.

Découvrez notre NOUVEAU PROGRAMME DE FIDÉLITÉ et tous ses avantages  !> En savoir plus

Comment entretenir une piscine

Prolonger la durée de vie d’une piscine​

Quel que soit le modèle de votre piscine (coque, liner ou traditionnelle), et qu’elle soit située dans votre jardin ou dans une pièce intérieure, il est important de savoir comment faire son entretien en toute saison de la meilleure façon. Le faire régulièrement sera nécessaire pour assurer la qualité et la sûreté de l’eau, préserver votre installation dans la durée et profiter pleinement de vos baignades   une fois les beaux jours arrivés. ​

 ​

Avant d’entreprendre l’installation d’une piscine, il convient de s’informer sur les modalités de son entretien. Elles peuvent parfois être décisives dans le choix de modèle ou d’emplacement de celle-ci. ​

Plusieurs solutions sont disponibles pour trouver des conseils et savoir comment réaliser l’entretien de sa piscine. Les vendeurs fournissent généralement un guide d’entretien adapté, mais vous trouverez également des informations et de la documentation sur internet auprès de professionnels rassemblés au sein de la FPP (Fédération des Professionnels de la Piscine et du spa).​

Entretenir piscine

Entretenir une piscine toute l’année ​

Pourquoi entretenir votre piscine ​

L’eau de votre piscine est un milieu vivant et fragile​

Sa composition est modifiée en permanence par le contact des baigneurs, les bactéries et autres micro-organismes, la végétation environnante... L’eau doit donc subir une désinfection pour assurer la sécurité et le confort de votre baignade.​

Votre piscine est exposée à son environnement​

Votre piscine est exposée à son environnement​

​Le calcaire, les impuretés (feuilles, insectes, etc.) et les intempéries sont autant de facteurs d’usure de vos équipements. ​

La solution pour prolonger leur durée de vie est avant tout de bien faire la nettoyer.

Entretenir une piscine dès l’installation ​

 ​Lors de l’installation de votre piscine, vous devez placer un système de filtration. Il est un élément essentiel et fait partie intégrante de la piscine. Au cœur de celui-ci se trouve la pompe, généralement installée à l’abri dans un local technique : c’est elle qui assure la circu

Filtration piscineFiltration piscineFiltration piscineFiltration piscine

L’eau s’évacue par les skimmers, également appelés écumeurs de surface. Ils participent à retenir les impuretés (feuilles, insectes, etc.) dans des paniers équipés de clapets anti-retour. L’eau est ensuite acheminée jusqu’au filtre grâce à la pompe.

Schéma psicine

 La bonde de fond joue le même rôle que les skimmers en conduisant l’eau de la piscine au filtre. Une fois nettoyée, elle est renvoyée par les buses de refoulement.​

Entretenir une piscine durant son utilisation ​

Pendant toute la période d’utilisation de votre piscine, quelle que soit la saison, vous devez procéder régulièrement au contrôle et à l’entretien.​

Du bassin​

Du bassin​

Nettoyez la surface (ligne d’eau) de ses impuretés au moins une fois par semaine à l’aide d’une épuisette et d’un balai brosse.​

Videz régulièrement les paniers des skimmers.​

De l’eau    ​

3 phases importantes pour avoir une eau toujours limpide.​

 

La désinfection​
  • La désinfection​

Choisissez une désinfection appropriée, il existe différentes manières de désinfecter votre piscine : Le chlore, l’oxygène actif, le brome, l’électrolyse par le sel, le PHMB ou les ultraviolets.​

  • L’analyse​

Étape importante à faire assez régulièrement, analysez le taux de pH de l’eau.Celui-ci doit être idéalement de 7,4. En effet, un pH mal équilibré a des incidences sur la couleur et la qualité de l’eau et peut irriter les yeux et la peau.​

  • Le traitement​

Appliquez un traitement contre les diatomées et clarifiez l’eau.​

système de filtration​

Du système de filtration​

Vérifiez que l’eau circule efficacement.​

Nettoyez le filtre si nécessaire.​

Déceler les problèmes d’entretien​

Le mauvais entretien d’une piscine peut causer des problèmes qui ne sont pas toujours visibles. Il est donc primordial de savoir comment réagir rapidement afin de retrouver la pureté initiale.​

Plusieurs symptômes peuvent vous alerter du nettoyage inapproprié de votre piscine :​

  • Un niveau de pH trop ou pas assez élevé. ​

Solution: utilisez des correcteurs de pH (pH+ ou pH-) pour réajuster le taux entre 7,2 et 7,6.​

  • L’apparition et le développement d’algues qui rendent votre piscine verte. ​

Solution: réalisez un traitement à fort taux de chlore appelé chloration choc pour limiter la prolifération et éliminer les impuretés.​

