.

OFFRE APPLI : 10% offerts dès 100€ d’achats* jusqu’au 27 février 2024     
En savoir plus

Comment choisir un four électrique

Comment choisir son four encastrable ?​

Face à une offre abondante de cuisines intégrées, choisir son four, à gaz ou électrique, encastrable ou en pose libre, est un exercice délicat. En effet, il existe de très nombreux modèles, avec des fonctions, des options, des dimensions et des prix différents. La consommation de l’encastrable force les marques à se démarquer et ne cessent de faire évoluer leurs modèles. Convection naturelle ou cuisson à chaleur tournante (pulsée) ? Nettoyage pyrolyse ou catalyse ? ​

Voici notre guide pour vous aider à choisir la gamme de four encastrable adaptée à vos critères.​

Intro

Qu’est-ce qu’un four encastrable ?​

Le four encastrable est idéal si vous faites le choix d’optimiser la place de votre espace en cuisine. En plus de sa praticité, le four encastrable est également un choix esthétique pour qu’il s’intègre à votre pièce en toute harmonie, dans un meuble ou sous un plan de travail. ​

Le choix du four pour sa cuisine​

Le choix du four relève de vos habitudes de cuisine, de l’aménagement de votre pièce ainsi que de vos préférences. Voici tous les critères possibles afin de choisir la gamme de four de vos rêves.​

Quel type d’énergie choisir pour son four ?​

Quel type d’énergie choisir pour son four ?​

Électrique ou au gaz : comment choisir son énergie ?  ​

  • Le four électrique présente l’avantage d’être adapté pour toutes les habitations, notamment celles qui ne disposent pas d’arrivée de gaz. L’énergie électrique permet également une cuisson maîtrisée grâce à une température homogène.​

  • La cuisson au gaz ne dessèche pas les aliments. Cependant, la température de cuisson peut parfois être difficile à régler. Le gaz reste toutefois une solution économique puisque le four au gaz consomme peu et à l’achat, le four à gaz est moins cher que le four électrique.​

Au même titre qu’une plaque de cuisson, le choix entre un modèle au gaz ou à électricité dépend aussi grandement des préférences de l’utilisateur et des équipements de votre maison. La qualité et la durée de vie ne changera pas d’un appareil à gaz ou électrique, cependant, vous trouverez de meilleurs produits et une gamme de modèles plus large en choisissant un four encastrable électrique. Le prix pourra également évoluer suivant le choix de l’appareil dans votre cuisine encastrable.​

Les différents types de cuisson pour un four électrique encastrable​

Le type de chauffe et donc la cuisson de vos plats seront différents selon le modèle de votre four. Aujourd’hui, plus de 90% des fours vendus combinent au minimum 2 types de chaleurs : on les appelle les fours multifonctions.​

Voici les différents types de cuisson possibles :

La convection naturelle​

La convection naturelle​

Un four à convection naturelle utilise deux résistances électriques. ​

Une résistance située en haut du four et une autre en bas de l’enceinte de cuisson, chauffent toutes les parois du four qui se réfléchissent et chauffent la partie centrale afin de cuire l’aliment.​
Ce principe ne permet cependant qu’une cuisson sur un seul niveau.​

La chaleur brassée (convection forcée)​​

La chaleur brassée (convection forcée)​​

Le four à chaleur brassée est un mode de cuisson par convection à ventilation. Un ventilateur arrière, associé aux résistances de voute du haut et de sole en bas, brasse et répartit l’air de façon homogène dans tout le four.​

Les avantages de la chaleur brassée (convection forcée) :​

  • Préchauffage 30 % plus rapide qu’une convection naturelle​

  • Cuisson des aliments plus moelleuse, sans dessèchement​

  • Cuisson possible sur 2 niveaux sans mélange des saveurs​

La chaleur tournante (chaleur pulsée)​

La chaleur tournante (chaleur pulsée)​

Le four à chaleur tournante, nommé également chaleur pulsée, est un mode de cuisson qui n’est possible que sur les fours équipés d’une 3ème résistance devant le ventilateur arrière. L’air ventilé est ainsi directement à la bonne température. Avec un modèle de four multifonction à chaleur pulsée, vous pouvez varier les modes de cuisson en utilisant aussi la convection naturelle et la chaleur brassée.​

