Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Choisir un chauffe-eau

Le choix d’un chauffe-eau

L’eau chaude sanitaire représente une part important de la facture énergétique de votre habitation. Il est donc essentiel de choisir la solution la mieux adaptée à vos besoins en eau chaude. Ainsi, le choix de votre chauffe-eau doit être réfléchi et anticipé selon plusieurs critères : confort, capacité, économies, durée de vie… Suivez nos conseils pour sélectionner le modèle qui vous convient.

Comment choisir un chauffe-eau


Chauffe-eau instantané ou chauffe-eau à accumulation?

Le chauffe-eau instantané

Qu’il soit électrique ou au gaz, le chauffe-eau instantané est conçu pour produire de l’eau chaude de manière instantanée et illimitée, dès que vous ouvrez le robinet d’eau chaude. Ses besoins en énergie sont donc importants.

Facile à installer et peu encombrant, le chauffe-eau instantané est idéal pour les petits espaces et a une durée de vie d’environ 20 ans. Comme il n’est pas muni d’une cuve, vous n’aurez pas de problème de tartre, de corrosion ou de prolifération de bactéries.

Chauffe-eau électrique instantané
  • Chauffe-eau électrique instantané

Avec ce type d’installation, l’eau est chauffée par une résistance électrique lors de son passage dans le corps de chauffe. Elle est disponible en quantité illimitée.

Le chauffe-eau électrique instantané peut être installé dans toutes les pièces de la maison mais nécessite une ligne électrique dédiée. 
Il est idéal pour les points d’eau peu utilisés.

La bonne info

Avec ce type de chauffe-eau, il est nécessaire d’attendre que la résistance ait atteint sa température maximale avant d’obtenir de l’eau chaude (quelques secondes). Afin de minimiser ce temps d’attente, il est préférable d’installer le chauffe-eau juste à côté du point d’eau à alimenter.

Chauffe-eau à gaz instantané
  • Chauffe-eau à gaz instantané

L’eau est chauffée par un brûleur lors de son passage dans le corps de chauffe. Elle est disponible en quantité illimitée. Ce chauffe-eau est muni d’un groupe de sécurité qui coupe le gaz si le brûleur s’éteint.

Important

Vous ne pouvez installer un chauffe-eau à gaz dans votre cuisine que si elle est pourvue d’une fenêtre. Les modèles à ventouse doivent être installés à côté de l’évier. 
Toutefois, ce type d’équipement ne peut être ni installé dans les salles de bains, les chambres, les salons et salles de séjour, ni dans les pièces aérées uniquement par une VMC.

Il existe 2 types de chauffe-eau instantanés à gaz

le chauffe-eau et le chauffe-bain
Important

Le chauffe-bain instantané à gaz doit être raccordé à un conduit d’évacuation (cheminée ou ventouse) d’un diamètre adapté à la puissance de l’appareil :

  • 83 mm pour 8-9 kW
  • 110 mm pour 17-18 kW
  • 125 mm pour 21-28 kW
Chauffe-eau instantané ou chauffe-eau à accumulation?

Le chauffe-eau à accumulation

Également appelé cumulus ou ballon d’eau chaude, le chauffe-eau à accumulation est un réservoir d’eau émaillé muni d’une résistance chauffante (cumulus électrique) ou d’un brûleur (cumulus à gaz). Ses besoins en énergie sont importants. Il fournit une eau chaude à température constante et vous permet de stocker de grandes quantités d’eau chaude si vous avez des besoins importants.

Le choix dans la taille de la cuve dépend de vos habitudes de consommation et de la taille de votre foyer. Par conséquent, plus vos besoins sont importants, plus vous devez sélectionner une cuve volumineuse.

Peu coûteux à l’achat, le chauffe-eau à accumulation est facile et rapide à installer. Il nécessite un entretien régulier et un bon réglage de sa température (60 °C) pour éviter les problèmes de tartre, de corrosion et de développement de bactéries à l’intérieur de la cuve. La durée de vie du chauffe-eau à accumulation est d’environ 10 ans.

Chauffe-eau instantané ou chauffe-eau à accumulation?
  • Chauffe-eau électrique à accumulation

L’eau est chauffée par une résistance. 
Moins rapide pour chauffer l’eau que le cumulus à gaz, il permet néanmoins de bénéficier des tarifs heures creuses avec un abonnement électrique compatible.

Chauffe-eau gaz à accumulation
  • Chauffe-eau gaz à accumulation

L’eau est chauffée par un brûleur. S’il est raccordé à un conduit d’évacuation extérieur, alors vous pouvez le fixer au mur de toutes les pièces de votre habitation sans restriction.

Il existe 2 types de chauffe-eau à gaz à accumulation : les appareils à sortie cheminée et les appareils à sortie ventouse.

Choisir un chauffe-eau

La taille de votre cumulus dépend de votre consommation d’eau. Celle-ci est conditionnée à la fois par la composition de votre foyer et par les habitudes de chacun de ses membres.

Quelle capacité pour un chauffe-eau ?
Quelle capacité pour un chauffe-eau ?

