Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Choisir un coupe-bordures

Le choix d’un coupe-bordures

Le coupe-bordures, ou rotofil, est le complément indispensable de la tondeuse. Maniable, il permet de couper l’herbe avec précision là où la tondeuse ne passe pas : autour des murs, des massifs, sous les haies… Coupe-bordures thermique ou électrique, voici comment bien le choisir et l’utiliser selon votre terrain et vos habitudes.

Le choix d’un coupe-bordures


Le coupe-bordures est composé d’un manche, télescopique ou non, surmonté de 1 à 2 poignées en haut, et d’une tête de coupe en bas.

  • Le moteur d’entraînement du système de coupe peut être thermique (à essence) ou électrique. Sur les coupe-bordures thermiques (à essence), le moteur se trouve en haut du manche. Sur les coupes-bordures électriques (filaires ou sur batterie), il se trouve au-dessus de la tête de coupe.
  • Un interrupteur de fonctionnement est placé sur la poignée principale ou sur le manche.
  • La tête de coupe est surmontée d’un capot de protection contre les projections d’herbes ou de cailloux (carter de protection). Elle est équipée d’un ou 2 fils de nylon enroulés sur une bobine, qui offrent une largeur de coupe de 20 à 45 cm selon les modèles.
La composition d’un coupe-bordures

Les coupes-bordures proposent 2 types de motorisation : un moteur à essence, dit thermique, ou un moteur électrique fonctionnant sur secteur ou sur batterie.

Le coupe-bordures électrique, léger et silencieux

Le coupe-bordures électrique, léger et silencieux

Le coupe-bordures électrique peut être raccordé au secteur par un fil électrique ou fonctionner sur batterie.

D’une puissance de 200 W à 1 200 W selon les modèles, il est particulièrement léger et maniable.

Son poids varie de 1,5 kg à 4 kg, les modèles sur batterie étant plus lourds puisqu’ils embarquent des accus rechargeables.

Sa largeur de coupe peut atteindre jusqu’à 25 cm.

Le coupe-bordures électrique filaire doit être raccordé à une prise électrique et nécessite en général l’utilisation d’une rallonge pour atteindre le fond du jardin.

Le coupe-bordures électrique sur batterie offre une plus grande liberté de déplacement que le modèle filaire. Il existe 2 modèles de batterie, 18 V ou 36 V. Les batteries 36 V offrent une plus grande autonomie, à réserver aux travaux sur des terrains de plus de 400 m2. Pour choisir le modèle adapté à vos besoins, vérifiez l’autonomie de la batterie (entre 30 minutes et 60 minutes), et son temps de charge (de 45 minutes à 3h)

Le coupe-bordures thermique ou à essence, puissant et maniable

Le coupe-bordures

Le coupe-bordures thermique est le modèle le plus performant de sa catégorie, mais aussi le plus bruyant et le plus lourd (de 4 à 7 kg).

Le moteur à essence de 2 ou 4 temps développe une puissance de 700 W à 1 000 W selon les modèles, contre 200 à 700 W pour les modèles électriques.

Sa largeur de coupe peut atteindre 45 cm, contre 25 cm maximum pour les modèles électriques.

Grâce à son puissant moteur et à sa grande autonomie, le coupe-bordures à essence est à réserver aux travaux de désherbage d’un terrain de grande superficie ou à la coupe d’herbes particulièrement robustes. Le moteur 4 temps, plus performant, est aussi plus lourd que le moteur 2 temps.

La bonne info

Plus professionnel mais plus onéreux qu’un modèle électrique, le coupe-bordures thermique demande également plus d’entretien (changement des bougies ou du filtre à air).

Pour faire votre choix entre les 3 grands types de coupe-bordures, aidez-vous de notre tableau comparatif :

Choisir un coupe-bordures

La puissance nécessaire à vos travaux de finition de tonte dépend de la taille de votre jardin et du type de tâches à y effectuer. Plus votre coupe-bordures est puissant, plus vous pouvez couper des herbes denses et robustes.

La puissance du coupe-bordures
La puissance du coupe-bordures
La bonne info

Si le terrain présente de mauvaises herbes hautes poussant dru, préférez une débroussailleuse, plus puissante.


