.

Découvrez notre NOUVEAU PROGRAMME DE FIDÉLITÉ et tous ses avantages  !> En savoir plus

Poêle à bois ou poêle à granulé : quelles sont les différences

Le bon choix entre le poêle à bois et le poêle à granules

Vous avez du mal à comprendre ce qui différencie les poêles à bois de ceux à granulés ? Vous cherchez des informations complémentaires sur les types de modèles, leur fonctionnement et les combustibles nécessaires ? 
Difficile de choisir parmi le panel de systèmes de chauffage disponibles sur le marché. Or, ces poêles proposent une alternative économique et responsable avec une source d’énergie durable. Ils possèdent des performances énergétiques différentes, des avantages et des limites. 
Nous vous expliquons les points communs et les différences entre les poêles à bois ou à granulés pour vous aider à faire le bon choix selon vos besoins.

 

Le bon choix entre le poêle à bois et le poêle à granules

Poêle à bois ou poêle à granulés : que choisir selon mes besoins ?

Des poêles qui utilisent le bois comme source d’énergie

Quand on envisage une rénovation énergétique, on se retrouve face à différents types d’appareils de chauffage. Le choix peut porter sur les poêles au fioul, au gaz, ceux fonctionnant à l'électricité ou encore les poêles à bois.

Ces derniers sont d’ailleurs les plus présents en France. Ressource renouvelable, le bois a en effet une place de choix dans le cœur des Français qui optent pour ce combustible écologique pour chauffer leur logement. 

  • Les différents types de poêles

Au sein de cette catégorie, on distingue deux modèles dont le principe varie en fonction du bois de chauffage utilisé : 

- Le poêle à bûches
- Le poêle à granulés (aussi appelé pellets selon les régions)

Le bon choix entre le poêle à bois et le poêle à granules
Le poêle à bûches

Facile et rapide à installer, le poêle à bûches fonctionne grâce à la combustion de bûches de bois qui produisent une chaleur rayonnante dans l’habitation. 

Pas besoin d’électricité pour le faire fonctionner ! Avec son design très esthétique et moderne, le poêle à bois de bûches a repris une place de choix dans les logements. La vue sur le foyer et la chaleur réconfortante procurent un sentiment de confort et évoquent la flamme de la cheminée. 

Généralement installé dans la pièce de vie, il est devenu un élément de design et de confort. Contrairement aux chauffages au gaz ou électrique, ce type de poêle utilise une ressource peu coûteuse et renouvelable : le bois. 

C’est d’ailleurs l’une des moins chères actuellement disponibles sur le marché. Le poêle à bûches s’avère être un système de chauffage écologique et très économique qui est même éligible à certaines aides de l’Etat. 

Enfin, il ne demande que peu d’entretien pour fonctionner correctement !

Découvrez tous les poêles à bois

Le poêle à granulés

Le poêle à granulés est lui aussi un mode de chauffage écologique. 

Il fonctionne avec un combustible, les granulés (ou pellets) qui proviennent de déchets de bois issus de scieries. 

Autonomes et sophistiqués, les modèles de poêles à granulés sont particulièrement performants. 

Ils sont très efficaces et les modèles récents fonctionnent désormais avec encore moins de combustible, ce qui rend leur utilisation plus économique à long terme. 

Leur design compact et contemporain permet de les intégrer aisément dans une habitation moderne.

Découvrez tous les poêles à granules

La différence majeure entre le poêle à bois et le poêle à granulés réside donc dans le type de combustible utilisé pour alimenter le système de chauffage. Ces deux appareils sont souvent comparés l’un à l'autre, chacun possédant des avantages et des contraintes qu’il est important de prendre en compte au moment de la décision d’achat. 

Nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir sur chacun de ces deux modèles et nous vous livrons des conseils pratiques pour faire le bon choix entre un poêle à granulés ou un poêle à bûches en fonction de vos besoins.

Quelle est la différence entre un poêle à bois et un poêle à granulés ? 

Le fonctionnement du poêle à bois ne change donc que très peu entre les deux modèles. La capacité de chauffe rapide fait de ce système un excellent allié pour réchauffer les pièces de vie en appoint. 
Mais une subtilité réside dans la transmission de la chaleur entre les deux modèles : un poêle à bois diffuse généralement la chaleur par rayonnement tandis que la chaleur est redistribuée par ventilation dans le cas du poêle à granulés. Cependant, aujourd’hui on commence à trouver des poêles à bûches dotés de souffleries ce qui permet d’améliorer leur efficacité.

Différences poêle à bois et poêle à granulés

Avant l’achat, il est important de prendre en compte les différences qui existent entre les appareils. Plusieurs critères sont donc à étudier avant toute prise de décision afin de choisir le système de chauffage le plus adapté à vos besoins :

  • Le confort et le rendement

Le rendement est le principal critère d’économie. Il s’agit en fait d’une efficacité énergétique qui mesure la déperdition entre l’énergie réelle produite et l’efficacité théorique. 

