Comment installer un éclairage extérieur

L’installation d’un éclairage extérieur

L’éclairage extérieur offre de nombreux avantages. Il illumine le chemin jusqu’à votre porte d’entrée, vous permet d’identifier les visiteurs nocturnes et d’éviter les cambriolages, et son aspect esthétique n’est pas à négliger, tant il peut transformer une simple cour ou un modeste jardin en merveilleux tableau d’ombres et de lumières. Suivez nos conseils pour illuminer vos extérieurs !

L’installation d’un éclairage extérieurL’installation d’un éclairage extérieurL’installation d’un éclairage extérieurL’installation d’un éclairage extérieur

Avant toutes choses, prenez connaissance de la réglementation. En France, c’est la norme NF C 15-100 qui fixe les règles à respecter en la matière, que ce soit en termes d’équipement ou de pose.

Equipez-vous d’un matériel capable d’assurer votre sécurité

Equipez-vous d’un matériel capable d’assurer votre sécurité : un VAT (Vérificateur d’Absence de Tension) ou un détecteur de tension, qui vous confirmeront que les circuits sur lesquels vous travaillez sont bien inertes et que vous pouvez y toucher sans danger.

Vous devrez également tester tous vos travaux finis avec ces appareils ou avec un multimètre avant la moindre utilisation !

Toujours pour votre sécurité, chaque élément de votre circuit électrique devra être utilisé dans le respect des règlementations en vigueur. Si vous avez le moindre doute, ou si la loi vous y oblige, référez-vous à une personne compétente, pourvue des diplômes adéquats. Les sites web dédiés, ainsi que les autorités compétentes, pourront vous fournir de plus amples informations.

En France, le test de conformité des installations électriques est obligatoire en cas de vente du bien. Mais nous vous conseillons fortement de faire faire un diagnostic par un électricien après installation, vente ou pas.

Ne prenez aucun risqueNe prenez aucun risqueNe prenez aucun risqueNe prenez aucun risque

Ne prenez aucun risque


Avant de commencer tout type de travail électrique, suivez ces précautions élémentaires :

  • Coupez l’alimentation générale de votre logement.
  • Isolez le circuit sur lequel vous désirez travailler en retirant les fusibles correspondants des porte-fusibles (notez qu’ils sont interdits dans la rénovation et les installations neuves depuis le 27 novembre 2015). Mettez-les dans votre poche afin d’éviter tout remplacement accidentel. Autre solution : en coupant le disjoncteur et, si possible, en le verrouillant ensuite à l’aide d’un cadenas de consignation.
Placez un mot sur le tableau électrique
  • Placez un mot sur le tableau électrique, indiquant aux autres membres de votre foyer que vous travaillez sur le circuit.
  • Vérifiez que le circuit est éteint avec un VAT (Vérificateur d’Absence de Tension) ou un détecteur de tension.
Pour votre sécurité

Lorsque vous devez effectuer des travaux électriques, il est impératif de couper le courant à l’alimentation générale.

Si vous n’êtes pas seul dans votre habitation, collez un papier sur votre disjoncteur général indiquant « Travaux électriques en cours, ne pas toucher » pour éviter tout accident.


Attention

Les disjoncteurs divisionnaires sont obligatoires pour certains appareillages électriques. En cas de doute, rapprochez-vous d’un électricien.

Vous pouvez aussi bien éclairer le dessus de vos portes que les coins d’une allée. Raccordez alors vos nouveaux éclairages à une ligne ou un circuit électrique déjà existants au moyen de connecteurs conformes, en respectant toujours la limite de 8 points lumineux par circuit électrique.

Dans le cas de la création d’un nouveau

Dans le cas de la création d’un nouveau circuit électrique extérieur, installer un disjoncteur divisionnaire (16 A maximum) permettra au courant de se couper immédiatement en cas de court-circuit.
Certaines unités modernes sont déjà dotées de tels appareillages, mais, si vous disposez d’un vieux modèle, il vous faudra en ajouter un vous-même.