  • Des pollutions en suspensions. ​

Solution: augmentez la finesse de filtre à l'aide de  floculant.​

  • Un niveau de chloration non adapté : une forte odeur ou une irritation de la peau sont entrainés par un taux trop bas. ​

Solution : réalisez également un traitement au chlore choc.​

Il est nécessaire d’utiliser les dosages préconisés à chaque solution. Dans le cas contraire Il peut arriver que votre piscine soit trop chargée en produit. ​

Solution : mesurez l’acide ISO de votre ​

entretien piscineentretien piscineentretien piscineentretien piscine

Entretenir une piscine en dehors des périodes d’utilisation ​

En hiver une piscine d’extérieur demande tout de même quelques interventions de maintien. On qualifie cette période d’hivernage. ​

Les 2 types d’hivernage ​

  • L’hivernage actif​

Le système de filtration reste en service mais fonctionne au ralenti pour permettre un redémarrage rapide au début de l’été.​

hivernage passif ou total​
  •  L’hivernage passif ou total​

C’est le cas le plus fréquent. La filtration est arrêtée et les canalisations sont purgées.​

L’hivernage passif est impératif dans les régions où il peut facilement geler l’hiver.​

Avant de procéder à l’hivernage, vous devez attendre que la température descende jusqu’à se stabiliser à 12 °C ou juste en-dessous. ​

En effet, la chaleur permet aux micro-organismes et bactéries de se développer. ​

Au-dessus de 12 °C l’hivernage de la piscine sera plus compliquée. Afin d’éviter les premières gelées, ne tardez tout de même pas trop pour hiverner votre piscine.​

Comment hiverner une piscine​

préparer l’hivernage ​piscine

Les principales étapes pour préparer l’hivernage ​

  1. Nettoyez l’installation en profondeur : bassin (ligne d’eau, fond, … et le système de filtration.​

  2. Baissez le niveau. Attention, la vidange complète est proscrite car elle modifierait brusquement la pression exercée par l’eau sur votre installation et risquerait de l’endommager… tout en vous faisant perdre le bénéfice de la garantie du fournisseur. ​

  3. Installez les accessoires antigel et versez un produit d’hivernage qui empêchera le développement des algues et des bactéries. Le produit préviendra également les dépôts de calcaire.​

  4. Couvrez votre piscine avec une bâche d’hivernage, une bâche à barre ou un volet. Les bâches à bulles sont réservées à une utilisation en été.​

L’abri : pour un entretien simplifié ​

À toutes les saisons le nettoyage d’une piscine requière de la rigueur et une vigilance constante. ​

Évidemment, une pièce à l’intérieur de la maison fournit le confort optimal. Si ce n’est pas votre cas, il existe néanmoins différents modèles d’abris. Abri plat, coulissant, télescopique ou amovible, tous permettent de limiter les opérations de propreté. Ils préservent la qualité de l’eau, protègent des éléments extérieurs (feuilles, herbe, morceaux de bois,…) et ont l’avantage de garantir un accès sécurisé au bassin.​

Les abris aident également à la conservation de la température. Dans une piscine abritée, le pH fluctue beaucoup moins et limite donc l’utilisation de traitements correcteurs.​

Les produits de filtration de la piscine​

Le choix du type de filtre repose sur plusieurs critères : sa filtration, le volume de remplissage, la nature de l’eau et les types de désinfectants utilisés. La finesse de la filtration se mesure en microns : plus le taux est bas, plus la filtration est fine et plus l’eau filtrée est pure.​

Le filtre à sable​

Le filtre à sable​

Il se présente sous la forme d’une bonbonne remplie de sable très fin à travers lequel l’eau envoyée par la pompe circule. Adapté à toutes les modèles, compatible avec toutes les types d’eau et les différents traitements, c’est le filtre le plus répandu. ​

Son action est rendue plus efficace par l’usage d’un produit floculant qui rassemble les plus fines particules contenues dans l’eau en créant de plus grosses particules ce qui facilite la filtration.​

​Découvrez tous les filtres à sable ​

Le filtre à cartouche​

Le filtre à cartouche​

De forme cylindrique, conçu en matière synthétique ou en fibre végétale finement pliée en accordéon, il loge dans un compartiment adapté à sa forme. Il est souvent réservé aux petites piscines.​

Découvrez tous les filtres à cartouche 

Le filtre à diatomées​

Le filtre à diatomées​

Sous forme de bonbonne, il fait passer l’eau à travers une fine couche de diatomées (algues microscopiques fossilisées réduites en poudre) qui restitue une eau cristalline d’une grande pureté. ​

