Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Préparer un projet piscine

Préparer l’installation d’une piscine

Pour mener à bien votre projet de piscine, il est important de déterminer l’usage que vous prévoyez d’en faire (fréquence d’utilisation, nombre et âge des baigneurs, activité sportive ou simple détente), ce qui constitue le plus important à vos yeux (praticité, confort, esthétisme) ainsi que le temps que vous êtes prêt à y consacrer.

Une fois toutes ces questions résolues, vous pouvez vous pencher sur les démarches, la réglementation, l’emplacement, les accessoires… Découvrez tout ce qu’il faut prévoir avant d’installer votre piscine.

 

Préparer un projet piscine


À la différence des piscines hors sol, les piscines enterrées sont le plus souvent soumises à des démarches administratives. Toutefois, les mini-piscines creusées de moins de 10 m² de surface ne requièrent aucune autorisation.

Voici les démarches à effectuer :

Vérifiez le Plan Local d‘Urbanisme (PLU) de votre commune

S’il est possible d'installer et de faire construire une piscine dans une zone urbaine (ZU) ou à urbaniser (ZAU), le PLU peut imposer des restrictions, par exemple dans une zone agricole (ZA) ou une zone naturelle (ZN). Avant de vous lancer, vérifiez bien que votre terrain n’est soumis à aucune restriction.

Faites une déclaration de travaux dans les cas suivants :

  • Piscine enterrée ou semi-enterrée découverte de moins de 100 m2 de superficie, de 60 cm de hauteur et sans local technique
  • Piscine couverte à construire sur un terrain déjà bâti

Demandez un permis de construire dans les cas suivants :

  • Piscine creusée découverte de plus de 100 m² de superficie, de plus de 60 cm de hauteur ou impliquant la construction d’un local technique
  • Piscine creusée couverte par un abri de plus de 180 cm de hauteur
  • Piscine dont le local technique a une emprise au sol supérieure à 20 m²
Connaître la réglementation sur les piscines enterrées
Important

Vous devez déclarer votre piscine enterrée aux impôts dans les 3 mois qui suivent la fin du chantier. En effet, la présence d’une piscine sur votre terrain en augmente la valeur. Elle entraîne un nouveau calcul de votre taxe foncière et de votre taxe d’habitation. Vous devez également vous acquitter d’une taxe d’aménagement (une seule fois).


Le choix de l’emplacement est une étape déterminante de votre projet. Pour assurer à la fois le confort et la sécurité de vos futures baignades, vous devez examiner minutieusement les possibilités qui vous sont offertes mais aussi respecter certaines contraintes.

Le terrain

Le terrain

  • Faites étudier la composition du sol et sa stabilité pour éviter les risques d'affaissement du sous-sol ou de déformation de la structure du bassin.
  • Prenez en compte la longueur des raccordements (filtration, électricité) entre votre future piscine et votre habitation.
  • Prévoyez les travaux à effectuer en fonction du relief et de la présence éventuelle de conduits souterrains. Le cas échéant, il faudra les détourner.

Le voisinage

Prévoyez les distances réglementaires par rapport au voisinage ou aux routes. Le Règlement National d'Urbanisme (RNU) impose une distance obligatoire de 3 mètres entre la piscine, quel que soit son type, et la clôture d’un voisin.

L’environnement

L’environnement

  • Implantez votre piscine dans une zone ensoleillée.
  • Étudiez le sens des vents dominants pour orienter au mieux votre piscine.
  • Privilégiez un emplacement éloigné de la végétation pour éviter les chutes de feuilles dans l’eau.

Le confort et la sécurité

Enfin, prévoyez un espace suffisant autour de la piscine pour les différents équipements, notamment les équipements de sécurité (barrière, etc.)

Le confort et la sécurité

Pour prévenir les risques de noyade chez les enfants de moins de 5 ans, la législation impose aux propriétaires de piscines enterrées ou semi-enterrées de protéger le bassin à l’aide d’au moins 1 des 4 dispositifs de sécurité suivants :

Barrière de sécurité

Barrière de sécurité

Il en existe de nombreux modèles : clôture fixe ou amovible, rigide ou souple, en toile, bois, métal ou verre. Assurez-vous de choisir une clôture bien adaptée à votre terrain et conforme aux exigences de la norme NF de sécurité. Elle doit notamment être d’une hauteur minimale de 110 cm et dotée d’un système d'ouverture impossible à manœuvrer par de jeunes enfants.

