.

DERNIÈRES HEURES ! OFFRE APPLI : 10% offerts dès 100€ d’achats* jusqu’au 27 février 2024     
> En savoir plus

Quelle peinture blanche choisir

L’importance de bien choisir sa peinture blanche​

Intemporel, sobre et élégant, le blanc convient à tous les intérieurs et à tous les styles. En effet, la peinture blanche se décline dans une vaste diversité de nuances, du blanc pur au blanc rosé en passant par le blanc cassé.  Cette variété implique aussi une grande versatilité d’usage, et il n’est pas toujours simple de choisir. Quelle peinture blanche privilégier selon la pièce ? Selon la surface du mur ?​

Certains blancs sont-ils plus recommandés que d’autres ? Et si oui, pourquoi ? Usages, avantages, critères de sélection et offre disponible : Castorama vous donne toutes les informations essentielles sur la peinture blanche, et des conseils pratiques pour vous aider à choisir.​

Quelle peinture blanche choisir

Quels sont les avantages du blanc pour vos murs ?

La peinture blanche est intemporelle, elle apporte un cachet indéniable à vos espaces, illumine et agrandit. Son utilisation versatile fait d’elle l’un des indispensables de la déco de l’habitation.​

Voici les principaux avantages de la peinture blanche :​

Illuminer la pièce​

Illuminer la pièce​

Le blanc permet d’apporter de l’éclat aux pièces de la maison et d’augmenter leur luminosité si celles-ci manquent de lumière naturelle. ​

Son pouvoir d’illumination et sa sobriété sont les raisons principales de son omniprésence dans nos intérieurs. ​

Blancs chaud, froid, pur, teinté… En fonction de chaque nuance, le résultat obtenu ne sera pas le même, c’est pour cela que trouver la bonne couleur est essentiel.​

Évidemment, dans cette optique, appliquer de peinture blanche dans un lieu sans fenêtre ne sert à rien, car le blanc ne pourra pas le rendre lumineux sans un minimum de lumière naturelle.​

Agrandir l’espace

Agrandir l’espace​

Le blanc modifie la perception que vous avez de l’espace intérieur : il accentue la hauteur sous plafond et la profondeur des pièces. ​

Ainsi, si vous disposez d’une surface relativement limitée, utiliser de la peinture blanche pour un ou plusieurs murs est une solution simple pour pallier le manque et donner l’impression que le lieu respire davantage.​

Grâce aux effets d’optique que créent les différents blancs, vous pouvez facilement agrandir une petite surface et lui offrir une seconde vie. ​

Cuisine, salle de bains, salon, chambre… La peinture blanche s’adapte à toutes les pièces de la maison, qu’elle soit employée pour accentuer quelque chose ou pour couvrir entièrement un mur.​

S’adapter à tous les styles

S’adapter à tous les styles​

Le blanc offre également une grande diversité d’ambiances, en fonction du sol, du mobilier et des couleurs qui lui sont associées : classique ou moderne, minimaliste ou cocooning… ​

Soyez rassuré, si la peinture blanche est accompagnée d’une déco de caractère ou colorée, il n’y a aucun risque pour qu’elle rende votre intérieur impersonnel. ​

En effet, trop souvent, le blanc est rattaché à une esthétique froide, manquant de personnalité. Mais généralement, cela est davantage dû à un problème de décoration et d'aménagement qu’à la peinture blanche elle-même.​

Lorsqu’il est utilisé avec attention, le blanc offre de multiples possibilités. Il peut être employé seul pour valoriser des éléments anciens comme des meubles en bois ou des poutres apparentes ou afin de créer des contrastes avec des couleurs franches. Il peut vous aider à concevoir des esthétiques neutres ou, au contraire, très audacieuses.​

La bonne info

Pour faire vivre une pièce de la maison, trois notions à garder en tête : le mobilier, l’agencement et la décoration.​

Quelles sont les limites de la peinture blanche ?​

La peinture blanche a donc de multiples avantages, mais elle a aussi quelques limites :​

