.

DERNIÈRES HEURES ! 15€ offerts tous les 100€ d'achats en carte cadeau*        > En savoir plus

Comment isoler un plafond avec des suspentes

Poser un plafond suspendu pour l’isolation

L’isolation de sa maison est primordiale aujourd’hui. Après les portes, fenêtres, sol et murs, vous devez isoler les plafonds avec des matériaux isolants performants. Il faut savoir que 30% des pertes énergétiques de la maison passent par le toit et donc par les plafonds et sous-pentes.

Isoler un plafond suspendu vous permet de diminuer vos dépenses énergétiques, tout en corrigeant les irrégularités de votre plafond d'origine. Simple et efficace, ce procédé garantit une isolation phonique et thermique optimale de l’intérieur de votre maison.

Pour isoler un plafond par des rouleaux de laine de verre ou de laine de roche, la solution la plus efficace est de fixer un plafond suspendu avec un système de suspente. Ces suspentes sont fixées sur des fourrures (profils métalliques) et, le tout habillé de plaques de plâtre.

Pour réussir l’installation de ce type de système et réussir l’isolation de votre plafond avec des suspentes, suivez tous nos conseils en vidéo.

Comment isoler un plafond avec des suspentes

 

Comment réaliser un plafond suspendu avec un isolant en laine de verre ou en laine de roche 

Apprenez à poser et isoler un plafond suspendu en 3 étapes :

  1. Poser les suspentes
  2. Poser la laine de verre
  3. Poser les plaques de plâtre
Avant de commencer les travaux

Avant de commencer les travaux, assurez-vous que le support de la structure est sain et assez solide pour recevoir le poids de l’ensemble isolant/suspentes/fourrures.

Dans notre exemple, nous isolons un plafond en ossature bois (madrier). Les suspentes seront mises en place par vissage sur les madriers en bois.
 

Calcul de quantité de produits

Pour connaitre la surface de votre plafond, le calcul est simple. Il faut multiplier la longueur par la largeur de la pièce.
Exemple : Pour une pièce de 3,60m de longueur sur 5m de largeur, 5mx3,60m = 18m2.

Pour les rouleaux d’isolant et les plaques de plâtre, prendre la surface indiquée sur les produits.
Pour un rouleau d’isolant : Rouleau de 1,20m x 5m = 6m2
18m2 divisé par 6m2 = 3 rouleaux d’isolant.

Pour les plaques de plâtre : surface d’une plaque 1,20m x 2,50m = 3m2
18m2 divisé par 3m2 = 6 plaques de plâtre.

Pour les rangées de fourrure, prendre la longueur du produit.
Une longueur de fourrure (3m) sera posée dans la largeur de la pièce (5m)
Largeur de la pièce : 5m divisé par 3m = 1,67 soit 2 fourrures de 3m (assemblées avec un connecteur).
Sur la longueur de la pièce (3,60m), les fourrures seront posées tous les 60cm.
3,60m divisé par 0,60m = 6 rangées de fourrures.
Attention, il faut ajouter une fourrure supplémentaire soit 7 rangées de fourrures.
2 fourrures x 7 rangées = 14 fourrures

Pour les quantités de suspentes, on compte le nombre de madriers sur la longueur de la pièce (5m) = 9
Si vos madriers sont séparés de 0,60m, vous pouvez fixer une suspente tous les deux madriers (suspentes séparées de 1,20m maximum).
9 divisé par 2 = 4,5 soit 5 suspentes
Les suspentes sont placées sur les rangées de fourrures (7 rangées)
5 x 7 = 35 suspentes

Calcul de quantité de produits

Soit pour une pièce de 18m2 (3,60m x 5m), il faut :
-    3 rouleaux d’isolant de 1,20m x 5,00m
-    6 plaques de plâtre de 1,20m x 2,50m
-    14 fourrures de 3m
-    7 connecteurs de fourrure
-    35 suspentes

Après vous être assuré d’avoir la bonne quantité d’isolant et de suspentes/fourrures, videz la pièce de tous les meubles pour accéder facilement à tous les côtés du plafond.

Pour votre protection, portez des vêtements prévus pour le bricolage ou une combinaison légère pour vous préserver d’éventuelles poussières. Pendant les travaux sur le support bois, portez des lunettes. Vous aurez aussi besoin de gants de protection contre les coupures et irritations par la laine de verre.
 

Liste des outils à utiliser

Prenez des outils simples et en bon état, pour vous faciliter la pose des suspentes et de l’isolant en laine de verre ou en laine de roche.

