Suite à un problème technique nous vous informons que notre service drive 2H est momentanément indisponible.

Merci de votre compréhension.

Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Choisir une installation électrique pour la salle de bains

L’électricité dans la salle de bains

L’installation électrique dans les pièces d’eau est très réglementée. Si vous veillez à bien respecter la norme, vous pouvez réaliser les installations électriques de votre salle de bains vous-même (électroménager, éclairages, prises et interrupteurs).

Choisir une installation électrique pour la salle de bains

 

Réaliser les installations électriques dans la salle de bains

Les normes électriques dans la salle de bains

La norme NF C 15-100 encadre l’ensemble des installations électriques dans la salle de bains. La norme définit notamment des volumes dans lesquels sont autorisés ou non chaque élément électrique.

Réaliser les installations électriques dans la salle de bains

Pour choisir vos appareils électriques, la norme NF C 15-100 précise également l’Indice de Protection (IP) et la classe d’isolation de l’appareil. L’IP permet de classer les différents appareils électriques en fonction du niveau de protection qu’il vous offre contre l’intrusion de corps solides et liquides. La classe, quant à elle, définit 4 niveaux de sécurité pour les appareils.

Réaliser les installations électriques dans la salle de bains

La liaison équipotentielle spécifique

La liaison équipotentielle relie les éléments métalliques de votre habitation à la terre pour vous protéger de toute surtension et de toute électrisation.

Une liaison équipotentielle supplémentaire est prévue dans la norme NF C 15-100 notamment pour les pièces d’eau comme la salle de bains. Il est essentiel que vos éléments métalliques (canalisations, baignoire en fonte, receveurs, huisseries métalliques et radiateurs) soient reliés à cette liaison équipotentielle. Veillez ainsi à effectuer les raccordements nécessaires en cas de remplacement de vos équipements.

En plus de leur emplacement, réglementé par les différents volumes de la salle de bains, les appareils comme le lave-linge ou le ballon d’eau chaude doivent disposer de circuits électriques et de protections différentielles spécifiques.

Les prises électriques et interrupteurs dans la salle de bains

Réaliser les installations électriques dans la salle de bains

L’installation de prises ou d’interrupteurs dans une salle de bains est possible. Veillez cependant à respecter quelques règles de sécurité.

Placez toujours vos prises et interrupteurs dans la zone « hors volume » de votre salle de bains, c’est-à-dire à plus de 60 cm du lavabo, de la douche ou de la baignoire.

Ne placez jamais une prise dans l’axe vertical du lavabo.

Pour brancher votre rasoir, votre sèche-cheveux ou encore votre lisseur, il existe les « prises rasoir » à installer près des volumes d’eau. Ces prises peuvent être installées dans le volume 2, à moins de 60 cm du point d’eau.

L’éclairage

Lors du choix d’un éclairage pour votre salle de bains, veillez à vérifier, en fonction de son emplacement, sa classe et son IP afin de choisir un luminaire comportant la protection adaptée aux pièces humides.

 

 

 

La bonne info

L’installation de boîtiers DCL est obligatoire dans le neuf ou dans le cas d’une rénovation importante.