De plus, il a un impact sur le confort d’utilisation en réduisant la fréquence du remplissage. Le rendement d’un poêle à bois peut atteindre 80% tandis qu’un poêle à granulés dépasse souvent 90%.

  • L'autonomie du système

Elle se calcule en nombre d’heures pendant lesquelles le poêle fonctionne sans apport de combustible supplémentaire. 
Elle oscille entre 5 et 12 h pour un poêle à bois et de 12 à 72 h pour les modèles à granulés.

  • Le prix d’achat du poêle

C’est un critère de choix important entre les 2 modèles. Le prix des poêles à bûches est compris entre 500 et 2500 euros alors qu’il faut plutôt dépenser de 1000 à 4000 euros pour le poêle à granulés.

  • Le prix du combustible (et son stockage)

Difficile d’établir une comparaison entre les 2 modèles, mais les granulés faisant l’objet d’un traitement mécanique avant commercialisation, ils reviennent un peu plus chers que du bois brut. 

De plus, la valeur du stère de bois fluctue régulièrement même s’il reste toujours très économique. Enfin, les granulés compacts nécessitent une plus petite zone de stockage que les bûches.

  • Le design

Les 2 modèles proposent des designs très contemporains ou vintage qui s’intègrent dans la plupart des intérieurs.

  • La facilité d'utilisation

Difficile de faire plus simple d’utilisation qu’un poêle à bûches. Cependant, il ne faut pas oublier qu’il est nécessaire de l’alimenter en bûches régulièrement. Le poêle à granulés reste simple d’utilisation même s’il contient un peu de technologie.

  • La connectivité

La technologie présente dans les poêles à granulés et le branchement électrique lui permettre une connexion à la domotique et au thermostat. La nouvelle génération de poêles à bûches intègrera surement un peu plus de connectivité.

Enfin, d’encombrement presque identique, ces 2 poêles occupent un espace spécialement aménagé et sont raccordés à un conduit d’évacuation.

Tableau différences poêle à granulés et poêle à bois
Poêle hybride

Le poêle à bois et le poêle à granulés permettent d'importantes économies de chauffage grâce à un combustible peu onéreux et renouvelable.

Il existe également des poêles à bois et granulés mixtes. Le principe est simple : le poêle mixte possède une chambre de combustion « bois », mais aussi un brûleur spécial pour les granulés. 

Avant de se déclencher, l’appareil est capable de déterminer quel combustible est disponible et d'activer le bon système de chauffage.

Le poêle hybride peut s’avérer un bon compromis pour profiter également des avantages de chaque combustible en fonction du moment de la journée. 

Enfin, le tubage de ces 2 poêles est légèrement différent et doit répondre à des normes précises. 

Quels tuyaux choisir pour installer un poêle à bois

Mais quel est le plus économique entre un poêle à bûches et un poêle à granulés ? À l’achat, le poêle à bûches revient moins cher et son combustible est meilleur marché. Mais c’est sur le long terme que la tendance s’inverse. Avec un meilleur rendement annuel, le poêle à granulés tire son épingle du jeu. 

Quel est le meilleur bois de chauffage pour votre poêle à bois ?

Pour un système de chauffage au bois efficace, il est essentiel de trouver le meilleur combustible qui permettra à votre appareil de fonctionner au mieux.

Il existe plusieurs essences utilisées comme bois de chauffage. 

On les catégorise selon 3 types en fonction de leur nature et spécificités techniques : 

- Les feuillus durs (chêne, hêtre, frêne…)
- Les feuillus tendres (platane, bouleau ou peuplier)
- Les résineux (on y retrouve le sapin, l’épicéa ou encore le pin)

En fonction de vos besoins, vous serez amené à choisir un type de bois de chauffage, de préférence en privilégiant les essences locales.

Bois en stère

Pour un chauffage classique de la maison, il est fortement conseillé d’opter pour le bois de chauffage issu de la famille des feuillus durs. Avec leur fibre dense, ces essences de bois ont une combustion lente et produisent des braises avec un rayonnement important. 

Vous obtenez ainsi une température constante plus longtemps. Vous aurez donc moins besoin d’alimenter votre poêle avec de nouvelles bûches. Votre stock restera plus longtemps disponible et vous ferez des économies sur les combustibles.

Seule contrainte des bois de feuillus durs : ces essences mettent souvent beaucoup de temps à sécher. Vous devrez donc opter pour du bois de chauffage bien sec pour limiter le souci.

Découvrez tous les bois en stère

Les filets de bois allume-feu

Du côté des feuillus tendres, on retrouve le tilleul, le bouleau ou encore le peuplier. 

Leur particularité ? 

Avec eux, le feu prend vite ! 

Vous obtenez une température élevée, mais éphémère. Ils ne sont donc pas recommandés pour un usage en tant que bois de chauffage traditionnel, mais seront vos meilleurs partenaires pour allumer le feu.

