.

Découvrez notre NOUVEAU PROGRAMME DE FIDÉLITÉ et tous ses avantages  !> En savoir plus

Calculer la bonne quantité de revêtement stratifié

Simulateur de calcul de revêtement stratifié

Le revêtement stratifié est un type de sol très apprécié pour rénover les pièces de sa maison. Résistant aux tâches et à l’humidité, il se pose facilement dans toutes les pièces. Sa composition avec une feuille de décor protégé par une couche d’usure en résine permet de proposer différents motifs et imitations tels que parquet bois, carrelage ou dalles de béton tout en étant extrêmement résistant aux rayures. Le revêtement stratifié permet donc à moindre frais d’opter pour un carrelage ou la chaleur d’un beau parquet en bois.​

Si la pose de ce revêtement n’est pas compliquée, il est toutefois nécessaire de bien la préparer pour éviter les trop nombreuses chutes de bois et autres mauvaises surprises. D’ailleurs, selon le type de pose choisi, le calcul du nombre de lames sera différent. Nous vous proposons donc dans cet article, tous les calculs et astuces à connaitre pour calculer au mieux la quantité de revêtement stratifié pour votre projet.​

Castorama a conçu un simulateur pour calculer le nombre de boites de lames de revêtement stratifié selon le type de pose, la forme et la taille de la pièce. ​

Suivez le guide.

Calculer la bonne quantité de revêtement stratifiéCalculer la bonne quantité de revêtement stratifiéCalculer la bonne quantité de revêtement stratifiéCalculer la bonne quantité de revêtement stratifié

Comment calculer le nombre de parquet de revêtement stratifié

Vous souhaitez réaliser un sol en revêtement stratifié mais ne savez pas comment calculer le nombre de paquets de revêtement nécessaire ? 

Calculez la quantité de revêtement stratifié dont vous avez besoinCalculez la quantité de revêtement stratifié dont vous avez besoinCalculez la quantité de revêtement stratifié dont vous avez besoinCalculez la quantité de revêtement stratifié dont vous avez besoin

Castorama a développé un outil pratique et simple d’utilisation, pour calculer la quantité de bottes de revêtement stratifié dont vous avez besoin pour couvrir la surface dans votre maison ou votre appartement. Très utile, cet outil remplace avantageusement votre calculette.

Les différents types de pose du revêtement stratifié

Le sens de pose d’un revêtement peut tout changer à l’ambiance d’une pièce. Style contemporain, classique, moderne, élégant, chic, etc. Le choix du type de pose se fera également en fonction de la taille de la pièce qu’il convient parfois d’agrandir visuellement. ​

Voici les principales poses que l’on retrouve :

  • La pose droite​

​La pose droite est la plus facile à mettre en œuvre et la plus utilisée. Elle consiste à poser les lames les unes parallèlement aux autres. Pour autant, sachez qu’il existe différentes poses droites selon la largeur des lames de revêtement stratifié ou l’alignement des joints.​

La pose à l'anglaise
  • La pose à l’anglaise​

​La pose à l’anglaise à joints perdus est la technique la plus simple et la plus répandue car elle consiste à poser les lames les unes à la suite des autres en repartant chaque fois de la chute produite par la rangée précédente. ​

​Ici pas de calcul compliqué, peu de chutes, c’est le moyen le plus rapide et économique de poser un revêtement.

La pose en coupe de pierres​
  • La pose en coupe de pierres​

​Appelé également pose à l’anglaise en coupe de pierres, c’est une déclinaison de la pose à l’anglaise à joints perdus. ​

​Les joints sont ici alignés de façon régulière car les lames utilisées sont toutes de même longueur. ​

​Cette pose génère bien entendu plus de pertes et nécessite plus de précisions lors de la mise en œuvre.

