Comment choisir un ventilateur​

De l’importance de bien choisir votre ventilateur​

Lors des grandes chaleurs estivales, l’utilisation d’un ventilateur est toujours appréciable. Pour autant, il n’est pas forcément évident de choisir un appareil de qualité parmi les nombreux ventilateurs disponibles. Gamme, modèle, caractéristiques, modes, usages, prix : quels critères prendre en compte pour bien choisir votre ventilateur ? ​

Quel ventilateur choisir ?​Quel ventilateur choisir ?​Quel ventilateur choisir ?​Quel ventilateur choisir ?​

Quel est le fonctionnement d’un ventilateur ?

Le ventilateur​

Afin de comprendre le fonctionnement d’un ventilateur, il faut d’abord le distinguer du climatiseur. ​

En effet, une confusion revient souvent à ce sujet : certaines personnes pensent que le ventilateur est capable de rafraîchir l’air de la pièce. ​

Mais cela est faux : contrairement au climatiseur, le système du ventilateur est élémentaire puisque celui-ci se contente de brasser l’air ambiant. ​

Cela a pour effet de créer une sensation de fraîcheur dans la pièce, mais la température elle-même ne diminue pas. Le ventilateur impacte la température ressentie, et non la température réelle.​

Alors, comment expliquer ce phénomène ? ​

- Grâce à ses pales, le ventilateur fait varier les flux d’air, qu’ils soient chauds ou froids ;​
- De cette manière, il génère une sorte de vent artificiel ;​
- Ce vent artificiel donne une sensation de fraîcheur à proximité ;​
- Plus la quantité d’air brassé est importante, plus la sensation de fraîcheur l’est aussi.​

La bonne info

Avant de choisir un ventilateur, il est indispensable de prendre en compte les limitations de ce type d’équipements. En cas de canicule, ceux-ci deviennent bien souvent inutiles au bout d’un certain temps, puisqu’ils se contentent de brasser de l’air chaud. Même les meilleurs ventilateurs de l’offre actuelle ont leurs limites.​

Les différents modèles de ventilateurs​

Le ventilateur brumisateur

Avec le temps, les différents modèles de ventilateurs se sont multipliés. ​

Il existe aujourd’hui un large choix de produits offrant des fonctionnalités et des modes spécifiques en fonction de vos besoins. ​

On trouve des ventilateurs sur pied ou à placer sur un meuble, à fixer sur une surface, mais aussi à poser au sol de type industriel ou sous la forme d’une colonne oscillante. ​

Plus original encore, on peut désormais acheter des ventilateurs sans pales.​

Découvrez tous les modèles de ventilateurs

  • Les ventilateurs à pales​

Il s’agit du modèle de ventilateurs le plus commun. Les ventilateurs à pales se déclinent en quatre versions :​

1 - Le ventilateur sur socle (ou ventilateur de table)​

Ventilateur à pales

On le pose à proximité de soi, sur un bureau ou sur une table. ​

Léger, économique et facile à utiliser, le ventilateur sur socle est simple à bouger. ​

C’est un parfait ventilateur d’appoint bénéficiant en général de trois vitesses et d’une rotation à 80°. ​

En revanche, pour sa hauteur, tout dépend de là où vous décidez de le placer.​

Découvrez tous les ventilateurs de table​

Ventilateur sur pied

2 - Le ventilateur sur pied

D’une taille plus importante que le ventilateur sur socle, le ventilateur sur pied est également simple à déplacer. ​

Son avantage est évident : vous pouvez régler sa hauteur et ajuster le brassement de l’air de manière plus précise. ​

Là encore, on trouve en général trois vitesses pour contrôler le débit de l’air, ainsi qu’une rotation à 90°.​

Découvrez tous les ventilateurs sur pied​

3 - Le ventilateur de plafond et le ventilateur mural​

Il s’agit de ventilateurs fixes. On les place à un endroit spécifique de la pièce, au plafond (ou parfois, au mur). Plus complexe à installer que les ventilateurs mobiles (qui nécessitent simplement une prise de branchement), ce ventilateur doit être raccordé au réseau électrique de la maison afin d’être mis en marche. ​