  • Salissante : du fait de sa nature, le blanc ne pardonne pas quand il s’agit des taches. La moindre salissure ou trace sera visible sur cette couleur. Toutefois, il existe des peintures plus résistantes que d’autres. En la matière, la marque Dulux Valentine est une très bonne référence ;​

  • Jaunissante : même une peinture blanche moins salissante finira par jaunir. Au fil du temps, les éléments polluants qui rentrent à l’intérieur sont absorbés par la peinture et ont pour conséquence de la rendre jaune et la ternir ;​

  • Neutre : utilisée seule ou sans prendre en compte les caractéristiques de votre pièce (son agencement, sa surface, son exposition…), la peinture blanche peut refroidir le décor. Sa neutralité peut parfois être un atout en fonction de l’effet recherché, mais dans le cas contraire, il sera indispensable de connaître chaque nuance de blanc et la meilleure manière de les complimenter avec une couleur ou une autre.​

LimitesLimitesLimitesLimites

En déco, quelles sont toutes les teintes, les nuances et finitions de blanc​

la peinture blanche de vos rêves

Avant de vous lancer dans vos travaux et de trouver la peinture blanche de vos rêves, ​il faudra connaître quelques éléments essentiels et notamment la différence entre :​

  • Blanc neutre : aussi appelé « blanc pur », il s’agit d’une peinture non teintée et donc, sans pigment de couleur ajouté ;​

  • Blancs chauds : soit les blancs teintés de couleurs chaudes comme le rose, le brun, le rouge, le beige ou encore le jaune ;​​

  • Blancs froids : soit les blancs teintés de couleurs froides, en général le bleu, le vert ou le gris.​

Ainsi, il existe une grande variété de nuances de blanc : blanc pur, blanc bleuté, blanc-gris, blanc rosé, blanc-jaune ou blanc cassé… Quelques gouttes de pigments d’une autre couleur dans la peinture blanche permettent de constituer une palette infinie de blancs. ​

La bonne info

Pour un rendu tout en harmonie, renforcez l’effet nuancé de votre blanc avec des accessoires de la même tonalité (rose, jaune, bleu…).

Outre la teinte de la peinture, il faut considérer sa finition. Les quatre principales sont :​

Mate - Brillante
  • Mate : ​

idéale pour limiter les potentiels défauts présents sur la surface, mais assez salissante, la finition mate est habituellement utilisée pour peindre les plafonds. ​

Elle peut également s’employer sur les murs, mais il est conseillé d’éviter les lieux de passage ou de l’utiliser dans un endroit peu éclairé, car elle ne reflète pratiquement pas la lumière ;​

Découvrez toutes les peintures mates

  • Brillante : ​

son grand pouvoir réflectif et la simplicité de nettoyage font de la finition brillante la favorite des peintures murales, en particulier là où il y a souvent du passage ;​

  • Satinée : ​

avec son esthétique élégante et sa facilité d’entretien, la finition satinée est particulièrement appréciée pour la mise en valeur des éléments individuels, comme les boiseries, les cadres des fenêtres ou encore les portes. Mais ce fini est extrêmement versatile et peut être utilisé sur toutes les surfaces ;​

Découvrez toutes les peintures finition satin

  • Velours :

particulièrement prisée pour son rendu doux et harmonieux, la finition velours est un entre-deux entre le fini mat et satiné. Son aspect légèrement brillant lui permet non seulement de refléter la lumière, mais aussi d’afficher une très bonne résistance. ​

Découvrez toutes les peintures velours

Conseils : quel blanc choisir selon la pièce ?

