Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Choisir une tronçonneuse

Le choix d’une tronçonneuse

Électrique ou thermique, la tronçonneuse est un outil de coupe puissant, d’utilisation assez technique. À chaque tronçonneuse, son usage. Pour vous aider à choisir le modèle le plus approprié à vos besoins et aux types de travaux de bûcheronnage à réaliser, suivez nos conseils.

Choisir une tronçonneuse


La tronçonneuse thermique

La tronçonneuse thermique

La tronçonneuse thermique fonctionne au mélange carburant (moteur 2 temps) ou à l’essence (moteur 4 temps).

Très puissante et autonome, elle est autant utilisée par les professionnels que par les particuliers pour les gros travaux de bûcheronnage sur bois durs.

Les différents modèles permettent en effet d’offrir un large choix de longueurs de coupe, de 20 à 90 centimètres.

Il existe deux catégories de tronçonneuse thermique :

  • La tronçonneuse thermique de 30 à 35 cc (centimètres cubes), pour le tronçonnage, l’ébranchage et les petites coupes ;
  • La tronçonneuse thermique de 40 à 50 cc, pour le tronçonnage et l’abattage intensif.

Parfaitement adaptée à un usage intensif, la tronçonneuse thermique est dotée d’un bon rapport poids/puissance/autonomie. Elle a toutefois quelques inconvénients à considérer.

Par rapport à la tronçonneuse électrique et sur batterie, la tronçonneuse thermique émet de fortes vibrations, est plus bruyante et davantage polluante. Elle nécessite également un entretien régulier plus approfondi (huile, bougie, filtres, etc.).

Moteur 2 temps ou 4 temps ?

La tronçonneuse thermique

Les tronçonneuses thermiques dotées moteurs 4 temps fonctionnent à l’essence 95 sans mélange. Elles sont moins bruyantes et surtout moins polluantes.

Les moteurs 2 temps (mélange huile + carburant) sont les plus répandus car ils sont faciles à démarrer et la tronçonneuse est plus légère et maniable.

La bonne info

Soyez très vigilant si vous faites vous-même votre mélange huile-essence, il doit être minutieusement dosé, au risque d’endommager le moteur de votre tronçonneuse à moteur 2 temps.


La tronçonneuse électrique

La tronçonneuse électrique sert à débiter du bois de chauffage, élaguer, tailler des buissons et abattre de jeunes arbres ou de diamètre moyen.

Son rapport poids/puissance est moins intéressant que celui des tronçonneuses thermiques.

L’utilisation de la tronçonneuse électrique est plus ponctuelle, voire occasionnelle. Elle convient davantage à un entretien de proximité, pour les travaux à effectuer dans votre jardin. Son branchement sur secteur oblige d’ailleurs à travailler près d’une alimentation électrique ou, le plus souvent, utiliser une rallonge.

Le câble électrique de l’appareil constitue la réelle contrainte de ce type de tronçonneuse. Le fil limite la maniabilité de la tronçonneuse et la longueur restreint les déplacements.

La tronçonneuse électrique

En contrepartie, la tronçonneuse électrique est complètement autonome. Avec un modèle électrique sur secteur, vous travaillez sans limite de temps.

Par rapport à une tronçonneuse thermique, elle est aussi moins bruyante, moins polluante, plus légère, plus facile à entretenir et à démarrer.

La tronçonneuse électrique permet ainsi de réaliser plus facilement des travaux en hauteurs ou sur une échelle, qu’avec un modèle thermique.


La tronçonneuse sur batterie

De puissance modérée, la tronçonneuse sur batterie convient aux travaux d’élagage et de coupe de bois de petit diamètre.

Leur petite capacité de coupe est suffisante pour débiter du bois chauffage.

En usage ponctuel, la tronçonneuse sur batterie est très facile à manier.

C’est la plus légère de toutes. De plus, son utilisation n’est pas contrainte par la longueur d’un fil ou l’obligation de travailler à proximité d’une alimentation électrique. C’est donc elle que vous devez choisir si vous avez peu de coupe mais un grand jardin.

