.

BON PLAN du week-end : 30€ OFFERTS* dès 300€  d'achats en exclu avec la carte de fidélité   > Découvrez

Comment réaliser une allée en dalles

Les allées en pas japonais ou en dalles

L'aménagement d'une allée en dalles peut apporter une véritable valeur ajoutée à votre jardin. Une allée piétonne ou carrossable en dalles peut être conçes pour améliorer l'ésthétique de votre jardin tout en facilitant l'accès à votre maison ou votre garage. Il existe une large gamme de matériaux pour la construction d'une allée en dalles, comme la pierre, le bois ou le gravier.

Vous retrouverez dans ce guide comment construire une allée en dalle piétonne et carrossable ainsi qu'une présentation détaillé sur la réalisation d'une allée en pas japonais.

Les allées en pas japonais ou en dalles

Réaliser une allée en dalles ou en pas japonais

Les étapes pour réaliser une allée carrossable en dalles

Les étapes pour réaliser une allée carrossable en dalles

Lorsqu'il s'agit de créer une allée carrossable en dalles pour votre maison, il est important de prendre en compte plusieurs aspects. Que ce soit pour des raisons pratiques ou esthétiques, l'aménagement de cette surface de circulation doit être réalisé avec soin, notamment au sujet de l’évacuation de l’eau. 

Il est important de choisir les bons matériaux pour votre allée en fonction de la surface et de la pente du terrain. Les dalles en pierre doivent être résistantes pour supporter le poids d'une voiture. Il est conseillé de poser des graviers stabilisateurs ou du sable pour empêcher les dalles de bouger. Les bordures de jardin sont nécessaires pour maintenir les dalles.

 - Les matériaux nécessaires :

Les matériaux nécessaires pour la réalisation de votre allée carrossable en dalles sont : 

 - Les outils à prévoir pour votre chantier :

Vous pouvez aussi louer du matériel pour simplifier les tâches physiques des travaux : 

Étape 1 : La préparation du chantier
  • Étape 1 : La préparation du chantier

La première étape pour réaliser une allée carrossable en dalles est de préparer le terrain. La largeur est de minimum 3m pour laisser passer les voitures. 

Disposez aux extrémités une barre en métal ou un piquet en bois, accrochez entre ces piquets un cordon pour délimiter la zone de l’allée. 
Plus vous serez précis et plus vous éviterez des problèmes par la suite.

Creusez le sol sur une profondeur de 20cm minimum

Creusez le sol sur une profondeur de 20cm minimum, qui correspond à l'épaisseur de la fondation de votre allée. 

Le sol doit s'incliner d'environ 1 à 2 centimètres par mètre

Le sol doit s'incliner d'environ 1 à 2 centimètres par mètre. 

Pour déterminer cette hauteur, utilisez une jauge laser qu’il est possible de louer.

Placez une corde, plusieurs centimètres à l'intérieur du cordon de délimitation de l’allée

Placez une corde, plusieurs centimètres à l'intérieur du cordon de délimitation de l’allée.

Fixez cette corde au sol avec du ruban adhésif ou autre système pour définir le point le plus bas de la pente.

Calculez ensuite les centimètres d'écoulement, généralement 1 à 2 cm

Calculez ensuite les centimètres d'écoulement, généralement 1 à 2 cm, nécessaires et transposez cette mesure à l'angle opposé de la terrasse. 

Étape 2 : La pose du géotextile
  • Étape 2 : La pose du géotextile

Une fois le sol creusé, il est important de poser du géotextile sur toute la surface de l'allée carrossable en dalles. 

Cette toile empêchera la pousse des mauvaises herbes à travers le sol et permettra de stabiliser la surface.

Une fois le géotextile posé, déposez une couche de sable sur le dessus

Une fois le géotextile posé, déposez une couche de sable sur le dessus. 
Cette couche permettra de stabiliser la surface. 

Déposez une couche de 15 cm avec la mini pelle ou à la pelle et au râteau.

Nivelez et répartissez cette couche de sable à l’aide du râteau puis compactez à la plaque vibrante

Nivelez et répartissez cette couche de sable à l’aide du râteau puis compactez à la plaque vibrante. 

Sur cette surface stable ainsi créée, les dalles ne pourront pas bouger.

Étape 3 : La pose des bordures pour plus de stabilité
  • Étape 3 : La pose des bordures pour plus de stabilité

Les bordures ne sont pas que jolies, elles vont également assurer que l’allée carrossable soit bien bloquée. Si les dalles venaient à bouger, il se pourrait que des mauvaises herbes viennent s'intercaler dans les espaces. 

Une couche de stabilisé (mélange de sable et de béton) doit être placé sous cette bordure. Transportez et déversez le stabilisé à l’aide d’une brouette.

