Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Choisir des luminaires intérieurs

Suspensions, spots, appliques ou lampes ?

Tamisés pour inviter à la détente ou plus intenses pour créer une atmosphère conviviale, les luminaires jouent avec la lumière pour parfaire l’ambiance de vos intérieurs. Quel type d’éclairage privilégier et quels luminaires installer pour faire de votre intérieur un espace où il fait bon vivre ? Suivez tous nos conseils.

Comment choisir des luminaires intérieurs


Suspensions, plafonniers, spots, appliques et panneaux LED sont généralement utilisés pour assurer l’éclairage général d’une pièce. En complément, les lampadaires et lampes de chevet ou de bureau sont des éclairages d’ambiance qui délimitent et mettent en lumière les différents espaces de votre intérieur pour en préciser la fonction. Ces luminaires plus ou moins intenses, placés à des hauteurs variables, permettent de créer diverses ambiances, des plus dynamiques aux plus apaisantes.

Voici les fonctions de chaque type de luminaire :

Quels luminaires privilégier pour l’éclairage intérieur ?
certification NF

Pour sélectionner vos luminaires, faites confiance aux marques de certification NF Luminaires ou ENEC (équivalent européen de NF). Elles garantissent la conformité des équipements aux normes de sécurité.

Important

Équipez chaque luminaire d’ampoules adaptées, en respectant la puissance maximale indiquée sur la lampe. Si l’ampoule utilisée dépasse la puissance maximale indiquée, certaines pièces du luminaire peuvent être endommagées sous l’effet de la chaleur et un court-circuit peut se produire.

La suspension ou le lustre, un éclairage général esthétique

Suspendus par un fil fixé au plafond, les lustres et suspensions constituent une source d’éclairage général puissante et localisée, idéale pour illuminer un espace particulier de la pièce. Certains luminaires sont également équipés d’un déflecteur qui offre un éclairage indirect et une ambiance apaisante.

Quels luminaires privilégier pour l’éclairage intérieur ?

Les suspensions offrent une grande variété de styles, formes et matériaux, des plus sobres aux plus audacieux, avec ou sans abat-jour ou globe, d’une hauteur ajustable ou non. 
Minimalistes ou imposants, en matière naturelle ou industrielle, les lustres et suspensions sont non seulement pratiques, mais aussi résolument esthétiques, imprimant leur empreinte personnelle sur toute la décoration de vos pièces.

Le plafonnier, un éclairage général fonctionnel

Fixé au centre du plafond, le plafonnier diffuse un faisceau lumineux qui éclaire toute la pièce. Il est équipé d’une ou plusieurs ampoules multidirectionnelles protégées par un diffuseur qui répartit la lumière de façon homogène.

Quels luminaires privilégier pour l’éclairage intérieur ?

D’apparence simple et discret ou plus décoratif et design, il se décline dans de nombreux matériaux classiques ou contemporains : aluminium, inox, métal chromé ou brossé, verre, plastique ou encore opaline.
Aujourd’hui plutôt réservé aux pièces de vie, il est délaissé dans les autres pièces au profit d’éclairages comme les suspensions, les lampadaires ou les spots. De nombreux modèles de plafonniers sont d’ailleurs équipés de spots, permettant de produire une lumière plus puissante et dont l’orientation peut être modulée.

Les spots, un éclairage efficace et ciblé

Le spot, luminaire résolument contemporain, génère une lumière puissante, capable d’éclairer efficacement tout en sachant se faire oublier. Souvent orientable, il permet de concentrer la lumière sur un espace de travail, des éléments de votre dressing ou sur un détail de décoration intérieure que vous souhaitez mettre en valeur.

Quels luminaires privilégier pour l’éclairage intérieur ?