Les avantages de la chaleur tournante (ou chaleur pulsée) :​

  • Préchauffage 2 fois plus rapide avec une chaleur tournante qu’avec un modèle air brassé​

  • Cuisson homogène et aliments plus tendres​

  • Cuisson possible sur 3 niveaux sans mélange des saveurs​

La cuisson à induction​

Le four à induction fonctionne de la même manière que les plaques à induction. Ce mode de cuisson qui consomme peu d’énergie, permet d’obtenir de meilleurs plats non desséchés. Ces modèles sont très souvent en consommation classe A ou A+. Attention ! Le système à induction ne fonctionne qu’avec des plats métalliques.​


L’offre pour ce modèle de four est encore rare sur le marché et le prix d’achat reste très élevé. 

La cuisson à vapeur​

La cuisson à vapeur​

On trouve généralement cette fonction en option sur certains modèles. ​

Ce type de cuisson, plus diététique, assure une meilleure conservation des nutriments dans les aliments. ​

La bonne info

Pour vous repérer, les fours encastrables sont classés selon leur consommation d’énergie entre classe A (inférieur à 0,8 Kwh) et classe G (supérieur 1,8 Kwh). Dans nos magasins, tous les fours disponibles sont en consommation classe A ou A+.​

Les fonctions de nettoyage pour votre four encastrable​

Les fonctions de nettoyage pour votre four encastrable​

Afin de prolonger la durée de vie du four, il est indispensable de bien l’entretenir. ​

La plupart des fours encastrables disposent aujourd’hui d’un nettoyage automatique par pyrolyse, catalyse ou vapeur. ​

Mais alors, quel modèle choisir ?​

Découvrez tous les fours électriques

Le nettoyage manuel​

Le nettoyage manuel​

Même si de nombreux modèles proposent un nettoyage automatique, il explique encore des fours encastrables sans ce type de nettoyage. Il est donc indispensable de nettoyer le four manuellement avec des produits adaptés.   ​

Un produit spécial nettoyage de four ou une simple éponge humide fera l’affaire pour : la vitre, la cavité, sans oublier les accessoires. Nous recommandons le nettoyage lorsque votre four est froid ou tiède, cela facilitera la tâche. ​

Si vous choisissez de le nettoyer lorsqu’il est tiède, attention à laisser refroidir suffisamment le four et ses résistances pour ne pas vous bruler.​

La bonne info 2

​Quel que soit le mode de nettoyage, afin de nettoyer le four en profondeur, démontez la porte une à deux fois par an. Cela permettra de nettoyer au mieux votre appareil notamment entre les différentes vitres composant la porte et que sa qualité perdure dans le temps.

Le nettoyage par catalyse​

La fonction nettoyage par catalyse se déroule automatiquement pendant les cuissons à plus de 200 °C. Les projections de graisse sont détruites par la chaleur et n’adhèrent pas sur les parois poreuses. C’est une solution économe puisqu’elle intervient pendant la cuisson. Un simple coup d’éponge de temps en temps est nécessaire en complément.​

Le four catalyse consomme moins d’énergie

Le four catalyse consomme moins d’énergie puisque le nettoyage se fait pendant la phase de cuisson. Le prix d’achat est généralement inférieur à celui d’un nettoyage par pyrolyse. ​

Il est toutefois moins efficace que le système par pyrolyse puisqu’il ne détruit pas totalement les graisses. ​

Par ailleurs, contrairement au système pyrolyse, un nettoyage manuel complémentaire peut être nécessaire, notamment pour enlever les projections de sucres.​

Découvrez tous les fours catalyse

Le nettoyage par pyrolyse​

Le nettoyage par pyrolyse permet de détruire toutes les projections de graisses. Ces projections sont dissoutes grâce à la pyrolyse qui élève la température à 500 °C à l’intérieur de la cavité et réduits en cendres les résidus restants qu’il suffit de ramasser avec une éponge. ​