Le système de coupe du coupe-bordures

Le coupe-bordures sectionne l’herbe grâce à un fil nylon tournant à grande vitesse.

Le système de coupe peut intégrer un brin de nylon ou 2 brins pour plus de rapidité de coupe.

Il existe néanmoins quelques modèles de coupe-bordures thermiques intégrant une lame (ou couteau), mais ces modèles se rapprochent plus des débroussailleuses.

Le fil nylon, enroulé sur une bobine de 5 à 15 m, a un diamètre de 1 mm à 3 mm en fonction du modèle et de la puissance du coupe-bordures. Plus le fil est gros, plus il est résistant.

Le fil peut être rond ou carré :

  • un fil rond pour de l’herbe tendre,
  • un fil carré pour de l’herbe plus dense.

Quel système d’alimentation du fil ?

Au fur et à mesure de la coupe, le fil nylon s’use, d’autant plus vite s’il entre en contact avec des matériaux durs comme les bordures d’allées.

Il existe 3 systèmes pour le remplacer :

  • Alimentation manuelle : dès que le fil est trop court, il faut le tirer manuellement
  • Alimentation semi-automatique : le fil se déroule automatiquement lorsque l’on frappe la tête de coupe contre le sol (système tap & go)
  • Automatique : le fil s’allonge automatiquement dès qu’il est trop court, tant que la bobine en contient

Une tête de coupe orientable pour plus de précision

Une tête de coupe orientable pour plus de précision

De nombreux modèles intègrent une tête de coupe orientable à 90° : elle peut pivoter, permettant de passer d’une coupe horizontale à une coupe verticale.

Idéal pour atteindre tous les recoins et travailler les bords de massifs sans risquer de couper les fleurs.

Un carter de protection pour plus de sécurité

Un carter de protection pour plus de sécurité

Si la plupart des modèles disposent d’un capot anti projections, ou carter de protection, qui chapeaute la tête de coupe, certains n’en proposent pas.

Cet accessoire sécurisant vous protège contre les projections d'herbe, de cailloux et de terre lors de la coupe.

Un étrier rétractable pour protéger le fil nylon

Un étrier rétractable pour protéger le fil nylon

Quelques modèles de coupe-bordures sont équipés d’un étrier métallique. Cet accessoire rabattable vers l’avant permet de dégager une zone de protection pour le fil nylon et ainsi lui éviter de percuter des obstacles. L’étrier protège le fil de l’usure et votre matériel ou vos arbustes des chocs.

Manche et poignées réglables pour plus de confort

Vérifiez les qualités ergonomiques de votre futur coupe-bordures. Un manche télescopique et des poignées réglables vous permettent d’ajuster votre outil à votre stature. 
De même, vérifiez que la taille de ses poignées sont adaptées à vos mains revêtues de gants de travail.

Des roues amovibles pour un meilleur guidage

Des roues amovibles pour un meilleur guidage

Certains modèles permettent d’ajouter des roues amovibles pour guider plus précisément votre outil le long des bordures.

Un harnais pour se soulager du poids

Un harnais pour se soulager du poids

Certains modèles permettent également de fixer un harnais de soutien qui répartira le poids de l’outil plus uniformément.

Le harnais est parfois vendu directement avec la machine ou peut s’acheter à part.

Un interrupteur suffisamment large pour éviter les crispations

Un interrupteur suffisamment large pour éviter les crispations

Dernier critère qui a son importance, la forme et la taille de l’interrupteur du coupe-bordures. En effet, vous devrez le maintenir enfoncé pour faire fonctionner votre outil. Mieux vaut pouvoir appuyer avec plusieurs doigts sur l’interrupteur afin d’éviter les crampes !

Le poids pour une meilleure maniabilité

Pensez à soupeser l’outil tout en prenant en compte la durée qu’il vous faudra pour effectuer votre travaux de finition de tonte. Plus il sera léger, plus il sera maniable et moins ce sera fatiguant de l’utiliser sur une longue durée.

Pour toutes vos questions, nos experts en magasin sont à votre écoute et vous accompagnent dans vos projets.