Outre la puissance modérée du moteur, son autonomie réduite et sa longueur de guide limitée, la tronçonneuse sur batterie présente les mêmes avantages que la tronçonneuse électrique.

La tronçonneuse sur batterie se recharge sur secteur.

La bonne info

L’autonomie de batterie de tronçonneuse peut se mesurer en temps mais celui-ci varie en fonction du diamètre des bûches ou branches à couper. Plus le diamètre est élevé, plus la coupe est énergivore et moins longue est l’autonomie de la batterie.


Le niveau de performance de votre tronçonneuse, à savoir la puissance et/ou la cylindrée, est directement lié aux travaux à réaliser et aux types de bois à couper. Pour définir la puissance nécessaire à votre outil, considérez le diamètre, la nature et la densité du bois à couper. Plus la puissance du moteur (en watts) est élevée et plus les coupes peuvent être intensives et effectuées sur bois dur.

Pour les tronçonneuses électriques, on ne s’intéresse qu’à la puissance exprimée en watts. Pour les tronçonneuses thermiques, il faut également tenir compte de la cylindrée, mesurée en centimètres cubes (cc ou cm3). Les modèles sont généralement proposés de 30 à 50 cc.

Comprendre la puissance moteur et la cylindrée d’une tronçonneuse

3 choses à savoir sur la cylindrée :

  • La cylindrée détermine la puissance du moteur en watts ;
  • La cylindrée impacte le poids de l’appareil. Plus elle est élevée et plus la tronçonneuse sera lourde ;
  • La cylindrée influe sur la capacité du bois à freiner la chaîne.

Débiter du bois dur de large diamètre

Choisissez une tronçonneuse de forte puissance avec une cylindrée élevée, entre 35 et 50 cc.

Couper quelques arbustes et entretenir une haie

Utilisez une tronçonneuse de petites puissances et de petite cylindrée, 30 à 35 cc3, ou une tronçonneuse électrique.

La bonne info

Les bois durs comme le chêne ou le sapin seront plus difficiles à tronçonner que les bois de densité faible ou moyenne tels que le châtaigner ou le peuplier.


Après la puissance, c’est la longueur du guide de chaîne, le type de chaîne et sa vitesse de rotation qu’il est important de considérer pour différencier les modèles de tronçonneuses.

La chaîne de la tronçonneuse correspond à son système de coupe. Elle est en acier renforcé ou en acier carbure de tungstène pour limiter l’usure de sa dentelure.

La longueur du guide

La longueur du guide autour duquel tourne la chaîne doit correspondre à la puissance du moteur. Il existe des guides de chaînes jusqu'à plus de 120 cm. Plus le guide est long, plus la tronçonneuse est lourde.

La bonne info

Pour déterminer la longueur de guide de coupe adaptée à vos travaux, vous devez ajouter 10 cm au diamètre des bûches à couper.

La chaîne de la tronçonneuse : type, longueur et vitesse

Une longueur de guide de 35 à 45 centimètres convient parfaitement à un usage polyvalent et courant : débitage de bois, découpe de branches, abattage d’arbres et arbustes.

Pour l’entretien de votre jardin (élagage, ébranchage, etc.), un guide de chaîne de 30 cm suffit amplement.

Pour abattre un arbre de diamètre supérieur à 100 cm, il est préférable de vous adresser à un professionnel avec un matériel adapté (guide > 50 cm). Vous risquez autrement d’abîmer sérieusement votre tronçonneuse.

La vitesse de chaîne

La vitesse de rotation de la chaîne est exprimée en mètres par seconde (m/s). Plus la vitesse de chaîne est élevée, plus la coupe effectuée est nette, rapide et franche.

