Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Choisir un bardage

Le choix d’un bardage pour la façade

Vous souhaitez moderniser la façade de votre maison ? Vous avez le projet d’isoler vos murs par l’extérieur et cherchez un habillage facile à mettre en œuvre ? Le bardage offre une solution à la fois esthétique et protectrice pour votre façade. Disponible dans une large gamme de matériaux et de couleurs, il peut être posé sur tous types de supports. Voici nos conseils pour faire le bon choix.

Choisir un bardage

Définition du bardage

Le bardage est un habillage des murs extérieurs, généralement réalisé en lames de bois, PVC ou composite.

Posé sur une ossature, le bardage se distingue des parements, souvent minéraux, qui sont fixés directement sur les murs. Il n’est donc pas un élément structurel de la maison, mais un élément décoratif et isolant.

La bonne info

Les lames sont également appelées clins. Cette appellation désignait à l’origine uniquement les lames de bois posées à l’horizontale avec un recouvrement partiel entre elles afin d’assurer l’étanchéité à l’eau. Par extension, ce terme désigne désormais tous les types de lames utilisés pour le bardage.

Choisir un bardage

Les 2 types de bardage

  • Le bardage sans isolation des murs

Ce bardage appelé simple peau a une fonction avant tout décorative.

Qu’est-ce qu’un bardage ?
  • Le bardage couplé à une isolation des murs par l’extérieur

Ce bardage est utilisé comme finition pour recouvrir l’isolant posé sur la façade. On parle alors de pose rapportée.

Choisir un bardage

Quelle est l’utilité du bardage ?

Qu’est-ce qu’un bardage ?
  • Une protection de la façade

Le bardage améliore l’étanchéité de la façade et la protège de la pluie et de la neige. En plus des lames qui font écran aux intempéries, la mise en place d’un pare-pluie sous l’ossature permet d’éviter les infiltrations d’eau.

Qu’est-ce qu’un bardage ?
  • Décoratif ou alternative au ravalement

Le bardage permet de moderniser ou d’embellir une façade. Comme il se pose sur une ossature, il peut être mis en place sur tous les types de support. C’est donc une excellente solution pour couvrir un revêtement ancien inesthétique et démodé.

Important

Le bardage ne peut pas être une solution cache-misère. Il est important de remédier aux altérations de la façade avant de la couvrir de bardage.

Qu’est-ce qu’un bardage ?
  • Un apport à l’isolation

Grâce à la lame d’air entre le mur et le bardage et aux qualités de ses matériaux, il offre un complément d’isolation thermique et phonique. Si vous envisagez de couvrir votre maison de bardage, vous pouvez en profiter pour isoler les murs par l’extérieur avec la pose d’un isolant thermique entre le mur et les lames.

La bonne info

Pour protéger votre maison de la chaleur estivale et améliorer son inertie thermique, choisissez un bardage de couleur claire si vous habitez une région ensoleillée. Évitez les bardages foncés, ils absorbent la chaleur.

Les composants du bardage

Qu’est-ce qu’un bardage ?

1) Une ossature en bois

Réalisée avec des tasseaux, cette ossature est fixée aux murs extérieurs de la maison. Elle est posée à l’horizontale ou à la verticale en fonction du sens de pose prévu pour le bardage.

2) Un pare-pluie

Placé sous le bardage, le pare-pluie assure l’étanchéité de la façade tout en évitant la condensation. La jonction verticale entre 2 lés de pare-pluie doit se faire par un recouvrement de 10 cm alors que celle d’un recouvrement horizontal nécessite 15 cm.

La bonne info

La pose d’un pare-pluie est inutile sur les façades en béton car ce matériau garantit déjà leur étanchéité.

3) Des clins ou lames

Selon le type de pose des lames ou clins, les éléments se chevauchent ou s’emboîtent et sont cloués à l’ossature.

4) Une grille de ventilation anti-rongeurs

Fixée à 20 cm du sol, entre le mur et les lames, la grille assure la ventilation du bardage, tout en empêchant d’éventuels rongeurs ou gros insectes d’y accéder.

5) Des profils de départ, de finition et d’angle

Ces éléments permettent d’assurer une bonne finition des points de départ, d’arrêt et de jonction du bardage.


Le bois, le bois composite et le PVC sont les principaux matériaux utilisés pour les lames ou clins de bardage.

Quel matériau choisir pour le bardage ?
Important

La pose d’un bardage entraîne une modification de l’aspect de la façade et requiert une déclaration préalable de travaux à la mairie. Afin de définir un projet conforme aux règles d’urbanisme en vigueur (couleurs, matériaux…), renseignez-vous auprès de votre commune.

Quel matériau choisir pour le bardage ?

