Forte affluence Drive 2h : nous vous recommandons fortement de prendre RDV pour le retrait de votre commande
(à effectuer après la confirmation de commande à réception d'un SMS ou Email).

Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Choisir un escalier et un garde-corps

Le choix d'un escalier

L’escalier, de par son utilité et sa taille, ne passe pas inaperçu dans votre intérieur. Emprunté plusieurs fois par jour, il se doit d’être non seulement pratique et sûr, mais également durable et esthétique pour donner du cachet à la pièce qui l’abrite. Envie de changer votre ancien escalier, de faciliter l’accès à vos combles ou d’installer une mezzanine ? Prenez le temps de sélectionner votre escalier en fonction de l’espace disponible, de l’usage que vous en ferez et de l’ambiance que vous souhaitez créer.

Le choix d'un escalier

Droit, tournant, en colimaçon ou escamotable ? Les différentes familles d’escaliers répondent à divers usages et contraintes d’espace.

Quel escalier pour quel espace ?

La question préalable au choix d’un escalier consiste à définir l’emplacement que vous lui réservez. De quelles dimensions au sol disposez-vous et quelle est la hauteur sous plafond ? Un escalier classique nécessite en général une surface au sol de 4 à 6 m2. Néanmoins, il existe des modèles qui peuvent être installés sur une surface au sol inférieure à 2 m2.

Si le choix d’un escalier dépend de la surface disponible au sol, il est également tributaire de l’espace disponible dans le plancher supérieur. Cet espace, appelé trémie, détermine notamment la forme de l’escalier : droit, tournant ou hélicoïdal.

Les familles d'escaliers

Les familles d'escaliers

Les escaliers se répartissent en 3 grandes familles :

  • Droits
  • Tournants
  • Hélicoïdaux ou en colimaçon
Les familles d'escaliers

Vous pouvez également trouver des modèles plus spécifiques adaptés aux petits espaces :

  • Escaliers gain de place pentus avec des marches plus étroites ou moins profondes voire avec des pas décalés
  • Echelles de meunier
  • Escaliers escamotables qui se replient et permettent un encombrement minimum
L'escalier droit
  • L'escalier droit :

Composé de marches droites, c’est l’escalier le plus confortable à utiliser au quotidien, le plus simple à concevoir et installer et le plus économique.

Idéal en tant qu’escalier principal, il nécessite beaucoup d’espace et convient particulièrement aux grandes pièces.

Rustique ou moderne, avec ou sans rampe et contremarche pour un design plus aérien, il s’adapte à toutes les ambiances.

La bonne info

Les contremarches forment la partie verticale des marches d’un escalier. Elles sont ainsi perpendiculaires à la surface sur laquelle vous posez le pied.

  • L'escalier tournant

Ce type d’escalier est composé de 2 à 3 volées de marches successives, certaines droites, d’autres tournantes. Ces volées tournantes permettent d’opérer :

  • Un virage à 90° : escalier à 1/4 tournant
  • Un virage à 180° : escalier à 2/4 tournants, composé de 2 angles de 90°
L'escalier droit

Ce type d’escalier, généralement installé dans l’angle d’une pièce, offre un bon confort d’utilisation. Il est préféré à l’escalier droit lorsque l’espace disponible au sol est insuffisant.

L'escalier hélicoïdal ou en colimaçon
  • L'escalier hélicoïdal ou en colimaçon :

Constitué de marches organisées autour d’un axe central, l’escalier hélicoïdal est adapté aux petits espaces grâce à son encombrement réduit au sol.

En effet, un reculement de l’escalier inférieur à 2 m (distance au sol entre l’extrémité de l’escalier et le mur) peut suffire pour l’installer. Il trouve donc aisément sa place dans nos intérieurs. 
Néanmoins, ce type d’escalier est à réserver à un usage secondaire si cela est possible. En effet, il est plus difficile à emprunter qu'un escalier droit ou tournant, notamment lorsque vous souhaitez déplacer des objets encombrants.

L’escalier hélicoïdal peut être rond ou carré. Rond, il se place n’importe où dans la pièce. Carré, il est préférable de l’installer dans un angle de la pièce ou contre un mur.

