Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Choisir un scarificateur

Le choix d’un scarificateur

Moins connu que la tondeuse, le scarificateur est un outil d'entretien des pelouses pourtant très utile. Conçu pour aérer les gazons, le passage du scarificateur favorise la pénétration de l'eau et des éléments nutritifs dans le sol. Pour choisir le modèle le plus adapté à vos besoins, suivez le guide.

Le choix d’un scarificateur

 

Qu’est-ce qu’un scarificateur ?

Pourquoi scarifier une pelouse ?

Les déchets de tonte, les mauvaises herbes ou la mousse qui s’accumulent en surface de la pelouse empêchent l’eau et les nutriments de pénétrer dans le sol. C’est pourquoi la pelouse jaunie, se clairsème et étouffe. Dans ce cas, une seule solution existe : la scarification.

Qu’est-ce qu’un scarificateur ?

Scarifier consiste à griffer la terre pour retirer l’amas de débris végétaux qui la recouvre.

Cette action évite le développement de maladies et permet de régénérer le système racinaire pour plus de densité et de résistance du gazon. Le scarificateur est donc indispensable à l’entretien des pelouses et joue un rôle complémentaire à la tondeuse.

Important

Il ne faut pas confondre scarificateur et démousseur. Également appelé émousseur ou aérateur, le démousseur est muni de peignes souples afin d’éliminer les mousses en surface sans pénétrer la terre. En plus de démousser, le scarificateur agit plus en profondeur : il décompacte la terre et coupe les déchets végétaux des pelouses.

Les différents types de scarificateurs

Également appelé racloir, cet outil se manipule de la même façon qu’un râteau. Pour faciliter la tâche, il peut être équipé de roues et se laisser pousser.

  • Le scarificateur manuel
  • Le scarificateur motorisé

Le scarificateur à moteur (thermique fonctionnant à l’essence ou électrique) possède 4 roues, un guidon et un carter de protection sur son moteur. L’outil ressemble en fait à une petite tondeuse à la différence qu’il est muni de griffes ou de lames qui scarifient la couche superficielle de la terre sans abîmer le système racinaire des pelouses. Les griffes ou lames sont montées sur un rouleau ou tambour.

Les différents types de scarificateurs
La bonne info

On trouve sur le marché des kits scarificateurs universels à monter sur une tondeuse. Très pratiques, ils sont toutefois moins efficaces qu’un véritable scarificateur car leur lame supprime la mousse en surface mais ne permet pas d’aérer le sol.

 

Les critères de choix d’un scarificateur

Quel scarificateur pour quelle surface ?

Les critères de choix d’un scarificateur

Le choix entre scarificateurs manuel, électrique et thermique dépend en grande partie de la surface de votre pelouse.

Les scarificateurs à moteur électrique ou thermique sont les plus efficaces en terme de rendement pour entretenir les pelouses supérieures à 100 m².

Les critères de choix d’un scarificateur
  • Le scarificateur manuel
Le scarificateur manuel

Le scarificateur manuel de type râteau peut être équipé ou non de roues pour entraîner le rouleau de griffes souples. La largeur moyenne de bande scarifiée en un passage (largeur de coupe) est comprise entre 28 et 45 cm.

Non motorisé, le scarificateur manuel est à la fois le plus simple, le plus silencieux, le plus économique et le plus écologique des scarificateurs. C’est solution idéale pour les petits jardins.

Toutefois, cet outil est seulement adapté aux gazons dont la surface est inférieure à 100 voire 50 m². En effet, pousser un scarificateur sur une longue durée peut se révéler fatiguant. Par ailleurs, le rendement du scarificateur manuel est moins élevé que celui des modèles propulsés par un moteur.

  • Le scarificateur électrique

Le scarificateur électrique existe en 2 versions : à batterie ou à brancher sur secteur. Facile à mettre en route, léger et maniable, il est très pratique et simple d’usage.

Le scarificateur électrique convient à l’entretien des pelouses de 100 à 500 m².

Le scarificateur électrique

Moins puissant que le scarificateur thermique, le scarificateur électrique est aussi moins bruyant. Sa puissance s’échelonne de 1000 à 1800 W.

Les modèles d’entrée de gamme, de 1000 à 1100 W avec des largeurs de coupe moyennes de 30 cm, suffisent à entretenir rapidement jusqu’à 300 m² de pelouse.

Pour travailler sur des zones avoisinant les 500 m², optez pour un modèle d’au moins 1300 W, qui présente une largeur de coupe plus proche des 40 cm.

Le scarificateur électrique ne nécessite que peu d’entretien, sinon le nettoyage des griffes ou des lames.