Bien sûr, les luminaires extérieurs doivent obligatoirement être étanches avec un Indice de Protection IP44 minimum pour les éclairages placés sous abri, les indices IP67 et 68 étant à privilégier pour tous les autres types d’expositions. N’utilisez que des éclairages spécifiquement conçus pour l’extérieur.
Découvrez toutes les appliques extérieuresDécouvrez toutes les appliques extérieuresDécouvrez toutes les appliques extérieuresDécouvrez toutes les appliques extérieures

Installer un éclairage extérieur à interrupteur

Percez un trou à l’emplacement où vous souhaitez

1 - Percez un trou à l’emplacement où vous souhaitez faire passer l'alimentation de votre lampe.
Il doit être orienté légèrement vers le bas, vers l’extérieur, afin d’éviter les infiltrations d’eau via le câble. 

Fixez le boîtier du luminaire
2 - Fixez le boîtier du luminaire et faites passer le fil électrique dans le presse-étoupe.
Connectez ensuite les extrémités
3 - Connectez ensuite les extrémités du fil électrique aux bornes correspondantes au bornier du luminaire.
Mettez l'ampoule en place et refermez ensuite le luminaire.
4 - Mettez l'ampoule en place et refermez ensuite le luminaire.

5 - Installez un interrupteur et en le raccordant dans la boîte de jonction à l’aide d’un câble de 3 x 1,5 mm².

Installez un interrupteur et en le raccordant dans la boîte de jonction à l’aide d’un câble de 3 x 1,5 mm².Installez un interrupteur et en le raccordant dans la boîte de jonction à l’aide d’un câble de 3 x 1,5 mm².Installez un interrupteur et en le raccordant dans la boîte de jonction à l’aide d’un câble de 3 x 1,5 mm².Installez un interrupteur et en le raccordant dans la boîte de jonction à l’aide d’un câble de 3 x 1,5 mm².
6 - Ramenez les câbles à la boîte de jonction (aussi appelée boîte de dérivation) dans laquelle vous allez les connecter à l’aide des connecteurs prévus à cet effet.
Ramenez les câbles à la boîte de jonction (aussi appelée boîte de dérivation) dans laquelle vous allez les connecter à l’aide des connecteurs prévus à cet effet.Ramenez les câbles à la boîte de jonction (aussi appelée boîte de dérivation) dans laquelle vous allez les connecter à l’aide des connecteurs prévus à cet effet.Ramenez les câbles à la boîte de jonction (aussi appelée boîte de dérivation) dans laquelle vous allez les connecter à l’aide des connecteurs prévus à cet effet.Ramenez les câbles à la boîte de jonction (aussi appelée boîte de dérivation) dans laquelle vous allez les connecter à l’aide des connecteurs prévus à cet effet.
Décondamnez le circuit
7 - Décondamnez le circuit (remettez le courant au tableau général) et vérifiez l’alimentation avec un VAT (Vérificateur d’Absence de Tension) ou un multimètre.
Votre luminaire extérieur est maintenant prêt à fonctionner.
8 - Votre luminaire extérieur est maintenant prêt à fonctionner.

Installer un projecteur à détecteur de mouvement

Si vous optez pour un projecteur
Si vous optez pour un projecteur avec détecteur de mouvement infrarouge, le capteur activera automatiquement la lumière dès qu’une présence sera détectée. Tranquillité d’esprit garantie ! Par ailleurs, l’intensité de ces types d’éclairages s’adapte souvent à celle de la lumière extérieure : au lever du soleil, elle diminue.

- Schéma de câblage d'un luminaire à détecteur de mouvement


Le luminaire à détecteur de mouvement va être relié au tableau électrique de votre logement.
Vous devrez faire passer un câble de 3 x 1,5 mm² entre votre luminaire et la boîte de jonction la plus proche. En cas d’interrupteur intégré, vous n’aurez qu’à l’utiliser pour allumer ou éteindre la lumière. (voir détails dans les étapes de l'installation du luminaire extérieur).

Schéma de câblage d'un luminaire à détecteur de mouvementSchéma de câblage d'un luminaire à détecteur de mouvementSchéma de câblage d'un luminaire à détecteur de mouvementSchéma de câblage d'un luminaire à détecteur de mouvement
Pour votre sécurité
Si vous souhaitez placer votre interrupteur et/ou votre boîte de jonction à l'extérieur, choisissez toujours des modèles IP 67 qui seront ainsi parfaitement étanches et donc sécuritaires par tous les temps.

