.

ALERTE BON PLAN ! 15€ offerts tous les 100€ d'achats en carte cadeau*        > En savoir plus

Calculer la bonne quantité de plaques de plâtre pour votre chantier

Déterminez vos besoins en Placo© et accessoires pour la réalisation d’une cloison

Vous souhaitez vous lancer dans le chantier d’une cloison pour créer une nouvelle pièce ? Vous entamez des travaux de rénovation et une cloison s’avère nécessaire ? Lors de l’étape de préparation, vous allez réaliser la liste de fourniture ainsi que le calcul des quantités nécessaires pour chaque matériau. 
Chaque pièce de la maison a ses spécificités qui induisent des changements sur le nombre de plaques de plâtre à prévoir ou sur leur type. 
Par ailleurs, une cloison est composée de montants, de rails pour l’ossature métallique, de vis ou encore de bandes pour les joints. À l’aide du simulateur, vous connaîtrez en un instant le nombre à prévoir pour chacun des composants. Une fois la liste d’achats dressée, il est plus simple de calculer le coût total des travaux. Retrouvez dans ce guide comment utiliser cet outil pour calculer les quantités des éléments d’une cloison. 

Placo

Comment calculer les quantités des éléments nécessaires à la réalisation d’une cloison

Nous vous proposons de simplifier votre projet avec ce calculateur qui vous donnera en quelques clics la bonne quantité de plaques de plâtre, ainsi que tous les accessoires pour réussir votre chantier.
Pour cela, cliquez sur le lien ci-dessous :

simulateursimulateursimulateursimulateur

Castorama a développé un outil pratique et simple d’utilisation, pour calculer la quantité de plaques de plâtre lors de la réalisation d’une cloison. L’objectif de ce simulateur est de vous aider à définir la liste de fournitures et de remplacer intelligemment votre calculette.

Comment utiliser le simulateur pour calculer les quantités nécessaires à la réalisation d’une cloison

Le travail des plaquistes entre dans la catégorie du second œuvre dans la classification des travaux. Lors de la préparation du chantier, il serait malvenu d’oublier l’étape crucial du calcul de la surface et des besoins en matériaux. Que ce soit pour la pose de plaques de plâtre ou d’un faux plafond, le simulateur aide à calculer les quantités et éviter les erreurs. 
 

  • Votre aménagement intérieur

Pour commencer avec cet outil, il vous faudra tout d’abord sélectionner la surface que vous souhaitez cloisonner. Vous aurez le choix entre une pièce entière de la maison ou seulement un mur. 

calculateur
Dimensions et configuration de la pièce de la maison à cloisonner
  • Dimensions et configuration de la pièce de la maison à cloisonner

Pour une pièce, indiquez la longueur, la largeur ainsi que la hauteur de la surface. 

Puis reportez le nombre de fenêtres et de portes qui seront présents sur les cloisons. 

Enfin, spécifiez si un faux plafond est prévu lors des travaux ou non. 

Si vous sélectionnez oui pour le faux plafond, le nombre de plaques de plâtre à prévoir augmente. 

un seul mur de cloison

Pour un seul mur de cloison, vous n’avez qu’à remplir la largeur et la hauteur de la surface souhaitée. 

Veillez bien à ajouter le nombre de fenêtres ou de portes qui sont prévues sur ce mur de cloison. 

Type de pièce
  • Type de pièce

Sélectionnez le type de pièce de la maison dans laquelle les travaux sont prévus. 
Pour une salle de bain, spécifiez si vous avez une douche ou une baignoire. 

Si vous avez une baignoire plutôt qu’une douche, le nombre de plaques de plâtre hydrofuge sera plus élevé que le nombre de plaques de plâtre standards. 

Les plaques de plâtre hydrofuges sont conçues pour résister aux éclaboussures d’eau ou à l’humidité. 

Pour une chambre, aucune indication spécifique n’est à ajouter. 

selecteur

Pour un salon ou un séjour, l’outil vous demande si vous avez dans la pièce des travaux une cheminée, un poêle à bois ou un poêle à granulés. 

Si tel est le cas, dans les résultats est ajouté le nombre de plaques de plâtre ignifugées à prévoir. 

Une plaque de plâtre ignifugée a été traité ou conçue afin d’être incombustible. 

Si les travaux de cloison sont prévus dans la cuisine, l’outil vous demande la présence d’une plaque de cuisson, une cuisinière ou un piano de cuisson. Lorsque ces éléments sont sélectionnés, le nombre de plaques de plâtre ignifugée (c’est-à-dire traitée pour devenir incombustible) est ajouté aux résultats. 

Pour une cloison dans un sous-sol, indiquez si votre sous-sol est humide dans l’outil pour ajuster automatiquement les éléments nécessaires. Le nombre de plaques de plâtre standards prévues pour vos travaux de cloisons se transforme en plaques de plâtre hydrofuge. Ces plaques de plâtre sont traitées pour résister à l’humidité ou à l’eau. 

Le nombre d’éléments nécessaires
  • Le nombre d’éléments nécessaires à la réalisation d’une cloison

Lorsque toutes les indications ont été remplies, l’outil adapte la liste des matériaux pour la réalisation d’une cloison dans la pièce indiquée. 

Les résultats du simulateur se présentent sous la forme d’une liste de fourniture. 

À gauche, vous trouverez le lien cliquable pour chercher le produit dédié et connaître son prix ou les variantes.

 À droite est indiquée la quantité de matériaux à prévoir. 

