Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Comment entretenir une VMC

L’entretien et le nettoyage d’une VMC

Afin de conserver un fonctionnement optimal et de prolonger la durée de vie de votre système de ventilation, il est important d’effectuer un entretien régulier. Découvrez les grandes étapes pour nettoyer et prendre soin de votre VMC.

Comment entretenir une VMC

 

L’importance du nettoyage du système de ventilation

Pourquoi nettoyer une VMC

Une VMC aspire de l’air chargé de poussières et de particules. Au fil du temps, les impuretés qui s’accumulent dans les conduits, sur les filtres et les bouches d’aération risquent d’altérer son fonctionnement.

Voici les principales raisons pour lesquelles il est important de nettoyer complètement et régulièrement votre VMC.

  • Pour votre sécurité

Un moteur de VMC encrassé est un moteur qui risque de surchauffer et de provoquer un incendie.

  • Pour votre bien-être

Une VMC obstruée fournit un air chargé d’humidité qui peut provoquer à terme, un problème de condensation et des moisissures, néfastes pour votre santé.

  • Pour réaliser des économies

Une VMC encrassée contrôle mal les débits d’air et peut faire grimper votre facture de chauffage.

Comment nettoyer une VMC

Idéalement, le nettoyage de votre VMC et le changement du filtre d’aération s’effectuent à la fin de l’hiver et au minimum une fois par an.

Pour votre sécurité

Avant de commencer le nettoyage, veillez à couper l’alimentation électrique de votre VMC.

  • Le nettoyage des grilles et des bouches d’aération

Cet entretien doit être effectué environ tous les 3 mois.

Comment nettoyer une VMC ?
  • Démontez les grilles.
  • Nettoyez-les à l’eau savonneuse.
  • Séchez-les à l’aide d’un chiffon doux.
  • Lorsque les grilles sont sèches, replacez-les.
  • Si elles sont abîmées, pensez à les changer.
  • Le nettoyage des entrées d’air et des conduits

Tout comme les grilles et les bouches d’aération, effectuez un nettoyage des entrées d’air et des conduits tous les 3 mois environ.

  • Retirez les grilles d’aération.
  • Introduisez directement la tête de l’aspirateur ou une brosse longues de type hérisson (kit de ramonage) pour nettoyer les conduits.
Le nettoyage des entrées d’air et des conduits
Important

Veillez à ne pas mouiller les entrées d’air hygroréglables, équipées de capteurs à humidité, au risque de nuire à leur bon fonctionnement.

Rappels importants concernant l’entretien d’une VMC

  • Lors du nettoyage de votre VMC

Pensez à contrôler le bon alignement du caisson qui contient la roue du ventilateur, la tension de la courroie ainsi que le bon maintien des gaines.

Enfin, tous les 3 ans, n’hésitez pas à confier l’entretien de votre VMC à un professionnel qui procèdera à un nettoyage complet et vérifiera le bon fonctionnement de votre installation.

  • Au quotidien

N’éteignez jamais votre VMC, cela entraînerait la formation de condensation dans les conduits d’extraction et provoquerait ainsi des problèmes d’humidité dans votre habitation.

Si vous êtes tenté d’éteindre votre VMC à cause du bruit, c’est qu’un dysfonctionnement est présent dans votre installation. Il faut alors rechercher la cause du problème.

Veillez également à ne jamais obstruer les entrées d’air.

Pour toutes vos questions, nos experts en magasin sont toujours à votre écoute et vous accompagnent dans vos projets.