15 € OFFERTS en bon d’achat(2) jusqu'au 24 décembre pour tout achat d’un sapin naturel à partir de 24,90 €, profitez-en dès maintenant

Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Préparer l’installation de panneaux de jardin

La préparation de la pose de panneaux de jardin

Réglementation, nombre et types de poteaux, étapes à prévoir pour l’installation... Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour réussir la pose de vos panneaux de jardin.

Préparer votre projet panneaux de jardinPréparer votre projet panneaux de jardinPréparer votre projet panneaux de jardinPréparer votre projet panneaux de jardin

Selon l’article 647 du Code civil, chacun a le droit de clôturer son terrain, sauf s’il existe une servitude :

  • de passage, pour accéder à un terrain enclavé, au littoral ou à la mer,
  • de halage, votre terrain bordant une voie navigable.

Quel que soit le type de clôture que vous choisissez pour votre jardin, sachez qu’il existe des règles à respecter :

  • Renseignez-vous auprès du service d’urbanisme de votre mairie pour connaître la réglementation en vigueur : nécessité ou non d’une déclaration préalable, hauteur maximale autorisée, couleurs... En cas de clôture non autorisée ou non conforme à la hauteur réglementaire, la mairie peut ordonner une modification de celle-ci, voire son retrait.
  • À défaut d’un règlement spécifique, l'article 663 du Code civil prévoit que votre clôture ne doit pas dépasser :
    - 3,20 m pour les communes de plus de 50 000 habitants, 
    - 2,60 m pour les communes de moins de 50 000 habitants. 
    Si vous habitez un lotissement, vous devez vous référer à son règlement intérieur.
  • Assurez-vous que la clôture ne gênera en aucun cas votre voisinage : veillez à ne pas l’établir à cheval sur la limite des 2 terrains, au risque que vos voisins vous demandent de la retirer, et à préserver leur confort en matière de luminosité et d’exposition au soleil. Vous n'avez, en principe, aucune autorisation à demander à vos voisins si vous posez votre clôture le long de la limite séparative de votre propriété. Cependant, il est préférable de les prévenir en amont pour éviter les conflits.
Les règles à connaîtreLes règles à connaîtreLes règles à connaîtreLes règles à connaître
  • En cas de clôture mitoyenne, les frais de construction et d’entretien sont théoriquement partagés. La clôture doit être mise en place au niveau de la séparation des 2 propriétés et il est conseillé de signer une convention de mitoyenneté devant un notaire. C’est une solution économique si vous avez la possibilité de vous entendre avec vos voisins sur une clôture mitoyenne.

Le choix du support

Les poteaux s’emboîtent à leur base dans des supports d’ancrage. Le choix du support d’ancrage dépend de la planéité de la surface de pose ainsi que de l’exposition au vent.

Poteaux sans fondation pour les surfaces planes ou peu exposées au vent

Quel support choisir pour vos panneaux de jardin ?Quel support choisir pour vos panneaux de jardin ?Quel support choisir pour vos panneaux de jardin ?Quel support choisir pour vos panneaux de jardin ?
  • Des supports à fixer ou platine sur les terrasses, murets et zones planes. Prévoyez des vis et des chevilles adaptées à la surface de pose.
Quel support choisir pour vos panneaux de jardin ?Quel support choisir pour vos panneaux de jardin ?Quel support choisir pour vos panneaux de jardin ?Quel support choisir pour vos panneaux de jardin ?
  • Des supports à enfoncer ou à tourner directement dans le sol pour une mise en œuvre rapide. Ce type de supports est préconisé uniquement dans les zones non exposées au vent.

Poteaux avec fondations pour les surfaces non planes ou exposées au vent

Quel support choisir pour vos panneaux de jardin ?Quel support choisir pour vos panneaux de jardin ?Quel support choisir pour vos panneaux de jardin ?Quel support choisir pour vos panneaux de jardin ?
  • Utilisez des poteaux à sceller directement dans du béton. Pour ce faire, réalisez des plots en béton de 40 x 40 x 40 cm.

Le choix du poteau

Ce choix repose sur 3 critères :

  • La teinte et le matériau : choisissez des poteaux assortis à vos panneaux.
  • La section : il existe 2 tailles de section, 7 x 7 cm ou 9 x 9 cm. Si votre panneau a une forte prise au vent, privilégiez une section de 9 x 9 cm.
  • La hauteur : si vous enfoncez vos poteaux dans le sol, choisissez une hauteur supérieure à celle de vos panneaux. En pratique, pour un panneau de 180 cm de haut et un enfoncement d’environ 60 cm dans le sol, il faut prévoir des poteaux de 240 cm de haut.

Prenez vos mesures et calculez le nombre de panneaux dont vous avez besoin pour la surface à clôturer, sans oublier d’ajouter à votre calcul la largeur des poteaux.

Pour connaître le nombre de poteaux nécessaire à votre projet, comptez un poteau de plus que le nombre de panneaux. Par exemple, pour 4 panneaux, il vous faut 5 poteaux.

Voici la marche à suivre pour installer vos panneaux de jardin :

Dans le cas de poteaux à fixerDans le cas de poteaux à fixerDans le cas de poteaux à fixerDans le cas de poteaux à fixer

Dans le cas de poteaux à fixer

  • Fixer les supports galvanisés ou platines dans le sol puis y fixer les poteaux en les vissant avec les tirefonds.
  • Fixer les panneaux sur les poteaux ou glisser les lames entre les poteaux.
  • Implanter le premier panneau puis le second en vérifiant leur alignement et leur planéité avec un niveau à bulle.

Dans le cas de poteaux à sceller

1. Préparer tout d’abord le terrain

  • Débarrasser le terrain des herbes sur la ligne de pose des panneaux.
  • Marquer l’emplacement des poteaux à l’aide de tasseaux en bois.
  • Pour chaque poteau, creuser un trou d’environ 40 cm de profondeur à l’aide d’une bêche ou d’une tarière.
Dans le cas de poteaux à fixerDans le cas de poteaux à fixerDans le cas de poteaux à fixerDans le cas de poteaux à fixer

2. Puis fixer les poteaux

  • Préparer du béton et le verser dans les trous des poteaux jusqu’à atteindre la surface de la terre.
  • Prévoir une légère pente pour éviter les flaques d’eau stagnantes au niveau des poteaux.
  • Poser les panneaux en les calant avec des étais pendant le temps de séchage des fondations.