Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Préparer l’installation d’un abri de jardin

La préparation pour installer un abri de jardin

Afin d’installer au mieux votre abri, préparez bien votre projet. Informez-vous sur la réglementation en vigueur, les différents types de pose, les critères pour choisir l’emplacement ainsi que les différents éléments pouvant composer un abri de jardin.

Préparer votre projet abri de jardin


Vérifier la qualité du terrain

Le terrain doit offrir une assise solide à votre abri de jardin pour en garantir sa durée de vie :

  • Est-il stable ?
  • Est-il en pente, même légère ?

Ces questions sont essentielles. En effet, la pose d’un abri sur un terrain ne pouvant supporter ce type d’installation peut entraîner un affaissement du sol ou l’effondrement de l’abri de jardin. Toutefois, il est toujours possible de préparer l’emplacement en effectuant quelques travaux préalables comme un aplanissement du terrain ou la pose d’une dalle en béton.

Vérifier la qualité du terrain

Définir l’emplacement idéal

Idéalement, orientez la façade principale vers le sud (sud-est ou sud-ouest selon votre terrain) afin de profiter d’une meilleure luminosité tout au long de la journée.

Prévoyez :

Choisir le bon emplacement pour votre abri de jardin
  • Un accès facile à la porte et aux fenêtres de l’abri. Veillez à ce que la végétation ne rende pas cet accès difficile au fil des ans.
  • Un raccordement à l’électricité si vous souhaitez éclairer l’intérieur ou l’extérieur de votre abri et un raccordement à l’eau en fonction de vos besoins.

Choisissez l’emplacement de votre abri de jardin en fonction des travaux à exécuter afin de limiter leur ampleur.

Évitez :

  • De trop exposer votre abri au vent
  • De le placer trop près d’un arbre. En cas de tempête, les éventuelles chutes de branches pourraient l’endommager.
La bonne info

Si vous optez pour un abri de jardin en bois, laissez toujours un espace libre d’au moins 50 cm autour de l’abri pour que le bois puisse respirer.


Quel que soit l’emplacement choisi, la matière de votre abri et le type de sol, pensez à installer des fondations qui lui assureront stabilité et pérennité.

Les fondations de votre abri de jardin
  • Si votre sol est tassé et nivelé

Il est recommandé de couler une dalle en béton de 10 cm d’épaisseur minimum. Sa surface doit être égale à la surface au sol de l’abri afin d’éviter une stagnation d’eau ou toute infiltration sous ce dernier.

La bonne info

Pour une surface supérieure à 15 m², posez un film polyéthylène spécial dalle anti-infiltrations avant de couler la dalle. Pensez aux joints de dilatation qui évitent les fissures dues aux variations de températures. Attendez 5 jours que le béton sèche avant de poser votre abri.

Depuis le 27 juin 2006, si vous êtes dans une région infestée par les termites et autres insectes xylophages, la législation vous oblige à poser un film anti-termites avant de couler la dalle en béton.

• Si votre terrain est irrégulier

Nous vous conseillons de surélever votre abri. Vous pouvez utiliser des plots en béton ou des parpaings d’une largeur de 15 à 20 cm pour supporter les lambourdes et le plancher. Pour les abris de petite et moyenne surface, vous pouvez utiliser des dalles de terrasses ou des pavés autobloquants posés sur un lit de sable.


La composition d’un abri bois

1.La couverture

Elle recouvre la toiture. Son rôle est double :

  • Rendre l’abri complètement étanche,
  • Renforcer sa résistance aux intempéries.

Si la majorité des abris est vendue avec un feutre bitumeux, ce revêtement constitue une solution temporaire. Il doit être complété ou remplacé dans les 6 mois par l’installation, au choix :

  • De shingles : ces plaques de bitume de 4 à 5 mm d’épaisseur, à clouer ou à coller, offrent une esthétique proche de l’ardoise. À réserver aux toits en pente.
  • De tôles ondulées ou de bacs en acier pour une plus grande longévité et une meilleure protection de la toiture.
  • De plaques PVC imitation tuiles, faciles à installer, pour une finition authentique.

2.La toiture

C’est l’ossature du toit. Selon les abris, elle peut être composée :

  • De plaques en bois hydrofuge,
  • De voliges, planches de bois massif de 10 à 16 mm d’épaisseur,
  • D’une ossature qui supporte directement les couvertures en bacs acier, tôles ondulées ou plaques PVC.

Pour assurer l’étanchéité du toit, vous devez compléter la toiture par la couverture.

3.Les parois

2 types de parois permettent le montage de votre structure :

  • Les panneaux préassemblés qui se montent par emboîtement.
  • Les madriers qui s’emboîtent comme un jeu de construction. De 19 à 44 mm d’épaisseur, ils assurent la résistance et l’isolation thermique des murs.

À densité égale de bois, plus l’épaisseur des parois est importante, plus l’abri est solide.

La composition d’un abri bois : Les parois

4.Les avancées de toits et débords

Ils assurent la longévité de votre abri de jardin. Certains abris présentent une grande avancée de toit ou de grands débords qui offrent une meilleure protection contre les intempéries, et donc une meilleure tenue dans le temps.


Pour une meilleure protection contre le vent et les infiltrations d’eau, les systèmes d’assemblage des abris de jardin en bois sont de plus en plus performants, faciles et rapides à installer.