Forte affluence Drive 2h : nous vous recommandons fortement de prendre RDV pour le retrait de votre commande
(à effectuer après la confirmation de commande à réception d'un SMS ou Email).

Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Préparer la pose d'un carrelage

Avant de poser un carrelage

Choisir la bonne pose, calculer le nombre de carreaux de carrelage dont vous avez besoin, apprendre à faire un plan de pose, sélectionner la colle adéquate mais aussi réaliser les joints : les réponses à vos questions vous attendent ici.

Avant de poser un carrelage

Droite, décalée, en diagonale ou alternée, découvrez avec cette vidéo les 4 types de pose les plus courants pour le carrelage sol.


Les conditions de pose du carrelage et la préparation du sol dépendent de votre revêtement existant.

Sur quel sol poser le carrelage ?

Poser votre carrelage sur du parquet

La pose de carrelage sur parquet est possible, même s'il est conseillé de le retirer pour poser le carrelage sur un sol plat. Pour réaliser une pose sur parquet il est obligatoire d’appliquer au préalable une sous-couche spécifique qui va stabiliser le bois et l'empêcher de travailler.

Poser votre carrelage sur du carrelage

Poser votre carrelage sur du carrelage

Si votre ancien carrelage n'est pas trop abimé, vous pouvez en poser un nouveau directement dessus. Vous devez au préalable effectuer un ragréage pour aplanir. Pensez également à contrôler que la nouvelle épaisseur du sol ne provoquera pas de différences trop gênantes pour le passage d'une pièce à l'autre ou l'ouverture des portes. Pour ces situations, les gammes de carrelage slim sont l'idéal.

Poser du carrelage sur un sol souple

En aucune circonstance vous ne pouvez poser du carrelage sur de la moquette, du PVC ou du linoléum. Vous devez donc retirer votre revêtement existant avant de procéder à l’application d’une sous-couche préalable à la pose de votre carrelage.

Le carrelage est-il compatible avec un chauffage au sol ?

Le carrelage est compatible avec tous les systèmes de chauffage au sol. Mais il est tout de même indispensable d'utiliser une colle et un joint résistants aux déformations. Il est aussi conseillé de couper et de rallumer le chauffage au sol 48 heures avant et après la pose.


Le calepinage

Avant de vous lancer dans la pose, vous devez faire un calepinage, c’est-à-dire un plan de votre pose.
Cette étape est très importante car elle conditionne la réussite de votre projet.
Elle a pour objectif de comptabiliser la quantité de carreaux nécessaire et leur positionnement dans la pièce. Elle vous permet aussi de définir l’emplacement de votre 1er carreau en fonction du type de pose que vous avez sélectionné.

Les axes de pose

Le 1er carreau se pose toujours à l’intersection de 2 lignes perpendiculaires. La pose de votre 1er carreau implique également les découpes que vous aurez à réaliser sur les pourtours de votre pièce. Voici quelques cas illustrés selon le type de pose que vous avez choisi.


Pour s’assurer d’acheter la bonne quantité de carrelage et ne pas connaître de déconvenue sur votre chantier, découvrez le calcul à réaliser pour votre pièce.

Important

Lors de votre achat, nous vous conseillons de prévoir un ou deux cartons de carrelage en plus. Si vous deviez, dans le futur, remplacer un carreau cassé ou recarreler une partie de la pièce, il sera plus compliqué de retrouver le même carrelage et presque impossible d’avoir une nuance de teinte identique.


Uniformité des carreaux

Qu’est-ce qu’un carreau rectifié ?

C’est un carreau dont les côtés ont été recoupés pour qu’ils aient la même dimension.

Lors de la fabrication, il est fréquent que les carreaux soient différents en termes de dimensions et de planéité.

C’est pourquoi, ils sont rectifiés pour obtenir des caractéristiques quasi identiques

Que signifient les termes « bain » et « calibre » pour un carrelage ?

Pendant sa fabrication, le carrelage subit parfois des déformations. Chaque carrelage est mesuré et classé selon son format et porte un code de calibre.

D’autre part, chaque carreau est contrôlé selon sa couleur et sa tonalité et porte un numéro de bain.