Étalez le stabilisé en une bande à l'endroit où les bordures doivent se placer

Étalez le stabilisé en une bande à l'endroit où les bordures doivent se placer. 

Tassez avec une dameuse pour obtenir une base solide, puis rajoutez une deuxième couche de stabilisé sans le tasser. 

Placez votre première bordure le long de la corde

Placez votre première bordure le long de la corde. Assurez-vous qu'elle soit enfoncée d'un minimum d’un tiers de sa hauteur dans du stabilisé. 

Vérifiez qu'elle soit à niveau avec un niveau à bulle. Les bordures doivent être fortement et solidement installées pour garantir la stabilité de l’allée.

Remplissez les côtés avec du stabilisé afin que la bordure soit suffisamment maintenue

Remplissez les côtés avec du stabilisé afin que la bordure soit suffisamment maintenue.

Ajoutez les bordures le long de la corde.

Tapotez si nécessaire avec le maillet en caoutchouc jusqu'à ce que la pierre soit à la bonne hauteur

Tapotez si nécessaire avec le maillet en caoutchouc jusqu'à ce que la pierre soit à la bonne hauteur. 

Pour raccourcir une pierre en fin de bordure, vous indiquez la taille désirée sur la pierre et sortez une meuleuse pour la couper.

Étape 4 : Etaler le stabilisé
  • Étape 4 : Etaler le stabilisé

Vous pouvez choisir de progresser rangée par rangée ou de faire plusieurs rangées à la fois tant que vous pouvez facilement gérer le stabilisé. 

Déversez le stabilisé puis répartissez sur la surface avec une pelle ou un râteau.

Pour travailler plus facilement vous pouvez utiliser une latte de lissage

Pour travailler plus facilement vous pouvez utiliser une latte de lissage. 

Pour se faire, lissez d'abord une bande de votre stabilisé. 

Prenez une latte de lissage pour niveler votre couche de pose dans la largeur de votre bande.

Étape 5 : La pose des dalles en pierre
  • Étape 5 : La pose des dalles en pierre

Une première couche de stabilisé a été damée et a eu le temps de bien durcir. Comme c'est du stabilisé, vous pouvez rajouter une deuxième couche du même produit encore frais. 

Cela permet de poser les dalles directement dessus et de pouvoir les marteler à l'aide d'un maillet en caoutchouc pour rectifier d'éventuels différents. 

Prévoyez un espace pour le joint à chaque fois, ici, il s’agit d’un croisillon de 3 mm

Prévoyez un espace pour le joint à chaque fois, ici, il s’agit d’un croisillon de 3 mm mais vous pouvez aussi utiliser des plaquettes de la bonne épaisseur. 

Il est important de bien les positionner pour éviter les espaces entre les dalles qui pourraient gêner le passage de votre voiture.

A la fin de la première rangée, il est nécessaire pour obtenir une coupe bien nette de la dernière dalle, de scier avec une scie diamantée sur table qui se loue facilement

A la fin de la première rangée, il est nécessaire pour obtenir une coupe bien nette de la dernière dalle, de scier avec une scie diamantée sur table qui se loue facilement. 

Il est aussi possible d’utiliser une disqueuse mais le résultat sera moins propre.

Étape 6 : Réaliser les joints de l’allée en dalles
  • Étape 6 : Réaliser les joints de l’allée en dalles

Il existe plusieurs types de produits, dans cet exemple, nous avons choisi un sable pour pose de pavés. Ce sable contient des résines synthétiques qui vont le rendre très solide mais aussi flexible tout en permettant un excellent drainage. 
Le produit que vous allez choisir dépend de votre dalle et de la taille de votre joint. Comme dans cet exemple, notre allée s'étend sur une grande longueur et est bordée de pierre de bordures nous prévoyons un joint de dilatation au milieu de la terrasse à l'aide d'un mastic flexible. 

Pour cette dernière étape, qui consiste à remplir les joints, attendez un jour ensoleillé et sec. Nettoyez et dépoussiérez votre allée et enlevez bien les pierres ou autres débris des joints si nécessaire. Etalez le joint de dilatation sur l’allée. 

Pour éviter que le sable ne s'infiltre dans les espaces prévus pour les joints de dilatation, recouvrez-les d'abord de ruban adhésif

Pour éviter que le sable ne s'infiltre dans les espaces prévus pour les joints de dilatation, recouvrez-les d'abord de ruban adhésif. 

Les joints de dilatation sont proches des murs de votre maison par exemple si votre allée est collée à votre mur. Ils peuvent être aussi au milieu de votre allée si elle est large. 

