Forte affluence Drive 2h : nous vous recommandons fortement de prendre RDV pour le retrait de votre commande
(à effectuer après la confirmation de commande à réception d'un SMS ou Email).

Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Choisir des chevilles

Cheville à expansion Molly®, à frapper ou scellement chimique ?

Les chevilles sont indispensables quand le vissage ne peut être réalisé directement sur le support. Cheville Molly® ou à expansion, chevilles à frapper, à bascule, à visser, chimique… Parmi cette grande variété, choisissez les chevilles adaptées à la fixation envisagée.

 

Cheville à expansion Molly®, à frapper ou scellement chimique ?

Les chevilles permettent de fixer des vis dans des murs afin de suspendre solidement des objets. Il existe différents types de chevilles, à choisir en fonction du support (matériau plein ou creux) et de la charge à supporter.

Les chevilles universelles ou crampon

Les chevilles universelles ou crampon

Cette fixation a de nombreux usages sur supports creux et pleins mais convient surtout pour les charges légères. Lorsque la vis est insérée dans le mur, la cheville s’ouvre et se cramponne au matériau plein ou se bloque dans les matériaux creux.

Les chevilles à expansion

Les chevilles à expansion

En plastique, ces chevilles multi-supports s’adaptent aux murs pleins ou creux et sont à coupler avec des vis universelles. Elles nécessitent un préperçage du support et leur ancrage se fait par expansion, c’est-à-dire par augmentation de leur volume au vissage.

Les chevilles à expansion métallique

Les chevilles à expansion métallique

Couramment appelées chevilles Molly®, ces chevilles en métal sont spécialement conçues pour les plaques de plâtre, cloisons alvéolaires et briques creuses. Elles s’installent avec leur vis après un perçage préalable du support.
Vous devez utiliser une pince à expansion pour tirer sur la vis et provoquer l’ouverture de la cheville. La vis est alors bloquée dans la paroi.

Les chevilles à frapper

Les chevilles à frapper

Elles servent aussi bien sur les supports pleins que sur les supports creux et plus particulièrement pour fixer des tasseaux. Après préperçage, leur structure fendue s’ouvre et se bloque dans le matériau lorsque vous enfoncez la vis dedans à l’aide du marteau.

Les chevilles à visser autoperceuse ou autoforeuse

Les chevilles à visser autoperceuse ou autoforeuse

Munies d’un pas de vis et d’une pointe très affutée, ces chevilles ne nécessitent pas de perçage préalable. Elles se mettent facilement en place par vissage dans un support creux et tendre comme des plaques de plâtre.
Seul bémol, elles sont destinées uniquement à des charges légères.

Les chevilles à déformation ou Nylon

Les chevilles à déformation ou Nylon

Également appelées chevilles à verrouillage de forme, elles s’utilisent sur murs pleins et creux et nécessitent un perçage préalable.
Le vissage entraîne la rétractation du corps de la cheville pour former un bourrelet qui bloque la vis dans le mur.

Les chevilles à bascule

Les chevilles à bascule

Munies d’ailettes à ressort et terminées par une extrémité en crochet, ces chevilles métalliques pour matériaux creux servent à suspendre des éléments au plafond (lustres, suspensions…).

Après un perçage préalable, ces chevilles se mettent en place en maintenant leurs ailettes pour leur permettre de passer dans le trou. Le relâchement de la cheville entraîne son blocage dans le plafond grâce au déploiement des ailettes.

Le scellement chimique

Ce sont les fixations les plus aptes à supporter de très lourdes charges, aussi bien sur des supports pleins que sur des supports creux.

Le scellement chimique

On parle de cheville chimique car la vis est fixée par scellement dans une résine durcissante injectée tout autour, que ce soit directement dans un mur plein ou, s’il s’agit d’un support creux, dans un tamis (cheville percée qui augmente l’adhérence de la résine).


Support plein ou creux, choisissez une cheville adaptée à la nature du mur ou du plafond : plaque de plâtre ou placo®, parpaing, brique, pierre, béton, béton cellulaire, carreau de plâtre, panneaux alvéolaires.

Si vous ne connaissez pas la nature de votre mur, vous pouvez délicatement taper sa surface et déterminer au son s’il est creux ou plein. Vous pouvez aussi percer un trou peu visible et analyser la poussière pour connaître le matériau de votre mur.

Chevilles pour les matériaux pleins

Choisir des chevilles

Chevilles pour les matériaux creux

Chevilles pour les matériaux creux

Sélectionnez une cheville adaptée à la charge à supporter : lourde s’il s’agit par exemple de meuble, légère ou moyenne si vous devez fixer des étagères, cadres, tringles à rideaux…

Fixer des charges lourdes

Choisir des chevilles

Fixer des charges moyennes ou légères

Fixer des charges moyennes ou légères

Le diamètre de la cheville

Sélectionnez le diamètre de votre cheville en fonction de la charge qu’elle doit supporter.

Choisir des chevilles

Selon le diamètre de votre cheville, choisissez le diamètre et la longueur de votre vis. Au minimum, la vis doit être aussi longue que la cheville mais l’idéal est que la vis soit plus longue que la cheville pour favoriser la fixation.

Ce tableau vous indique quel diamètre de vis choisir en fonction de celui de la cheville et de sa longueur.

Choisir ses chevilles
Le diamètre de la cheville
Important

Dans des matériaux durs, les diamètres du trou de perçage et de la cheville doivent être équivalents. Dans un matériau creux ou friable, le diamètre du trou doit être légèrement inférieur à celui de la cheville.

La longueur de la cheville

Plusieurs longueurs de chevilles peuvent être proposées à diamètre égal. Afin d’assurer le meilleur ancrage possible et donc la solidité de la fixation, il est conseillé de choisir la longueur la plus importante. Cependant, prenez en compte l’épaisseur du support car la cheville ne doit pas dépasser.


En fonction du type de cheville, choisissez l’outil adapté : perceuse, pince à expansion, marteau ou visseuse.

Le diamètre de la cheville
Quel outil pour mettre en place les chevilles ?

La majorité des chevilles nécessite un perçage préalable du support.

En fonction de la nature du mur, l’utilisation d’une perceuse ou d’une perceuse à percussion est alors nécessaire.

Quel outil pour mettre en place les chevilles ?

Les chevilles à expansion métalliques, dites chevilles Molly®, nécessitent quant à elles l’utilisation d’une pince à expansion pour assurer leur blocage.

Pour toutes vos questions, nos experts en magasin sont à votre disposition afin de vous accompagner dans vos projets.