Comment adapter une salle de bains pour les personnes à mobilité réduite

Aménager une salle de bains pour améliorer son accessibilité​

Pour vous-même ou pour un membre de votre famille, il se peut que vous deviez aménager une salle de bains correspondant aux besoins d’une personne à mobilité réduite.​

Afin de permettre une fluidité dans les déplacements et la sécurité requise, certains aménagements sont nécessaires.​

Tour d’horizon de l’aménagement idéal pour une personne à mobilité réduite.​

Aménager une salle de bains pour améliorer son accessibilité​Aménager une salle de bains pour améliorer son accessibilité​Aménager une salle de bains pour améliorer son accessibilité​Aménager une salle de bains pour améliorer son accessibilité​

Bien penser son aménagement​

 

Comprendre les besoins pour mieux aménager l’espace

- Les profils des personnes concernées​

Les personnes en situation de handicap, âgées ou accidentées de la route, ont besoin d’adapter leur intérieur afin qu'il corresponde mieux à leurs besoins, et ainsi pourvoir assurer le maintien à domicile.​

Les normes PMR (personne à mobilité réduite), qui concernent depuis 2015 les lieux qui accueillent du public, sont aussi un point de repère quant aux dimensions à privilégier pour l’aménagement chez les particuliers.​

Les profils des personnes concernées​Les profils des personnes concernées​Les profils des personnes concernées​Les profils des personnes concernées​
Les besoins des personnes à mobilité réduite​

- Les besoins des personnes à mobilité réduite​

​Une personne à mobilité réduite va avoir des besoins spécifiques et doit pouvoir:​

  • Se déplacer en toute sécurité sur du plat​

  • Avoir tout à sa portée​

  • Faire demi-tour en fauteuil ou déambulateur​

  • Être autonome pour ouvrir une porte ou un placard​

  • Tout faire assis​

Repenser la pièce ​

Repenser la pièce ​

- Prévoir les dimensions nécessaires aux fauteuils ou déambulateurs​

 

Afin de mieux préparer l’aménagement, il faut avoir à l’esprit les dimensions que demandent les équipements d’une personne à mobilité réduite.​

Avant de vous lancer, listez les équipements que vous pensez intégrer dans votre quotidien et/ou que l’on vous a conseillé. Il sera plus aisé par la suite de prévoir le futur aménagement et d’adapter selon vos équipements et possibilités.​

Si la taille de la pièce le permet, un espace de circulation permettant d’effectuer un demi-tour pour le fauteuil roulant, d’un diamètre d’1m50 est appréciable.​

​- Quelques dimensions à connaitre selon les types de fauteuils:​

  • Un fauteuil roulant manuel standard a une largeur comprise entre 55 et 74 cm.​

  • Un fauteuil roulant pour une personne plus forte aura une largeur de 74 à 84 cm.​

  • Pour un fauteuil roulant électrique on ajoute aux dimensions du fauteuil une largeur de 25 cm, soit une largeur de 99 à 106 cm.​

  • Une planche de transfert quant à elle, va avoir une longueur comprise entre 44 et 54 cm.​

Quelques dimensions à connaitre selon les types de fauteuilsQuelques dimensions à connaitre selon les types de fauteuilsQuelques dimensions à connaitre selon les types de fauteuilsQuelques dimensions à connaitre selon les types de fauteuils
Accessibilité : les portes​

Accessibilité :

- Les portes​

Adapter une pièce pour une personne à mobilité réduite commence par repenser l’entrée, un fauteuil roulant va demander une ouverture plus large.​

Outre la largeur de l’entrée, le sol devra être plat. Les entrées comprenant une marche devront donc être aplanies. ​

Si il n’est pas possible de faire un sol plat il faudra prévoir des accessoires (pente) permettant à un fauteuil roulant ou à un déambulateur de passer.​

normes PMR

Dès lors que cela vous est possible, privilégiez des portes coulissantes, les normes PMR demandent une largeur de porte, quel que soit son type, de 90 cm.​

les poignées

Dans tous les cas, les poignées vont être à adapter aussi, placées à une hauteur de 75 cm, préférez-les longues, plus faciles à utiliser.​

Choisir les bons sols​

- Choisir les bons sols​

Il est très important de revoir les sols également. Le sols anti-dérapants pour éviter les chutes sont essentiels. ​

Tout le sol de la salle de bains, y compris la cabine de douche doit être plat et anti-dérapant. Les salles de bains sont des endroits où il est aisé de glisser, même si la personne est équipée de pantoufles aux semelles anti-dérapantes.​

Cela soulagera aussi la personne accompagnante et permet une meilleure aisance dans les mouvements et déplacements de tous.​

Les prises, interrupteurs et équipements électriques ​

- Les prises, interrupteurs et équipements électriques ​

Pour être à la bonne hauteur, les prises et interrupteurs doivent être placés à une hauteur inférieure ou égale à 1m30 du sol.​

équipements électriques

Afin de faciliter l’utilisation des équipements électriques, vous pouvez installer un support pour le sèche-cheveux ou pour le rasoir électrique à proximité de la prise.​

Les aménagements, équipements et accessoires​

La baignoire ou douche à l’italienne​

La salle de bains pour une personne à mobilité réduite, doit être équipée d’une douche à l’italienne ou d’une baignoire avec porte, pour les personnes pour qui il est préconisé de faire des soins d’hydrothérapie​.

