Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Préparer la pose d’un stratifié

Avant de poser un revêtement stratifié

Si vous souhaitez installer du stratifié, vous trouverez ici les principales informations pour vous permettre de bien préparer la pose de votre revêtement de sol stratifié : la sous-couche, les différents systèmes de pose et les chiffres à retenir.

Préparer un projet sol stratifié


Pour préparer la pose d'un stratifié, voici quelques chiffres clés à retenir.

  • Pour calculer la quantité nécessaire de stratifié, prenez en compte les pertes liées aux découpes (environ 10%).
  • Laissez vos lames emballées dans la pièce de destination au moins 48 heures afin qu’elles s’adaptent à la température et à l’humidité de la pièce.
  • Posez votre revêtement lorsqu’il fait entre 15 et 20°C dans la pièce, avec un taux d’humidité compris entre 40 et 65%.
  • Selon les conditions de température et d'humidité, le stratifié évolue dans le temps. Lors de la pose, prévoyez un joint de dilatation de 5 à 8 mm entre les lames et les murs pour permettre au revêtement de se dilater.
  • Vérifiez la planéité de votre sol. Si vous constatez plus de 2 mm de différence sur 2 mètres, réalisez un ragréage.

Prévoir une sous-couche

Selon la Nouvelle Réglementation Acoustique (NRA), la pose d’une sous-couche d’isolation est obligatoire dans les logements collectifs afin de limiter les bruits d’impact, qui ne doivent pas dépasser les 58 dB.
La sous-couche réduit le bruit des pas dans la pièce et à l’étage inférieur.

Pour renforcer l’isolation thermique et acoustique de votre sol, choisissez la sous-couche adaptée à votre pièce.

La bonne info

Il existe des revêtements stratifiés vendus avec une sous-couche déjà intégrée.


Les joints de dilatation

Le bois étant une matière qui travaille dans le temps, les joints de dilatation ont pour objectif de garantir un espace suffisant entre le mur et le revêtement pour que ce dernier puisse s’étendre sans créer de pression, de gondolement ou de fissures.

Un joint de dilatation fait généralement 5 à 8 mm d’épaisseur.

Vous pouvez cependant définir la taille de votre joint de dilatation en fonction de la surface de votre pièce car un joint de dilatation doit idéalement mesurer 0,15 % de la longueur et de la largeur de la pièce.

Les joints de dilatation

Une fois votre revêtement stratifié installé, il est indispensable de poser des plinthes pour cacher les joints de dilatation et protéger le bas de vos murs. Vous pouvez choisir des plinthes en bois ou en MDF (Medium Density Fiberboard).

Côté esthétique, vos plinthes peuvent être peintes ou laissées brutes pour s’accorder à vos murs ou à votre sol.

Les plinthes pour stratifié
La bonne info

Certaines plinthes intègrent un vide à l’arrière pour permettre de laisser passer les fils et câbles électriques.

La majorité des plinthes se fixent à l’aide de colle mais il existe aussi des modèles équipés de bandes adhésives et certains qui se vissent ou se clouent.

Pour toutes vos questions, nos experts en magasin sont à votre écoute et vous accompagnent dans vos projets.