Nous vous invitons à privilégier le Drive 2h et la livraison à domicile pour vos achats. En savoir plus

Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Comment entretenir une piscine

Prolonger la durée de vie d’une piscine

Quel que soit le modèle de votre piscine, un entretien régulier sera nécessaire pour assurer la qualité et la sûreté de l’eau, préserver votre installation dans la durée et profiter pleinement de vos baignades une fois les beaux jours arrivés.

Comment prolonger la durée de vie de votre piscine ?


Lors de l’installation de votre piscine, vous devez placer un système de filtration de l’eau. Celui-ci fait partie intégrante de la piscine et en est un élément essentiel. Au cœur du système se trouve la pompe, généralement installée dans un local technique : c’est elle qui assure le circuit de l’eau.

Le principe de la filtration

 

Le principe de la filtration

L’eau s’évacue par les skimmers, également appelés écumeurs de surface. Ils retiennent les impuretés (feuillages, insectes, etc.) dans des paniers équipés de clapets anti-retour. L’eau est ensuite acheminée jusqu’au filtre grâce à la pompe.

Le principe de la filtration

La bonde de fond joue le même rôle que les skimmers en conduisant l’eau de la piscine au filtre. Une fois nettoyée, l’eau est renvoyée dans le bassin par les buses de refoulement.


Pendant toute la période d’utilisation de votre piscine, vous devez procéder régulièrement au contrôle et à l’entretien :

Du bassin

Du bassin
  • Nettoyez la ligne d’eau de ses impuretés au moins une fois par semaine à l’aide d’une épuisette
  • Videz régulièrement les paniers des skimmers de leurs impuretés.

De l’eau

De l’eau
  • Choisissez un désinfectant approprié : chlore, oxygène actif, brome, électrolyse par le sel, PHMB ou ultraviolets.
  • Analysez régulièrement le niveau de pH de l’eau. Celui-ci doit être idéalement de 7,4. En effet, un pH mal équilibré a des incidences sur la couleur et la qualité de l’eau et peut irriter les yeux et la peau.
  • Traitez préventivement contre les algues et clarifiez l’eau.

Du système de filtration

Du système de filtration
  • Vérifiez que l’eau circule efficacement dans le système de filtration.
  • Nettoyez le filtre si nécessaire.

À la fin de l’été, vous pouvez démonter et ranger votre piscine autoportante ou tubulaire. En revanche, les modèles hors sol rigides (bois, acier, béton), enterrés et semi-enterrés restent à l’extérieur. Vous devez donc les préparer à l’hivernage, étape indispensable pour protéger votre installation et vous assurer de la retrouver en bon état au retour des beaux jours.

 

Les 2 types d’hivernage :

  • L’hivernage actif

Le système de filtration reste en service mais fonctionne au ralenti pour permettre un redémarrage rapide au début de l’été.

  • L’hivernage passif ou total

C’est le cas le plus fréquent. La filtration est arrêtée et les canalisations sont purgées. L’hivernage passif est impératif dans les régions où l’eau peut facilement geler l’hiver.

Avant de procéder à l’hivernage, vous devez attendre que la température de l’eau descende jusqu’à se stabiliser à 12 °C ou juste en-dessous. En effet, au-dessus de 12 °C, des algues, micro-organismes et bactéries risquent de se développer et de compliquer la remise en service de la piscine. Afin d’éviter les premières gelées, ne tardez tout de même pas trop pour hiverner votre piscine.

Les principales étapes pour préparer l’hivernage

1) Nettoyez l’installation en profondeur : bassin (ligne d’eau, parois, fond) et système de filtration.

2) Baissez le niveau de l’eau du bassin. Attention, la vidange complète est proscrite car elle modifierait brusquement la pression exercée par l’eau sur votre installation et risquerait de l’endommager… tout en vous faisant perdre le bénéfice de la garantie du fournisseur. 

3) Installez les accessoires antigel et versez un produit d’hivernage qui empêchera le développement des algues et des bactéries. Le produit préviendra également les dépôts de calcaire sur les parois.

4) Couvrez votre bassin avec une bâche d’hivernage, une bâche à barre ou un volet. Les bâches à bulles sont réservées à une utilisation en été.

Comment entretenir une piscine en dehors des périodes d’utilisation ?

Le choix du type de filtre repose sur plusieurs critères : sa qualité de filtration, la taille du bassin, la nature de l’eau et les types de désinfectants utilisés. La finesse de la filtration se mesure en microns : plus le taux est bas, plus la filtration est fine et plus l’eau filtrée est pure.

Le filtre à sable

Il se présente sous la forme d’une bonbonne remplie de sable très fin à travers lequel l’eau envoyée par la pompe circule. Adapté à toutes les piscines, compatible avec toutes les qualités d’eau et les différents traitements, c’est le filtre le plus répandu. Son action est rendue plus efficace par l’usage d’un produit floculant qui rassemble les plus fines particules contenues dans l’eau en créant de plus grosses particules ce qui facilite la filtration.