Ensuite faites pénétrer le sable pour pose de pavés dans les joints à l'aide d'une brosse

Ensuite faites pénétrer le sable pour pose de pavés dans les joints à l'aide d'une brosse. L'objectif consiste à remplir complètement le joint avec le sable. 

Tapotez sur les dalles avec un maillet en caoutchouc pour faire pénétrer les granulés plus en profondeur dans le joint. Essuyez ensuite l'excédent de sable en diagonale sur le joint.

Appliquez suffisamment de sable, la quantité dont vous aurez besoin est indiquée sur l'emballage

Appliquez suffisamment de sable, la quantité dont vous aurez besoin est indiquée sur l'emballage. Prenez un tuyau d'arrosage et mouillez votre terrasse. Travaillez sur de grandes surfaces et verser suffisamment d'eau sur chaque partie. 

Le but est que le sable dans vos joints soit entièrement humide même en profondeur. Si des grains de sable s'égarent, nettoyez-les immédiatement pour éviter qu'il ne colle à votre dallage.

Une fois l’allée suffisamment sèche, remplissez les joints de dilatation avec un produit d'étanchéité flexible

Une fois l’allée suffisamment sèche, remplissez les joints de dilatation avec un produit d'étanchéité flexible. 

Appliquez du ruban adhésif pour protéger la finition des dalles. 

Sortez votre pistolet à mastic et remplissez les joints.

Mouillez votre doigt ou prévoyez un produit de lissage pour lisser le mastic

Mouillez votre doigt ou prévoyez un produit de lissage pour lisser le mastic. 

Retirez l'excédent de mastic, faites de même avec le joint de dilatation au milieu de l’allée.

Les caractéristiques pour réaliser une allée piétonne en dalles

Les caractéristiques pour réaliser une allée piétonne en dalles

L'aménagement d'une allée en dalles peut apporter une véritable valeur ajoutée à votre jardin. 

Une allée piétonne en dalles peut être conçue pour améliorer l'esthétique de votre jardin tout en facilitant l'accès à certaines zones. 

Il existe une large gamme de matériaux pour la construction d'une allée en dalles, comme la pierre, le bois et le gravier.

Le choix du matériau aura également un impact sur le coût de votre projet
  • Les matériaux pour construire une allée piétonne en dalles

Il existe plusieurs matériaux que vous pouvez utiliser pour construire votre allée en dalles. Les plus courants sont la pierre, le bois et le gravier. Le choix de votre matériau dépendra de l'esthétique que vous recherchez et de l'utilisation prévue pour votre allée. 
Les dalles en pierre sont durables et offrent un look classique. Les dalles en bois peuvent apporter une touche de chaleur à votre jardin, tandis que les dalles en gravier sont idéales pour créer un chemin informel.

Le choix du matériau aura également un impact sur le coût de votre projet. 

Les dalles en pierre sont généralement les plus coûteuses, tandis que les dalles en gravier sont les plus abordables. 

Il est important de considérer les coûts des matériaux et de la main-d'œuvre lors de l'élaboration de votre budget pour le projet.

  • Les spécificités des allées piétonnes

La largeur d’une allée piétonne est de 70 cm pour le passage d’une personne ou 130 cm pour le passage de deux personnes. Pour délimiter la taille et la forme de l'allée, vous pouvez utiliser des piquets que vous placerez tous les 2 ou 3 mètres pour marquer les bords. 
Vous pouvez ensuite relier les piquets avec du cordeau pour avoir une meilleure visibilité.

Les spécificités des allées piétonnes

Si vous souhaitez créer une allée piétonne, il est recommandé de creuser le sol sur une profondeur de 10 cm en utilisant l'outil de votre choix, comme une pioche, une pelle, une minipelle ou un engin de terrassement. Ensuite, il est important de bien tasser la terre avec une dameuse.

Avant de remplir le décaissement avec du sable, il est recommandé de poser les bordures si vous en avez et d'étaler une toile horticole perméable au fond du trou pour empêcher les mauvaises herbes de pousser entre les dalles. Pour une meilleure efficacité, il est vivement conseillé de fixer la toile géotextile avec des agrafes.

Répartissez le sable uniformément sur une épaisseur d'environ 5 cm

Répartissez le sable uniformément sur une épaisseur d'environ 5 cm. Assurez-vous que la surface soit bien plane en utilisant un niveau à bulle. 

Versez du stabilisé (mélange de sable et de béton) pour fixer les dalles de votre allée. Pour vous faciliter la tâche, commencez le dallage par un bord de l'allée.

Il est important de bien caler les dalles dans le sable à l'aide d'un maillet en caoutchouc. Une fois une rangée de dalles posée au sol, vérifiez le niveau et répétez l'opération pour les rangées suivantes.