L’éclairage de jardin depuis le tableau électrique

Dans le tableau électrique, sous le disjoncteur différentiel,

Dans le tableau électrique, sous le disjoncteur différentiel, il est possible d’alimenter son éclairage de jardin par l’intermédiaire d’un disjoncteur divisionnaire 16 A permettant d’alimenter jusqu’à 8 points lumineux en série.
Une fois à l’extérieur, il vous sera possible d’alimenter vos lumières via un câble 3 x 1,5 mm².
Assurez-vous d’utiliser exclusivement des éclairages étanches spécifiquement conçues pour l’extérieur, et que votre circuit dispose d’une protection assurée par un disjoncteur différentiel.

Utilisation d’un câble armé ou blindé


Les gaines des fils électriques (conducteurs) sont marron, noires et grises. Il vous faudra baguer le fil gainé en noir à l’aide d’un ruban électrique PVC jaune et vert à chacune de ses extrémités afin d’indiquer qu'il est utilisé comme câble de terre.

Il est impératif d’enterrer ce type de câble
Il est impératif d’enterrer ce type de câble, car le couper représente un réel danger.
Déposez-le dans une tranchée d’au moins 50 cm de profondeur sous un sentier ou une route, ou 85 cm sous une surface non pavée qui risquerait un jour d’être creusée.
Les règles de sécurité imposent de disposer un grillage avertisseur rouge en PVC au-dessus du câble, à une profondeur de 15 cm environ.
Vous devez fixer le câble blindé au mur à l’aide d’attaches spécifiques et de la visserie appropriée.  Protégez-le si nécessaire.
Vous devez fixer le câble blindé au mur à l’aide d’attaches spécifiques et de la visserie appropriée. Protégez-le si nécessaire.
Le raccordement

Le raccordement


Pour décaper le câble (mettre les conducteurs à nu pour réaliser les branchements), utilisez une scie à métaux ou une pince coupante.
Connectez les conducteurs du câble blindé à ceux d’un câble 3 x 1.5 mm² dans une boîte étanche (IP 67) adaptable qui sera fixée au mur de votre maison ou enterrée.
Le câble blindé doit pénétrer dans la boîte grâce au presse-étoupe (IP 67). Utilisez les dimensions de connecteurs adaptées afin d’éviter tout risque de corrosion. 

Lorsque vous connectez le câble à votre luminaire, portez une attention toute particulière aux connexions de terre et aux joints d'étanchéité, car il est essentiel que vos unités soient résistantes aux intempéries.

Vous devrez également passer le câble blindé dans le presse-étoupe fourni avec le luminaire (suivez les instructions du fabricant).

Comment installer de l’éclairage basse tension

 

L’éclairage basse tension est le plus simple et le plus sûr à utiliser dans les jardins.

Les unités lumineuses sont souvent vendues sur des piquets, qu’il suffit de planter dans le sol. La lumière vient d’un transformateur relié à des câbles à deux conducteurs ordinaires.

Les lampes sont alimentées par des transformateurs 12 Volts

1 - Les lampes sont alimentées par des transformateurs 12 Volts, qu’il vous suffira de relier à une prise intérieure (dans la maison, l’abri de jardin ou le garage) pour les protéger du mauvais temps.
La taille du câble dépendra de la longueur et de la charge du circuit.
Vous pourrez le passer à travers un simple trou percé dans le mur puis pourvu d’un tuyau, ou à travers un trou dans une porte ou un chambranle de fenêtre.​

Fermez le trou avec un isolant en silicone pour éviter les moisissures

2 - Fermez le trou avec un isolant en silicone pour éviter les moisissures. Le voltage étant faible, vous pouvez laisser le câble sur le sol, ou juste sous la surface.
Ceci étant dit, pour des raisons tant esthétiques que de sécurité (un trébuchement est vite arrivé !), nous vous conseillons de l’enterrer à environ 45 cm de profondeur.
Pour ne pas perdre le câble de vue, placez au-dessus de lui un grillage avertisseur rouge en PVC, à une profondeur d’environ 15 cm sous la surface. Cela permettra d’indiquer sa présence en  cas de terrassement.

Les lampes solaires


Pensez également aux lampes solaires, faciles à installer, sans aucun câblage à effectuer, et qui ne vous coûteront pas un centime de consommation électrique !

Les lampes solairesLes lampes solairesLes lampes solairesLes lampes solaires