Flexible par excellence, le spot est l’allié privilégié de la décoration. Sur câble ou sur rail, il se plie à toutes les envies : amovible et mobile, il peut être déplacé et orienté à l’infini, être posé horizontalement, verticalement, ou encore épouser les courbes d’éléments architecturaux. 
Le spot se décline également sous forme de spot encastré, de plafonnier, de réglette ou de patère, seul ou à plusieurs, du plus classique au plus design. Il trouve ainsi sa place dans toutes les pièces de la maison, qu’elles soient sèches ou humides, jusque dans les espaces de stockage ou de circulation.

Les spots peuvent fonctionner en 12 ou 220 volts, avec des ampoules LED ou éco-halogènes de puissance variable. En basse tension, les spots nécessitent l’utilisation d’un transformateur.

Les spots encastrés, un éclairage en toute discrétion

Très modernes, les spots encastrables apportent un éclairage optimal tout en restant discrets. Autrefois déconseillés à cause de leur consommation énergétique élévée, les spots LED permettent maintenant de concilier économie et écologie.

Les spots encastrés, un éclairage en toute discrétion

Encastrés dans un faux plafond, ils offrent un éclairage ultra-fonctionnel. Le spot à encastrer peut également être installé dans un meuble pour un éclairage plus ciblé.
Comme tout luminaire, les spots fonctionnent à l’électricité et leur ampoule chauffe, il faut donc bien vérifier s’ils peuvent être installés en toute sécurité. Par exemple, les spots halogènes qui génèrent plus de chaleur que les spots LED requièrent un faux plafond de 10 cm minimum afin de garantir une bonne circulation de l’air. D’autre part, s'il y a un isolant dans le faux plafond, il ne devra pas gêner l'aération du spot et de l'ampoule.

L’applique murale, un éclairage d’ambiance chaleureux

Fixée au mur, l’applique murale diffuse une lumière indirecte qui se réfléchit sur le mur ou le plafond, selon la manière dont elle est orientée. Cet éclairage homogène et tamisé vient compléter l’éclairage général en ponctuant élégamment la décoration intérieure.

Quels luminaires privilégier pour l’éclairage intérieur ?

Formes et matières se déclinent de mille façons : style ancien ou moderne, lignes épurées ou complexes, formes fluides ou compactes, matériaux en bois, bronze, nickel, fer forgé, plastique, verre… Le salon comme les chambres affectionnent ce type de luminaire qui sait leur conférer une ambiance feutrée et accueillante.
Côté puissance et type d’ampoule, le choix est vaste, vous permettant d’adapter au mieux l’intensité lumineuse de l’applique aux besoins de votre pièce.

Le panneau LED, un éclairage design

Luminaire innovant, le panneau LED fait une apparition réussie dans l’univers de la décoration intérieure. Selon vos envies et la configuration de votre pièce, il se fixe au mur ou au plafond et peut même être suspendu au plafond.

Quels luminaires privilégier pour l’éclairage intérieur ?

Ce luminaire joue la carte de la praticité grâce à la technologie LED très durable qui diffuse une lumière puissante et harmonieuse tout en consommant peu d’énergie. 
De forme carrée ou rectangulaire aux dimensions variables, le panneau LED propose un design moderne et élégant. Le luminaire est généralement blanc, avec une structure en métal et PVC. Il peut s’installer dans toutes les pièces de votre logement en créant un effet puits de lumière très réaliste.

 

Le lampadaire, un éclairage mobile puissant

Posé au sol, le lampadaire illumine un vaste espace en diffusant une lumière puissante. Mobile, il a l’avantage de ne pas figer l’aménagement de votre pièce, contrairement aux éclairages accrochés au plafond et difficiles à déplacer.

Quels luminaires privilégier pour l’éclairage intérieur ?

Le lampadaire se présente en général sous la forme d’une ou plusieurs tiges droites, voire courbes, surmontées d’une ampoule protégée par un abat-jour, une coupole ou un globe. Il peut également être équipé de bras articulés afin d’orienter la lumière à votre convenance et d’une lampe complémentaire appelée liseuse qui procure un éclairage directionnel relativement puissant. Enfin, certains lampadaires prennent la forme d’une colonne lumineuse recouverte de papier ou de PVC, créant un objet déco à part entière qui diffuse une douce lumière tamisée.