Il s’agit d’un système très efficace

Il s’agit d’un système très efficace mais moins économique puisqu’il ne peut se faire qu’en dehors des temps de cuisson et qu’il nécessite entre 1 à 3h selon les modèles et le choix du mode de nettoyage (rapide, normal ou intensif).​

Pensez à enlever les plaques, les grilles, les gradins et tous les accessoires avant de lancer le programme. Une fois terminé, il suffit d’enlever les résidus réduits en cendres à l’aide d’un chiffon humide.​

Découvrez tous les fours pyrolyse

https://media.castorama.fr/is/image/KingfisherDigital/EPHC-PAGE-CHOISIRUNFOUR-08~891d23a669879b6c7a6b1dc04336411a12360b74

Le nettoyage par vapeur 

Le nettoyage vapeur, également appelé hydrolyse, nettoie le four grâce à un effet « bain de vapeur ». ​

Le processus est très simple : versez un peu d’eau, voire quelques gouttes de liquide vaisselle sur la sole du four (ou dans un réservoir spécifique) et programmez le four sur ce mode de nettoyage. ​

Les salissures deviendront donc molles et se décolleront. ​

Utilisez ensuite une éponge ou un chiffon adapté, avant qu’elles ne refroidissent et se solidifient à nouveau.​

Important

Si le nettoyage vapeur consomme moins d’énergie qu’un cycle à pyrolyse, il reste toutefois moins efficace. Si vous optez pour un four à nettoyage vapeur, sachez qu’il est conseillé de nettoyer votre appareil après chaque utilisation. 

Comment choisir le volume de votre four encastrable ?

En fonction de votre usage et de l’espace dont vous disposez, la capacité de votre appareil varie. Un four encastrable aux dimensions standards dispose d’une capacité allant de 50 à 80 litres. Ce volume est suffisant pour une famille de six personnes maximums.  ​​

Toutefois, il existe des fours encastrables avec des capacités de litres plus élevées pour les foyers plus conséquents. ​

Toutefois, il existe des fours encastrables avec des capacités de litres plus élevées pour les foyers plus conséquents. ​

Cependant, ils ne sont pas compatibles avec toutes les niches d’encastrement. Ces dernières mesurent approximativement 90 cm de largeur. Pensez donc à bien vérifier les dimensions extérieures de votre four pour mesurer leur compatibilité. A savoir, le prix sera amené à varier en fonction du volume (capacité en litres).​

A l’inverse, des fours encastrables à capacité plus faible existent également. Le volume de leur cavité est compris entre 38 et 45 litres. Pour s’encastrer, il est nécessaire d’avoir une niche de 45 cm de hauteur. Les dimensions des encastrements pour les fours à bas litres, sont identiques à micro-ondes encastrables. ​

Quelle ouverture de porte choisir pour votre four ?​

Plusieurs types de portes sont disponibles

Plusieurs types de portes sont disponibles, avec des modes d’ouverture distincts : les portes latérales, les portes tiroir, les portes à battant et les portes escamotables.​

Selon la disposition de votre cuisine, il est important de s’attarder sur la façon dont vous souhaitez que votre four s’ouvre afin qu’il s’adapte à votre usage quotidien et que son utilisation ne constitue pas une gêne.​

Il existe 4 types d’ouvertures pour les fours encastrables :​

Four à porte latérale ​

Les portes latérales sont particulièrement adaptées lorsque dans votre cuisine, le four est situé suffisamment en hauteur. Cela offre en effet une bonne visibilité pour surveiller facilement la cuisson des plats.​

Attention il est impossible de changer le sens d’ouverture de la porte d’un four une fois la commande passée. Vérifiez bien le sens d’ouverture de la porte, droite ou gauche, en fonction de votre aménagement de cuisine. L’angle d’ouverture de la porte de votre appareil est à prendre en compte en particulier si le four est placé à proximité d’un mur. Il est donc indispensable de prendre ces critères en compte lors de l’achat de votre appareil.​

Four à porte tiroir​

La porte tiroir, qu’on appelle aussi porte à charriot sortant, n’existe que sur les modèles encastrables. Elle s’ouvre ainsi comme un tiroir. Les fours encastrables dotés d’une porte à tiroir trouvent leur intérêt lorsqu’ils sont placés sous le plan de travail de votre cuisine pour répondre à ces critères : visibilité et maniabilité.​