Dotée d’un grand pouvoir couvrant, la peinture blanche permet de rafraîchir une décoration et de procéder à la rénovation de tout type de pièce : salon, chambre, mais aussi cuisine, couloir et escalier. Différents critères vous permettront d’avoir une idée claire de votre projet et vous aideront à choisir la peinture blanche la plus adaptée à vos besoins.​

Pour commencer, il vous faudra considérer trois éléments clés : le style et l’ambiance, le support et la luminosité dans la pièce.​

  • Le blanc idéal selon le style et l’ambiance​

Le choix de la couleur blanche pour peindre vos surfaces dépendra évidemment de vos goûts, du style de la pièce et de l’ambiance que vous souhaitez créer. Afin de sélectionner la meilleure teinte pour votre projet, il sera utile de distinguer deux types de peinture blanche : ​

Les blancs aux tons froids
  • Les blancs aux tons froids :​

idéal pour une esthétique moderne, minimaliste. Par exemple, dans une maison contemporaine et connectée, la peinture blanche avec un ton froid sera parfaite pour un séjour, ou même un bureau. ​

Ses propriétés donneront à votre pièce une véritable élégance, complimentée par des meubles aux formes linéaires et simples, dans des tons noirs, blancs et gris. ​

Pour ajouter une touche de couleur, une solution : des plantes vertes ;​

  • Les blancs aux tons chauds :​

chaque nuance permet de créer une atmosphère réconfortante et chaleureuse dans une pièce, sans pour autant surcharger les murs avec des couleurs ou motifs. ​

Ces peintures blanches seront appréciées pour les décorations romantiques ou naturelles, dans un séjour ou une chambre. ​

Ces coloris sont recommandés si vous souhaitez adoucir les tons d’une pièce.​

  • Le blanc idéal selon la lumière​

La sélection de la peinture blanche doit aussi se faire selon l’orientation de la pièce et de l’éclairage.​

Pour les pièces exposées au nord

Pour les pièces exposées au nord et moins lumineuses, préférez un blanc chaud pour éclairage naturel plutôt froid. ​

A contrario, les pièces orientées au sud bénéficient généralement d’un fort ensoleillement donc vous pouvez sélectionner un blanc bleuté afin de contrebalancer les reflets ou bien un blanc pur qui a besoin de beaucoup de clarté pour valoriser son éclat.​

De plus, selon l’ensoleillement, le moment de la journée ou la nature de l’éclairage, le blanc peut également prendre diverses teintes plus ou moins chaleureuses.​

N’oubliez pas de prendre en compte ces variations pour choisir votre peinture. ​

L’idéal est de faire un test sur un pan de mur d’au moins 20 x 20 cm. Afin de connaître les caractéristiques de votre pièce, étudiez les changements de luminosité tout au long de la journée. ​

À quel moment la clarté est-elle la plus présente ? Quelles sont les heures les plus lumineuses ou au contraire, les plus sombres ? ​

Ces questions et cette observation de la pièce faciliteront le choix de votre peinture blanche, entre tons neutres, chauds et froids.​

  • Le blanc idéal selon le support​

Lorsque vous sélectionnez votre peinture blanche, vos options seront limitées par le type de support à peindre. Selon la surface, les recommandations ne sont pas forcément les mêmes :​

Pour le plafond
  • Pour le plafond : ​

peu importe la pièce, le blanc est la peinture la plus utilisée pour les plafonds, car elle donne l’impression d’agrandir la hauteur sous plafond. ​

Il est généralement conseillé de choisir un blanc pur afin d’accentuer cet effet. Cela vous permet ainsi de mettre en valeur d’autres nuances de blanc sur chaque mur ;​

  • Pour les contours des fenêtres et des portes : ​

certains estimeront qu’il s’agit d’un détail, mais le blanc sélectionné pour peindre le contour des fenêtres et des portes peut faire toute la différence. Selon la couleur de vos murs, choisir la bonne teinte peut permettre de créer un résultat vraiment déco et propre, et dans le même temps, mettre en valeur le reste de la pièce. ​

Pour les contours des fenêtres et des portes, il est recommandé d’opter pour un blanc neutre et un fini brillant ou satiné ;​

  • Pour les murs : ​

tout dépend de vos préférences, mais un blanc teinté est toujours souhaitable si vous désirez composer une atmosphère particulière. Avec cette peinture blanche, il sera plus facile d’harmoniser meubles et décorations avec l’ensemble de la pièce. Par exemple, pour les chambres, un blanc teinté de vert, de bleu ou de violet favorise le sommeil. Si vous cherchez à privilégier la vitalité dès le réveil, optez alors pour un blanc avec une touche dorée.​

