Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Les normes électriques de la salle de bains

Quelles sont les normes électriques à respecter pour garantir la sécurité dans la salle de bains ?

L’installation électrique dans les pièces d’eau est soumise à une réglementation très stricte. Dès que vous y entreprenez le plus petit ouvrage électrique, du déplacement d’une prise ou d’un luminaire à l’installation d’un sèche-serviettes, vous devez respecter les différentes normes existantes. La plus importante est la norme NF C 15-100 qui classe les espaces de la salle de bains en différents volumes dans lesquels les installations électriques sont autorisées ou non.

Les normes électriques de la salle de bains


La norme IP

L’Indice de Protection (IP) vous aide à choisir le degré d’étanchéité et de protection de vos appareils électriques comme l’éclairage, les radiateurs et les sèche-serviettes. Le premier chiffre indique l’étanchéité à la poussière, de 1 à 6, et le second, l’étanchéité à l’eau de 1 à 9. 

Découvrez la signification de chaque chiffre composant l’IP.

Les normes électriques

La classe de protection

Il existe 4 classes de sécurité pour les appareils électriques.

• Classe 0 : l’appareil possède seulement une isolation fonctionnelle sans prise de terre, ce qui constitue une sécurité très limitée, plus autorisée à la vente en Europe.

Classe I

• Classe I : le matériel a une isolation fonctionnelle et une prise de terre sur laquelle sont connectées les parties métalliques.

La classification des appareils électriques

• Classe II : l’appareil possède une double isolation mais pas de liaison à la terre des parties métalliques.

La classification des appareils électriques

• Classe III ou TBTS (Très Basse Tension de Sécurité) : le matériel est équipé d’un transformateur TBTS et fonctionne sans mise à la terre.

Les normes électriques

Découvrez en vidéo où sont placés ces volumes et comment implanter vos appareils électriques en les respectant.

Dans le volume caché

Aucun appareillage électrique n’y est autorisé, sauf si vous possédez une baignoire balnéo dont le moteur est situé sous la baignoire. Ces éléments doivent être au minimum d’un IPX4 et protégés par un interrupteur différentiel 30 mA au niveau du tableau électrique.

 

Dans le volume 0

Vous ne pouvez installer aucun élément électrique dans ce volume. Sur certains modèles de douches hydromassantes ou de baignoires balnéo, des installations électriques comme le moteur de baignoire ou de l’éclairage sont inclus par le fabricant et répondent aux exigences de l’industrie. Chez vous, il est totalement interdit de poser du matériel électrique dans une baignoire ou une douche non prévues à cet effet.

 

Dans le volume 1

Dans ce volume, il est possible d’installer des éclairages, interrupteurs et certains modèles de chauffe-eau s’ils ont un degré de protection IPX5. Alimentez les éclairages et interrupteurs en TBTS (Très Basse Tension de Sécurité).

 

Dans le volume 2

Vous pouvez y installer des équipements de classe II (luminaire, sèche-serviette, radiateur), protégés par un interrupteur différentiel 30 mA sur le tableau électrique.
L’indice de protection minimum pour cette zone est IPX4.

 

Hors volume

Vous pouvez y installer tous les appareils électriques que l’on retrouve dans les autres pièces du logement.

 

Plus en détail, voici les éléments que vous pouvez installer dans votre salle de bains en fonction des volumes de sécurité.

les normes electrique
Important

Si un appareil électrique est à cheval sur 2 volumes différents, référez-vous à la norme la plus stricte.