.

Direction le jardin ! Faites le plein de bonnes affaires !        > Profitez-en

Préparer la pose d’un vinyle PVC

Avant de poser un vinyle PVC

Vous trouvez que votre sol est usé, que des parties sont abimées ou qu’il ne vous plait plus, c’est une de toutes ces « bonnes » raisons qui vous poussent à vouloir changer les revêtements de sol de votre maison. Alors ? Quels matériaux ? Carrelage ? Parquet ? Béton ciré ? ou plus simplement un Vinyle PVC !

Divers critères peuvent vous orienter vers cette solution. Des prix peu élevés, une pose simplifiée sans grands travaux, une diversité de déco proposée par les fabricants et revendeurs. De plus, il existe un niveau de qualité et de finition qui affine les prix et qui vous permet de faire le bon choix pour votre maison.

Le vinyle PVC appelé aussi « Linoléum » ou « Lino » est une matière plastique « flex » (flexible) simple à poser. Le Lino est généralement proposé en lames, en dalles, en rouleaux et en différentes autres formes complexes (hexagonales, carreaux, …) avec des dimensions variées. Il se taille avec un simple cutter pour toutes vos découpes d’angle et se pose au niveau des plinthes. Pour la tenue sur différents sols, ces vinyles PVC sont fabriqués avec une face de type auto-adhésive (dalle ou lame collée directement sur le sol) ou du type système à clipser. Pour ces travaux de pose, plus besoin de préparation de colle à étaler en double application.

Le vinyle PVC (Lino) s’adapte à toutes les pièces de votre maison. Les pièces d’eau (Cuisine, Salle de bains, Toilettes, …), les pièces de passage (Entrée, Couloir), mais aussi les pièces à vivre (Salon, Salle à manger, Chambre, …). Aujourd’hui, le Lino se retrouve aussi dans les garages, celliers, caves, …

Préparer un projet PVCPréparer un projet PVCPréparer un projet PVCPréparer un projet PVC

Comment préparer la pose d’un vinyle PVC ?

Préparer les travaux de pose au sol d’un vinyle PVC adhésif ou à clipser, rien de plus simple, suivez notre fiche conseil pour savoir : la   quantité à commander, les normes associées aux divers produits, et connaitre, étape par étape, la préparation des sols en fonction du revêtement à couvrir.

Le prix des travaux est assez accessible par la simplicité des revêtements (type Lino adhésif ou à clipser) et par la pose sans outil spécifique.

Les travaux peuvent être réalisés en une journée selon les dimensions et formes du sol de votre pièce (découpes). Vous pouvez faire cette préparation seul, mais une aide serait très appréciée pour gagner en sécurité ; 2 avis valent mieux qu’un ! Une personne prend les dimensions, pendant que l’autre fait les calculs. Le temps de préparation des sols sera à définir selon son état pour savoir si vous aurez besoin d’aide …


Les outils de préparation des travaux :

- Mètre
- Crayon
- Calculette
- Calepin

Attention 

Si vous avez un chauffage au sol, vérifiez que le revêtement adhésif choisi soit bien compatible. Idem, pour les chauffages par radiateur, il faudra prévoir des découpes au niveau des tuyaux d’eau chaude avec un peu de marge. 
Cela permettra de ne pas « bruler » ou déformer la matière du vinyle PVC, ou de décoller l’adhésif placé sur le revêtement du support (sol). Le « flex » de la matière plastique risque de s’altérer rapidement.

La bonne info

Vérifiez si la pose du vinyle PVC ne gêne pas l’ouverture d’une porte par exemple. Dans ce cas il faudra retailler le bas de la porte.  

Il y a un vinyle PVC (Lino) pour une utilisation dans chaque pièce de votre maison. La cuisine, salle de bains, toilettes, … (pièces d’eau); l’entrée, couloir (pièces de passage); mais aussi le salon, salle à manger, chambre, … (pièces à vivre). Il est aussi adapté à une utilisation plus rude dans les garages, celliers, caves, …

Il faudra préparer les différents supports (sols) en conséquence selon leurs états.