Les types de chaîne en fonction des types de bois

Bois durs, bois tendres…à chacun son type de chaîne. La gouge est la dent, soit l’élément coupant de la chaîne, il existe 3 profils de gouge :

  • Gouge carrée : Profil de chaîne dédié au travail sur bois durs, le profil gouge carré convient aux tronçonneuses puissantes.
  • Gouge demi-ronde : La chaîne à gouge demi-ronde permet de couper tout type de bois.
  • Gouge ronde : Ce profil de chaîne est destiné à effectuer des coupes sur bois tendres.
La chaîne de la tronçonneuse : type, longueur et vitesse

Le poids moyen d’une tronçonneuse varie entre 3 et 5,5 kg.

L’ergonomie de l’appareil est en ce sens, un critère important. Il faut savoir que plus votre tronçonneuse est puissante, plus elle sera lourde donc difficile à manier.

La puissance va aussi de paire avec les vibrations engendrées. Un système de poignées anti-vibration améliora votre confort d’utilisation.

L’ergonomie de la tronçonneuse

Le confort d’utilisation vous permettra en effet d’employer votre tronçonneuse plus aisément et plus longuement. Ainsi, il est fortement recommandé de pouvoir prendre en main l’appareil avant l’achat.

Veillez ainsi à vérifier :

  • le bon équilibre de la machine (tenue à deux mains, la tronçonneuse ne doit pencher ni vers l’avant ni vers l’arrière)
  • la maniabilité
  • la disposition des boutons de commande et des poignées
  • le niveau sonore exprimé en Db

Voici un tableau récapitulatif général de l’ergonomie des tronçonneuses en fonction de leur motorisation :

L'ergonomie de la tronçonneuse

Pour faciliter l’utilisation des tronçonneuses par le particulier, les fabricants ont imaginé des systèmes et des accessoires pour répondre à vos besoins, notamment en termes de sécurité, de confort et d’entretien.

Les systèmes d’aide au démarrage pour les tronçonneuses thermiques

Les options des tronçonneuses

Contrairement aux tronçonneuses électriques, les tronçonneuses thermiques sont plus difficiles à démarrer.

Pour les mettre en route, pas de bouton sur lequel appuyer, mais un lanceur qu’il faut actionner à la force des bras pour entraîner le moteur.

Les fabricants ont imaginé des systèmes pour faciliter le démarrage des moteurs thermiques : système de réduction d’effort, commandes combinées, pompe d’amorçage, etc.

Les poignées anti-vibrations

Les systèmes antivibratoires améliorent nettement le confort d’utilisation. Certains modèles, thermiques ou électriques, sont donc dotés de poignées anti-vibrations dont le but est de réduire la sensation de tremblements par absorption des vibrations.

Le niveau de carburant visible

Pour éviter les pannes sèches ou contrôler le niveau de carburant par ouverture du réservoir, certains modèles de tronçonneuses thermiques dispose d’une jauge de carburant visible.

Le système de tendeur de chaîne

Les tronçonneuses équipées d’un système de tendeur de chaîne rapide vous permettent, sans outil, de tendre votre chaîne plus facilement lors du remplacement de celle-ci.

Le système de filtration

Vous n’échapperez pas au nettoyage des filtres mais vous pouvez en limiter l’entretien grâce aux systèmes de filtration intégrés qui expulse les plus grosses particules vers l’extérieur.

Le déclenchement automatique du frein de chaîne

Le frein de chaîne est un dispositif de sécurité important qui permet d’arrêter la chaîne en cas de rebond (effet de recul). Tous les modèles de tronçonneuse sont équipés d’un frein de chaîne qui peut être déclenché manuellement au niveau de la poignée avant ou arrière. Certaines tronçonneuses sont munies d’un système supplémentaire qui actionne automatiquement le frein de chaîne en cas de mouvement trop brusque.

La lubrification automatique de la chaîne

La lubrification de la chaîne est une opération manuelle. Elle peut devenir automatique sur certains modèles de tronçonneuse grâce à un système de pompe.

Les options des tronçonneuses

Pour toutes vos questions, nos experts en magasin sont à votre écoute et vous accompagnent dans vos projets.