Le mois de mai au jardin

Mai est l'un des plus beaux mois pour jardiner. Avec lui arrive une abondance de nouvelles plantes qui vous offriront de nouveaux boutons chaque fois que vous vous promènerez dans votre jardin. Les jacinthes des bois et les premières roses sont les témoins de la nouvelle saison. Le jardin est à son apogée et l'air commence à bourdonner d'oiseaux et d'insectes. C'est le mois idéal pour sortir et s'attaquer aux activités de jardinage qui rendent le début de l'été si spécial

link_test

link_test

Conseils jardinage pour le mois de mai

Découvrez nos conseils pour l'entretien de votre jardin au mois de janvier et les outils dont vous pourriez avoir besoin.

Principal objectif du mois de mai : préparation des parterres pour l’été

C'est le moment de planter vos plantes à repiquer estivales. Les plantes à repiquer sont fantastiques par leur polyvalence : elles conviennent aux parterres, aux bordures, aux bacs et même aux suspensions pour les espaces les plus restreints.

Même si vous ne disposez pas de parterres, ne soyez pas découragé.

Les géraniums, les pétunias, les impatiens et les cosmos ne sont que quelques-unes des plantes à repiquer qui égayeront votre jardin cet été.

Elles sont une excellente solution pour apporter de la couleur dans votre jardin et peuvent également être placées dans des pots ou des suspensions si vous avez un plus petit espace, comme un balcon ou petit jardin.

Faites pousser vos propres tomates

La fin du mois de mai est le moment propice pour planter vos tomates. Si vous avez choisi une variété grimpante, attachez la tige principale sur un grand tuteur.

N'oubliez pas d'attacher la nouvelle tige à mesure qu'elle pousse chaque semaine et de pincer les pousses latérales.
Pour les variétés buissonnantes, attachez les tomates sur un tuteur plus court et laissez toutes les pousses se développer.

Entretenez le jardin

Si votre jardin reprend vie, c'est aussi le cas des mauvaises herbes et des nuisibles qui comptent sur votre jardin pour organiser un festin.

Assurez-vous de désherber et d'appliquer des anti-nuisibles régulièrement pour entretenir votre jardin.

La météo étant toujours imprévisible, il existe encore des risques de gelées tardives. Si des gelées sont annoncées, assurez-vous de protéger vos plantes à repiquer fragiles avec un voile d'hivernage horticole.

À partir du milieu du mois, vous pouvez commencer à planter vos plantes exotiques et vos légumes sensibles au gel, mais aussi les pois de senteur que vous aviez placés sous cloche ou dans votre serre.

Taillez les haies

Taillez légèrement les haies topiaires, de buis et autres ; cela permettra de les garder bien entretenues durant la plus grande partie de l'été jusqu'à ce que vous les tailliez plus soigneusement plus tard dans la saison.

Taillez les haies de cyprès de Leyland pour la première fois ainsi que les haies à croissance rapide comme l'aubépine.

N'oubliez pas d'arroser et de poser un paillis autour des haies fraîchement plantées.

Faites pousser vos propres légumes et plantes aromatiques

Si vous avez un potager ou avez l'idée d'en créer un, assurez-vous de l'arroser régulièrement, surtout en cas de sécheresse prolongée. Cela sera nécessaire pour que vos plantes aromatiques et légumes aient tout ce dont ils ont besoin.

Si vous commencez votre potager, c'est le moment de semer ces légumes :
• Rutabaga et betterave
• Carottes de conservation et choux d'automne
• Choux-fleurs d'automne/hiver
• Brocoli et pois
• Radis, laitue et cébette

Vous pouvez aussi semer des légumes sensibles au gel, comme les haricots verts et haricots d'Espagne, le maïs, les courgettes et les citrouilles.

Si vous avez semé des légumes sensibles au gel en intérieur au cours du mois précédent, vous pouvez les planter une fois les risques de gel passés. N'oubliez pas de les acclimater à l'extérieur avant de les planter.

Continuez à butter les pommes de terre que vous avez plantées le mois dernier.

C'est maintenant le moment de commencer à récolter les laitues, les radis, la roquette et les oignons d'hiver. Ils embelliront votre cuisine et vous permettront de faire des économies sur votre budget alimentaire.