La préparation de pose en 3 étapes

Étape 1 - Calculer la quantité de vinyle PVC

Pour connaitre la surface de votre pièce, calculer le nombre de paquets de dalles ou de lames vinyle PVC dont vous avez besoin pour votre sol, suivez cette vidéo explicative.

calculer la surface

Pour commencer, munissez-vous d’un mètre, d’un calepin et d’un crayon pour noter les dimensions prises dans votre pièce.

Dans une pièce régulière, pour calculer la surface qu’il vous faut, prenez les dimensions en mètres de la largeur et de la longueur de votre pièce, aux plus grandes dimensions (bords de plinthes).

Multipliez les 2 dimensions, vous avez alors la surface en m2.
Exemple : Largeur : 3m x Longueur : 5m = 15m2

pièce est irrégulière

Si votre pièce est irrégulière, (exemple un angle tronqué), faites de même (largeur et longueur) et soustrayez la surface de cet angle.

Pour connaitre la surface de cet angle tronqué, mesurez sa longueur et largeur, multipliez-les puis divisez en 2 le résultat. Vous aurez la surface à déduire.

Exemple : Largeur : 3m x Longueur : 5m = 15m2
Angle tronqué : Largeur : 2m x Longueur : 3m = 6m2 -> divisé en 2 = 3m2
Surface de votre pièce irrégulière : 15m2 – 3m2 = 12m2

placards ou meubles fixes

Si vous avez des placards ou meubles fixes que vous ne voulez pas retirer pour recouvrir votre sol. Prenez leurs dimensions et calculez leurs surfaces pour les déduire de votre pièce.

Exemple : Largeur : 3m x Longueur : 5m = 15m2
Armoire dressing fixe : Largeur : 0,7m x Longueur : 2m = 1,4m2
Commode fixe : Largeur : 0,7m x Longueur : 1,2m = 0,84m2
Surface à recouvrir : 15m2 – 1,4m2 – 0,84m2 = 12,76m2

pièce à recouvrir

Vous avez votre surface de la pièce à recouvrir. Il faut maintenant choisir le modèle de dalle ou lame vinyle PVC pour connaitre la surface que contient un carton de dalles (indiquée sur le carton). Une fois ces 2 surfaces connues, vous pouvez calculer le nombre de cartons à prendre.
Divisez la superficie de votre pièce par le nombre de m2 qu’un carton de dalles ou lames de vinyle PVC contient.
Le résultat est le nombre de cartons à prendre.

Exemple : Surface de votre pièce = 15m2
Superficie qu’un carton peut couvrir (Information indiquée sur le carton) = 2m2
15m2 / 2m2 = 7,5 soit 8 cartons (arrondir à la quantité supérieure pour avoir de la marge)

Étape 2 – Connaitre les normes du vinyle PVC

La norme UPEC est une norme française classifiée par l’AFNOR. Elle juge le niveau de qualité du revêtement et plus particulièrement sa résistance à l’abrasion.

Cette norme donne à votre revêtement 4 notes de 0 ou de 1 à 4. 

La notation de la norme UPEC s'effectue selon 4 critères : l’usure, le poinçonnement, l’eau et la chimie.

Important

La note la plus haute (4) correspond au revêtement le plus résistant.

Ces 4 critères sont des éléments importants à connaitre sur la tenue du revêtement dans le temps. Voici des exemples de choix d’indice pour un logement particulier et non professionnel.

-    L’usure est le nombre de passage que peuvent accepter les revêtements. Exemple, dans un couloir ou une entrée, il est préférable de poser un indice 2 ou 3 (U2 ou U3). Un passage plus intense y est évident par rapport à une chambre …

-    Le poinçonnement est la résistance à la perforation si vous faites tomber, malencontreusement, des objets pointus et lourds. Exemple : des outils dans un garage … l’indice 2 ou 3 (P2 ou P3) serait un bon choix.

-    La résistance à l’eau est la tenue d’un revêtement au liquide dans le temps. Par exemple un sol de salle de bains près d’une douche. Le produit doit supporter l’eau sans se décoller, gondoler ou se déformer. Un indice 2 ou 3 (E2 ou E3) serait idéal.