La pose en diagonale​
  • La pose en diagonale​

​Si la pose droite nécessite de disposer les lames de revêtement parallèlement aux murs de la pièce, la pose en diagonale consiste à placer les lames avec un angle de 45° par rapport aux murs. ​

​Ce type de pose est très apprécié, notamment dans les petites pièces, pour offrir une sensation d’espace et une sensation accrue de lumière.

La pose en point de Hongrie​
  • La pose en point de Hongrie​

Très connue, cette pose est souvent associée aux maisons bourgeoises et aux appartements haussmanniens. ​

​Parfaite pour un intérieur chaleureux et élégant, cette pose nécessite un travail de coupe précis et une réalisation méticuleuse pour obtenir le rendu souhaité.

La pose à bâtons rompus​
  • La pose à bâtons rompus​

​Tout comme la pose en point de Hongrie, la pose à bâtons rompus engendre une grande quantité de perte. ​

​La création d’un plan de calepinage est donc fortement recommandée. ​

​Ce type de pose est constitué de lames droites de même longueur (pas de coupe en biseau comme avec la pose en point de Hongrie) disposées en équerre les unes par rapport aux autres. Cette pose est très tendance.

Comment calculer le nombre de lames de revêtement stratifié ? 

Une fois le type de pose choisi, il est nécessaire de calculer la surface de la pièce avant de réaliser son plan de calepinage. 

Calcul de la superficie d'une pièce

S’il est facile de calculer la superficie d’une pièce rectangulaire ou carrée (largeur en mètres x longueur en mètres = superficie de la pièce en mètres carrés), le calcul s’avère plus compliqué avec des pièces aux multiples recoins ou des pièces circulaires. ​

​Le calcul de la surface d’un cercle nécessite l’utilisation de Pi et du rayon (distance du mur au milieu de la pièce). ​

​Le calcul est le suivant : Rayon en mètres x Rayon en mètres x 3,14156 = surface de la pièce circulaire en mètres carrés.

Autres conseils : les pièces irrégulières devront être mesurées en plusieurs fois et les surfaces ajoutées les unes aux autres pour obtenir la surface totale de la pièce à équiper de revêtement.​

Une fois la surface de sol déterminée

Une fois la surface de sol déterminée, il est nécessaire de calculer celle d’une lame de revêtement stratifié (largeur en mètres x longueur en mètres = surface de la lame en mètres carrés). ​

​Le calcul du nombre de lames nécessaires pour réaliser la pièce est simple : la surface totale de la pièce est divisée par la surface de la lame. ​

​Découvrez tous les revêtements stratifiés​

La bonne info

​Pour simplifier le calcul et parce que les lames de revêtement sont vendues en boites de plusieurs lames et non à l’unité, les fabricants indiquent généralement la surface de couverture d’un paquet sur leurs produits, c’est-à-dire la surface totale des lames du paquet. En effectuant le calcul « surface de la pièce » divisée par la « surface de couverture du paquet », vous aurez ainsi la quantité de boites nécessaires à votre projet.

Quelle marge prévoir par type de pose et forme de la pièce

Il est toujours nécessaire d’ajouter un taux de marge selon le type de pose et la forme de la pièce. En effet, les coupes engendrent des chutes plus ou moins conséquentes et vous risquez de vous retrouver à cours de lames si vous ne le prenez pas en compte.​

Marge prévoir par type de poseMarge prévoir par type de poseMarge prévoir par type de poseMarge prévoir par type de pose

Comment réaliser un plan de calepinage ?​

Le plan de calepinage consiste à réaliser un plan des surfaces de la pièce où poser le revêtement à l’échelle et d’y reporter les lames en les dessinant selon le type de pose sélectionné. ​

Comment faire un calepinage​

Créer un plan de calepinage a plusieurs avantages : offrir une vision du rendu et constater les chutes et les difficultés de pose.​

​Il est également impératif d’y faire apparaitre les ouvertures car le sens de pose découle souvent du sens de la lumière principale. ​

Ainsi il est conseillé de disposer les lames parallèlement à la plus grande ouverture. ​

​Toutefois, pour élargir visuellement une pièce, il peut être judicieux de disposer les lames parallèlement au côté le moins large.​

Le plan de calepinage permet ainsi de répondre à toutes ces interrogations.​

​Comment faire un calepinage​

Comment utiliser le simulateur de calcul de quantité de revêtement stratifié ?