Son efficacité est importante, puisqu’il brasse l’air de manière homogène en faisant remonter la chaleur. En général, la vitesse maximale offerte par cet équipement est de 175 tours par minute.​

Découvrez tous les ventilateurs de plafond et muraux

Ventilateur 1Ventilateur 1Ventilateur 1Ventilateur 1
Ventilateur

4 - Le brasseur d’air (ou ventilateur industriel)​

Il s’agit du plus puissant des ventilateurs à pales. De fait, son utilisation est privilégiée dans les grandes pièces, du type garage ou atelier. ​

D’une taille et d’un poids raisonnables, le brasseur d’air n’est pourtant pas fait pour être déplacé et doit être posé à même le sol. ​

En acier, le brasseur d’air est souvent utilisé par les professionnels et dispose d’une vitesse comprise entre 850 et 1050 tours par minute. De fait, ce ventilateur est loin d’être silencieux.​

Découvrez tous les ventilateurs industriels​

Ventilateur
  • Les ventilateurs en colonne​

Aussi appelés ventilateurs centrifuges, ils fonctionnent à l’aide d’une roue munie de pales installée dans un carter. Ces appareils aspirent par l’arrière. ​

Le flux d’air passe ensuite par la roue puis ressort par l’avant. Ces ventilateurs ont ainsi un mécanisme très différent de ceux plus classiques à pales. Aussi pratiques qu’efficaces, ils se posent facilement dans n’importe quelle pièce et ont l’avantage d’être assez silencieux. ​

En revanche, ils sont moins puissants que les ventilateurs à pales : ils affichent en principe une oscillation à 60° et disposent de trois vitesses pour contrôler le débit d’air.​

Découvrez tous les ventilateurs colonnes

Ventilateur
  • Les ventilateurs sans pales​

À la pointe de la technologie, les ventilateurs sans pales sont évidemment plus onéreux que leurs ancêtres. ​

Néanmoins, ils sont moins gourmands en énergie (10 % de moins en moyenne que les ventilateurs classiques). Ces appareils ne font pratiquement aucun bruit et sont pourtant assez puissants. Leur mode de fonctionnement est par ailleurs assez complexe. ​

Le nom de ce produit est un peu trompeur, puisque ce ventilateur n’a pas de pales… visibles. Ce modèle dispose en effet d’une hélice à pales dans son socle, laquelle effectue le brassage de l’air. C’est par son pied que l’air est aspiré, puis relâché vers le haut dans l’anneau – celui-ci comporte une fente extrêmement fine. ​

En matière de ventilateurs sans pales, Dyson reste la marque incontournable avec les meilleurs produits. D’autres acteurs ont désormais investi le marché et enrichi l’offre, comme Klarstein ou Brandson. Mais attention : le prix de ces équipements est assez élevé.​

Prix, puissance, options : comment reconnaître un bon ventilateur ?​

Ventilateur

De tous les produits de ventilation, le ventilateur est incontestablement le plus utilisé et le moins onéreux. ​

Ces dernières années, ce produit s’est décliné en différentes versions lui permettant de s’adapter à toutes les pièces et à tous les usages. ​Il est donc facile de trouver un appareil qui corresponde exactement à vos besoins et à vos goûts. ​

L’un dans l’autre, le ventilateur est destiné aux périodes de chaleur ou aux besoins ponctuels de rafraîchissement plutôt qu’à un usage continu.​

Avant de faire votre choix et de décider entre les différentes marques disponibles (Dyson, Rowenta, Honeywell, Blaupunkt, etc.), il faudra vous poser les bonnes questions pour bien définir vos attentes et trouver le produit le plus adapté à votre situation. Plusieurs critères clés doivent guider votre réflexion : la surface à ventiler, la mobilité de l’appareil, le niveau sonore du ventilateur, le débit d’air, le prix et le design. Et il faut aussi garder en tête les avantages et inconvénients de ce type de produit :​

 ​

Les avantages :​​

  • Économique à l’achat et à l’usage​ ;​

  • Facile d’utilisation​ ;​

  • Nombreuses options disponibles : télécommande, mode oscillant, mode nuit, minuterie​ ;​

  • Encombrement limité​ ;​

  • Nombreuses déclinaisons : à pied, à colonne, plafond…​​

​​

Les limites :​​

  • N’abaisse pas la température​ ;​

  • Flux d’air permanent​ ;​

  • Niveau sonore (un ventilateur fait toujours du bruit).​

 

