Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Comment réaliser un ragréage fibré 

Bien préparer un sol avec un ragréage fibré​

Bien préparer un sol avec un ragréage fibré​Bien préparer un sol avec un ragréage fibré​Bien préparer un sol avec un ragréage fibré​Bien préparer un sol avec un ragréage fibré​

Surtout réalisé dans le cadre d’une rénovation, le ragréage permet d’éliminer les défauts d’un sol avant la pose d’un nouveau revêtement. Le ragréage fibré, à la différence du ragréage classique, peut rattraper des défauts jusqu’à 3 cm de profondeur, vous évitant ainsi d’avoir à couler une nouvelle chape. ​

Dans quels cas utiliser un ragréage fibré, et surtout comment le réaliser ? Faisons le point ensemble !​

Pourquoi réaliser un ragréage fibré ​

Pourquoi réaliser un ragréage fibré ​Pourquoi réaliser un ragréage fibré ​Pourquoi réaliser un ragréage fibré ​Pourquoi réaliser un ragréage fibré ​

Un ragréage fibré est composé des mêmes éléments qu’un ragréage classique (ciment, eau et sable), auxquels sont ajoutés des fibres qui peuvent être métalliques, minérales ou encore céramiques. Le ragréage fibré est donc plus solide qu’un ragréage classique. Il est alors à utiliser lorsque votre sol est très abimé et notamment si les imperfections à cacher ont une profondeur supérieure à 1,2 cm, et jusqu’à 3 cm. ​

ragréage fibréragréage fibréragréage fibréragréage fibré

Un ragréage fibré peut être réalisé sur un sol en béton, en carrelage récent ou ancien, en dalles synthétiques ou encore sur un plancher en bois, à l’intérieur comme à l’extérieur.​

Comment réaliser un ragréage fibré ?​

Réaliser un ragréage fibré demande un peu de minutie, mais c’est à la portée de tous ! ​

Le matériel 

- Cutter

Aspirateur

Lessive de soude

Règle de maçon

Ruban de masquage

Primaire d’accroche

Ragréage

- Spatule de carreleur

La préparation du support ​

Commencez par préparer votre support à recevoir le ragréage. Cette étape est importante pour vous assurer une bonne tenue de votre ragréage fibré dans le temps.​

Eliminez les éventuelles moisissuresEliminez les éventuelles moisissuresEliminez les éventuelles moisissuresEliminez les éventuelles moisissures

Eliminez les éventuelles moisissures ou traces de colle à l’aide d’un cutter.​

Pensez à bien dépoussiérer ces fissuresPensez à bien dépoussiérer ces fissuresPensez à bien dépoussiérer ces fissuresPensez à bien dépoussiérer ces fissures

Agrandissez les fissures présentes dans le sol à l’aide d’un cutter, pour que le ragréage pénètre bien à l’intérieur. ​

Pensez à bien dépoussiérer ces fissures.​

Aspirez votre support pour retirer toute la poussière. ​Aspirez votre support pour retirer toute la poussière. ​Aspirez votre support pour retirer toute la poussière. ​Aspirez votre support pour retirer toute la poussière. ​

Aspirez votre support pour retirer toute la poussière. ​

Lavez le supportLavez le supportLavez le supportLavez le support

Lavez le support avec de la lessive de soude, puis laissez-le sécher plusieurs heures.​

Utilisez une règle de maçonUtilisez une règle de maçonUtilisez une règle de maçonUtilisez une règle de maçon

Utilisez une règle de maçon pour repérer les endroits les plus abimés, que vous marquerez à l’aide d’un crayon de chantier.​

Cela vous indiquera les endroits où la couche de ragréage doit être plus épaisse.​

Retirer les baguettesRetirer les baguettesRetirer les baguettesRetirer les baguettes

Retirer les baguettes des pas de portes et protégez le bas de mur avec du ruban de masquage. ​

Le primaire d’accroche​

Le primaire d’accroche permet d’assurer une bonne adhérence du ragréage fibré à votre support.​

Choisissez un primaire d’accrocheChoisissez un primaire d’accrocheChoisissez un primaire d’accrocheChoisissez un primaire d’accroche

Choisissez un primaire d’accroche en fonction de votre sol et surtout s’il est poreux ou non.​

Etalez le primaire d’accrocheEtalez le primaire d’accrocheEtalez le primaire d’accrocheEtalez le primaire d’accroche

Etalez le primaire d’accroche en utilisant un rouleau à manche télescopique et en commençant par le fond de la pièce. ​

Laissez sécher ce primaire d’accrocheLaissez sécher ce primaire d’accrocheLaissez sécher ce primaire d’accrocheLaissez sécher ce primaire d’accroche

Laissez sécher ce primaire d’accroche en respectant les recommandations du fabricant.​

Le ragréage​

Il est temps de passer à la réalisation du ragréage en lui-même !​

préparer votre ragréage fibrépréparer votre ragréage fibrépréparer votre ragréage fibrépréparer votre ragréage fibré

Commencez par préparer votre ragréage fibré : versez dans un seau la moitié de la quantité d’eau recommandée sur la notice d’utilisation, puis le ragréage. Couvrez avec la seconde moitié de l’eau, puis mélangez jusqu’à obtenir une texture homogène.​

Adaptez la quantité de produit à votre solAdaptez la quantité de produit à votre solAdaptez la quantité de produit à votre solAdaptez la quantité de produit à votre sol

Versez une petite quantité de produit sur votre support, puis lissez-le à l’aide d’une spatule de carreleur. ​

Adaptez la quantité de produit à votre sol, en utilisant les repères des imperfections que vous avez précédemment notés.​

ragréage fibréragréage fibréragréage fibréragréage fibré

Répétez cette opération sur l’ensemble de la pièce, en procédant du fond vers la porte.​

Laissez sécher votre solLaissez sécher votre solLaissez sécher votre solLaissez sécher votre sol

Laissez sécher votre sol en respectant les consignes du fabricant. Il faut compter au moins 2 heures de séchage, et jusqu’à 6 heures.​

Votre sol est maintenant prêt à accueillir son nouveau revêtement, sans aucune imperfection apparente ! ​

Votre sol est maintenant prêtVotre sol est maintenant prêtVotre sol est maintenant prêtVotre sol est maintenant prêt