  • Astuce déco : les couleurs complémentaires​

Pour la décoration, une règle est reine : en matière de couleurs, les contraires s’attirent. ​

Avec cette méthode en tête, vous pourrez déterminer quelle peinture blanche est plus appropriée selon les caractéristiques de votre pièce et les ambitions que vous avez pour votre projet.​

Toutefois, ce n’est pas l'unique option qui s’offre à vous. En décoration, on appelle cela l’agencement des couleurs. Il en existe plusieurs sortes :​

Agencement
  • Agencement monochrome : ​

cela consiste à choisir une seule couleur et une multitude de teintes pour agrémenter la zone à décorer et à meubler. C’est idéal pour les personnes préférant des ambiances minimalistes et harmonieuses ;​

  • L’agencement analogue : ​

soit le fait de prendre plusieurs couleurs se suivant sur le cercle chromatique. Ce type d’agencement permet d’éviter les faux pas en matière de couleurs tout en variant les coloris ;​

  • Agencement complémentaire : ​

la sélection de couleurs se fait à partir d’un principe simple, soit choisir deux couleurs situées à l’opposé sur le cercle chromatique. Cet agencement vous laissera la liberté de personnaliser votre esthétique et de la dynamiser grâce à chaque nuance et la manière dont elles se complimentent ;​

  • Agencement triadique : ​

tout est dans le nom, puisque la sélection de couleurs est déterminée par les angles d’un triangle dessiné au cœur du cercle chromatique. Un tel agencement permet de créer des esthétiques audacieuses et colorées, uniques en leur genre. Si cela n’est pas du goût de tous, c’est indéniablement une tendance déco contemporaine. ​

Une fois que vous aurez réfléchi à ces différentes considérations, n’oubliez pas de prendre en compte des critères plus prosaïques, à savoir :​

Le blanc est une couleur particulièrement salissante. Pour remédier à cela, vous avez des options :​

La peinture lessivable
  • La peinture lessivable : ​

en général, il s’agit des peintures glycérophtaliques (soit les satinées et brillantes). ​

Ce type de peinture vous permet de nettoyer la surface efficacement avec de l’eau et un produit détergeant approprier. ​

La peinture a un bon niveau de résistance, ce qui lui donne la capacité de supporter un nettoyage appliqué, même à l’éponge double face.​

  • La peinture lavable : ​

en général, il s’agit des peintures acryliques (soit les mates). Si celles-ci peuvent être lavées, le nettoyage doit s’effectuer avec précaution. ​

De préférence à l’aide d’un chiffon humide. Il est important de souligner qu’une peinture lavable n’est pas nécessairement lessivable.​

Pour vous aider dans votre décision, référez-vous à la classification concernant la résistance à l’abrasion humide, aussi dite norme DIN EN 13 300. Idéalement, optez toujours pour une peinture blanche de classe 3, 2 ou 1 (soit la résistance la plus élevée).​

Tableau résistance

Combien de couches de peinture blanche passer ?​

Comme toujours en peinture : pensez d’abord à la sous-couche – aussi appelée primaire ou apprêt. Cette étape est indispensable pour bien préparer vos surfaces à accueillir votre nouvelle couleur, et partir sur une base saine et uniforme. Cette sous-couche garantira un meilleur résultat pour votre teinte de blanc et lui permettra de durer plus longtemps. ​

Certaines marques comme Dulux Valentine vous proposent même des produits spécifiquement conçus pour renforcer la protection des surfaces et agrémentés de différents traitements :​

  • Anti-humidité : nécessaire pour une pièce type salle de bain, les sous-couches avec un ce traitement sont aussi recommandées pour le reste de la maison dans le cas où des problèmes d’humidité pourrait subvenir ;​
  • Antirouille : votre peinture sera moins sujette aux effets de la corrosion au contact d’éléments métalliques ;​
  • Anti-effritement : grâce à l’ajout de résine pour renforcer les surfaces et éviter que la peinture ne s’effrite.​
Caractéristiques

En plus de votre sous-couche, il sera fortement conseillé d’appliquer deux couches de peinture pour un résultat optimal, voire trois si besoin.​

La bonne info

Il est désormais courant de trouver des peintures avec sous-couche intégrée. Si cela peut potentiellement vous permettre d’économiser un peu, il restera toujours préférable d’acheter et de passer une sous-couche spécifique.