Le filtre à sable

Le filtre à cartouche

De forme cylindrique, conçu en matière synthétique ou en fibre végétale finement pliée en accordéon, il loge dans un compartiment adapté à sa forme. Il est souvent réservé aux petites piscines.

Le filtre à cartouche

Le filtre à diatomées

Sous forme de bonbonne, il fait passer l’eau à travers une fine couche de diatomées (algues microscopiques fossilisées réduites en poudre) qui restitue une eau cristalline d’une grande pureté. C’est le filtre le plus efficace. Dans la mesure où il s’encrasse assez rapidement, il est possible de l’associer à un filtre à sable ou à cartouche qui fera office de préfiltre et retiendra les plus grosses impuretés.

Le filtre à diatomées

Le filtre à poche

Très simple à installer, il est surtout adapté aux petites piscines et aux piscines hors sol. La poche filtrante est positionnée à l’intérieur d’un tube en plastique où des anneaux circulaires la maintiennent ouverte. La finesse de filtration est variable : de 20 à 80 microns pour une poche en nylon, les modèles en polypropylène permettant de descendre jusqu’à 10 microns.

Le filtre à poche

Le groupe ou kit de filtration

Il réunit dans un même ensemble la pompe et le filtre. Rapide, facile à installer et ne nécessitant pas de local technique, il est particulièrement adapté aux piscines de taille moyenne telles que les piscines hors sol.

Le groupe ou kit de filtration

Vous avez le choix entre plusieurs types de produits.

Les produits de traitement et d’analyse de l’eau

Le chlore

Le chlore

C’est le plus couramment utilisé et son odeur assez forte est très reconnaissable. Il est généralement proposé sous forme de galets ou de pastilles à placer de préférence directement dans le skimmer. Il est facile à utiliser et son efficacité dure dans le temps mais il peut se révéler irritant pour la peau et les yeux

Le brome

Désinfectant naturel extrait de l’eau de mer, il est efficace dans la durée, sans odeur et moins irritant que le chlore. C’est par ailleurs un anti-algues efficace. Cependant il est corrosif et doit se manipuler avec prudence. Il nécessite donc un brominateur pour le diffuser en continu dans l’eau de la piscine.

Le PHMB (Polyhexaméthylène biguanide)

Ce puissant désinfectant est une bonne alternative au chlore. Très stable, inodore et non-irritant il désinfecte votre eau sur une période importante mais doit être complété par un anti-algues.

L’oxygène actif

Ecologique et non-irritant l’oxygène actif a aussi l’avantage de ne laisser aucun résidus. En plus de son action désinfectante, il est efficace contre les algues. En revanche son action est de courte durée et il doit donc être complété par un désinfectant qui dure dans le temps (chlore, brome ou PHMB).

L’électrolyse par le sel

Grâce à des impulsions d’électrolyse, un procédé chimique transforme le sel contenu dans l’eau en chlore naturel et celui-ci désinfecte l’eau avant de revenir à son état de sel. Ce procédé permet un entretien minimal car le cycle se renouvelle de lui-même. Le chlore et le sel sont inodores et non irritants, contrairement au chlore chimique. En revanche il est important de surveiller le pH de l’eau et de veiller à l’action corrosive que le sel peut avoir sur les équipements.

Les ultraviolets

Lors du cycle de filtration, l’eau passe à l’intérieur d’un appareil de traitement UV dont la lampe détruit les bactéries, les virus et les algues. C’est un procédé écologique compatible avec tous types de piscines mais qui doit être complété par un désinfectant qui dure dans le temps (chlore ou brome).

 

Si vous possédez une piscine hors sol ou un petit bassin, le doseur flottant sera un accessoire très pratique pour diffuser des pastilles de chlore ou de brome dans l’eau.

Les produits de traitement et d’analyse de l’eau

Les produits anti-algues

Ils sont utilisés en action préventive pour éviter durablement le développement et la prolifération des algues. Certains produits incluent un effet clarifiant pour que votre eau soit plus transparente.

Les testeurs

Les testeurs

Également appelés bandelettes d’analyse, les testeurs vous serviront à contrôler le pH de l’eau ou encore sa teneur en chlore ou en brome.


Le nettoyage manuel

Le nettoyage manuel

Il existe différents modèles d’épuisettes, de balais et de brosses pour nettoyer l’eau, les parois et le fond de votre piscine.

Le nettoyage automatique

Le robot de piscine

• Le robot de piscine 
Il vous permettra un nettoyage complet du fond et des parois de votre bassin.

 

L’aspirateur de piscine

• L’aspirateur de piscine
Les modèles les plus courants sont les aspirateurs hydrauliques qui se branchent sur le circuit de filtration et utilisent l’énergie de la pompe. Il existe également des aspirateurs électriques et des aspirateurs à pression qui utilisent la pression de l’eau.