Si vos besoins en eau chaude sont faibles, il existe des mini chauffe-eau d’un volume de 10 à 30 litres. Installés dans une cuisine ou un garage, ces chauffe-eau d’appoint suffisent pour faire la vaisselle ou se laver les mains.

La bonne info

Un bain consomme 150 litres d’eau, une douche 30 à 60 litres, un lavage des mains 5 litres et une vaisselle 30 litres.


Important

Pour poser un chauffe-eau, comptez un espace de 5 cm entre le haut du ballon et le plafond. Pour les opérations de maintenance, vous aurez besoin d’un minimum de 40 cm entre le ballon et le sol.

Ballon vertical

De petite ou de grande capacité (50 à 300 litres), le ballon vertical est le plus répandu. Il a l’avantage de pouvoir être installé partout.

Ballon horizontal

Le ballon horizontal est particulièrement adapté aux sous-pentes des combles. 
Sa capacité est limitée à 200 litres. Pour un fonctionnement optimum, prévoyez 50 litres supplémentaires par rapport à vos besoins. Par exemple, si vous souhaitez 100 litres d’eau chaude, vous choisirez un chauffe-eau horizontal de 150 litres. Par conséquent, si vos besoins en eau chaude sont supérieurs à 150 litres, vous devez opter pour un ballon vertical.

Chauffe-eau extra-plat

Ce modèle de chauffe-eau est le plus design, mais aussi le plus onéreux. Il est conçu pour s’adapter aux petits espaces et s’intégrer dans votre décor. Sa capacité peut aller jusqu’à 200 litres.

La forme des chauffe-eau

La résistance est l’élément qui chauffe l’eau dans votre ballon. Il en existe 2 types :

  • Les résistances blindées ou thermoplongées
  • Les résistances stéatites

Pour faire votre choix, il est nécessaire de prendre en compte la dureté de l’eau dans votre région, qui est exprimée en degrés français (°f ou °fH).

Quel type de résistance choisir pour un chauffe-eau à accumulation ?
Eau calcaire : résistance stéatite

Eau douce ou moyennement dure : résistance blindée dite thermoplongée

La résistance est directement au contact de l'eau. Elle est moins chère que les résistances stéatites mais sa durée de vie est moins longue. De plus, vous devrez vidanger la cuve pour la changer.

Elle est donc déconseillée si vous habitez une région où l’eau est très calcaire. La résistance risque en effet de s’entartrer au fil du temps et de perdre en efficacité tout en consommant davantage d’électricité pour compenser.

Eau calcaire : résistance stéatite

Eau calcaire : résistance stéatite

La résistance est logée dans un fourreau en stéatite et n’est donc pas au contact direct de l’eau. Le fourreau en stéatite limite le dépôt de calcaire et protège la résistance.

Plus cher à l’achat, ce type de résistance offre l’avantage de ne pas nécessiter de vidange de la cuve pour être changé. 
Si vous habitez une région où l’eau est calcaire, c’est la seule option envisageable.


Quelle anode choisir pour le chauffe-eau ?

L’anode est destinée à protéger la cuve de votre chauffe-eau de la corrosion. En effet, la fine couche d’émail qui recouvre l’acier de la cuve pour en empêcher la corrosion ne fournit pas une protection suffisante : elle comporte des microfissures risquant de se corroder avec le temps.

L’anode compense ce phénomène en protégeant les microfissures et aide donc à prolonger la durée de vie de votre chauffe-eau.
Elle est, en général, installée à côté de la résistance.

Le choix de l’anode doit se faire en fonction de la dureté de l’eau de votre région :

Anode au magnésium ou anode sacrificielle : eau peu calcaire

En migrant vers les microfissures de la cuve, le magnésium et les ions de l’anode vont la protéger de la corrosion. L’anode va donc au fil du temps épuiser sa matière protectrice et il faudra la remplacer. Plus l’eau est calcaire, plus elle sera sollicitée et plus sa durée de vie sera brève. Elle est donc à éviter dans les régions où l’eau est dure.

Anode à Courant électrique Imposé (ACI) : eau riche en calcium et en magnésium

Grâce à un générateur intégré, cette anode en titane émet des ondes qui permettent de capter les minéraux présents dans l’eau afin de les utiliser pour protéger la cuve. Cette anode est inusable mais n’est efficace que dans les eaux riches en calcium et en magnésium.

Anode à Courant électrique Imposé (ACI) hybride : la plus universelle

Cette anode en titane enrobée de magnésium combine les 2 technologies précédentes. Le magnésium migre de l'anode vers les points fragiles de la cuve grâce à un champ électrique. Ce type d’anode convient à toutes les qualités d’eau et est inusable. Les fabricants recommandent toutefois de ne pas l’utiliser dans les régions où l’eau est soit très douce (< 15 °fH), soit très dure (> 30 °fH). Une eau trop calcaire réduirait les performances de votre chauffe-eau, à l’inverse, une eau trop douce serait trop agressive pour votre cuve.

Pour toutes vos questions, nos experts en magasin sont toujours à votre écoute et vous accompagnent dans vos projets.