Derniers jours pour profiter des soldes en magasin et sur castorama.fr ! Profitez-en !

Choisir un portail

Le choix d’un portail extérieur

Point d’accès à votre propriété, le portail, tout comme la clôture, délivre une première impression de votre maison à vos visiteurs et s’impose par sa présence ainsi que par son design. Il faut le choisir avec soin pour s’adapter à la situation du lieu, à ses dimensions et à vos priorités : la configuration de l’espace, le degré d’occultation souhaité, le style et le niveau de sécurité. Ainsi, suivez notre guide pour choisir, parmi notre large gamme de portails, le modèle adapté à votre environnement, à votre prix et à votre projet. 

Quel portail choisir ?

Quel matériau choisir pour son portail ? 

Bois, acier, fer forgé, alu ou PVC… Chaque matériau possède ses propres qualités et son propre style. Vous allez choisir le matériau en fonction du prix que vous souhaitez y consacrer, de l’impact esthétique recherché, de vos attentes en matière de robustesse et du temps que vous êtes prêt à consacrer à l’entretien de votre portail. 

Choisir un portail
Choisir un portail

Le bois 

Du fait de sa nature, le bois est un matériau écologique. Faites confiance aux labels FSC ou PEFC qui garantissent que les bois sont cultivés selon les règles de développement durable. 

Sur le plan esthétique, le bois est recherché pour son côté noble, son style authentique ou même rustique. 

La plupart du temps le bois nécessite un entretien annuel qui consiste à passer 1 à 2 couches de peinture microporeuse ou de lasure. Pour espacer ces opérations d’entretien, vous pouvez faire le choix de bois européens traités IFH (Insecticide, Fongicide, Hydrofuge) ou THT (Traitement à Haute Température). Vous pouvez aussi choisir les bois d’essence exotique. Contrairement aux bois européens, ils sont exemptés de traitement car ils sont naturellement imputrescibles à l’état brut. 

Choisir un portail

L’acier et le fer forgé 

Esthétique, le métal se prête à de multiples formes, ouvrant de nombreuses perspectives entre tradition et modernité. 

Les portails en métal ajourés à barreaux peuvent être complétés de festonnages, appelés aussi pare-vues, préservant l’intimité des habitants. 

Structurellement, l’acier est un matériau qui présente une meilleure robustesse que le fer. Les 2 matériaux se prêtent bien à la conception de portails sur mesure. 

À long terme, l’acier s’avère plus résistant que le fer dont l’entretien nécessite d’appliquer tous les 4 ans deux couches de peinture polyuréthane ainsi qu’un traitement anticorrosion. Attention, en bord de mer, l’acier est davantage soumis à la rouille et doit aussi être traité et protégé.

Choisir un portail

L’aluminium 

L’alu est un métal qui résiste bien à la corrosion et à l’épreuve du temps. Durable, l’aluminium se recycle à 100 %. De plus, il ne nécessite aucun entretien particulier. 

L’aluminium réunit les qualités de légèreté et de solidité. En haut de gamme, donc à un prix plus élevé, l’alu se présente sous forme d’un alliage au manganèse qui améliore sa résistance aux chocs. L’aluminium est un matériau qui offre un large choix de textures et couleurs, vous permettant de personnaliser les finitions. 

Choisir un portail

Le PVC 

C’est le matériau dont le prix est le moins élevé. De plus, le PVC ne demande aucun entretien. Les arguments de maniabilité et de facilité de pose poussent souvent à choisir un portail en PVC. 

Cependant, l’esthétique plastique reste un point faible et les portails en PVC peuvent se révéler sensibles aux chocs. Certains modèles comportent des armatures métalliques destinées à les renforcer, notamment si le portail est motorisé. 

Quel type d’ouverture de portail choisir ? 

Il existe 2 types de portail : les portails battants et les portails coulissants. La taille de votre terrain, cour ou jardin, ainsi que l’environnement immédiat sont à prendre en compte pour faire votre choix. De même, le portail, qu’il soit coulissant ou battant, peut être manuel ou motorisé. 

Choisir un portail

Le portail battant 

Les 2 vantaux constituant le portail battant s’ouvrent vers l’intérieur ou bien l’extérieur. Afin de ménager le passage d’un véhicule, les portes peuvent pivoter de 90 à 180°. 

iconImportant

En cas d’ouverture vers l’extérieur, l’emprise sur la voie publique, même de courte durée, doit faire l’objet d’une autorisation écrite de la municipalité ou de la DDE (Direction Départementale de l’Équipement). En cas de rejet de votre demande, orientez-vous vers un modèle coulissant. 

