Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Comment ouvrir un mur porteur

Créer une ouverture dans un mur porteur

Vous avez envie de modifier votre espace de vie pour créer une grande pièce, faire entrer la lumière ou faciliter la circulation ? Soyez vigilant, toucher à la structure d’une maison ou d’un appartement implique de prendre des précautions particulières pour ne pas mettre en péril sa solidité. Voici nos conseils pour ouvrir un mur porteur en toute sécurité.

Créer une ouverture dans un mur porteur

 

Réaliser un trou dans un mur porteur

Redistribution de l’espace, ouverture d’un mur pour réunir 2 pièces, création d’une extension… Ce type de travaux implique de toucher à la structure de l’habitation. Il est donc conseillé de faire une étude préalable pour identifier la faisabilité du projet et ses conséquences sur le reste du bâtiment.

Important

Compte tenu des dommages éventuels pouvant être causés par une ouverture dans un mur porteur, il est vivement recommandé de confier ces travaux à un professionnel. Pensez à lui demander de fournir son certificat d’assurance au moment de la signature du contrat.

La pose du linteau IPN

Le linteau IPN (en I à Profil Normal) est une poutre métallique qui va supporter la charge se trouvant au-dessus du pan de mur démoli et la reporter sur les côtés de l’ouverture. Il faut prévoir un linteau plus long que la largeur de l’ouverture (d’au moins 40 cm) afin de créer un débordement de 20 cm minimum de chaque côté.

La pose du linteau IPN
L’emplacement du linteau

L’emplacement du linteau doit être creusé sur la moitié de l’épaisseur du mur. L’autre moitié permet en effet de continuer à supporter la charge du dessus, tout en maintenant le linteau en place.

Le dessus et les côtés du linteau doivent ensuite être scellés dans le mur avec du mortier.

La bonne info

Dans l’hypothèse d’un mur très épais ou d’une charge importante à porter, il est conseillé d’installer un second linteau de l’autre côté du mur et parallèle au premier.

La réalisation de l’ouverture

La réalisation de l’ouverture

L’ouverture du mur porteur se fait en partant du haut.
En fonction du matériau du mur, utilisez de préférence un marteau burineur, une masse, une tronçonneuse spéciale ou une disqueuse. La disqueuse et la tronçonneuse permettent de réaliser des finitions plus nettes sur les côtés de l’ouverture.

Important

L’ouverture d’un mur porteur engendre des vibrations et peut endommager la structure du bâtiment.

poser des étais métalliques

Une fois l’ouverture effectuée, il faut poser des étais métalliques (linteaux verticaux ayant une fonction support du sol au plafond). En soutenant le plafond, ils évitent les risques d’effondrement et permettent à la charge de se répartir pendant quelques jours.

Vous pourrez ensuite réaliser vos finitions autour de l’ouverture.