Suite à un problème technique nous vous informons que notre service drive 2H est indisponible pour le moment.

Merci de votre compréhension.

Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Comprendre les structures et murs porteurs

Les structures porteuses : murs, poteaux, poutres et linteaux

Les structures porteuses, et notamment les murs porteurs, reposent sur les fondations et sont la garantie d’une construction solide et pérenne. Que ce soit en construction ou en rénovation, les structures porteuses doivent être bien identifiées et réalisées dans les matériaux adéquats.

Les structures porteuses : murs, poteaux, poutres et linteaux

Qu’est-ce qu’une structure porteuse ?

La structure porteuse d’un bâtiment supporte la charge de sa charpente et de ses planchers. Les structures porteuses comprennent : les murs, les poteaux, les poutres et les linteaux.

Les murs porteurs

Généralement, un mur porteur est reconnaissable à son épaisseur :

  • Plus de 15 cm pour les constructions modernes
  • Plus de 20 cm pour les constructions anciennes

Vous pouvez distinguer 3 sortes de murs porteurs : les murs de soubassement, les murs extérieurs et ceux de refend.

  • Les murs de soubassement

Ils prennent appui sur les fondations et servent d’assise aux murs extérieurs ainsi qu’aux murs de refend. Ces murs peuvent être ceux d’un sous-sol ou d’un vide sanitaire.

Les murs de soubassement peuvent également représenter la partie enterrée des murs ancrés sur les fondations.

Les murs de soubassement
  • Les murs extérieurs ou de façade

ILes murs extérieurs du bâtiment (façade et murs de pignon) reposent sur les murs de soubassement et sont majoritairement porteurs.

Lorsque les murs extérieurs ne sont pas porteurs, ils sont alors constitués de poteaux porteurs reliés entre eux par des murs moins épais qui ne supportent pas la charge.

Les murs extérieurs ou de façade
  • Les murs de refend

Ces murs sont situés à l’intérieur d’un bâtiment. Ils ont pour fonction de reprendre une charge entre 2 murs porteurs extérieurs. Ils se distinguent des cloisons, qui ne portent aucune charge et ont seulement une fonction séparative, il est donc beaucoup plus délicat de réaliser une ouverture dans un mur de refend que dans une cloison.

Les murs de refend
Important

Dans les bâtiments anciens, maisons ou appartements, il arrive qu’un plancher s’affaisse et repose sur la cloison située en dessous. Celle-ci devient porteuse d’une charge, on parle alors de cloison semi-porteuse. Il est essentiel de prendre cet élément en considération lors d’une modification structurelle comme l’ouverture d’une pièce.

Les poutres, poteaux et linteaux

Ces éléments porteurs remplacent ou complètent les murs porteurs. Ils sont utilisés en construction aussi bien qu’en rénovation.

Les poutres, poteaux et linteaux

1) Les poutres

Ces composants horizontaux de la structure porteuse permettent de l’alléger et de créer de grands espaces contemporains ouverts. Les poutres reposent sur des murs porteurs ou sur des poteaux.

2) Les poteaux

Ce sont des éléments porteurs verticaux sur lesquels reposent les poutres. Reprenant des charges importantes, les poteaux doivent être bien dimensionnés pour pouvoir résister à la compression. Il est possible d’avoir des poteaux sur une façade et des murs porteurs sur les côtés d’une extension. Le choix entre poteaux et murs porteurs est effectivement dicté par l’architecture de la construction.

3) Les linteaux

Placés au-dessus des portes et fenêtres des murs porteurs, ils supportent la charge au-dessus de chacune de ces ouvertures.

 

Les matériaux des structures et murs porteurs

Les matériaux pour les murs porteurs

Un matériau pour les murs porteurs doit avant tout être résistant à la compression. Certains ont également l’avantage d’offrir des propriétés isolantes. Vous avez donc le choix entre les parpaings en béton, les briques en terre cuite, les blocs de béton cellulaire et le béton armé.

Les matériaux des structures et murs porteurs
Les parpaings
  • Les parpaings

Ce sont des blocs de béton préfabriqués, le plus souvent creux, qui s’assemblent avec du mortier. 
Résistants à la compression, faciles à mettre en œuvre et très économiques, les parpaings sont toutefois un matériau lourd (environ 20 kg par bloc). Une isolation par l’intérieur ou par l’extérieur doit être prévue pour compléter l’isolation thermique et acoustique des murs. 
La dimension standard des parpaings est de 50 cm de longueur, 25 cm de hauteur et 20 cm d’épaisseur.

Les briques
  • Les briques

Ces éléments de maçonnerie pleins ou creux sont en terre cuite et s’assemblent avec du mortier. Plus légères et faciles à manipuler que les parpaings, les briques offrent une bonne résistance à la compression et une bonne régulation de l’humidité. En revanche, tout comme le parpaing, leurs qualités isolantes sont insuffisantes pour se passer d’une isolation supplémentaire.
Il existe plusieurs tailles de briques. Leur épaisseur pour construire un mur porteur doit être au minimum de 15 cm.

Le béton cellulaire
  • Le béton cellulaire

Composés de sable, de chaux, de ciment, de gypse, de poudre d’aluminium et d’eau, les blocs de béton cellulaire s’assemblent avec un mortier-colle spécifique.
Plus léger que le parpaing ou la brique, ce matériau est un excellent régulateur hygrométrique. De plus, ses qualités isolantes sont telles qu’il n’est pas nécessaire de l’isoler.
Les dimensions standard d’un bloc sont : 62,5 cm de long, 25, 33,5 ou 50 cm de haut et 20 cm d’épaisseur.

Le béton armé

Essentiellement utilisé pour des bureaux ou immeubles, les murs porteurs en béton armés se coulent dans un coffrage. Une isolation par l’intérieur ou par l’extérieur doit être prévue compte tenu des faibles qualités isolantes du béton armé.

Le béton armé

Les matériaux pour les poutres et poteaux

Les poutres et poteaux peuvent être en béton, béton armé, en bois ou en acier. Le bois et l’acier sont des matériaux légers et rapides à poser.

Important

Contrairement aux idées reçues, en cas d’incendie l’acier perd rapidement sa résistance mécanique à cause de la chaleur. Le bois se révèle donc plus résistant.