différentiel  ?

Un disjoncteur différentiel prévient les accidents et les dommages matériels en coupant le courant électrique lorsque cela s'avère nécessaire.

Le fonctionnement d'un disjoncteur différentiel

Le disjoncteur différentiel détecte les courts-circuits, les surcharges, ainsi que les différences d'intensité entre la phase et le neutre dans vos circuits électriques. Lorsqu'un tel évènement se produit, le disjoncteur différentiel s'enclenche et fait disjoncter le circuit. Si cela arrive, il faut trouver la cause de la disjonction et y remédier. Le défaut peut provenir par exemple d'un appareil aux câbles usés, ou d'un éclairage extérieur qui n'est plus étanche. Il convient de débrancher tous les appareils, puis de re-enclencher le disjoncteur. Rallumez ensuite tous les dispositifs un par un, en prenant soin de ne pas toucher aux parties métalliques de façon à éviter une électrocution potentielle, afin de détecter l'origine du problème.

L'installation d'un disjoncteur différentiel

Comme pour réaliser tous les travaux d'électricité, il est fortement conseillé de recourir à un professionnel pour le branchement d'un disjoncteur différentiel si vous ne maîtrisez pas parfaitement les techniques. En effet, il est essentiel que les installations électriques soient conformes aux normes afin d'assurer la sécurité des utilisateurs.

Les différents types de disjoncteurs différentiels

Plusieurs types de disjoncteurs différentiels sont couramment employés pour un usage domestique. Le modèle AC est prévu pour un usage domestique avec des installations telles que l'éclairage, un four ou un sèche-linge. Le disjoncteur courbe D, quant à lui, est idéal pour des appareils qui nécessitent un fort apport en électricité au démarrage, par exemple un système de VMC ou une pompe à chaleur.

 

Les questions que vous vous posez sur les disjoncteurs différentiels

Quelle est la différence entre un disjoncteur et un disjoncteur différentiel ?

La différence entre un disjoncteur et un disjoncteur différentiel est que le premier fait disjoncter le courant lorsqu'il détecte des surcharges ou des courts-circuits, afin d'éviter d'endommager le circuit électrique et les appareils qui y sont reliés, alors que le second différentiel protège de plus les personnes. Le disjoncteur différentiel coupe l'alimentation dès qu'une fuite de courant est détectée.

C'est quoi, un interrupteur différentiel ?

Un interrupteur différentiel est un composant électrique installé sur le tableau électrique. Il sert à détecter les différences de courant et protège ainsi les utilisateurs des appareils électriques.

Quelle est la différence entre un disjoncteur différentiel et un interrupteur différentiel ?

Le disjoncteur différentiel fonctionne selon le même principe qu'un interrupteur différentiel, mais il détecte également les différences d'intensité, ce qui permet d'éviter d'endommager les appareils électriques et prévient les électrocutions.