.

OFFRE APPLI : 10% offerts dès 100€ d’achats* jusqu’au 27 février 2024     
En savoir plus

Choisir ses panneaux bois

Le choix de panneaux de bois​

Les panneaux de bois sont largement utilisés dans la construction, l’aménagement intérieur, la réalisation de meubles ou la décoration. Mais comment s’y retrouver parmi le vaste choix d’essences de bois, de procédé de fabrication ou encore de résistance ?​

Vous trouverez dans ce guide, une présentation des divers panneaux de bois existants et leurs utilisations principales.

Choisir ses panneaux bois

Les différents types de panneaux en bois

Il existe de nombreux types de panneaux de bois différents. La spécificité de chaque panneau peut provenir du procédé de fabrication, des essences de bois utilisées, de leur résistance à l’eau et à la charge ou encore de leur utilisation.​

Voici les panneaux de bois que l’on trouve sur le marché.

1- Les panneaux de particules​

Également appelés « agglomérés », les panneaux de particules sont constitués de particules de bois (copeaux, sciures) mélangées à un liant et collées entre elles par un pressage à chaud.​

Son épaisseur courante varie entre 10 et 40 mm.​

Très polyvalent et économique, ce panneau est utilisé à la fois pour les structures d’ameublement comme l’aménagement de la cuisine ou de la salle de bains et pour la construction en dalles ou cloisons. Sa finition reste cependant grossière du fait de son aspect brut et texturé.​

Choisir ses panneaux bois

2- Les panneaux contreplaqués​

Le contreplaqué est fabriqué à partir de plusieurs couches de feuilles de bois plaquées et collées à chaud les unes sur les autres, jusqu’à obtenir un panneau dont l’épaisseur peut varier de 1 à 50 mm. ​

Son procédé de fabrication, qui alterne le sens des fibres à chaque pli, lui confère une très bonne résistance aux chocs, à la torsion et à la charge. Il comporte 3 classes, pour des utilisations en intérieur sec (classe 1), en intérieur humide (classe 2) ou en extérieur (classe 3). Le contreplaqué classe 3 est souvent appelé contreplaqué marine et est principalement fabriqué avec l’essence de bois Okoumé.​

Particulièrement adapté à l’aménagement intérieur, il est léger et facile à travailler. Il peut être laissé brut mais accepte très bien diverses finitions comme le vernis et la peinture.​

Son prix est cependant assez élevé.

Choisir ses panneaux bois

3- Les panneaux OSB​

L’OSB (Oriented Strand Board) ou « panneau à lamelles orientées » est constitué de lamelles de bois résineux. Ses copeaux sont collés entre eux par une résine sous pression et à chaud. Il est principalement utilisé dans la construction bois pour réaliser des planchers, contreventement et pour la toiture mais peut être utilisé aussi en aménagement intérieur.​

Les panneaux OSB ont une épaisseur variable entre 6 et 25 mm.​

On dénombre 4 grandes classes d’OSB : l’OSB 1 pour la réalisation de meubles, l’OSB 2 (panneau travaillant) pour une utilisation à sec, l’OSB 3 pour des conditions humides, l’OSB 4 en conditions humides et travaillant sous contrainte. ​

S’il est facile à découper, son aspect brut le destine davantage à la création de structures plutôt qu’à la décoration.​

Choisir ses panneaux bois

4- Les panneaux fibrés (MDF, HDF)​

Les panneaux fibrés sont constitués de fibres de bois, broyées finement, et dont le mode de fabrication est effectué soit par voie sèche avec un liant (MDF) ou humide à chaud (HDF). On distingue plusieurs sous-catégories classées par masse volumique parmi lesquelles le MDF ou « panneau de fibres à densité moyenne » (encore appelé « Medium ») et le HDF ou « panneau de fibres dur ». Leur texture lisse leur procure un aspect soigné.​

Le MDF (Medium Density Fiberboard) : 700-800 kg/m3​

Facile à utiliser et à découper, le panneau MDF possède une texture lisse qui permet de nombreuses finitions. Peu résistant à la charge, il est surtout destiné à l’aménagement intérieur et la décoration. Les plinthes et les moulures sont souvent réalisées en Medium.​

Selon les applications, le MDF peut être hydrofugé (résiste à l’eau), ignifugé (résiste au feu), laqué ou mélaminé et possède une épaisseur entre 2 et 60 mm.​

