Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Comprendre les câbles et fils électriques

Le courant électrique et son transport

Les câbles et les fils permettent d’acheminer le courant du tableau électrique vers les différentes pièces de votre logement. La principale différence entre ces 2 conducteurs est qu’un câble électrique est constitué de plusieurs fils électriques regroupés dans une gaine. Avant de choisir vos câbles et fils, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur leur fonctionnement.

Comprendre les câbles et fils électriques


Les câbles et les fils sont des conducteurs métalliques permettant de faire circuler le courant dans votre installation électrique.

Le fil électrique ou conducteur électrique isolé

Il est composé d’une âme conductrice, le plus souvent en cuivre (plus rarement en aluminium), recouverte d’une enveloppe isolante en PVC de couleur.

  • La couleur

En France, la couleur permet de repérer la destination du fil :

  • Jaune et vert pour le fil de terre
  • Bleu pour le neutre
  • Rouge ou tout autre couleur autre que jaune, vert et bleu pour la phase
Important

Ce repérage coloré est souvent différent dans les autres pays. Faites donc attention aux équipements achetés à l’étranger. Le neutre est souvent matérialisé par la lettre N (neutral).

La différence entre câbles et fils

Les fils de phase et de neutre sont les conducteurs métalliques qui transportent alternativement le courant depuis le tableau afin d’alimenter et de mettre sous tension vos divers équipements. Pour votre sécurité, le fil de terre est le conducteur de protection qui véhicule les fuites de courant et l’électricité statique vers la terre.

Vous pouvez trouver les fils électriques sous 2 formes : souple ou rigide.

La différence entre câbles et fils
  • Le fil souple ou multibrins

Il est composé d’une tresse de plusieurs brins de cuivre. Sa souplesse permet de l’utiliser pour des liaisons courtes dans un espace exigu comme celui du tableau électrique ou pour brancher des luminaires.

La différence entre câbles et fils
  • Le fil rigide ou massif

Il est composé d’un seul brin et est plutôt destiné aux liaisons longues avec passage dans des gaines.

La différence entre câbles et fils

Il est constitué de plusieurs fils réunis (multipolaires) dans une gaine protectrice simple ou double. Selon l’usage et le diamètre du câble, le nombre de fils peut varier de 2 à 5. Il est utilisé à la fois pour la circulation du courant électrique (courant fort) mais aussi pour la transmission de données comme le téléphone, l’informatique, la TV… (courant faible).

La différence entre câbles et fils

Néanmoins, il est aussi fréquent d’entendre parler de câble dès lors que ce dernier ne comporte qu’un fil ou conducteur. On parle alors de câble unipolaire comportant une âme conductrice enrobée d’isolant entouré lui-même d’une gaine de protection. Exemple : câble coaxial, câble de terre…


Chaque conducteur électrique est identifié par un ensemble de lettres et de chiffres détaillant leurs principales caractéristiques, ainsi que par leur section, c’est-à-dire le diamètre de la partie conductrice des fils. Il existe 2 principales normes pour caractériser les fils et les câbles électriques : la désignation française UTE (Union Technique de l’Electricité) et la désignation européenne CENELEC (Comité Européen de Normalisation pour l’Electrotechnique). La première lettre de la dénomination donne l’étendue nationale ou internationale :

  • H un type Harmonisé reconnu par le CENELEC
  • U un type national issu de la désignation UTE

Ces références sont en grande partie communes aux fils et aux câbles. Comme les câbles réunissent plusieurs fils, des mentions complémentaires viennent s’ajouter.

La bonne info

Pour vos installations électriques, utilisez de préférence des conducteurs qui commencent par H ou U.

La norme française UTE

Comprendre les câbles et fils électriques

* Les matériaux de l’isolant, de la gaine interne et de la gaine externe peuvent être de différentes natures :

  • C : caoutchouc vulcanisé
  • N : polychloroprène, Néoprène (PCP) ou équivalent
  • P : plomb
  • R : polyéthylène réticulé (PER)
  • V : polychlorure de vinyle (PVC)

La norme européenne CENELEC

Comprendre les câbles et fils électriques

* Pour les matériaux de l’isolant et de la gaine, vous avez le choix entre 5 éléments symbolisés par une lettre

  • B : caoutchouc d’éthylène propylène (EPR)
  • N : polychloroprène, Néoprène (PCP) ou équivalent
  • R : caoutchouc naturel ou équivalent
  • V : polychlorure de vinyle (PVC)
  • X : polyéthylène réticulé (PER)

** Le type d’âme conductrice est représenté par une lettre :

  • F : âme souple classe 5
  • H : âme extra souple classe 6
  • K : âme souple classique
  • R : âme rigide câblée ronde
  • S : âme rigide câblée sectorale
  • U : âme rigide massive ronde
  • W : âme massive sectorale

La section des fils correspond au diamètre de la partie conductrice des fils, c’est-à-dire de l’âme en cuivre, quelle soit rigide ou souple. L’importance de la section détermine l’importance de l’intensité de courant (mesurée en ampères A) que le fil pourra supporter sans chauffer sur une longueur plus ou moins importante. Plus le diamètre est important, plus le fil ou le câble pourra supporter une intensité élevée.
C’est donc en fonction de la destination du circuit que vous déterminerez la section minimale de vos fils électriques.

Section des fils

Le choix entre 10, 16 ou 25 mm² dépend de la longueur du câble et de l’intensité nécessaire au raccordement. En effet, la section du fil détermine l’intensité maximale admissible en ampères.

Section des fils
Attention

Dans un circuit, tous les fils (phase, neutre et terre) doivent avoir la même section.

Les câbles électriques sont généralement en cuivre, un métal considéré comme un excellent conducteur. Ce constat est a priori vrai sur les courtes distances, mais dès que la longueur devient importante, la perte par effet Joule (échauffement) n’est pas négligeable surtout pour de fortes intensités.

À retenir

Plus la longueur de la liaison augmente, plus la puissance transportable diminue. Vous devez donc respecter la puissance maximale admissible pour les sections des fils en fonction de leur longueur et de la puissance.

En fonction de la longueur de raccordement et de la section du fil, voici les puissances maximales supportées par les fils (en watts W).

Section des fils

Pour toutes vos questions, nos experts en magasin sont à votre disposition afin de vous accompagner dans vos projets.