Forte affluence Drive 2h : nous vous recommandons fortement de prendre RDV pour le retrait de votre commande
(à effectuer après la confirmation de commande à réception d'un SMS ou Email).

Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Choisir l’éclairage pour la salle de bains

Le choix des luminaires dans la salle de bains

Un éclairage efficace dans la salle de bains ne s’improvise pas. L'éclairage sert autant à créer une atmosphère qu’à y voir clair. Il y a certaines règles à connaître et à suivre pour réussir cette partie du projet.

Choisir l’éclairage pour la salle de bains

Comme tout équipement électrique, les luminaires sont soumis à des règles strictes telles que la norme NF C 15-100 qui définit les volumes et les niveaux de sécurité à respecter dans la salle de bains. Ces normes sont prévues afin d’éviter tout risque d’électrisation.

Il est donc essentiel de choisir un éclairage conforme et adapté à la salle de bains. Pour vous guider, les luminaires sont rangés en fonction de leur IP (Indice de Protection) et de leur classe

L’IP d’un appareil électrique

Les luminaires sont classés selon leur Indice de Protection (IP) constitué de 2 chiffres. Le premier chiffre représente le degré de protection contre les corps solides et les poussières et le deuxième contre les liquides.

  • Dans le volume 1, autour de la douche ou de la baignoire, une protection IP65 est adéquate pour vos luminaires qui sont ainsi protégés contre les jets d'eau directs.
  • Dans le volume 2, une protection IP44 est appropriée contre les projections d'eau.
  • En dehors de ces volumes, un IP21 est suffisant.

 

La classe d’un appareil électrique

  • Classe I : isolation simple et mise à la terre obligatoire.
  • Classe II : double isolation sans mise à la terre.
  • Classe III ou TBTS : fonctionne en TBTS (Très Basse Tension de Sécurité) et sans mise à la terre.
Choisir l'éclairage pour la salle de bains

Tenez compte de la taille de votre salle de bains

Plus votre salle de bains est grande, plus vous devez multiplier les sources de lumière, directes ou indirectes à l’aide de spots, néons, plafonniers, appliques ou suspensions.
Si elle est petite, choisissez un éclairage pratique qui permet d'éclairer la pièce de façon uniforme.

Où éclairer ?

1) L’éclairage direct
Pour se maquiller, se raser ou se coiffer

2) L’éclairage général
Pour éclairer toute la pièce

3) L’éclairage tamisé
Pour se détendre et créer une ambiance plus intime

 

Où éclairer ?

L’éclairage direct

En premier lieu, penchez-vous sur le miroir de la salle de bains. Il est très important puisqu’il vous permet de vous préparer. Vous avez donc besoin d’une bonne luminosité dans cette partie de la pièce. Certains miroirs sont auto-éclairants. Dans le cas contraire, vous pouvez l’agrémenter de spots ou d’appliques.

Où éclairer ?

L’éclairage général

L'éclairage global de la pièce se fait généralement par un plafonnier ou une suspension au centre de la salle de bains. Vous pouvez choisir un éclairage direct avec des spots non encastrés pour pousser l’intensité de la lumière dans la pièce, ou choisir un style plus intimiste avec des suspensions ou des plafonniers circulaires.

Où éclairer ?

L’éclairage tamisé

Les appliques et les spots encastrés au plafond ou aux murs diffusent une lumière tamisée, créant une ambiance chaleureuse et reposante. Vous pouvez les disposer de part et d’autres de la pièce pour agencer la lumière comme vous le souhaitez. Certains modèles de spots sont inclinables pour vous permettre de varier les ambiances.

Pour bien choisir et positionner votre éclairage de salle de bains, découvrez notre vidéo récapitulative.


La salle de bains est l’une des pièces de la maison qui nécessite le meilleur éclairage. Il faut donc choisir ses ampoules et ses luminaires avec précautions.

Le rendu de la lumière se mesure en IRC (Indice de Rendu de Couleur). La note attribuée entre 1 et 100 classe l’ampoule selon la qualité de la lumière émise, 100 étant la meilleure note. Pour un éclairage de qualité supérieure, il est conseillé d’utiliser des ampoules dont l’IRC est supérieur à 90.

Comment éclairer ?

À proximité du miroir, les ampoules dont la couleur est proche de celle de la lumière du jour sont idéales.
La couleur de la lumière se mesure en Kelvin. On place entre 1 000 et 10 000 les différentes teintes du plus chaud au plus froid.

• Jusqu’à 3 300K : blanc chaud 
Lumière de la fin de journée, proche des éclairages à la bougie ou des ampoules incandescentes.

• De 3300K à 5300K : blanc neutre
Lumière plus franche qui ne fatigue pas les yeux. Elle concerne la plupart des ampoules halogènes et fluorescentes et est souvent utilisée pour les plafonniers et les lumières d’ambiance.

• Supérieure à 5300K : blanc froid 
Proche de la lumière du jour, c’est cette lumière qu’il est conseillé d’installer près des miroirs où vous vous préparez.