Forte affluence Drive 2h : nous vous recommandons fortement de prendre RDV pour le retrait de votre commande
(à effectuer après la confirmation de commande à réception d'un SMS ou Email).

Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Comment réaliser une allée

La création d’une allée

Une fois que vous avez choisi le revêtement extérieur adéquat et dessiné le tracé de votre allée, suivez nos conseils pas à pas pour préparer le terrain et réaliser les finitions.

Réaliser votre allée

Pour commencer, tracez votre allée et matérialisez-la avec des ficelles tendues.

Puis, avant de poser votre revêtement extérieur et de réaliser votre allée, vous devez décaisser, autrement dit, enlever une couche de terre afin d’aplanir le terrain. Le décaissement facilite la mise en place des allées et s’avère particulièrement nécessaire pour les terrains en pente ou irréguliers.

Selon la nature du sol, vous utiliserez des outils différents et vous ne retirerez pas la même quantité de terre.

Calculer la hauteur du décaissement

Afin d’évaluer la quantité de terre à enlever, il vous suffit d’additionner l’épaisseur du remblai à prévoir, l'épaisseur de la couche de sable, de la chape ou de la dalle stabilisatrice et enfin, l'épaisseur du revêtement (et de sa colle).

Le remblai est la masse de matière qui va constituer une base solide pour votre allée. Son épaisseur dépend de l’usage que vous souhaitez faire de votre allée : un usage piétonnier, en voiture ou en véhicule très lourd comme une caravane ou un camping-car. La nature de votre terrain a également une incidence :

  • Un sol dur est composé de terre compacte, de sable ou de roche.
  • Un sol souple est composé de limon ou d’argile.

 

Voici les épaisseurs de remblai à prévoir en fonction de votre cas de figure :

Préparer le terrain

Déblaiement de la terre

Une fois le décaissement effectué, vous aurez besoin de déblayer la terre.

Pour une allée de 1 m x 10 m décaissée sur 8 cm, voici le calcul à effectuer pour estimer le volume des déblais :

1 x 10 x 0,08 = 0,8 m³.

Ajoutez ensuite 20 % à ce calcul car la terre prend plus de place une fois pelletée. Avec cet exemple, il faut donc prévoir 0,8 x 1,20 = 0,96 m³.

Pour information, 1 m³ de terre remplit environ 13 brouettes.


Lorsque vous concevez votre allée, pensez à laisser une pente de 2 à 3 cm par mètre pour l'écoulement des eaux. Si possible, dirigez la pente à l'opposé de la maison. Parfois, cette pente ne suffit pas à évacuer l’eau et il y a un risque de stagnation. Il est alors nécessaire d’aménager un système d’écoulement de l’eau.

Installer des caniveaux

Si votre revêtement ne laisse pas passer l'eau et si votre terrain absorbe peu l'eau, il est nécessaire de prévoir un caniveau au bas de votre allée en cas de fortes pluies. C'est encore plus important si votre allée est en pente vers votre habitation.

Une fois le sol préparé, commencez par poser votre caniveau et raccordez-le au réseau d'évacuation des eaux pluviales. Posez la grille, puis scellez le caniveau au mortier de part et d'autre.

L’écoulement des eaux de pluie

Installer des drains

Si votre terrain absorbe peu l'eau (terrain argileux, spongieux), profitez de la réalisation du terrassement pour passer des drains. En effet, un sol qui se remplit d'eau puis s'assèche provoque des mouvements de terrain.

Si votre allée est en gravier ou en matériau drainant, placez les drains sous l'allée. Sinon, placez-les sur les bords de l'allée.

Les drains seront reliés à un puits sans fond, lui-même rempli de gravier drainant, ou bien au réseau d'évacuation des eaux de pluie.
Respectez les pentes d'écoulement, les diamètres et les profondeurs préconisées et entourez le drain de feutre géotextile.

L’écoulement des eaux de pluie

Joints en sable

Entre vos dalles et vos pavés, le joint se fait généralement en étalant du sable assez gros avec un balai puis en arrosant délicatement.

Attendez quelques jours que le sable se tasse et recommencez un second épandage de sable.

Joints au coulis ou au mortier

Le coulis est réalisé dans une bétonnière afin d’être assez liquide pour être étalé sur toute la surface de l'allée. Attention, il faut le faire en une seule fois pour éviter les nuances de ton.

Si vos pavés sont poreux, évitez le coulis et appliquez un joint au mortier que vous étalerez avec un tire-joint.

Il existe également des joints polymères qui durcissent à l'eau.

Réaliser les joints