Choisir un portail

Le portail coulissant 

Les portails coulissants sont constitués d’un vantail d’un seul tenant qui coulisse latéralement, soit vers la droite, soit vers la gauche. Le plus souvent, un rail qui sert de guide est installé au sol, excepté pour le portail coulissant autoportant qui est suspendu et ne circule donc pas le long d’un rail. 

Le portail coulissant, autoportant ou non, est un choix recommandé dans différents cas de figure.  Certains aspects du terrain, comme ses dimensions ou sa pente, imposent en effet le choix des portails coulissants : 

Si le terrain, la cour de la maison ou l’allée de garage sont de petite surface et de longueur réduite. 

Si l’entrée dans la propriété s’effectue en montée (dès 10 % de pente) : les vantaux d’un portail battant risqueraient de racler le sol à chaque ouverture et fermeture du portail si le terrain est en pente.

La motorisation de l’ouverture du portail est possible, qu’il soit battant ou coulissant. 

La bonne info

Vous pouvez également envisager d’inclure un portillon destiné au passage piéton à votre portail battant ou coulissant : il vous évite d’ouvrir systématiquement votre portail en grand et assure une meilleure sécurité. 

Choisir un portail

Les formes disponibles pour un portail 

Portail ajouré traditionnel à barreaux de métal, portail au design contemporain en aluminium, portail en bois à lattes horizontales ou verticales… Dans la profusion des modèles, vous pourrez choisir le type de portail, coulissant ou à battants, qui correspond à votre projet. 

La forme du portail épouse l’espace compris entre les 2 piliers latéraux et le plan du sol. Le tracé de la ligne supérieure du portail, droit ou non, donne lieu à différentes formes. Prévoyez la hauteur du portail en adéquation avec la hauteur des piliers et celle de la clôture.

Il existe 7 grandes catégories de forme, même si la créativité des designers est sans limite. 

Le degré d’occultation d’un portail 

Tout comme la clôture, le portail peut être ajouré, semi-ajouré ou occultant. Vous tiendrez compte de ces spécificités selon les niveaux de sécurité et de discrétion attendus dans le jardin et la maison.

Choisir un portail

Portail ajouré 

La gamme de portails ajourés est très variée, certains présentant des interstices entre les lattes, les barreaux ou les motifs découpés selon le style choisi, ce type de portail permet d’identifier d’un coup d’œil les visiteurs depuis l’intérieur de votre jardin. 

Si, ultérieurement, vous souhaitez renforcer l’intimité que procure votre modèle ajouré, il peut être équipé de festonnages (ou pare-vues) faciles à mettre en place. 

Choisir un portail

Portail semi-ajouré 

Dans cette variante, vous avez une vision sur l’extérieur tout en empêchant les animaux de sortir grâce à une partie basse pleine. 

Choisir un portail

Portail occultant 

Grâce à ce type de portail dont la hauteur mesure 1,80 m minimum, vous serez totalement préservé des regards indiscrets lorsque vous êtes à l’intérieur de votre maison ou que vous profitez de votre jardin. 

La bonne info

Les formes pleines d’un portail peuvent jouer un rôle de brise-vent efficace, ce qui n’est pas négligeable en cas d’exposition constante au vent. 

La motorisation du portail 

Choisir d’opter pour l’installation d’un portail motorisé apporte un niveau de confort plus appréciable qu’un système manuel. En effet, nul besoin de descendre de votre véhicule pour actionner l’ouverture et la fermeture du portail commandée alors par le moteur. Un bouton de commande placé à portée de main ou une télécommande suffisent à actionner le portail motorisé. Un moteur peut ainsi venir équiper les portail coulissants ou à battants. 

Si votre portail est à l’origine un modèle manuel, vous pouvez vous-même installer un kit de motorisation. Assurez-vous au préalable que le cadre du portail est suffisamment solide pour supporter le moteur et, au besoin, renforcez-le. Reportez-vous bien au guide d’installation pour mettre en place le moteur sur votre portail manuel. Le système de motorisation est à sélectionner en fonction du type d’ouverture et du poids de la structure de votre portail. 