Vous trouverez tous ces outils en magasin Castorama près de chez vous ou sur le site www.castorama.fr pour une livraison ou pour un passage en Drive.

 

Etape 1 : Pose des suspentes

suspentes

Les suspentes sont les pièces métalliques qui reçoivent les fourrures. 

Il est important qu’elles soient toutes alignées et positionnées dans le même sens, afin de pouvoir clipper les fourrures sur toute la longueur de la pièce. 

Les fourrures doivent être posées perpendiculairement aux madriers.

Pour voir tous les types de suspente, visionnez cette vidéo « Dico-casto ».

placer les suspentes aux quatre coins

La première étape est de placer les suspentes aux quatre coins de la pièce. 

Pour cela, faire un marquage sur le madrier positionné le long du mur, à l’endroit où sera positionnée la première suspente dans un angle de la pièce. 

prenez la mesure du sol

Positionnez-là à 10cm du mur pour ne pas être gêné lors de la pose des fourrures. 

Puis prenez la mesure du sol jusqu’au niveau du bas de la suspente. 

Placez le marquage de hauteur sur le mur, situé sous le marquage du madrier en bois. 

Faites de même avec les suspentes des 3 autres angles de la pièce.

A l’aide de la visseuse

A l’aide de la visseuse, fixez la suspente perpendiculairement au madrier, sur le premier marquage (sur le bois). 

La pointe de la suspente doit être au niveau du deuxième marquage (sur le mur). La suspente doit être tenue par 2 vis dans le bois.

Fixez les 3 autres suspentes de la même manière et dans le même sens que la première.

Tendez le cordeau entre les suspentes

Tendez le cordeau entre les quatre suspentes posées en le passant dans l’encoche prévue à cet effet. Faites un tour autour de chaque suspente.
 

En suivant le pourtour du cordeau

En suivant le pourtour du cordeau, faites un marquage tous les 60cm afin de positionner d’autres suspentes, toujours dans le même sens. 

Pour retrouver toutes les suspentes à la même hauteur, alignez les encoches au niveau du cordeau. 

Fixez-les toutes avec la visseuse.

Tendez un cordeau

Tendez un cordeau sur chaque suspente intermédiaire qui se trouve face à face. 

Vous aurez l’emplacement des suspentes sur les madriers situés au centre de la pièce.
 

Fixez les suspentes

Fixez les suspentes tous les 1,20m maximum et placez-les toujours dans le même sens. 

Au-delà de 1,20m la fourrure risque de fléchir.
 

Lorsque toutes les suspentes sont placées

Lorsque toutes les suspentes sont placées, retirez les cordeaux.

Mesurez la pièce dans le sens de la longueur des fourrures.

La bonne info

Bien prendre les dimensions à plusieurs endroits de la pièce, pour vérifier si les murs sont parallèles.

reportez ces dimensions sur les fourrures

Puis reportez ces dimensions sur les fourrures (profils métalliques) en réduisant les côtes de quelques millimètres afin de prévoir un peu de jeu.

Prenez une grignoteuse

Prenez une grignoteuse pour découper les fourrures. 

Cet outil a été conçu pour découper proprement les profils métalliques.
 

clipper les fourrures

Vous pouvez ensuite clipper les fourrures dans les suspentes sur toutes les longueurs de la pièce. 

Faites attention à ne pas abîmer les murs lors de la pose.

raccord entre deux fourrures

En cas de raccord entre deux fourrures, utilisez un connecteur de fourrure. 

Cette pièce permet d’aligner et de jointer deux fourrures entre elles. 

Faire attention que le connecteur ne soit pas placé au niveau d’une suspente, elle ne pourra pas se clipper sur le connecteur.

Etape 2 : Pose de l’isolant en laine de verre ou de laine de roche

rouleau d’isolant

Prenez un rouleau d’isolant et, avec le cutter, découpez le plastique de protection au niveau de l’extrémité du rouleau d’isolant, pour éviter de découper le papier support (kraft).

La bonne info 

Munissez-vous d’une planche en bois pour découper l’isolant afin de ne pas abimer votre sol.

Sur la première lignée de madriers en bois

Sur la première lignée de madriers en bois, mesurez l’espace disponible entre deux madriers pour préparer la coupe de l’isolant.
 

Reportez cette mesure

Reportez cette mesure en entaillant les deux bords du rouleau d’isolant, à l’aide du coupe laine, et dans le sens de la largeur. 