Entre les modèles à batterie ou à raccordement filaire, il existe peu de différence en dehors de l’autonomie. Le scarificateur à brancher sur secteur n’a aucune limite d’utilisation dans le temps. En revanche, le câble et sa longueur peuvent contraindre la liberté de mouvement.

  • Le scarificateur thermique

Le scarificateur thermique fonctionne à l’essence. Utilisé pour l’entretien des pelouses supérieures à 500 m², il possède une grande capacité d’autonomie et s’adapte parfaitement aux travaux de longue durée.

Le scarificateur thermique

Les modèles thermiques proposent des largeurs de coupe plus importantes que les modèles manuels ou électriques : 38 cm et plus contre 30-35 cm en moyenne. En ce sens, le travail est plus rapide mais aussi plus efficace.

Plus puissants que les scarificateurs électriques, les scarificateurs thermiques sont toutefois des machines plus imposantes et plus lourdes. Elles peuvent donc être moins faciles à manier et plus bruyantes. C’est pourquoi, le port de protections auditives est fortement recommandé.

Le scarificateur thermique, de par son moteur à essence, demande plus d’entretien que les modèles électriques (huile moteur, bougie, filtre à air).

Scarificateur à griffes ou à lames ?

Le scarificateur est équipé d’un axe rotatif ou rotor, sur lequel est monté un tambour ou rouleau de scarification équipé de griffes ou de lames. Il existe 2 types de tambours, chacun avec une fonction différente.

 

  • Le tambour aérateur ou démousseur

Muni de griffes (ou dents), il gratte le sol et y enlève les mousses et lichens.

 

  • Le tambour scarificateur

Muni de lames (ou couteaux), il pénètre la terre plus en profondeur, coupe et déchiquète le feutre végétal, c’est-à-dire la couche organique située sur le sol et composée de débris de végétaux. Les lames sont plus efficaces que les griffes car elles permettent d’aérer les racines du gazon en plus de démousser.

 

La plupart des scarificateurs électriques et thermiques sont fournis avec 2 tambours : un tambour démousseur à griffes et un tambour scarificateur à lames.

Scarificateur à griffes ou à lames

L'efficacité de l'appareil dépend en partie du nombre de griffes ou de lames. Plus il y en a, plus elles sont rapprochées et plus le travail est efficace. Optez pour des tambours comportant :

  • Entre 24 et 48 griffes souples pour un démousseur
  • Entre 14 et 20 lames pour un scarificateur

 

Les griffes des démousseurs peuvent être métalliques ou en matière plastique, moins résistante. De leur côté, les lames des scarificateurs sont en acier (acier inoxydable, acier trempé...). L'acier trempé s’avère être un matériau particulièrement solide à l'usage.

Il existe 2 types de lames : les lames mobiles et les lames fixes, plus répandues. Ces dernières sont plus épaisses donc plus résistantes. Elles sont aussi plus faciles à entretenir.

La largeur et la profondeur de scarification

 

  • La largeur de coupe

Selon les modèles de scarificateur, la largeur de coupe, c’est-à-dire la largeur de terre scarifiée en un seul passage, varie de 30 à 50 cm.

 

La largeur de coupe est un critère déterminant dans le choix de l’outil puisqu’elle conditionne le temps que vous passerez à scarifier votre terrain en fonction de sa surface. Pour des surfaces supérieures à 500 m², orientez-vous vers des modèles thermiques présentant les plus grandes largeurs.

La largeur de coupe
  • La profondeur de scarification

La scarification se pratique sur quelques millimètres de profondeur, généralement entre 2,5 et 5 mm sous le niveau des roues.

Certains modèles électriques ou thermiques proposent 3 niveaux de profondeur de scarification.

La profondeur de scarification

L’ergonomie

La grande majorité des scarificateurs propose un guidon à hauteur réglable qui s’adapte à la taille de l’utilisateur afin d’améliorer le confort de travail. Certains modèles peuvent aussi avoir un guidon rétractable pour un rangement plus aisé.

L’ergonomie

Le bac de ramassage démontable

Le bac de ramassage démontable

Un scarificateur avec bac de ramassage démontable vous évite de ramasser vous-même les déchets de scarification après utilisation.

La contenance du bac de ramassage est généralement de 30 à 60 litres, à choisir en fonction de la surface de votre pelouse.

Ce bac peut être vendu en option sur certains modèles.

La bonne info

Si votre pelouse n’est pas traitée, vous pouvez composter vos déchets de scarification.

Pour toutes vos questions, nos experts en magasin sont à votre écoute et vous accompagnent dans vos projets.