Choisir ses panneaux bois

Le HDF (High Density Fiberboard) : + de 800 kg/m3​

Avec une densité encore plus élevée, les panneaux de fibres dures s’utilisent surtout comme fonds de meubles ou parois de portes et possèdent une épaisseur entre 3 et 6 mm. ​

Ils sont très résistants à l’humidité et possèdent une seule face lisse.​

Choisir ses panneaux bois

5- Les panneaux mélaminés​

Contrairement aux autres panneaux de bois, le terme mélaminé désigne la finition de surface appliquée à un panneau de bois. Il n’est cependant pas rare d’employer le terme générique « panneau mélaminé » dont le support de base peut être réalisé sur un panneau MDF ou plus fréquemment sur un panneau de bois aggloméré.​

La finition mélaminée est obtenue en collant une feuille décorative (papier imprégné de résine mélamine) sur chaque côté du panneau de bois. Il existe plusieurs finitions grâce à une multitude de couleurs et d’aspects comme le mat, le satiné, le brillant.​

L’utilisation principale de ces panneaux est l’aménagement intérieur tels que les tablettes d’étagères, les meubles en kit ou encore les caissons de cuisine.​

Choisir ses panneaux bois

6- Les panneaux stratifiés​

Comme le mélaminé, le stratifié est une finition appliquée sur un panneau de bois.​

Le stratifié est obtenu par la superposition de 8 à 10 couches de papier Kraft collées et enduites de résine et d’un papier décor de finition recouvert d’une couche de protection. Le tout est passé sous haute pression et haute température.​

La finition est beaucoup plus épaisse que le mélaminé, soit entre 0,8 et 1,3 mm. Cela rend les panneaux stratifiés beaucoup plus résistants aux chocs et à l’écaillage.​

Ces panneaux sont particulièrement adaptés aux plans de travail de cuisine mais se destinent aussi aux façades de meubles.​

Choisir ses panneaux bois

Quels panneaux de bois pour quels usages ?

Selon les travaux ou l’aménagement que vous souhaitez réaliser, vous trouverez forcément un panneau de bois qui correspond à vos attentes.​

1- Structure et construction

Choisir ses panneaux boisChoisir ses panneaux boisChoisir ses panneaux boisChoisir ses panneaux bois

La construction et la rénovation d’un logement nécessitent souvent l’utilisation de panneaux de bois. Par exemple, les maisons à ossature bois font appel aux panneaux de bois pour le contreventement, les cloisons intérieures ou la toiture. Le gros œuvre des sols peut également être réalisé avec des dalles de bois ou constituer un plancher recouvert ensuite d’un revêtement final. ​

Les panneaux de bois pour la construction doivent être résistants à la fois aux chocs, à la torsion et à la charge. La plupart du temps, ces panneaux seront recouverts par un revêtement de finition, que ce soit des revêtements pour les sols ou les murs, c’est pourquoi ces panneaux peuvent avoir un aspect brut.​

Les panneaux les plus utilisés sont l’OSB, l’aggloméré (panneau de particules) et le contreplaqué. ​

Choisir ses panneaux boisChoisir ses panneaux boisChoisir ses panneaux boisChoisir ses panneaux bois

L’OSB permet de réaliser des planchers porteurs, le contreventement des ossatures bois ou encore des cloisons. Selon la classe, il est utilisable en milieu humide (OSB 3 et 4).​

L’aggloméré (panneau de particules) permet de créer des dalles de planchers, des cloisons, ou le gros œuvre sur toiture.​

Le contreplaqué s’utilise principalement pour le revêtement de murs, les planchers voire comme panneau de façade avec un contreplaqué marine traité. Contrairement aux autres panneaux, son aspect bois massif s’avère décoratif.

2- Aménagement intérieur​

L’aménagement intérieur comprend tous les travaux de configuration, de l’espace intérieur de la maison. Les panneaux de bois vont ainsi permettre la réalisation de plans de travail de cuisine, de plans de vasque, de coffrages pour l’installation d’une baignoire dans la salle de bains ou encore la réalisation de placards.​

Comme pour la construction, les panneaux de bois doivent être solides et supporter chocs et charges lourdes. Ils peuvent être soit revêtus d’un matériau de finition, par exemple du carrelage pour un plan de vasque, soit être utilisés tels quels et donc posséder un aspect décoratif comme par exemple les plans de cuisine stratifiés.​

Les questions à se poser avant de choisir le bon panneau de bois seront d’une part la destination du panneau, à savoir en pièce sèche ou humide et d’autre part quel est le besoin de finition.​

Choisir ses panneaux boisChoisir ses panneaux boisChoisir ses panneaux boisChoisir ses panneaux bois

L’OSB : s’il n’a pas vocation au départ à être utilisé brut, l’OSB devient tendance et peut être laissé tel quel pour décorer une pièce. Il n’est pas rare de voir actuellement des cloisons ou des sols en OSB brut.​

L’aggloméré permet de réaliser des plans de travail, des coffrages de baignoire qu’il faudra ensuite recouvrir d’un revêtement de finition comme du carrelage ou du PVC. 