-    La résistance à la chimie est la tenue d’un revêtement aux agressions chimiques répétées lors de lavage de sol dans une cuisine ou dans un garage (huiles diverses) par exemple. Le produit doit tenir sans se désagréger. L’indice 2 ou 3 (C2 ou C3) y est tout indiqué.

tableau comparatif
La bonne info

Pour les logements individuels, voici les notes couramment conseillées dans l’ensemble du logement : U2 P2 E1 C0. Les hauts indices sont surtout utiles et réservés aux locaux commerciaux et professionnels avec beaucoup de contraintes d’usure.

image

Étape 3 - La pose d’un PVC en fonction du support existant

La vidéo ci-dessous vous explique ce qu’il faut faire avant l’achat et la pose du revêtement vinyle PVC. Ce qu’il faut connaitre sur la préparation du sol selon sa composition (matériaux) avant d’entamer les travaux.

Généralement, les principaux revêtements à couvrir sont : Le carrelage, le parquet, le ciment ou un revêtement en PVC.

posez les lames ou dalles de vinyle PVC

Après l’achat des cartons, posez les lames ou dalles de vinyle PVC dans la pièce pendant 3 ou 4 jours avant de procéder à la pose.

Elles vont prendre la température et l’hydrométrie pour « travailler ». Si vous les posez directement sans les avoir laissées dans la pièce, vous risquez de vous retrouver avec une dalle ou une lame qui a travaillé. Soit elle se rétracte, formant des interstices entre les dalles ou lames, soit elle s’allonge, formant des bosses ou des bourrelets au niveau des joints.

sol en ciment

Pour un sol en ciment, assurez-vous que votre sol soit plan, lisse et propre. S’il n’est pas plan ou lisse, il faudra procéder à un ragréage afin de l’aplanir parfaitement.

Vérifiez la porosité de votre sol. S’il est poreux, posez un primaire d’adhérence avant la pose des dalles ou lames en vinyle PVC.

Nettoyez votre sol avec un aspirateur pour ne pas avoir de poussière ou graviers sous les dalles ou lames à poser.

> Découvrez comment faire un ragréage

sol en carrelage

Pour un sol en carrelage, il faudra que votre sol soit plan, sec et propre. S’il n’est pas plan, il faudra réaliser un ragréage afin d’aplanir parfaitement le carrelage.

Sur un sol carrelé, posez impérativement un primaire d’adhérence avant la pose des dalles ou lames en vinyle PVC.

Nettoyez votre sol avec un aspirateur pour ne pas avoir de poussière ou graviers avant la pose du primaire d’adhérence.

ragréage

Pour un sol en parquet, il faudra que votre sol soit plan, sec et propre.

Puis, il faudra impérativement réaliser un ragréage afin d’aplanir parfaitement le parquet.

Nettoyez votre sol avec un aspirateur pour ne pas avoir de poussière ou graviers avant le ragréage.
 

sol soit plan et propre

Pour un sol en PVC, il faudra que votre sol soit plan et propre.

Ensuite, posez impérativement un primaire d’accrochage avant la pose des dalles ou lames en vinyle PVC.

Nettoyez votre sol avec un aspirateur pour ne pas avoir de poussière ou graviers avant la pose du primaire d’accrochage.
 

La bonne info

Pensez à poser une sous-couche avant votre revêtement en vinyle PVC pour une isolation phonique et/ou thermique. Cette sous-couche existe en rouleau ou en dalles, et a la capacité de niveler les petites irrégularités de votre sol.

4 matières principales

Il existe 4 matières principales pour ces sous-couches qui ont chacune des propriétés différentes.

Le polystyrène extrudé, le liège, la fibre de bois et le polyéthylène. Leurs épaisseurs peuvent atteindre 5mm pour une meilleure efficacité. 

Attention

Vérifiez si cette pose supplémentaire ne gêne pas l’ouverture d’une porte par exemple. Dans ce cas il faudra retailler le bas de la porte.

Pour toutes vos questions, nos experts en magasin sont toujours à votre disposition pour vous accompagner dans vos projets.