Le bois : naturel et esthétique

Matériau noble par excellence, le bois donne du cachet à une façade.

Disponible dans de nombreuses essences (sapin, épicéa, pin Douglas…) en finition naturelle, lasurée ou peinte, le bardage en bois peut satisfaire tous les goûts et s’adapter à tous les environnements.

Grâce aux traitements autoclave ou rétifié en usine, et à condition d’être bien entretenu, le bois présente une excellente résistance aux insectes, aux champignons et à l’humidité.

Le point faible du bois réside dans la nécessité de l’entretenir. En effet, exposé au soleil et aux intempéries, le bois grisaille au fil du temps. L’application régulière de produits d’entretien est nécessaire pour protéger ce type de bardage.

La bonne info

Le bardage bois est soumis au DTU 41.2 applicable aux revêtements extérieurs en bois. Ce règlement classe de 1 à 5 les matériaux en fonction de leur résistance à l’eau. 
Selon ses prescriptions, il est conseillé de choisir un bardage de classe 3 au minimum.

Le composite : insensible aux intempéries et sans entretien

Quel matériau choisir pour le bardage ?

Le composite est constitué de poudre de bois et de plastique teintés, moulés et pressés. Issu exclusivement de bois recyclé, ce matériau est écologique.

Très proche du bois dans son aspect, il offre l’avantage de ne nécessiter aucun entretien.

Le composite est cependant un matériau qui chauffe au soleil. À moins de le choisir dans des teintes très claires, il est déconseillé si vous habitez dans une région particulièrement ensoleillée.

Quel matériau choisir pour le bardage ?

Le PVC : économique et sans entretien

Le PVC est une matière plastique offrant une excellente durabilité et résistance aux conditions climatiques.

Moins esthétique que le bois et le composite, il a pour avantage d’être économique, disponible dans plusieurs coloris clairs et peu contraignant en entretien.


Le sens de pose du bardage
Le sens de pose du bardage

Le bardage horizontal

C’est le sens de pose traditionnel, également dit « à l’américaine ». Il donne beaucoup de cachet à une façade et agrandit visuellement la maison.

Grâce à l’utilisation de lames longues, ce type de bardage est le plus rapide à poser.

Le sens de pose du bardage

Le bardage vertical

Il s’agit du bardage à la scandinave. Ce style a pour effet visuel d’augmenter la hauteur de la maison. Il permet aussi un meilleur écoulement de l’eau et assure donc une excellente durabilité face aux intempéries.

Il est cependant plus long à mettre en œuvre car il se pose sur une ossature double.

Le sens de pose du bardage

Le bardage oblique

Original et contemporain, le bardage oblique est celui qui nécessite le plus de précision et de minutie dans sa mise en œuvre.


L’assemblage des lames à recouvrement horizontal

Cette méthode, traditionnellement appelée à clin, consiste à poser les lames à l'horizontale de bas en haut en créant un chevauchement entre elles. Chaque lame recouvre environ 10% de la largeur de la lame du dessous.

Les types de bardage

L’assemblage des lames à emboîtement visible ou invisible

C’est le type de bardage le plus répandu actuellement car particulièrement pratique et rapide à poser. Les lames sont pourvues d’une languette et d’une rainure permettant leur emboîtement.

Les types de bardage

L’emboîtement est visible quand la rainure est peu profonde et que les clous sont fixés sur la lame de bardage.

L’emboîtement est invisible lorsque la languette est plus grande, permettant d’y planter les clous et de les camoufler dans la rainure grâce à la superposition de la lame suivante. Ce type de pose est plus esthétique.

Lors de la pose, la languette doit toujours être orientée vers le haut.

Les types de bardage

L’assemblage des lames profilées

  • L’assemblage des lames à chevauchement

Grâce à un profilage, les lames sont conçues pour se chevaucher sans surépaisseur.

Choisir un bardage

L’assemblage des lames à claire voie

En laissant un espace libre entre chaque lame, le bardage à claire voie apporte de la légèreté et un côté très design et contemporain à la façade. C’est une solution plus décorative qu’isolante pour votre maison.

Sa pose peut être horizontale ou verticale, selon l’effet visuel recherché. Comptez une mise en œuvre plus longue et minutieuse que pour les autres types de bardage car l’espacement entre chaque lame doit être précis et équivalent.

En revanche, ce type de pose protège moins bien le bâtiment puisqu’il ne le recouvre que partiellement. Pour préserver la façade des infiltrations d’eau, il est donc indispensable de mettre en place un bon pare-pluie derrière la claire voie.

Choisir un bardage
La bonne info

Quel que soit le type de bardage, choisissez des pointes en inox pour fixer vos lames de manière durable et antirouille.