Abri de piscine recouvrant intégralement le bassin

Barrière de sécurité

Cette installation permanente présente l’avantage d’augmenter la température de l’eau et de l’air ainsi que de préserver la qualité de l’eau.

Alarme de piscine

L’alarme à immersion

• L’alarme à immersion
Analysant les ondes présentes dans l’eau, elle se déclenche dès qu’elle détecte un mouvement anormal, notamment une chute dans le bassin.

• L’alarme périmétrique 
Cette alarme préventive se déclenche lorsqu’une personne franchit un périmètre délimité par 4 bornes à rayons infrarouges placées autour du bassin.

L’alarme périmétrique

Couverture de sécurité

La couverture de sécurité doit pouvoir supporter le poids d’un adulte pesant jusqu’à 100 kg. Voici les principaux modèles :

• Le volet roulant
C’est une bâche semi-rigide dont l’enrouleur, à action automatique ou manuelle, est placé à une extrémité du bassin.

Couverture de sécurité

• La bâche à barre
Elle est tendue au-dessus de la piscine, son armature de barres rigides posée sur les bords du bassin. En gardant l’eau dans l’obscurité, elle empêche la photosynthèse et la formation de micro-algues pendant l’hivernage.

La bâche à barre

• La couverture opaque de sécurité
Fixée par des crochets aux bords du bassin, elle sert également à l’hivernage. Il en existe de nombreux modèles.

La couverture opaque de sécurité
Important

Sachez que si aucun de ces dispositifs n’est obligatoire pour les piscines hors sol, la vigilance des adultes est indispensable à la sécurité des enfants autour du bassin.


Pour atteindre les 28 °C considérés comme la température offrant le plus de confort, il est généralement nécessaire de recourir au chauffage. Les principaux systèmes disponibles pour votre piscine hors sol ou enterrée sont :

Le chauffage électrique

Le chauffage électrique

Intégré au circuit de traitement de l’eau, il chauffe l’eau de la piscine après son passage par le filtre.
Simple à installer mais consommateur d’électricité, il est privilégié pour les petites piscines ou pour un usage ponctuel.

Le chauffage électrique

La pompe à chaleur

Elle utilise la chaleur présente dans l’air extérieur pour réchauffer l’eau. Ce mode de chauffage très répandu est à la fois efficace et écologique.

Les systèmes de chauffage solaire

Les systèmes de chauffage solaire

• Les panneaux solaires
Placés non loin de la piscine, ils représente le mode de chauffage solaire le plus efficace. L’eau est envoyée par la pompe jusqu’au chauffage solaire dont les capteurs lui restituent la chaleur stockée, puis elle rejoint le bassin. Il existe également des modèles de petite taille pour les piscines autoportantes.

Les systèmes de chauffage solaire

• Les bâches solaires ou couvertures isothermes
Bâches thermiques ou à bulles (placées en flottaison sur l'eau, bulles vers le bas), elles ajoutent quelques degrés à l'eau de votre piscine et réduisent les besoins en chauffage.


Les équipements d’accès au bassin

L'échelle de piscine

• L'échelle de piscine
Fixez une échelle simple sur la margelle de votre piscine enterrée ou semi-enterrée. Pour une piscine hors sol, choisissez une échelle double amovible.

L'escalier

• L'escalier 
À aménager dans une piscine enterrée, il offre un accès sécurisant aux enfants comme aux adultes.

 

 

Les équipements de détente et de confort

Le deck de piscine

• Le deck de piscine
Désignant en anglais le pont d’un bateau, le deck forme une plateforme surélevée construite dans le prolongement de la piscine. Le plus fréquemment en bois, il permet de circuler aisément autour de la piscine, de créer un espace de détente et de faciliter l’accès au bassin. De plus, le deck est facile à monter et à démonter et offre un espace de rangement supplémentaire.

La plage de piscine

• La plage de piscine
Pourtour de votre piscine enterrée, la plage peut être carrelée, en bois ou en ciment, tant que le revêtement est étanche et antidérapant. Elle est utilisée comme aire de détente ou de circulation. La plage immergée est une zone immergée par l'eau de la piscine. Elle est installée sur le rebord de la margelle afin de vous permettre de descendre progressivement dans le bassin.

La douche

• La douche
Différents modèles existent, de la simple douche branchée sur le tuyau d’arrosage à la douche solaire alimentée par des capteurs.

L’étanchéité et l’esthétisme du bassin

• Le liner
Souvent compris dans le kit de montage des piscines hors-sol, le liner est un revêtement PVC qui garantit l’étanchéité de votre piscine.