- Quels sont vos besoins ?​​

Avant de choisir votre ventilateur, vous devez déterminer l’usage que vous en aurez. Votre besoin pour un tel équipement peut être ponctuel ou récurrent. Cet usage oriente déjà votre choix : si vous désirez simplement vous rafraîchir lors d’une après-midi un peu chaude de travail dans votre bureau, un ventilateur de table est largement suffisant. Si au contraire vous vivez dans une région sujette à la canicule et souhaitez ventiler votre salon pour les lourdes journées d’été, il sera sans doute intéressant de choisir un ventilateur de plafond.​

 

- Quelle est la superficie à ventiler ?​

Ventilateur

Connaître la superficie à ventiler est indispensable pour faire le bon choix. Un appareil non adapté sera inefficace et dépensera de l’énergie inutilement.​ ​

Afin de choisir un système au débit approprié pour votre pièce, il est nécessaire d’en déterminer la surface (en m²). En général, on recommande l’utilisation d’un ventilateur de table ou sur pied pour une ventilation localisée, un ventilateur colonne ou de plafond pour une pièce et un ventilateur industriel pour le garage. ​

Concernant les surfaces couvertes, les informations sont toujours indicatives, puisque la puissance des ventilateurs varie d’un produit à l’autre. Le débit d’air est mesuré en m3/min (soit la quantité d’air brassé sur un temps déterminé). ​

Pour se rafraîchir dans l’habitation, on conseille toutefois la configuration suivante :​

  • Entre 15 et 50 m3/min pour un ventilateur de table (pour un usage localisé, à proximité de vous) ;​

  • Entre 100 et 150 m3/min pour un ventilateur colonne ou plafond (soit la ventilation d’une pièce entre 20 et 30 m2).​

 

- Quel niveau sonore pouvez-vous tolérer ?​

Ventilateur

Le silence n’existe pas : les ventilateurs font tous du bruit, même les plus high-tech comme ceux de Dyson ou de marques aussi reconnues que Rowenta. ​

Néanmoins, certains modèles sont plus bruyants que les autres. Les fabricants prennent ainsi le soin d’indiquer le niveau sonore de leurs appareils. ​

Que ce soit pour travailler, cuisiner ou dormir, un équipement peu silencieux aura vite fait de vous agacer. En général, si 60 dB est la mesure à ne pas dépasser, cela peut être tolérable en journée. ​

En revanche, la nuit, pour trouver le sommeil, mieux vaut ne pas aller au-delà de 40 dB.​

- Quel prix investir dans votre ventilateur ?​

Ventilateur

Le choix d’un ventilateur peut aussi être déterminé par son prix. ​

On distingue trois niveaux de gammes : ​

  • entre 15 et 100 euros pour les ventilateurs de premier prix, ​
  • entre 100 et 200 euros pour les ventilateurs de milieu de gamme ​
  • et, enfin, entre 200 et 1 000 euros pour les ventilateurs haut de gamme.​

Pensez au design ! Un ventilateur installé dans une pièce à vivre se voit. Si vous utilisez votre ventilateur tous les jours, le design aura son importance​

Découvrez tous les ventilateurs​

Pour choisir votre ventilateur, n’oubliez pas que cet appareil vient avec ses plus et ses moins. Au moment de votre achat, il vous faudra considérer chaque modèle de ventilateurs de l’offre actuelle et bien prendre en compte leurs spécificités.​

VentilateurVentilateurVentilateurVentilateur

- La sécurité et l’entretien​ du ventilateur pour l’habitation​

Tous les systèmes de ventilation peuvent être installés facilement par vous-mêmes. Contrairement à un climatiseur fixe, aucune intervention par un professionnel n’est nécessaire. ​Avant l’installation, certaines règles de sécurité doivent néanmoins être respectées. Il vous faut :​

Ventilateur

- Connaître la surface pour définir la bonne puissance de l’appareil,​

- Déterminer le meilleur emplacement en veillant à ce que l’appareil soit :​​

  • À l’abri des rayons du soleil, des sources de chaleur,​

  • Dans un espace dégagé pour ne pas gêner la circulation de l’air,​​

  • Loin de toutes sources électriques pour les appareils générant de l’humidité (brumisateur, rafraîchisseur).​

