Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Les différents types de pompes à eau

Pompe de surface ou pompe immergée ?

Vider une cave inondée après un orage ou une piscine en fin de saison, alimenter en eau de pluie les équipements électroménagers ou les toilettes, augmenter la pression dans votre réseau d’eau, arroser votre jardin, les pompes à eau et surpresseurs peuvent résoudre nombre de vos problématiques liées à l’eau dans la maison. Découvrez quels modèles de pompes répondent à vos attentes.

Les différents types de pompes à eau


La pompe de surface

Installée sur un sol plan et en dehors de l’eau, la pompe de surface permet de pomper l’eau jusqu’à 8 mètres de profondeur.
Adaptée pour vider une piscine ou un bassin, elles est souvent utilisée pour arroser le jardin ou alimenter les équipements de la maison depuis un récupérateur d’eau de pluie ou par exemple une rivière de moins de 8 m de profondeur.

La bonne info

Pour l’arrosage, si vous souhaitez que l’eau s’écoule automatiquement à l’ouverture d’un robinet, utilisez une pompe de surface automatique.

Le suppresseur

La pompe de surface

La pompe de surface équipée d’un surpresseur améliore fortement la pression de l’eau redistribuée dans votre réseau domestique. Si vous souhaitez alimenter plusieurs équipements en eau pompée, une pompe surpresseur permettra de maintenir une pression adéquate dans toute votre installation, jusqu’au point d’eau le plus éloigné.

Elle s’installe après le compteur d’eau ou à la sortie d’une réserve d’eau (cuve enterrée, récupérateur d’eau de pluie). Si votre installation est déjà équipée d’une pompe d’alimentation en eau, il est possible d’y coupler un surpresseur simple afin d’augmenter la pression dans votre réseau d’eau.


Plongée dans l’eau à pomper, la pompe immergée existe en plusieurs versions, selon les offices qu’elle doit remplir :

La pompe immergée

La pompe vide-cave, de relevage ou pompe d’évacuation

Posée au fond de l’eau, elle est utilisée pour assécher une cave inondée ou une piscine, vider une fosse sceptique ou évacuer les eaux usées qui ne peuvent être vidées par gravité.

Son tuyau d’aspiration se trouve en bas de la pompe, à quelques millimètres du sol, ce qui lui permet d’aspirer la quasi totalité du liquide.

Elle peut être utilisée tant pour assécher que pour alimenter un arrosage automatique, selon le type d’eau à pomper.

La pompe immergée

La pompe pour puits

Plongée dans un puits, un étang ou une rivière de plus de 8 m de profondeur, elle permet d’alimenter en eau un système d’arrosage ou des WC pour faire des économies d’eau.

Totalement étanche, elle est facile à amorcer et silencieuse, l’eau atténuant les bruits du moteur.

Les autres types de pompes immergées

On trouve aussi parmi les pompes immergées :

- La pompe de forage, plus étroite que la pompe de puits, elle permet d’accéder à de plus grandes profondeurs.

- La pompe d’arrosage, qui permet de pomper l’eau d’un récupérateur d’eau de pluie, d’une mare, d’un étang ou d’un puits afin d’alimenter un arrosage automatique ou un jet d’eau.

- La pompe de relevage des eaux vannes et eaux usées, ou pompe d’eaux chargées, capable d’aspirer des eaux très chargées elle permet de relever l’eau jusqu’à une certaine hauteur si elle ne peut s’écouler par gravité jusqu’au réseau d’assainissement.

- La station de relevage ou station de pompage des eaux usées : constituée d’un grand réservoir qui collecte les eaux usées et de une ou plusieurs pompes immergées de relevage. Elle s’enclenche et s’arrête automatiquement : lorsque les eaux usées atteignent un certain niveau, elles sont mises sous haute pression afin d’être évacuées dans les égouts.

Voici un schéma de fonctionnement d’une station de relevage :

La pompe immergée

Pour toutes vos questions, nos experts en magasin sont à votre disposition afin de vous accompagner dans vos projets.