Pour vous aider dans le calcul des lames du revêtement stratifié, Castorama a conçu un simulateur qui vous indique précisément le nombre de paquets nécessaire à la réalisation de votre projet. Ce simulateur prend en compte de nombreux critères tels que la forme de la pièce, ses dimensions, la surface de couverture du paquet de revêtement stratifié, le type de pose mais aussi la marge de sécurité.

Comment utiliser le simulateur de calcul de quantité de revêtement stratifié ?Comment utiliser le simulateur de calcul de quantité de revêtement stratifié ?Comment utiliser le simulateur de calcul de quantité de revêtement stratifié ?Comment utiliser le simulateur de calcul de quantité de revêtement stratifié ?

Voici étape après étape comment utiliser ce simulateur de calcul du nombre de boites de revêtement stratifié nécessaires à la pose de votre sol.

L’onglet « Type de pièce »​

L’onglet « Type de pièce »​

Cliquez sur le menu déroulant du type de pièce pour choisir :​

  • ​Pièce carrée : longueur du mur multipliée par deux.​
  • ​Pièce rectangulaire : longueur et la largeur du mur multipliées entre elles. ​
  • Pièce irrégulière : proposition de saisie de plusieurs surfaces (recoins, placards, renfoncements…).​
  • ​Pièce circulaire : pièce de forme ronde.​
L’onglet « Dimensions de la pièce »​

L’onglet « Dimensions de la pièce »​

L’onglet se met à jour différemment selon la forme de la pièce saisie au préalable.​

​Par exemple, le calcul d’une pièce irrégulière nécessite le calcul de plusieurs surfaces.​

​Un clic sur « Comment mesurer la forme irrégulière d’une pièce » vous donne plus d’informations sur la technique à adopter pour calculer ces surfaces.

L’onglet « Surface de couverture »​

L’onglet « Surface de couverture »​

​Saisissez ici la surface de couverture mentionnée sur le paquet de revêtement stratifié que vous souhaitez acquérir.​

​Cliquez sur « Comment trouver la surface de couverture d’un paquet ? ». Castorama met en avant cette donnée sur les fiches produit de son site Internet.

Surface de couvertureSurface de couvertureSurface de couvertureSurface de couverture
L’onglet  Type de pose  

L’onglet « Type de pose » 

Cliquez sur le menu déroulant du type de pose pour choisir au choix (voir définitions au-dessus) :​

  • Pose droite​

  • Pose en diagonale​

  • Pose en point de Hongrie​

  • Pose à bâtons rompus

Si vous souhaitez avoir des détails sur les types de pose, cliquez sur le bouton « Voir les types de pose possible ».​

Type de poseType de poseType de poseType de pose

Nous vous conseillons fortement de laisser la case « Prendre en compte une marge de sécurité » cochée afin de ne pas omettre le calcul des chutes. Comme nous l’avons vu plus haut, la marge peut atteindre jusqu’à 30% de lames de revêtement en plus selon la taille de la pièce et le type de pose. De plus, il est toujours pertinent de garder quelques lames de rechanges en cas de dégâts.​

​Voilà, après avoir renseigné tous les champs, le simulateur de Castorama vous indique le nombre de paquets de revêtement stratifié nécessaire selon la surface de votre pièce. ​

​Vous pouvez commander et vous lancer dans la pose de votre nouveau revêtement en toute sérénité !

Calculateur de quantité de surface de revetementCalculateur de quantité de surface de revetementCalculateur de quantité de surface de revetementCalculateur de quantité de surface de revetement