- S’assurer que l’appareil est sécurisé en présence d’enfants en bas âge ou d’animaux.​​

Enfin, pour un fonctionnement optimal et durable, l’entretien régulier de ces appareils est aussi indispensable. Les pales d’un ventilateur doivent être dépoussiérées régulièrement en démontant la grille de protection. Pour le brumisateur, en plus du nettoyage des lames, il est nécessaire de laver périodiquement le filtre et le réservoir d’eau​.​

iconPour votre sécurité​ ​

Attention, veillez à débrancher l’appareil avant toute manipulation.​​

Ventilateurs : quelles options pour améliorer votre bien-être ?​

Les meilleurs ventilateurs seront ceux capables d’allier un débit d’air puissant pour un véritable ressenti de fraîcheur et un niveau sonore raisonnable. Cependant, de nos jours, certains ventilateurs offrent des options très attractives, avec des modes et des fonctions utiles comme la brumisation ou l’humidification. ​

 

La brumisation et l’humidification​

Brumisateur

Cet appareil ​utilise le procédé de brumisation pour humidifier l’air et ainsi le rafraîchir. ​​

De l’eau est fragmentée en microgouttelettes (brume) puis diffusée dans la pièce grâce au ventilateur. ​

​En s’évaporant, ces fines gouttes absorbent la chaleur contenue dans l’air.​ Il existe des ventilateurs mobiles ou fixes.​

À mi-chemin entre le ventilateur et le rafraîchisseur d’air, le brumisateur est apprécié pour son coût peu élevé et sa sensation de fraîcheur et d’humidité appréciable par temps sec.​ ​

Le ventilateur brumisateur peut soit comporter une réserve d’eau, soit être raccordé à un robinet, ce dernier étant destiné à l’extérieur.​​

Ce système permet une baisse de température d’environ 5°C grâce à l’eau. Il faut en revanche prévoir une aération afin d’évacuer l’humidité générée. ​Si le brumisateur est plus utile que le simple ventilateur, il est nécessaire de bien le choisir (taille, puissance) si on veut qu’il soit efficace.​

La purification et l’ionisation​

Purificateur

Les ventilateurs purificateurs, en général les ventilateurs en colonne, sont équipés de filtres antipollution pour capturer les particules fines.​

Cela permet d’éliminer les éléments polluants dans l’air de la maison tout en profitant de la ventilation.​

Cette purification peut aussi se faire grâce à l’ionisation (soit le fait de générer une grande quantité d’ions négatifs dans l’air), laquelle permet d’améliorer la qualité de l’air chez vous. ​

Là encore, les modèles proposant cette option sont généralement ceux en colonne. Ils sont particulièrement efficaces pour vous débarrasser des particules polluantes, y compris les plus petites.​

Les options pratiques au quotidien

Programmation

- La programmation

Le mode programmation et minuterie se trouve en général sur les modèles de milieu de gamme. ​

Vous pouvez par exemple, configurer des plages horaires pour la marche et l’arrêt de votre ventilateur.

- La vitesse​

Disponibles sur la plupart des ventilateurs, les vitesses de la soufflerie ont un mode de puissance minimum, un mode moyen et un mode important : 1, 2 ou 3.​

Ventilateur

- La télécommande​

La télécommande autorise le contrôle à distance de l’appareil : vous pouvez ajuster la puissance, et utiliser les fonctions marche/arrêt de votre ventilateur.​

- L’oscillation​

Soit la capacité de la tête du ventilateur à osciller afin de balayer l’espace lorsqu’il est allumé.​

- La rotation à 360°​

En créant une ventilation dans toute la pièce avec une répartition homogène des flux d’air, la rotation à 360° permet de se rafraîchir efficacement.​

- Le WiFi​

Comme la plupart des équipements pour la maison et le quotidien, les ventilateurs n’échappent pas à leur mise à jour high-tech. ​

Désormais, certains modèles sont connectés et peuvent être contrôlés à distance depuis une application mobile.​

Pour toutes vos questions, nos experts en magasins sont à votre disposition afin de vous accompagner dans vos projets.​