Nous vous invitons à privilégier le Drive 2h et la livraison à domicile pour vos achats. En savoir plus

Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Préparer les murs pour la pose de lambris

Réaliser l’ossature pour poser les lames de lambris

Avant d’entreprendre la pose de votre lambris, il est nécessaire de bien préparer votre chantier. Il vous faut réaliser l’ossature en fonction du sens de pose choisi. L’ossature viendra recevoir les lames de lambris, qu’elles soient clouées, clipsées ou agrafées.

Réaliser l’ossature pour poser les lames de lambris

 

Poser du lambris sur ossature en tasseaux

Pour garantir sa résistance et sa longévité, il est conseillé de poser votre lambris sur une ossature de bois constituée de tasseaux fixés au mur. Une étape préalable qui permet de poser ce revêtement sur tout type de mur sain et plan, même s’il est abîmé ou irrégulier.

Poser votre lambris sur une ossature en tasseaux de bois garantit une meilleure durabilité de votre revêtement mural en assurant une bonne ventilation des lames et du mur.

La pose sur ossature présente de nombreux avantages

La pose sur ossature présente de nombreux avantages :

  • Une pose facilitée, l’ossature garantissant un support bien plan.
  • Une meilleure isolation thermique et phonique, le bois étant un matériau naturellement isolant. Il est également possible de renforcer l’isolation en insérant des panneaux isolants entre les tasseaux de bois de l’ossature.
  • Une bonne circulation de l’air entre le mur et le lambris, qui préviendra tout risque d’humidité
  • Une durabilité ainsi qu’une résistance aux chocs et aux déformations accrues.
Important

S’il est possible de coller les lames de lambris directement sur un mur sain et plan sans utiliser d’ossature en tasseaux, ce type de pose n’est pas recommandé. En effet, le mur ne sera pas correctement ventilé et pourra avoir tendance à se détériorer. De plus, retirer le lambris impliquera de l’arracher, au risque de dégrader le mur support.

Déterminer le sens de pose des tasseaux

Les tasseaux doivent être posés dans le sens contraire au sens de pose des lames de lambris.

Déterminer le sens de pose des tasseaux

Si vous optez pour une pose horizontale de votre lambris, les tasseaux doivent être posés verticalement au mur.

Si vous optez pour une pose verticale, les tasseaux doivent être posés horizontalement au mur.

Si vous optez pour une pose verticale, les tasseaux doivent être posés horizontalement au mur.

Si vous optez pour une pose verticale, les tasseaux doivent être posés horizontalement au mur.

Si vous optez pour une pose diagonale ou en chevrons, les tasseaux doivent être inclinés à 45°, perpendiculairement au sens de pose des lames.

Les techniques pour fixer le lambris

Il existe 3 manières de fixer du lambris sur l’ossature :

  • Par clouage direct : c’est la technique de fixation la plus traditionnelle.
  • Par clipsage : plus pratique que la fixation par clouage, les clips sont glissés dans les rainures des lames puis cloués ou agrafés sur l’ossature.
  • Par agrafage : les agrafes sont fixées dans les rainures ou les languettes des lames, jusque dans les tasseaux de l’ossature.
La bonne info

Pour une pose dans une cuisine ou une salle de bains, prévoyez des clous, vis ou agrafes en inox, matériau qui présente l’avantage de ne pas rouiller.

 

Réaliser l’ossature en tasseaux pour la pose de lambris

Le sens de pose de vos tasseaux en bois est à adapter en fonction du sens de pose de votre lambris. Voici les étapes à suivre pour constituer l’ossature qui va accueillir votre lambris, avec l’exemple d’une pose verticale.

  1. Commencez par visser un tasseau à l’aplomb sur toute la longueur du mur à lambrisser, à quelques centimètres du sol.
  2. Dessinez l’emplacement des autres tasseaux sur votre mur, en vérifiant leur aplomb : tracez des lignes parallèles tous les 40 à 50 cm de hauteur. Contrôlez au fur et à mesure le bon aplomb des tasseaux à l’aide d’une règle ou d’un niveau. Laissez un espace de 2 à 3 cm entre 2 tasseaux sur une même ligne pour favoriser la circulation de l’air.
  3. Repérez et percez des trous de fixation sur les tasseaux tous les 40 cm.
  4. Placez les tasseaux sur le mur. Marquez les points de perçage au niveau du mur en introduisant une pointe à tracer dans les trous préalablement effectués dans les tasseaux. Percez le mur aux endroits indiqués.
  5. Vissez les tasseaux au mur à l’aide de chevilles et de vis adaptées à la nature de votre mur. Pour une ossature plane, rattrapez les défauts en ajoutant des cales entre les tasseaux et le mur aux endroits où il présente des creux, ou au contraire en rabotant légèrement les tasseaux aux endroits présentant des bosses.