Choisir un portail

Il existe 3 types de mécanismes pour un portail motorisé, à adapter selon la manière dont s’ouvre votre portail. 

Choisir un portail

Portail battant 

  • Motorisation à vérin 

Fixée directement sur le portail battant, ce type de motorisation fonctionne avec un système de traction à vis sans fin. Adaptée aux portails lourds et robustes, elle nécessite peu d’espace pour se replier. 

Choisir un portail
  • Motorisation à bras 

Également appelée motorisation à bras articulés, elle est compatible avec les portails battants lourds ou légers mais nécessite un espace plus important pour se replier. 

Choisir un portail

Portail coulissant 

  • Motorisation coulissante 

Le portail coulisse le long d’une crémaillère grâce à son moteur à roue crantée. Son installation nécessite un espace de dégagement latéral. 

Donner du style à son portail 

Vous souhaitez vous démarquer du voisinage ? Être identifiable d’un coup d’œil par vos visiteurs ? Accorder votre portail avec votre clôture ? Différentes options peuvent se combiner pour créer des effets sur mesure et vous permettre de posséder un portail au design unique. Le prix du portail va bien entendu varier en fonction des options de personnalisation choisies. N’hésitez pas à demander un devis au préalable pour affiner votre projet et savoir à l’avance combien d’euros il vous en coûtera. 

Choisir un portail

Choisir la couleur 

Il existe une large gamme de couleurs standards déclinées dans des teintes de gris, blanc, vert, brun ou pourpre. 

Vous pouvez également faire le choix de finitions qui imitent la couleur et l’aspect veiné de bois comme le noyer ou le chêne et apportent la touche chaleureuse de ce matériau à votre portail. 

Choisir un portail

En combinant 2 couleurs au niveau du cadre ou en dissociant les poignées et plaques des vantaux, vous créez ainsi votre propre style. Pensez toutefois à respecter le cadre de la réglementation en vigueur dans votre secteur d’habitation pour que le design choisi soit en conformité avec le Plan Local d’Urbanisme. 

Choisir un portail

Personnaliser les tôles 

Motifs oblongs, semis de petits carrés ou de petits ronds… La surface entière de la tôle peut être perforée pour créer des formes répétitives et décoratives et donner un style personnalisé à votre portail. 

Il est également possible de choisir et de réaliser des formes de découpe des tôles pour quelques euros de plus : numéro de la rue, quadrillages, motifs divers… 

Quel type de portillon choisir ? 

Pratique, le portillon permet aux piétons et cyclistes d’entrer ou sortir de votre résidence sans passer par le portail. Vous pouvez procéder à l’installation d’un portillon dans 3 cas de figure : 

  • À la place d’un portail 
  • En complément d’un portail motorisé ou manuel 
  • Directement intégré dans un modèle de portail 2 en 1 

Afin de sélectionner le type de portillon idéal, reportez-vous à nos conseils sur les portails : matières, formes disponibles, degré d’occultation et options de personnalisation. 

Choisir un portail

Entrée réservée aux piétons 

L’installation d’un portillon plutôt qu’un portail est recommandée si l’entrée de votre propriété est réservée aux seuls piétons et ne nécessite pas de laisser le passage aux véhicules. De largeur réduite, les portillons se présentent le plus souvent sous forme d’un battant. Le portillon est le plus souvent manuel et sa hauteur doit être identique à celle du portail pour un rendu esthétique. 

Choisir un portail

Portillon complémentaire au portail 

L’alternative la plus fréquente consiste à installer un portillon en plus de votre portail, que celui-ci soit manuel ou motorisé. Nul besoin d’ouvrir le portail en grand pour laisser le passage aux personnes. Les temps d’ouverture et de fermeture du portillon sont plus réduits que ceux d’un portail, ce qui limite le risque d’intrusion à votre insu. 

Le portillon est le plus souvent accolé au portail principal et possède des dimensions affichant une largeur normalisée de 1 m. Il est recommandé de garder une cohérence de style et de hauteur en sélectionnant deux modèles coordonnés. 

Portillon intégré au portail 

Le portillon peut être inclus directement au sein du portail. Dans ce cas, l’ouverture de l’un et de l’autre peut se faire indépendamment, selon les besoins. 

Pour toutes vos questions, nos experts en magasin sont toujours à votre disposition afin de vous accompagner dans vos projets.