Généralement en bois ou en aluminium, il séduit par sa légèreté et son élégance.

L'escalier gain de place
  • L'escalier gain de place :

Dans un souci d’optimisation de l’espace, l’escalier gain de place joue sur la largeur et la profondeur de ses marches pour réduire son encombrement au sol. Droit, tournant ou rond, cet escalier secondaire peut s’installer dans un espace inférieur à 2 m (distance entre l’extrémité de l’escalier au sol et le mur).

Certains escaliers gain de place dits « à pas décalés », « à pas inversés » ou encore « à pas japonais » présentent des marches rétrécies sur une partie de leur surface afin qu’elles ne se superposent pas totalement les unes aux autres.

Cette alternance de marche permet à cet escalier de compenser une forte pente et d’offrir un confort d’utilisation supérieur à celui d’une échelle de meunier traditionnelle. Néanmoins, il faut s’habituer à partir du bon pied pour que la montée se fasse sans encombre.

L'escalier de meunier
  • L’échelle de meunier :

Facile à installer, elle est souvent privilégiée pour les petites pièces avec mezzanine. Escalier d’appoint très minimaliste, l’échelle de meunier est généralement en bois, sans contremarche.

Elle est idéale lorsque l’on souhaite aménager un grenier ou des combles.

Sa pente est très raide : de 60° à 70° d’inclinaison contre 25° à 40° en moyenne pour un escalier classique. Il est donc préférable de réserver l’échelle de meunier pour accéder à de faibles hauteurs, lorsqu’on dispose d’un espace au sol particulièrement petit.

'L'escalier escamotable
  • L'escalier escamotable :

Parfait pour accéder à des combles, ce type d’escalier apparaît et disparaît à volonté. Il ne requiert donc pas d’espace au sol lorsque vous en l’utilisez pas.

En bois ou en métal, il est composé de vantaux télescopiques, articulés ou coulissants qui peuvent supporter un poids plus ou moins important.

Peu pratique à gravir, l’escalier escamotable est à réserver à un usage très occasionnel et sa pose peut s’avérer complexe.

Choisir l'escalier adapté à votre situation et à vos dimensions

Choisir l'escalier adapté à votre situation et à vos dimensions

Bois, acier, inox ou aluminium, le matériau conditionne non seulement l’esthétique mais également l’entretien de l’escalier et sa résistance dans le temps. Pour faire un choix éclairé, découvrez les avantages de chaque matériau.

Le matériau pour un escalier
Le bois, authentique et durable

Le bois, authentique et durable

Matériau classique d’un escalier, le bois lui confère un cachet authentique.

Chêne, hêtre, frêne et bois exotiques comme l’iroko ou le wengé, plus le bois est dur, plus il résistera dans le temps. Le sapin, plus tendre, est réservé aux escaliers à usage occasionnel.

La variété d’essences, de teintes et de finitions (mates, satinées ou brillantes) laissent une large place à l’esthétique. En effet, le bois sait s’adapter à tous les intérieurs, des plus traditionnels aux plus contemporains.

Seule contrainte, le bois nécessite un entretien régulier pour conserver tout son charme.

Le métal, solide et tendance

Le métal, solide et tendance

Acier, aluminium ou inox, ces matériaux donnent le ton de votre décoration intérieure. Contemporain ou résolument industriel, leur style épuré se décline en différentes variantes pour des ambiances à la personnalité marquée.

L’inox, très moderne, apportera une belle luminosité à la pièce. L’acier, facile à marier, pourra par exemple intégrer des marches en bois afin d’obtenir un effet plus chaleureux et authentique. Autre avantage d’associer du bois au métal, l’escalier sera moins bruyant à l’usage.

Particulièrement solide, le métal requiert plus ou moins d’entretien selon le matériau choisi. L’inox peut se rayer plus facilement que l’acier, qui lui peut avoir tendance à rouiller. Le plus facile à vivre étant


La forme et le matériau de l’escalier participent très largement à personnaliser votre intérieur. Décliné en de nombreux styles, il sait s’adapter à vos envies, des plus simples aux plus originales.