C’est le filtre le plus efficace. Dans la mesure où il s’encrasse assez rapidement, il est possible de l’associer à un filtre à sable ou à cartouche qui fera office de pré-filtre et retiendra les plus grosses impuretés.​

 ​

Le groupe ou kit de filtration​

Le groupe ou kit de filtration​

Il réunit dans un même ensemble la pompe et le filtre. Rapide, facile à installer et ne nécessitant pas de local technique, il est particulièrement adapté aux piscines de taille moyenne telles que les modèles hors sol.​

Les produits de traitement et d’analyse de l’eau ​

Vous avez le choix entre plusieurs types pour le traitement et l’analyse de l’eau.​

Le chlore​

Le chlore​

C’est le plus couramment utilisé et son odeur assez forte est très reconnaissable. Il est généralement proposé sous forme de galets ou de pastilles à placer de préférence directement dans le skimmer. ​

Il est facile à utiliser et son efficacité dure dans le temps mais il peut se révéler irritant pour la peau et les yeux. Attention de ne pas déposer directement sur un liner une pastille, une décoloration apparaitrait sur le liner.​

 Le brome​

Désinfectant naturel extrait de l’eau de mer, il est efficace dans la durée, sans odeur et moins irritant que la chloration. Cependant il est corrosif et doit se manipuler avec prudence. Il nécessite donc un brominateur pour le diffuser en continu dans l’eau de la piscine.​

Le PHMB (Polyhexaméthylène biguanide)​

Ce puissant traitement est une bonne alternative à la chloration. Très stable, inodore et non-irritant il désinfecte votre eau sur une période importante mais doit être complété par un anti-algues.

L’oxygène actif​

Ecologique et non-irritant l’oxygène actif a aussi l’avantage de ne laisser aucun résidu. En plus de son action désinfectante, il est efficace contre les algues. En revanche son action est de courte durée et il doit donc être complété par une autre désinfection qui dure dans le temps (chlore, brome ou PHMB).​

L’électrolyse par le sel​

Grâce à des impulsions d’électrolyse, un procédé chimique transforme le sel contenu dans l’eau en chlore naturel et celui-ci désinfecte l’eau avant de revenir à son état initial. Ce procédé permet une opération minimale car le cycle se renouvelle de lui-même. Le chlore et le sel sont inodores et non irritants, contrairement à la chloration chimique. En revanche il est important de surveiller le pH de l’eau et de veiller à l’action corrosive que le sel peut avoir sur les équipements.​

Il existe désormais des vases d’électrolyseur multi positions qui peuvent s’installer en ligne ou en T. Ces vases sont modulables, évolutifs et transparents.​

Si vous possédez une piscine hors sol ou un petit bassin, le doseur flottant sera un accessoire très pratique pour diffuser des pastilles de chlore ou de brome dans l’eau.​

Les ultraviolets​

Les ultraviolets​

Lors du cycle de filtration, l’eau passe à l’intérieur d’un appareil de traitement UV dont la lampe détruit les bactéries, les virus et les algues. C’est un procédé écologique compatible avec tous types de piscines mais qui doit être complété par une autre désinfection qui dure dans le temps (chlore ou brome).​

Les produits anti-algues​

Ils sont utilisés en action préventive pour éviter durablement leur développement et leur prolifération. Certains incluent un effet clarifiant pour que votre eau soit plus transparente.​

Les testeurs​

Les testeurs​

Également appelés bandelettes d’analyse, les testeurs vous serviront à contrôler le pH de l’eau ou encore le taux de chlore ou de brome.​

Le nettoyage du bassin

Le nettoyage manuel​
  • Le nettoyage manuel​

Les outils les plus courants pour nettoyer l’eau, les parois et le fond de votre piscine restent l'épuisette, le balai et la brosse.

Découvrez tous les outils nettoyage

Le robot ou aspirateur de piscine 
  • Le robot ou aspirateur de piscine 

Le robot ou aspirateur est indépendant et ne demande qu’une programmation. Il vous permettra d’aspirer complètement le fond et les parois.

L’aspirateur de piscine
  • L’aspirateur de piscine​

Les modèles d’aspirateurs les plus courants sont les aspirateurs hydrauliques qui se branchent sur le circuit de filtration et utilisent l’énergie de la pompe.​

Il existe également des aspirateurs électriques et des aspirateurs à pression qui utilisent la pression de l’eau.​

 ​

Faire durer ses installations et préserver le niveau de qualité de sa piscine est souvent perçu comme une corvée pour les propriétaires.​

Les récentes innovations technologiques rendent cette tâche plus simple.​

La maison et le jardin connecté avec leur domotique, permettent d'automatiser tout ou une partie du processus.​

Vous n’avez plus qu’à choisir le bon équipement de votre piscine pour vous faciliter son nettoyage.​

Bonnes baignades !​​