Suite à un problème technique nous vous informons que notre service drive 2H est indisponible pour le moment.

Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Comment faire des fondations

Réaliser les fondations d’un mur ou d’une maison

Une fois votre projet de construction défini et les permis administratifs accordés, vous pouvez lancer la réalisation des fondations de votre maison, garage ou muret.

Réaliser les fondations d’un mur ou d’une maison

Les étapes de réalisation des fondations

Quel que soit le type de fondations, les étapes de mise en œuvre restent les mêmes. Apprenez à faire des fondations en 12 étapes.

Étape 1 : Débroussailler

Commencez par enlever les broussailles, arbustes, plantes et arbres qui se trouvent sur l’emplacement concerné.

Étape 2 : Décaisser la terre végétale

Étape 2 : Décaisser la terre végétale

Après avoir procédé à un pré-traçage de l’emplacement de la future construction, une première couche de terre doit être retirée sur 30 à 40 cm de profondeur. Mettez cette terre en dépôt car elle resservira à la fin du chantier.

Étape 3 : Effectuer le tracé de la future construction

Étape 3 : Effectuer le tracé de la future construction

La délimitation de l’implantation se fait grâce à des piquets plantés dans le sol et reliés entre eux par un cordeau. Il suffit ensuite d’opérer un marquage au sol le long de la corde grâce à un traceur de chantier.

La bonne info

Le tracé doit être légèrement décalé par rapport à la localisation réelle des fondations afin de ne pas être effacé après avoir creusé.

Étape 4 : Établir le fond de fouille

Étape 4 : Établir le fond de fouille

Les fouilles désignent le creusement réalisé pour implanter les fondations après avoir enlevé la couche superficielle de terre. Elles permettent donc d’atteindre un sol hors gel et suffisamment stable. Celui-ci est appelé « fond de fouille ».

Pour des fondations superficielles, les fouilles sont réalisées :

- À l’emplacement des poteaux pour des semelles isolées

- En tranchées pour les semelles filantes

- Sur toute la surface pour le radier

Important

Afin de travailler sur une base propre et nette, le coulage de la première couche de béton (béton de propreté) doit être prévu dans les 48 heures suivant la réalisation des fouilles.

Étape 5 : Réaliser le coffrage du béton

Le coffrage est réalisé avec de simples planches de bois sciées aux bonnes dimensions et fixées les unes aux autres. Il peut éventuellement être maintenu à l’aide de piquets en bois. Il faut raidir le coffrage suffisamment solidement pour qu’il résiste à la pression du béton lors du coulage.

Important

Les tranchées destinées à accueillir d’éventuelles canalisations doivent être effectuées avant de couler le béton.

Étape 6 : Couler le béton de propreté

Étape 6 : Couler le béton de propreté

Le béton de propreté est une première couche de béton de 5 à 10 cm, coulée sur le fond de fouille. Il permet de mettre en place les fondations sur une surface propre, plane et stable. Il contribue également à la solidité de la construction en protégeant les armatures de l’humidité.

Important

Le béton est un matériau corrosif. Il est essentiel de se munir d’un équipement de protection pour le manipuler : gants, lunettes, masque, vêtements adaptés.

Étape 7 : Installer le ferraillage

Étape 7 : Installer le ferraillage

Les armatures destinées à armer le béton doivent être installées au milieu des coffrages avant de couler le béton. Les armatures doivent être entourées sur chaque côté d’au moins 3 cm de béton (et 5 cm en bord de mer). Pensez donc à utiliser des cales afin de les surélever par rapport au béton de propreté.

Étape 8 : Couler le béton

Étape 8 : Couler le béton

Le coulage du béton doit se faire en une seule fois, pour ne pas lui laisser le temps de sécher.

Étape 9 : Lisser le béto

Étape 9 : Lisser le béton

Cette opération permet d’obtenir une surface plane à l’aide d’une truelle ou d’une règle métallique. Pour les radiers, mieux vaut procéder à 2 afin d’obtenir un lissage bien régulier.
Cette étape est cependant inutile avec un béton autonivelant.

Étape 10 : Effectuer la cure du béton

Les produits de cure chimique s’appliquent par pulvérisation à la surface du béton. Ils permettent d’éviter que le béton ne s’assèche trop vite pendant sa prise, au risque de créer des fissures. Leur utilisation est fortement recommandée pour préserver la qualité et la durabilité du béton.

Étape 11 : Le séchage du béton

Selon la norme NF EN 206-1 applicable au béton, le temps de prise est de 28 jours. Il est important de respecter ce délai avant de poursuivre les travaux. Le béton a en effet besoin de près d’un mois pour atteindre sa résistance maximale.

La bonne info

Si le temps est froid, le temps de séchage peut être allongé. Il est possible de couvrir le béton pour conserver une température de séchage plus clémente.

Étape 12 : Le décoffrage du béton

Le décoffrage du béton est à effectuer à l’issue du séchage complet du béton