Le contreplaqué est également apprécié pour l’aménagement intérieur. S’il peut être utilisé comme l’OSB ou le contreplaqué, son coût supérieur le destinera plutôt à la réalisation de placards ou d’aménagements ne nécessitant pas de finitions particulières ou très légères comme un vernis ou une peinture. Le veinage du bois est particulièrement apprécié.​

​Le panneau de bois stratifié sera adapté aux plans de travail notamment le plan de travail de la cuisine. Son revêtement de finition en stratifié en fait un panneau facile à poser et très solide à l’usage. Ses larges choix de textures, de couleurs et de finitions permettent de l’adapter à tous les intérieurs.​

​En ce qui concerne la résistance à l’humidité, il conviendra de choisir la classe adaptée ou la finition adéquate. Par exemple, l’utilisation de l’OSB 3 ou d’un aggloméré stratifié en milieu humide.

3- Meubles et décoration​

​La création de meubles ou la décoration nécessitent des panneaux de bois faciles à travailler et à l’aspect fini. Bien souvent utilisés tels quels, ils peuvent cependant être peint ou vernis pour améliorer leur protection et les personnaliser. Si la solidité est importante pour certains projets, c’est plutôt l’esthétique qui prime en décoration intérieure. ​

Les meubles peuvent être entièrement créés en panneaux de bois, de la structure, au fond du meuble en passant par les portes et la façade.​

Concernant la décoration, on pourra créer des plinthes, des corniches de plafond et toutes sortes d’objets décoratifs.​

Choisir ses panneaux boisChoisir ses panneaux boisChoisir ses panneaux boisChoisir ses panneaux bois

La structure des meubles pourra être faite en contreplaqué ou, pour une finition plus design, en panneaux mélaminés ou stratifiés.​

Le mélaminé plus fragile mais décoratif est surtout utilisé pour la réalisation des meubles en kit, la structure des meubles de cuisine, ou encore tablettes de placards. Quant au stratifié, sa solidité, sa résistance à l’usure ainsi qu’à l’humidité et ses multiples finitions en font un panneau de bois parfait pour les façades de meubles, les plateaux de table, les appuis de fenêtres.​

En décoration, les panneaux fibrés tels que le MDF sont intéressants pour leur finesse et la facilité de découpe fine. Leur surface lisse permet également de recueillir de nombreuses finitions. Certains panneaux sont parfois proposés avec du mélaminé ou du stratifié. Les principaux inconvénients sont la faible résistance à l’humidité et la faible résistance à la charge, mais cela est compensé par la résistance à la flexion. C’est pourquoi ils seront principalement utilisés en décoration ou finition comme les plinthes, les fonds de tiroirs, les moulures.​

4- Aménagement extérieur​

Bien que la plupart des panneaux de bois soient utilisés en intérieur, certains traitements permettent également de les employer en extérieur.​
On distingue cependant deux milieux extérieurs différents : les aménagements sous abri et ceux destinés au plein air. Si les constructions sous abris sont exposées à l’humidité, à la chaleur et au froid, le plein air doit faire face aux intempéries comme la pluie, la neige, le vent, le soleil. Il est donc primordial de connaitre le milieu dans lequel sera exposée la construction.​

Seuls deux types de panneaux de bois peuvent être utilisé à l’extérieur : le contreplaqué et l’OSB.​

Choisir ses panneaux boisChoisir ses panneaux boisChoisir ses panneaux boisChoisir ses panneaux bois

Le contreplaqué destiné à l’extérieur et pour un usage courant est fabriqué avec l’essence de bois exotique okoumé. Il est également appelé contreplaqué marine. Le contreplaqué peut être soumis au plein air. On le retrouve par exemple sur certaines maisons en bardage. Si l’usage est en plein air, il est conseillé d’appliquer un traitement hydrofuge voire anti-UV afin d’être protégé durablement.​

L’OSB est à utiliser exclusivement sous abri et en classe 4.