Les étapes pour réaliser une allée piétonne en pas japonais

Les étapes pour réaliser une allée piétonne en pas japonais

Dans des passages peu fréquentés, vous pouvez réaliser une allée en pas japonais. Le pas japonais correspond à l’espacement d’un pas. 
Il existe une variété de matériaux pour réaliser un passage élégant dans votre jardin, par exemple de la pierre ou du bois avec différents formats ou aspects. 

Jouez avec les matériaux lors de la conception du projet. Vous pouvez par exemple mixer du gravier avec vos dalles. Ensuite, accentuez les courbes avec des pas japonais en décalés.

Commencez par faire le tracé de l’allée et mesurez le pas à pas qui correspond souvent à 65 cm

Commencez par faire le tracé de l’allée et mesurez le pas à pas qui correspond souvent à 65 cm. Réalisez une ligne droite ou un arc de cercle. Vous pouvez mettre en place vos dalles en quinconce ou droites. 

La première dalle est toujours parallèle à la fin du chemin précédent. 
L’avantage lors de l’installation d’allée en pas japonais est la possibilité de tester le rendu avant de bêcher.

Étape 1 : Marquer les emplacements des dalles
  • Étape 1 : Marquer les emplacements des dalles

Marquez les emplacements des dalles avec la bêche. Enlevez la terre sous la dalle de la hauteur de celle-ci en ajoutant 2cm pour appliquer un lit de sable pour assurer qu’elle soit bien plate.

Posez la dalle juste à côté du trou. Si la dalle possède une forme complexe, tâchez de garder un repère en la retournant. Pour marquer avec netteté le contour de la dalle, utilisez un dresse bordure, outil idéal pour obtenir une bordure de pelouse parfaitement droite.

Étape 2 : Retirer la terre
  • Étape 2 : Retirer la terre

Une fois l’encoche effectuée, il faut retirer la terre sous la dalle avec la bêche. 

Testez en posant la dalle dans le trou pour vérifier la bonne profondeur.

Les angles et les longueurs doivent être bien intégrés dans la terre avec 2 cm de surplus pour le sable

Les angles et les longueurs doivent être bien intégrés dans la terre avec 2 cm de surplus pour le sable.
A l’aide d’une pelle, déposez le sable sous la dalle. 

Il est aussi possible de remplacer le sable par un feutre géotextile et du gravier.

Étape 3 : Etaler le sable prévu sous la dalle
  • Étape 3 : Etaler le sable prévu sous la dalle

Etalez le plus possible et avec soin le sable pour assurer la stabilité de la dalle. 
Marquez les contours du trou. 

La dalle doit être à la même hauteur que la pelouse pour simplifier la tonte.

Étape 4 : Fixer la dalle pour stabiliser l’allée piétonne
  • Étape 4 : Fixer la dalle pour stabiliser l’allée piétonne

Positionnez la dalle et calez-la en tapant dessus avec un maillet. Il est important de ne pas frapper la dalle directement. 

Utilisez un support par exemple un morceau de bois pour atténuer le coup porté sur le revêtement.

Comblez les bords avec un terreau gazon ou un mélange de terre et de sable puis étalez pour garantir le maintien de la dalle

Comblez les bords avec un terreau gazon ou un mélange de terre et de sable puis étalez pour garantir le maintien de la dalle. 

Vous pouvez semer du gazon pour obtenir rapidement des contours de dalles homogènes avec le reste de la pelouse. Il vous suffit d’arroser et vous avez terminé la réalisation de votre allée en pas japonais. 

Étape 5 : finition du rendu général des pas japonais
  • Étape 5 : finition du rendu général des pas japonais

Une étape à ne pas oublier lors de l’aménagement de votre allée de jardin en pas japonais est la finition. 

Sur le pourtour de cette allée, disposez de la décoration extérieure notamment des lampes et système d’éclairage à LED. 

Cheminer tout le long de votre allée sera donc facilité la nuit.

Ainsi l'aménagement d'une allée en dalles est une excellente façon d'ajouter de l’esthétisme et de la fonctionnalité à votre jardin

Ainsi l'aménagement d'une allée en dalles est une excellente façon d'ajouter de l’esthétisme et de la fonctionnalité à votre jardin. 

Que vous souhaitiez créer une allée carrossable ou piétonne, les dalles peuvent être utilisées pour créer une surface stable et durable. 

Les dalles sont également très polyvalentes et peuvent être utilisées pour créer une variété de motifs et de styles différents.

Nos conseillers se tiennent à votre disposition afin de répondre à vos questions et vous apporter tous les conseils nécessaires à la réalisation de votre allée en dalles.