Les aménagements, équipements et accessoires​Les aménagements, équipements et accessoires​Les aménagements, équipements et accessoires​Les aménagements, équipements et accessoires​
douche à l’italienne

Cependant il est très courant de privilégier la douche à l’italienne, elle regroupe tous les prérequis d’une installation adaptée pour personne à mobilité réduite.​

De part sa largeur personnalisable, on peut prévoir une belle douche permettant d’y mettre un fauteuil ou tabouret de douche amovible ou fixé au mur, et un accompagnant peut ainsi y accéder pour faciliter l’aide à la toilette.​

Le lavabo et miroir​

Le lavabo et miroir​

 

Pour être idéalement placé pour une personne en fauteuil, le lavabo doit être un lavabo suspendu (fixé au mur). ​

Ce dernier sera installé à 70 cm de hauteur, ou encore à colonne, ainsi et dans les deux cas il y a l’espace nécessaire pour les jambes.​

Découvrez tous les miroirs 

Le miroir quant à lui placé juste au dessus du lavabo, devrait être à la bonne hauteur.​

Il peut également être légèrement incliné vers le bas.

Découvrez tous les miroirs 

 

​Les WC​

​Les WC​

Il n’est pas nécessaire de changer les toilettes déjà installées dans le logement. Néanmoins il faudra peut-être y apporter quelques modifications.​

Il faudra, par exemple, y apposer un adaptateur (réhausseur) dont la hauteur dépendra de la taille de la personne qui en a besoin. L’idée est d’éviter de forcer sur les jambes afin de se relever mais les pieds doivent toucher le sol.​

Des barres de sécurité à proximité des toilettes vont permettre à la personne assise de se stabiliser, d’avoir un appui.​

Il est préférable de laisser un espace de 80 cm minimum à côté du toilette afin d’y placer le fauteuil roulant.​

Si les toilettes sont difficiles d’accès, il est toujours possible d’ajouter un fauteuil d’aisance dans la salle de bains quand celle-ci le permet.​

Les placards et rangements​

Les placards et rangements seront plus faciles d’accès s’ils sont bas et de préférence avec des portes coulissantes et, comme pour le lavabo, à hauteur d’une personne assise.​

S’il n’est pas possible d’installer un élément bas de salle de bains, tournez-vous vers des étagères ouvertes. ​

 

Les placards et rangements​Les placards et rangements​Les placards et rangements​Les placards et rangements​

Ces dernières auront l’avantage de proposer, sur les étagères intermédiaires, l’espace de rangement accessible pour la personne à mobilité réduite. Celles trop basses et trop hautes, serviront au reste de la famille ou pour les équipements de soins dont auront besoin l’auxiliaire de vie ou l’infirmière.​

Ces derniers apprécieront de pouvoir disposer de tout le matériel médical et de soin dont ils ont besoin, dans les pièces où ils interviennent.​

Les équipements et accessoires ​

Les équipements et accessoires ​

En plus des barres de maintien, de nombreux accessoires peuvent venir compléter ces aménagements.​

Un ou des tabourets de douche, non fixés et anti-dérapants pourront être déplacés et utilisés ailleurs dans la salle de bains. ​

installation domotique

Une installation domotique permettant de réguler la température rapidement et en toute autonomie​.

poubelle automatique

Une poubelle automatique qui s’ouvre quand on approche la main ou une poubelle sans couvercle​.

Les aides​

Vous pouvez être éligibles à certaines aides afin de bénéficier du maintien à domicile ou pour réaliser vos travaux.​

Les aides​

- Quelles aides peuvent être allouées et pour qui?​

L’APA (allocation personnalisée d’autonomie) peut allouer une aide, sous certaines conditions, pour le portage des repas, mais aussi pour les aides à domicile.​

Pour l’aménagement de votre résidence, vous pouvez peut-être prétendre à l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat). Cette aide mise en place pour l’amélioration de l’habitat, prend en compte les travaux effectués pour une personne à mobilité réduite, dont les travaux pour la salle de bains.​

L’éligibilité et les montants varient selon les cas, les deux aides sont cumulables.​

 

- Les liens utiles pour les demandes d’aides de l’APA et de L’ANAH​

Afin de vérifier votre éligibilité et faire les demandes:​

APA: Allocation personnalisée d'autonomie (Apa) | service-public.fr (service-public.fr)​​

ANAH: Aides financières de l'Anah pour réaliser des travaux d'amélioration de l'habitat | service-public.fr (service-public.fr)