La cavité n’offre aucun gradin. Les grilles et plats viennent s’arcbouter sur un système de fixation solidaire de la porte. Lorsque la porte tiroir est ouverte, les plats coulissent donc vers l’extérieur avec elle.​

À prendre en compte comme critères : la porte tiroir nécessite un espace de battement qui permette d’ouvrir et de retirer les plats. Et en cas de cuisson sur deux niveaux, la visibilité et la manipulation du plat situé dessous peuvent être gênées par le plat supérieur.​

Il existe 4 types d’ouvertures pour les fours encastrables :​

Four à porte abattante​

Dans les modèles les plus classiques, on retrouve les fours encastrables à porte abattante. L’ouverture se fait du haut vers le bas. Ce type de porte est l’idéal si votre four est placé sous le plan de travail de votre cuisine ou à votre hauteur.​

Critères à prendre en compte : prévoyez la place suffisante afin de pouvoir ouvrir la porte de votre appareil et sortir facilement les plats du four.​

Four à porte escamotable ​

Également nommée porte rétractable, la porte escamotable, est semblable à une ouverture abattante, avec comme principale différence de se glisser sous l’enceinte du four à l’ouverture. On trouve ce type d’ouverture sur plusieurs modèles mais l’offre se fait encore rare. Le prix variera forcément pour ce choix d’ouverture de four.​

Elle offre à la fois une bonne visibilité et une prise en main de la poignée facilitée. Le four peut ainsi être placé en hauteur sans vous priver de visibilité pour autant. Ce type d’ouverture constitue donc un gain de place, permettant de s’approcher au plus près de l’enceinte de cuisson.​

Critères à prendre en compte : si votre four est placé sous le plan de travail de votre cuisine, ce type de porte n’est pas recommandé. En effet, la poignée risquerait d’être trop basse, ce qui rendrait sa qualité d’utilisation peu ergonomique lors de la fermeture de porte. Le prix de cette option est toutefois élevé. En effet, les fours encastrables équipés d’une porte escamotable sont généralement vendus un peu plus cher.​

Quels sont les autres éléments importants à prendre en compte lors de votre achat de four ?​

Mais alors, comment identifier les meilleurs fours du marché en fonction de nos critères ? Il existe énormément d’options supplémentaires qui rendent les fours encastrables meilleurs. L’offre cesse d’augmenter afin de pouvoir se démarquer. Voici les différents éléments qui fera la différence (ou pas) :​

Quelles sont les autres éléments importants à prendre en compte lors de votre achat de four ?​
  • L’éclairage​

Important pour bien surveiller la cuisson des plats. On peut le retrouver en haut de la cavité du four, dans la voute ou au niveau des parois latérales. On retrouve même sur certains modèles un système d’éclairage dans la porte.​

  • Le niveau sonore ​

En raison des différentes fonctions, tous les modèles ne font pas le même bruit. En effet, entre les différents modes de cuissons ou la ventilation de refroidissement, le niveau sonore peut changer. ​

  • La porte froide​

Une sécurité indispensable contre les brûlures. Elle est d’autant plus pertinente sur les fours équipés d’un nettoyage à pyrolyse. En effet, lors de la cuisson, la température de la porte n’excèdera pas les 70°. À ne pas négliger en particulier si votre four se situe sous votre plan de travail mais surtout si vous avez des enfants en bas âges.  ​

  • Les recettes et programmes automatiques​

Certains fours encastrables proposent des assistants de cuisson, tels que des programmes à durée fixe, des programmes semi-automatiques ou des programmes entièrement automatiques.​

  • Les accessoires​

Les fours encastrables ne sont pas tous équipés des mêmes accessoires : tournebroche, grilles, plat lèchefrite, sonde de cuisson…​

  • La consommation énergétique​

En fonction de votre utilisation, il est important de veiller à regarder sa consommation avant l’achat. À ne pas confondre les KWh, la consommation/classe énergétique grâce à une note obtenu à la mise en page de l’étiquetage, et les watts (puissance du four).​