Les lampadaires sont souvent équipés d’un variateur, qui vous permet d’adapter le flux lumineux à vos besoins. En fonction de la puissance de l’ampoule choisie, un lampadaire peut suffire à éclairer toute la pièce.

La lampe d’appoint, un éclairage complémentaire

Lampe de chevet, de meuble, de table ou de bureau, cet éclairage complémentaire illumine d’une lumière plus ou moins intense une zone précise de votre intérieur, définissant ainsi l’usage qui lui est destiné.

Quels luminaires privilégier pour l’éclairage intérieur ?

Fonctionnelle mais également décorative, elle invite au repos si elle est tamisée, ou au contraire incite à l’activité si son intensité est plus élevée.
La lampe d’appoint se décline dans tous les styles, des plus épurés aux plus excentriques, des plus classiques aux plus contemporains. Sur pied ou non, fine ou ramassée, cubique, ronde ou en forme de champignon, elle explore une large variété de matériaux, des plus nobles aux plus modernes : pierre, bois, verre, porcelaine, métal ou matières plastiques.

Halogène, éco ou LED, la source d’énergie de votre lampe d’appoint sera déterminée par l’usage auquel vous la destinez.


Comme tout équipement électrique, les luminaires doivent suivre certaines normes strictes de sécurité et d’utilisation.

Respecter l’Indice de Protection (IP)

Lorsque vous choisissez votre éclairage intérieur, il est essentiel de prendre en compte l’Indice de Protection (IP) des luminaires, en particulier dans les pièces humides puisque les luminaires craignent l’eau. 
Cet indice signale le niveau d’étanchéité d’un matériel électrique et se compose de 2 chiffres :

 

  • le 1er chiffre indique le niveau de protection contre les particules solides (doigts, poussière…). 1 indique que le matériel est protégé contre les corps solides supérieurs à 50 mm, 6 indique qu’il est totalement protégé contre l’intrusion de poussières.
  • le 2ème chiffre indique le niveau de protection contre les liquides, comme l’eau. 1 indique que le matériel est protégé contre la condensation, 5 qu’il est protégé contre les jets d’eau puissants, comme ceux de la douche.

Voici les Indices de Protection conseillés en fonction du type de pièce où vous souhaitez installer vos luminaires :

Les normes à connaître pour l’installation de luminaires

Choisir le bon emplacement en fonction de la chaleur dégagée

Les ampoules halogènes produisent de la chaleur.

  • Afin d'éloigner tout risque d'incendie, maintenez des distances de sécurité avec les papiers, tissus et bois.
  • Si vous souhaitez installer des spots dans un faux plafond, préférez les spots éco ou à LED qui dégagent peu de chaleur, contrairement aux spots halogènes. Prévoyez également un espace suffisant pour ménager un bon niveau de ventilation.

Installation de boitiers DCL

Depuis 2015, dans le neuf et la rénovation totale les points d’éclairages doivent être installés avec un boitier DCL (Dispositif de Connexion Luminaire).

Raccorder les luminaires aux prises électriques

Vérifiez la classe de protection de votre luminaire afin de savoir sur quel type de prise électrique le brancher :

  • Classe I : le luminaire doit être raccordé à une prise de terre.
  • Classe II : le luminaire est équipé d’une double isolation et ne nécessite pas de raccordement à la terre.
  • Classe III : le luminaire est alimenté en basse tension de sécurité (50 V ou 12 V) et peut être utilisé dans des pièces humides.

 

Brancher un transformateur dans le cas de luminaires 12 ou 50 volts

Certains luminaires fonctionnent en basse tension. Ils doivent donc être raccordés à un transformateur afin de pouvoir être branchés à une prise électrique classique.

Les normes à connaître pour l’installation de luminaires

Pour toutes vos questions, nos experts en magasin sont à votre écoute et vous accompagnent dans vos projets.