Découpez la laine avec le coupe laine et la règle de maçon.

Insérez la laine

Insérez la laine entre les madriers et par-dessus les fourrures, en faisant attention à bien plaquer l’isolant sur le bord des murs.

Reprenez la mesure entre les madriers pour découper et insérer les morceaux d’isolant suivants, afin de vérifier les dimensions des découpes.

Posez les isolants suivants

Posez les isolants suivants en les plaçant bord à bord les uns par rapport aux autres pour une meilleure isolation. Il ne faut pas qu’il y ait d’espace entre les isolants.
 

madriers

Faites de même avec les autres espaces entre les madriers. 

Il est possible que des espaces entre madriers soient de taille différente.

Pose des plaques de plâtre

Les plaques doivent être positionnées perpendiculairement

Les plaques doivent être positionnées perpendiculairement aux fourrures.

Munissez-vous d’un lève plaque pour faciliter le positionnement et la pose des plaques de plâtre (placo) sur les fourrures.

Placez la première plaque de plâtre

Placez la première plaque de plâtre sur les crochets du lève plaque. 

Redressez l’ensemble jusqu’à la position horizontale, et verrouillez la position.

Placez le lève plaque dans le premier angle

Placez le lève plaque dans le premier angle de mur et mettez les quatre roulettes en position freinage pour stabiliser l’ensemble.

Montez la plaque vers le plafond

Montez la plaque vers le plafond avec la manivelle du lève plaque, jusqu’à ce que la plaque affleure les fourrures.

Abaissez les crochets du lève plaque

Abaissez les crochets du lève plaque en vous assurant que la plaque ne bouge pas. 

Calez la plaque manuellement dans l’angle du mur en la faisant glisser.
 

Vissez le pourtour des plaques

Vissez le pourtour des plaques sur chaque fourrure avec une visseuse munie d’un embout spécial plaque de plâtre. 

Cet embout permet de ne pas faire traverser les vis dans la plaque de plâtre.

Une fois toutes les vis en place

Une fois toutes les vis en place, vous pouvez redescendre le lève plaque.

Il vous restera à visser le centre de la plaque au niveau des fourrures. 

Positionnez les vis tous les 30cm pour bien fixer la plaque et empêcher qu’elle ne fléchisse.
 

Continuez la pose des plaques

Continuez la pose des plaques sur toute la surface de la pièce en les calant entre elles bord à bord. 

Il ne doit pas y avoir d’espace entre chaque plaque de plâtre.

prenez les dimensions de l’emplacement de la dernière plaque

Selon la longueur de votre pièce, prenez les dimensions de l’emplacement de la dernière plaque et reportez-les sur la plaque pour la mettre à la bonne longueur. 

Prévoyez un peu de jeu en minorant les dimensions de quelques millimètres.
 

Tracez les mesures

Tracez les mesures avec une règle de maçon sur la plaque, et découpez-la grâce à une scie à plaque de plâtre (placo).

 Positionnez le placo sur des tréteaux pour plus de stabilité.

la largeur de la pièce

Faites de même pour la largeur de la pièce.

La dernière longueur de plaque de plâtre sera à ajuster en prenant les dimensions sur la largeur de l’espace restant à couvrir. 

Sur une longueur équivalente à une plaque, prenez les dimensions à deux endroits afin de pouvoir corriger un éventuel rattrapage d’équerrage de la pièce. 

dimensions à reporter

Ces dimensions sont à reporter sur la plaque de plâtre pour la découper.

L’espace de la dernière plaque sera donc à mesurer en longueur et largeur ; dimensions à reporter sur la dernière plaque pour la découper.

Fixez la dernière plaque de plâtre.
 

fini la pose de l’isolation avec des suspentes

Vous avez fini la pose de l’isolation avec des suspentes. 

Il vous restera à faire les finitions des plaques de plâtre (placo), puis y apposer une peinture pour plafond.

La finition des placos

La finition des placos est à réaliser avec de l’enduit et des bandes à joint papier. 

La pose de l’enduit et des bandes à joint papier demande, après séchage, un ponçage très fin pour une finition parfaite afin d’avoir une surface prête à peindre.

Après la finition des plaques de plâtre

Après la finition des plaques de plâtre, la peinture sur placo a besoin qu’une une sous-couche soit appliquée avant de mettre la peinture de plafond.

Découvrez comment peindre un plafond

Pour toutes vos questions, nos experts en magasin sont à votre écoute et vous accompagnent dans vos projets.