Un escalier standard ou sur-mesure ?

L’escalier sur-mesure s’impose si l’espace disponible pour l’installer est atypique et ne répond pas aux dimensions standard. D’autre part, l’escalier sur-mesure vous donne la possibilité de laisser libre court à votre créativité, tant que vous respectez les normes de sécurité et les dimensions conseillées pour un bon confort d’utilisation.

Un escalier standard ou sur-mesure

Un escalier avec ou sans contremarches ?

Sécurisantes, les contremarches peuvent cependant alourdir l’esthétique générale de l’escalier et empêcher la lumière de se diffuser dans la pièce.

Avec contremarches, l’escalier sera d’aspect plus rustique. Sans contremarche, son design sera plus moderne et aérien.

Un escalier avec ou sans contremarches

Associer les matériaux pour personnaliser votre escalier

En jouant sur les matières et les couleurs, la combinaison de différents matériaux accentue la modernité de votre escalier. Structure, marches, balustrades et main courante, les associations possibles sont quasi infinies.

Associer les matériaux pour personnaliser votre escalier
personnaliser les garde-corps et la rampe

Personnaliser le garde-corps et la rampe

Bien choisis et associés, ces équipements de sécurité indispensables peuvent donner une tout autre allure à un simple escalier.

Le plus souvent en bois ou en métal, aux formes épurées ou travaillées, ils peuvent même être constitués de verre ou de câbles entremêlés.

Effet rustique, industriel, art déco, vous avez l’embarras du choix.


Les balustrades ou garde-corps représentent les éléments clés pour sécuriser votre escalier. D’autres accessoires comme la main courante ou la contremarche sont tout aussi utiles. Une large variété de matériaux et de formes permettent de renforcer la sûreté de votre escalier avec style.

La balustrade

La balustrade

Composée de petits piliers fixés sur un socle et recouverts par une tablette, la balustrade, ou garde-corps, clôture l’espace de l’escalier. Elle vous préserve ainsi des pertes d’équilibre et des chutes accidentelles et constitue une protection essentielle.

La main courante

La main courante

Si elle n’est pas obligatoire, la rampe, ou main courante, est bien utile lorsque l’escalier présente une forte pente.

Elle se révèle même indispensable aux personnes âgées lorsque leur équilibre est précaire.

Les enfants l’apprécient aussi car elle sécurise tant la montée que la descente. Pour leur confort, n’hésitez pas à la poser 30 cm plus bas que la hauteur conseillée (minimum 90 cm).

La contremarche

La contremarche

Un escalier plein est composé d’une marche et d’une contremarche.

Cette planche perpendiculaire à la marche empêche le pied de glisser entre les marches.

C’est un accessoire sécurisant lorsque vous avez des enfants en bas âge. D’autant plus que vous pouvez supprimer les contremarches par la suite, lorsqu’ils grandissent. Cela permet ainsi d’alléger la structure de l’escalier et de laisser place à la lumière.

La barrière de sécurité

La barrière de sécurité

Si vous avez des enfants en bas âge, cet accessoire est indispensable pour les protéger. En effet, dès que les bébés commencent à se déplacer par leurs propres moyens, la barrière évite les chutes dans l’escalier. Pour une sécurité renforcée, elle doit être installée en haut et en bas de votre escalier. En bois ou en métal, privilégiez un modèle d’au moins 70 cm de hauteur, avec des barreaux peu espacés.

Il existe également des modèles de barrières conçus pour éviter que vos animaux de compagnie montent à l’étage.

Le revêtement antidérapant

Le revêtement antidérapant

A priori, on pense à une bande noire peu esthétique posée sur le bord de la marche. Pourtant, outre les tapis, bords de marches en métal et bandes autoadhésives, il existe également des vernis et peintures antidérapants parfaitement adaptés pour sécuriser votre escalier tout en conservant son esthétique.

Autre point fort par rapport aux bandes antidérapantes, les vernis et peintures ne risquent pas de se décoller avec le temps et de former une surépaisseur susceptible de favoriser les chutes.

Pour toutes vos questions, nos experts en magasin sont à votre écoute et vous accompagnent dans vos projets.