Nous vous invitons à privilégier le Drive 2h et la livraison à domicile pour vos achats. En savoir plus

Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Choisir l’isolation thermique des plafonds

Le choix d’une isolation pour le plafond

L’isolation thermique des plafonds permet d’améliorer les performances énergétiques du logement. Combinée à une isolation phonique, elle offre ainsi un confort supplémentaire. Plafond entre deux étages ou situé sous un toit, quel type de pose privilégier et quel matériau mettre en œuvre ?

Choisir l’isolation thermique des plafonds


L’isolant peut être collé directement sur le plafond à isoler ou installé sur une ossature métallique. Dans le 2ème cas, 2 options sont possibles : le faux plafond sur suspentes fixées au plafond et le plafond autoportant sur structure fixée aux murs.

Plafond isolé par collage de panneaux isolants

Très simple à mettre en œuvre, ce type d’isolation se réalise en collant directement des panneaux ou plaques d’isolant rigides sur le plafond à isoler.

Cette solution n’est possible que si vous avez un support rigide, régulier et plan. La surface doit être propre et débarrassée d’éventuels restes de peinture écaillée. Cette condition est essentielle pour obtenir une bonne adhérence de l’isolant.

Plafond isolé par collage sur ossature

La mise en place de l’isolation sur une ossature est recommandée si le plafond est en mauvais état ou si sa surface est irrégulière. C’est également la solution à choisir pour cacher les différents réseaux électriques, de canalisation ou de ventilation. Côté déco, une ossature permet de jouer sur les niveaux du plafond et d’intégrer un éclairage.

Le faux plafond sur suspentes ou plafond suspendu

L’ossature, composée de lisses et de fourrures métalliques, est fixée au plafond par des suspentes.

L’isolation est mise en place à l’intérieur de l’ossature puis recouverte d’un revêtement de finition du type plaques de plâtre.

La configuration du plafond à isoler
  • Le plafond autoportant

L’ossature, composée de rails et de montants, est fixée au mur. L’isolant est installé entre les rails, puis recouvert d’un revêtement de finition comme des plaques de plâtre. C’est la solution la plus facile à mettre en œuvre. Il est également possible de visser des panneaux isolants rigides directement sur cette structure.

La configuration du plafond à isoler

Comparatif entre les différents types d’isolation par le plafond

Le collage de panneaux sur le plafond et la pose d’une ossature présentent des avantages et des inconvénients.

Isoler un plafond autoportant Comparatif entre les différents types d’isolation par le plafond

Les critères de choix des isolants

  • La conductivité thermique

Notée λ, elle est exprimée en W/m.K. Plus elle est faible, plus la performance d’isolation des matériaux est importante, à épaisseur équivalente.

  • La résistance thermique

Elle se mesure en m².K/W et varie de 1 à 7. Plus la résistance thermique est grande, plus votre produit est isolant.

Pour limiter la perte de hauteur sous plafond, il est conseillé de choisir un isolant dont la résistance R est élevée (une valeur minimale de 6), ce qui permet de poser une épaisseur moindre. Si le plafond à isoler est un plafond rampant, les performances thermiques de l’isolant doivent être les mêmes que celles prescrites pour des combles aménagés.

Les différents types de matériaux

Les matériaux pour isoler le plafond

Vous pouvez choisir des matériaux d’origine minérale, performants sur le plan thermique et phonique.

  • La laine de verre
  • La laine de roche
  • Le verre cellulaire

 

Les isolants d’origine végétale proposent également de bonnes performances thermiques et phoniques, et sont particulièrement recommandés pour le bâti ancien.

  • L’ouate de cellulose
  • La fibre de bois
  • Le liège expansé

Vous avez aussi la possibilité de poser des isolants d’origine synthétique, efficaces sur le plan thermique, mais piètres isolants phoniques.

  • Le polystyrène expansé (PSE)
  • Le polystyrène extrudé (PSX)

Ces isolants sont disponibles en conditionnements variés : panneaux, rouleaux et plaques.

La bonne info

Lors de l’isolation d’un plafond entre 2 étages, privilégiez des matériaux combinant performances thermiques et phoniques. La laine de roche et les isolants d’origine végétale sont les plus adéquats.

Pour isoler un bâtiment ancien, évitez les panneaux de verre cellulaire et les isolants d’origine synthétique (PSE, PSX) car ils ne parviennent pas à bien absorber l’humidité de l’air.

Les matériaux en fonction du type de plafond

Les matériaux en fonction du type de plafond

Pour toutes vos questions, nos experts en magasin sont à votre disposition afin de vous accompagner dans vos projets.