Découvrez tous les filets de bois allume-feu

Enfin, les résineux forment une famille de bois de chauffage qui, malgré un faible pouvoir calorifique, ont la particularité de s’enflammer très vite et donc de permettre une chauffe rapide de l’habitation. 

La température peut monter plus rapidement dans la pièce, mais la combustion est brève. En utilisant du sapin ou du pin, vous pourrez chauffer rapidement votre habitation ou votre pièce. 

Découvrez toutes les bûches en filet

Les bûches en filetLes bûches en filetLes bûches en filetLes bûches en filet

Quant aux granulés, il existe de nombreux types de pellets de bois. Les critères de différenciation sont le type de bois, mais aussi le taux d’humidité, le taux de cendres et la présence d’additifs.

La bonne info

Pour tester le fonctionnement de votre poêle à granulés, commencez par des pellets de petites tailles, comptez entre 6 et 8 mm de longueur maximum.

Côté budget, le bois et le pellet restent toujours à un prix attractif, même si l’inflation impacte toutes les matières premières.

Quel poêle chauffe le mieux ?

Mais entre le poêle à bois et le poêle à granulés, qui chauffe le mieux ? Tout dépend en vérité du choix du combustible. En effet, en fonction du rendement de votre combustible, vous gagnerez en confort thermique, mais aussi en économies.

Le rendement est calculé en nombre de kilowatts par heure (kWh) fournis par rapport au nombre théorique.  

Si 1kg de bois doit fournir environ 4kWh de chaleur, un rendement de 80% permettra d’en obtenir 3.6 kWh. On considère que les poêles à granulés offrent généralement de meilleurs rendements. 

Bien que le poêle à bûches puisse atteindre une puissance élevée jusqu’à 18 kWh, son rendement inférieur le rend un peu moins efficace. Cette puissance peut être utilisée pour augmenter la température de toute l’habitation et ne pas la limiter à la pièce de vie.

Quel poêle chauffe le mieuxQuel poêle chauffe le mieuxQuel poêle chauffe le mieuxQuel poêle chauffe le mieux

Pour un chauffage efficace, le poêle à bois mixte ou hybride représente une solution alternative qui mérite d’être étudiée. En effet, la capacité de l’appareil à utiliser différents types de combustibles permet de mieux gérer le budget. Vous pouvez ainsi adapter vos achats de stocks aux fluctuations des prix.

Quelles sont les contraintes d'un poêle à granulés ?

Les réservoirs à granules

Bien qu’ils offrent un meilleur rendement, les poêles à granulés possèdent quelques limites. 

La soufflerie peut être considérée comme un peu bruyante. Au moment de l’achat, vous pouvez opter pour un modèle avec un bruit de soufflerie réduit (cela dépend de la vitesse de ventilation du moteur). 

Sachez également qu’il existe des modèles insonorisés, mais ces derniers ont un coût un peu plus élevé.

Autre contrainte : le stockage des combustibles. 
En effet, les granulés non utilisés doivent être conservés à l’abri des mauvaises conditions, idéalement au sec. Cependant, ils sont généralement conditionnés en sacs faciles à manipuler et la capacité du réservoir limite le besoin de remplissage. 

Découvrez tous les réservoirs à granules

Limite du poêle à granulé

Autre limite du poêle à granulés : il ne peut fonctionner qu'en présence d'électricité. 

En cas de panne électrique dans le logement, vous ne pourrez pas faire fonctionner votre chauffage. 

De plus, une légère augmentation de la facture d'électricité est également à prendre en considération dans vos calculs de rentabilité.

L’entretien d’un poêle à granulés n’est pas non plus anodin. 

Il nécessite un vidage régulier du creuset, quelques nettoyages hebdomadaires jusqu’au ramonage annuel.

Enfin, si le rendement est important sur le long terme, le prix de l’installation d’un poêle à granulés reste élevé. Entre le prix et les frais d’installation liés notamment au raccordement électrique ou à l’évacuation de la fumée, comptez entre 3 000 et 8 000 euros par modèle, soit presque 2 fois plus cher qu’un système de poêle à bûches traditionnel. 

Encore une fois, c’est sur le long terme que le poêle à granulés tient ses promesses : il permet de faire 2 fois plus d’économie qu’un chauffage électrique !

Bien que le coût soit important à l’achat, le poêle à granulés reste plus accessible qu’un poêle mixte bois et granulés dont le prix est nettement supérieur. 

Pour information, un poêle hybride bois et granulés à un prix entre 3 400 € et 7 500 €.

Installation poêle à granulésInstallation poêle à granulésInstallation poêle à granulésInstallation poêle à granulés

En définitive, il existe des différences significatives entre un poêle à granulés et un poêle à bois. Votre décision devra tenir compte de plusieurs paramètres allant du rendement en kWh jusqu’à l’entretien et le prix. Dans tous les cas ce système de chauffage économique et durable s’avère une vraie opportunité pour se libérer des énergies fossiles.