Ainsi pour réaliser les cloisons d’une pièce ou seulement d’un mur, des plaques de plâtre sont à ajouter dans votre liste de fourniture. En fonction des pièces de la maison, des plaques de plâtre hydrofuges ou ignifugées remplacent les plaques de plâtre standards. 

Ensuite le nombre de rails nécessaires aux travaux de cloison est montré. Les rails sont pour le sol et le plafond, ils aident à créer l’ossature métallique de votre cloison. 
Prévoyez par la suite le nombre de montants qui serviront également pour l’ossature métallique, le nombre de boite de vis, de rouleaux à bande pour les joints et de seaux d’enduit de lissage. 

Si vous avez sélectionné la réalisation d’un faux-plafond lors de vos travaux, dans cette liste de fourniture s’ajoute le nombre de fourrures pour le plafond et la quantité en suspente métallique. Le lot de fourrures est utile pour la constitution d’une ossature métallique de cloison, de doublages ou pour un plafond suspendu. 

imageimageimageimage

Une bonne simulation vous évite une estimation trop élevée du montant du coût des travaux de second œuvre. Dans une autre mesure, si vos estimations sont trop basses, vous perdez du temps sur votre chantier avec les allers-retours pour acheter les matériaux manquants à la rénovation.  

Comment calculer sans simulateur les quantités des éléments nécessaires à la réalisation d’une cloison

Avant de réaliser une cloison
  • Avant de réaliser une cloison

Les cloisons sont faciles à installer pour modifier les volumes, créer une nouvelle pièce ou un espace de rangement.

Si votre projet est clair comme de l’eau de roche, avec un plan de calepinage et des calculs précis, vous réaliserez votre cloison en un rien de temps. 

Avant toute chose, la première étape est de prendre les mesures. Mesurez la hauteur de la cloison, prenez la longueur entre le sol et le plafond. 

Ensuite reportez cette hauteur et la largeur de la cloison sur un schéma. Ces mesures sont indispensables à l’utilisation du simulateur ou pour réaliser le calcul des quantités. 

Ensuite sur votre schéma, répartissez le nombre de plaque standards nécessaires pour couvrir la surface totale. Une plaque standard mésuse 2,50 m sur 1,20 m.

Vous retrouverez ci-dessous les étapes de calcul pour identifier les quantités nécessaires à la réalisation d’une cloison. 

Si vous souhaitez réaliser les calculs par vous-même, il est recommandé de connaître les différences entre chaque type de plaque de plâtre et les spécificités de la pièce de la maison. 

Si vous n’avez jamais réalisé de cloisons, le simulateur permet d’éviter l’oubli d’un matériau indispensable ou de quantifier les éléments de finition. 
Un point important que le simulateur prend en compte est le type de pièce où sera réalisée la cloison. Si votre pièce est humide ou si la cloison est proche d’une source de combustion certaines plaques de plâtre sont privilégiées par l’outil.
De plus, le simulateur adapte la liste des matériaux si vous réalisez un faux-plafond. 
Par ailleurs, vous pouvez aussi utiliser le simulateur pour vérifier vos calculs réalisés à la main et vérifier la concordance des résultats. 

  • Les étapes de calcul

etapes

Tout d’abord calculez la surface qui doit être couverte par les plaques de plâtre. Il s’agit de la hauteur entre le sol et le plafond multipliée par la largeur du mur.

Grâce à ce dessin, vous obtenez le nombre de rails au sol ou au plafond et le nombre de montants.

La composition d’une cloison en plaques de plâtre

Une cloison se compose de plaques de plâtre et d’un rail. L’épaisseur totale de votre cloison dépend ainsi des deux plaques de plâtres et du rail qui sert à maintenir l’ossature. L’épaisseur va varier en fonction de l’isolation entre les deux plaques de plâtre et du revêtement apposé sur les plaques, par exemple peinture ou carrelage. 
Une plaque de plâtre classique est conçue pour être un élément isolant dans la pièce. On parle d’isolant thermique et phonique. Il existe des plaques ignifugées, résistantes au feu, hydrofuges, résistantes à l’eau ou encore des plaques pour plafond. 

imageimageimageimage
Veillez à vous fournir avec les matériaux

Veillez à vous fournir avec les matériaux de finition avant d’entamer votre chantier. 

En effet, réaliser ses achats de fourniture en amont des travaux de second œuvre vous gagne du temps pour la suite. 

Pour réaliser les joints entre les plaques de plâtre, trois couches sont nécessaires. La première couche sert à poser les bandes des joints.

La seconde couche est pour maintenir la bande des joints en place et la dernière couche est la finition pour masquer les joints entre les plaques. 

Entre chacune de ces couches, il faut compter entre 12h et 48h selon les conditions. 

Ainsi le plus tôt, vous commencez les étapes de finition du chantier, le plus tôt, vous le terminerez. 

premières étapes des travaux de rénovation

Ainsi, les premières étapes des travaux de rénovation des plaquistes sont dans le calcul. Il est nécessaire d’identifier les besoins spécifiques de la pièce en matière d’humidité ou de combustion et de dresser la liste de fourniture pour le chantier. 

Une fois que les composants nécessaires sont définis, le plaquiste procède au calcul des quantités pour chaque élément de la cloison. 

Pour tout bricoleurs, professionnel ou amateur en rénovation de maison, ce n’est qu’une fois le nombre de composants calculé qu’il est possible d’établir un montant total du coût des travaux de second œuvre.
 
Le prix varie en fonction du type et du nombre de plaques, de l’isolant mais aussi du nombre de rails, de montants ou de joints à réaliser. 

Pour toutes vos questions, nos experts en magasin sont toujours à votre disposition afin de vous accompagner dans vos projets.