Quel prix pour une peinture blanche ?​

Tous types de peintures blanches confondus, le prix se situe entre 5 € et 50 € le litre. Goodhome, Dulux Valentine, Ripolin, Tollens… Le tarif varie en fonction de la marque et du fini de la peinture. La peinture à l’eau est toujours moins chère que la peinture à l’huile.​

À noter qu’avec 1 litre de peinture vous pouvez couvrir jusque 10m² selon de la composition du produit. Sachant qu’il est souvent indispensable de passer une seconde couche de peinture sur vos murs, il vous faut donc doubler ce chiffre, soit 2 litres pour 10m².

Tableau surface

Comment choisir une peinture blanche professionnelle ?​

Cette gamme de peinture, par principe destinée aux entreprises de peinture professionnelles, est nouvellement disponible chez Castorama. Elles sont toutefois très souvent méconnues des bricoleurs et leur prix peuvent effrayer si on ne connait pas les avantages de ces produits.​

Quels sont les avantages d’une peinture professionnelle :​

Quels sont les avantages d’une peinture professionnelle :​

  • Son pourvoir couvrant : ​

Ce type de peinture possède une couverture opacifiante et garnissante plus élevée qu’une peinture traditionnelle.​

  • Son rendu final : ​

Avec un aspect beaucoup mieux fini et homogène, la peinture professionnelle ne déçoit jamais.​

  • Sa durabilité :​

Les peintures professionnelles possèdent une durée dans le temps bien supérieure, aux peintures classiques lorsqu’elles sont appliquées correctement.​

  • Sa facilité d’application : ​

Mis en œuvre avec des outils de qualité, l’application de la peinture professionnelle est plus facile avec beaucoup moins de projection.​

Quelques erreurs à ne pas faire au moment de choisir votre peinture blanche​

  • Choisir votre teinte en magasin​

Que vous optiez pour des tons neutres, vifs ou chaleureux, ne faites jamais votre sélection définitive au magasin. Les éclairages ne reflètent pas forcément la luminosité de votre pièce et la perception que vous aurez du blanc chez vous. ​

Demandez des échantillons et testez-les avant de procéder à votre achat.

La bonne info 

Vous pouvez choisir une peinture blanche puis demander à créer une teinte précise grâce à la machine à teinter disponible dans tous nos magasins. Votre peinture personnalisée sera prête en seulement quelques minutes.​

Négliger la finition
  • Négliger la finition​

La teinte de votre peinture blanche joue certes un rôle essentiel, mais le fini de cette dernière également. ​

Mat, velouté, satiné… Ne négligez jamais l’importance de ce rendu et son impact sur la décoration, le style et l’ambiance de la pièce.​

Découvrez toutes les peintures blanches

Oublier la sous-couche​
  • Oublier la sous-couche​

Pour vos travaux de rénovation, ne sautez pas d’étape pour simplement finir votre projet au plus tôt. ​

Peindre sur une surface plane, propre et homogène est indispensable. ​

Cela fait toute la différence au moment de peindre bien sûr, mais aussi pour la couleur finale que vous obtiendrez et sa durabilité.​

Comment appliquer une sous-couche avant peinture

  • Ne pas lire la notice​

Une erreur de débutant, mais qui arrive plus souvent qu’on ne le pense : lisez toujours les instructions sur la notice. Si cette dernière indique qu’il est nécessaire d’attendre 6 heures entre chaque couche, attendez 6 heures.​