Suite à un problème technique nous vous informons que notre service drive 2H est momentanément indisponible.

Merci de votre compréhension.

Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Choisir la pose des prises et interrupteurs

Pose en saillie, encastrée ou semi-encastrée ?

La première question à se poser est celle du mode de pose. Souhaitez-vous une pose encastrée et donc invisible ? Ou une pose apparente, en saillie, plus facile à réaliser ? Il existe une troisième solution, qui offre un bon compromis entre les deux premières : la pose mixte ou semi-encastrée.

Choisir la pose des prises de courant


Plus esthétique car tout est camouflé dans les murs ou dans les cloisons, la pose encastrée demande des travaux importants. De ce fait, elle est utilisée dans le neuf ou lors de grosses rénovations. Mieux vaut être bricoleur confirmé avant de se lancer.

La pose encastréeé

La pose encastrée nécessite aussi bien des travaux de maçonnerie (saignées) que des travaux d’électricité (mise en place des boîtiers, passage des gaines et fils) et des finitions (rebouchage, ponçage, peinture ou pose de revêtement mural).

Les saignées

Découvrez en vidéo ce qu’est une saignée :

La réalisation de saignées répond à des règles précises qu’il est indispensable de respecter pour ne pas porter atteinte à la solidité de vos murs.

Important

- Jamais de saignée sur un mur en béton

- Jamais de saignée horizontale à moins de 5 cm d’une ouverture

- Jamais de saignée oblique

Découvrez ci-dessous les distances minimales et les longueurs maximales à respecter pour réaliser vos saignées.

La norme définit également la longueur, la largeur ainsi que la profondeur des saignées selon l’épaisseur de votre mur.

La pose encastrée

Une fois les saignées réalisées, il faut y placer des gaines annelées d’encastrement dans lesquelles se trouvent les conducteurs (fils ou câbles). Là aussi, des règles sont à respecter.

  • Séparez les courants faibles et les courants forts en les plaçant dans des gaines différentes pour éviter des interférences (transmission du signal).
  • Gardez ⅔ d’espace libre dans vos gaines au cas où vous auriez besoin d’ajouter des conducteurs.
  • Laissez un espace minimum de 3 cm entre vos gaines et vos canalisations d’eau et de gaz (risques de condensation).

Les boîtes d’encastrement

la pose encastrée

Les boîtes d’encastrement sont destinées à accueillir vos prises et interrupteurs afin de pouvoir les fixer au mur.

Si vous souhaitez poser plusieurs prises côte à côte (au-dessus d’un plan de travail par exemple), choisissez de préférence des boîtes d’encastrement multiples.

la pose encastrée

Selon la norme NF C 15-100, « le système de fixation des boîtes doit être adapté à la paroi dans laquelle elles sont encastrée». 

Le premier critère de choix est donc la nature de la paroi à laquelle vous allez fixer la boîte d’encastrement pour ne pas qu’elle bouge de son support.

Il existe différentes boîtes d’encastrement en fonction de la nature de la paroi :

  • Cloison sèche : boîte d’encastrement classique ou boite d’encastrement étanche BBC (Bâtiment Basse Consommation). Ces nouvelles boîtes d’encastrement étanches, munies de membranes empêchent le passage de l’air et permettent de diminuer les pertes énergétiques.
  • Brique, parpaing, pierre ou moellon : boîte d’encastrement à sceller.
  • Multi-matériaux : boîte d’encastrement à sceller ou à visser.
La bonne info

Si votre cloison le permet, choisissez de préférence des boîtes d’encastrement de profondeur 50 mm, elles vous permettront de câbler plus facilement.


Simple à mettre en œuvre car elle permet de ne pas toucher au support, la pose en saillie est idéale en rénovation ou pour ajouter une commande supplémentaire sur un circuit existant.

La pose en saillie

Il suffit de tirer des fils ou des câbles à partir de la source que l’on raccorde à l’intérieur du boîtier de la prise ou de l’interrupteur, soit dans :

  • Une gaine apparente, appelée aussi goulotte, qui permet de regrouper l’ensemble des conducteurs électriques.
  • Une moulure composée d'un socle, d'un couvercle et d’un ou plusieurs compartiments permettant le passage de conducteurs électriques.
  • Une plinthe PVC (ou bois « évidé ») qui remplace la plinthe décorative tout en abritant vos fils ou câbles électriques.
La pose en saillie

La pose en saillie possède un autre avantage non négligeable : sa mise en œuvre ne provoque pas de poussière.

Voici quelques règles à respecter pour réaliser une pose en saillie :

- Placez les moulures à plus de 10 cm du sol, sauf si vous les accolez à une moulure décorative située au-dessus d’une plinthe existante.

- Utilisez des accessoires de raccordement adaptés (droit, angle, té…).

- Ne couvrez pas vos moulures de papier peint pour y accéder ultérieurement au besoin. Vous pouvez en revanche les peindre.

- Séparez les courants forts et les courants faibles en les plaçant dans des compartiments différents et ainsi éviter toute interférence.

- Si vous utilisez une plinthe, placez le conducteur le plus bas au minimum à 1,5 cm du sol.

La pose en saillie

Ce mode de pose est une alternative entre la pose en saillie peu esthétique et la pose encastrée nécessitant plus de travaux et générant de la poussière. En combinant, les 2 modes de pose précédents, le rendu est plus esthétique au final et ne nécessite que peu de saignées.

Choisir la pose des prises et interrupteurs
Choisir la pose des prises de courant

Pour toutes vos questions, nos experts en magasins sont à votre disposition afin de vous accompagner dans vos projets.