Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Choisir un chauffage de chantier ou d'atelier

Chauffage de chantier électrique ou à gaz ?​

À la fois utiles pour faire sécher plâtres et enduits, mais aussi pour travailler plus confortablement sur un chantier ou dans un atelier sans chauffage central, les chauffages de chantier fonctionnent au gaz ou à l’électricité.​

Choisir un chauffage de chantier ou d'atelier

Les différents types de chauffage de chantier

Les différents types de chauffage de chantier
Soufflants

Soufflants

Également appelés aérothermes ou canons à air chaud, ils permettent le séchage d'enduits, de plâtres ou de peintures, ainsi que le maintien hors gel du chantier. Ces chauffages soufflent un air chaud provenant de résistances électriques, dont la température est réglable par thermostat. Ils ne sont pas autonomes, mais compatibles avec une alimentation électrique en provenance d'un groupe électrogène. Certains modèles sont alimentés au gaz pour la montée en chauffe.​

Céramiques PTC (Positive Temperature Coefficient) ​

Céramiques PTC (Positive Temperature Coefficient) ​

Ces modèles intègrent un élément chauffant en céramique à l'inertie importante. Leur ventilateur est en général beaucoup plus silencieux et génère moins de déplacement d'air, et donc de poussières, que les soufflants traditionnels. Ils sont recommandés pour travailler dans un atelier.​

Radiants ​

Radiants ​

Traditionnellement plus petits, ces chauffages d'appoint à la puissance modérée (environ 4 kW) sont parfaits pour réchauffer l'atmosphère et travailler confortablement en atelier.

Bain d’huile​

Bain d’huile​

Ces chauffages d’appoint électriques à bain d'huile sont constitués d'un corps de chauffe métallique contenant un fluide caloporteur. Les résistance immergées dans ce fluide produisent la chaleur et le fluide permet une diffusion homogène de la chaleur.​