Semez régulièrement les fruits et légumes dont vous avez besoin peu et souvent, comme la laitue. Ce mois-ci, semez tous vos légumes ordinaires que vous récolterez en une seule fois puis qui auront besoin du reste de la saison pour arriver à maturité, comme le rutabaga, la betterave et les carottes, les choux d'automne et les choux-fleurs d'automne/hiver.

Prenez soin de vos légumes

En mai, pas question de se laisser dépasser par les événements, car cette période est le pic pour les plantations et les semis.
Plus votre espace se remplit, plus vous devrez arroser, désherber, sarcler et éclaircir vos plantes.

L'arrosage devra être presque quotidien en période de sécheresse.

De nombreux légumes ont en effet des racines peu profondes, et beaucoup souffriront du manque d'eau. L'arrosage doit être régulier afin d'assurer une croissance constante du début à la fin de la saison.

Dans le cas contraire, vos légumes pourraient trop se développer et perdre en goût, ou même monter en graine. Si vous recherchez un système d'arrosage efficace et flexible pour votre potager, optez pour un système d'arrosage goutte à goutte.

Tout savoir sur l’arrosage

Faites pousser vos propres fruits

Pour bichonner vos fruits au mois de mai :
- Arrosez les buissons à fruits dont les fruits sont en pleine croissance et les arbres fruitiers nouvellement plantés.
- Les myrtilles et les canneberges préféreront l'eau de pluie, mais vous pouvez utiliser l'eau du robinet lorsque vos récupérateurs d'eau sont vides.
- Protégez des oiseaux les fraises qui ont été plantées le mois précédent à l'aide d'un filet.

Sous la serre

Avec la hausse des températures, votre serre est désormais plus chaude. Il est important de la ventiler pendant la journée et d'arroser les plantes plus fréquemment.

Vous devrez également continuer à repiquer et mettre en pot les semis, les boutures et les jeunes plantes et acclimater les plantes sensibles au gel.

L'acclimatation progressive de vos semis et plants, sur 7 à 10 jours, habituera les plantes à la forte lumière du soleil, aux nuits fraîches et à l'arrosage moins fréquents pour qu'elles soient prêtes à être plantées à l'extérieur.

Assurez-vous de planter les tomates au début du mois de mai et les poivrons, piments, aubergines, melons et concombres à la fin mai.

Entretenez vos fleurs

L'entretien de vos fleurs inclut notamment de :
- diviser les polyanthus et les primevères après la floraison.
- continuer de couper les fleurs fanées des bulbes de printemps.


Une fois la floraison terminée, laissez le feuillage dépérir naturellement. L'énergie que les plantes en retirent les aidera à mieux se développer au printemps prochain.

Entretenez arbres et arbustes

Attachez les nouvelles pousses de vos plantes et arbustes grimpants. Assurez-vous de le faire lorsque les tiges sont encore flexibles, sans trop serrer car cela risquerait de les abîmer.

Taillez les haies si nécessaire, mais vérifiez toujours au préalable qu'il n'y a pas de nids d'oiseaux. Si vous trouvez un nid d'oiseau, ne touchez pas à la haie jusqu'à ce que les oisillons aient quitté le nid. Vous pourrez en outre les observer en famille.

Assurez-vous également :
D'arroser les nouvelles plantes et veillez à ce qu'elles ne se dessèchent pas.
Dans les régions au climat doux, de déplacez les arbustes fragiles de votre véranda à l'extérieur.

Pour les patios

Si vous avez plus d'espace dans votre patio que dans votre jardin, vous aurez tout de même du travail à effectuer :

Placer à l'extérieur les arbres et arbustes sensibles au gel que vous aviez installés dans votre véranda à présent qu'il n'y a plus de risque de gelées.

Garnir vos jardinières, vos bacs et vos suspensions au plus tôt dès le milieu du mois. Garder un œil sur la météo et les protéger du gel tardif en les mettant à l'abri.

Placer du terreau et un paillis frais sur les pots de fleurs permanents.

Ajouter de l'engrais et arroser les plantes en bacs.