Ainsi, il faut vérifier au moment de l'achat de votre carrelage les numéros de bain et de calibre. Ceux-ci doivent être identiques d'un paquet à l'autre. Une double vérification s’impose aussi au moment de la pose. Dans le cas contraire, vous pourriez vous retrouver avec des différences gênantes de taille ou de couleur sur le résultat final.


Avant de vous lancer dans la pose de votre carrelage, il faut préparer votre sol afin d’obtenir un support sec, sain, propre, lisse et à niveau.

Les accessoires de pose indispensables

1) Primaire

Il régule la porosité du sol et améliore l’adhérence de la colle dessus.

2) Colle

3) Kit de pose pour carrelage


Cet ensemble est composé d’un peigne pour appliquer la colle, d’une raclette pour faire les joints et d’une éponge pour les nettoyer.

4) Croisillons niveleurs et leurs embouts

5) Coupe-carreau

6) Poche à joint

7) Kit de nettoyage pour joints

Il est constitué d’un seau, d’un platoir à jointer, d’un platoir éponge de nettoyage et de rouleaux d’essorage amovibles pour nettoyer vos joints de carrelage à la perfection.

8) Décapant fin de chantier

Étape finale de votre pose, l’application du décapant permet d’éliminer les résidus de colle, de joint et de calcaire.

La bonne info

Pour vous faciliter la pose, pensez également à vous équiper d’un maillet en caoutchouc, d’un mélangeur et de genouillères.

Si vous avez choisi une pose alternée, la méthode est légèrement différente.


En fonction du support sur lequel vous souhaitez poser votre carrelage (plâtre, bois, béton, carrelage), de la nature des carreaux (matière, format, porosité) et de l'environnement de pose (humide ou standard), le type de colle à utiliser diffère.

La colle à carrelage se présente le plus souvent sous 2 formes :

  • Les pâtes prêtes à l’emploi qui se destinent à la pose intérieure (au mur en particulier mais aussi au sol).
  • Les colles en poudre à mélanger vous-même, adaptées à tous types de supports et présentant une grande résistance.
La bonne info

Pour les grands carreaux de carrelage, qui nécessitent un double encollage, préférez une colle en poudre, plus économique.

La colle à carrelage

Quelle taille de joint devez-vous prévoir ?

Quelle taille de joint devez-vous prévoir ?

La largeur des joints joue un grand rôle dans l’esthétique de votre sol. Avant la pose, prévoyez des croisillons de pose correspondant à l’écart souhaité entre vos carreaux.

À titre d’exemple, voici un tableau indicatif des tailles de joints conseillées.

Quelle taille de joint devez-vous prévoir ?
Découvrez tous les joints

À quoi servent les joints de dilatation ?

Si votre pièce fait plus de 40 m2 ou dépasse les 8 m de long, il est préférable de réaliser des joints de dilatation, pour permettre à votre sol d'absorber les chocs et les variations, sans se fissurer ou se soulever.


Les croisillons niveleurs

Les croisillons niveleurs

L’idéal pour avoir un sol bien plat et régulier. Posez ces croisillons entre chaque carreau, vissez l'embout jaune et par simple pression, les carreaux vont s'aligner. Simple, pratique et rassurant !

Le carrelage slim

Le carrelage slim

Il n’est plus obligatoire de casser l’ancien carrelage, d’évacuer les déchets, d’aspirer la poussière et de ragréer le sol.
Avec une épaisseur de seulement 4,5 mm, le carrelage Slim Tile Lounge se pose sans problème sur l'ancien carrelage. Cela vous épargne de nombreuses tâches de préparation fastidieuses.

La poche à joints Sealmate

La poche à joints Sealmate

Faire les joints est une étape capitale dans la pose de votre carrelage. Pour être sûr de la réussir, vous pouvez compter sur la poche à joint Sealmate : une poche en silicone à la fois souple et solide, munie d'un embout lisseur qui permet de délivrer la quantité exacte de joint tout en assurant une application nette et sans bavure. Vous obtiendrez des joints réguliers en tout simplicité.

Pour toutes vos questions, nos experts en magasin sont à votre écoute et vous accompagnent dans vos projets.