Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Choisir des clous

Le choix de la clouterie

Également appelés pointes, les clous sont les fixations les plus simples à mettre en place. Un simple coup de marteau suffit pour les fixer, sans même percer. Il existe une grande variété de clous, chacun ayant un usage bien précis et proposant plusieurs formats et matériaux en fonction de vos besoins.

 

Le choix de la clouterie

Quel clou pour quel usage ?

Quel clou pour quel usage ?

Le type de clou doit être adapté à l’usage auquel il est destiné.

Trois catégories de clous peuvent être différenciées :

  • Les clous usuels
  • Les clous tapissiers et décoratifs
  • Les clous à usage spécifique

Les clous usuels

Découvrez l’utilisation des clous les plus courants en fonction leur forme.

Les clous usuels
  • Les clous à tête d’homme
Les clous à tête d’homme

Pourvus d’une toute petite tête, ces clous permettent un assemblage presque invisible, idéal pour tous les travaux de menuiserie (lambris, moulures, plinthes en bois…).

Choisir des clous

Ils s’utilisent avec un chasse-clou qui enfonce leur tête au ras de la surface du bois.

  • Les clous à tête plate
Les clous à tête plate

Ces clous à tête aplatie sont très couramment utilisés pour la fixation du bois ou du métal sur du bois.

Ils permettent l’assemblage des charpentes et des menuiseries ainsi que le scellement d’huisseries ou de caisses d’emballage.

  • Les clous à tête ronde
Les clous à tête ronde

Ces clous à petite tête bombée servent à fixer des tasseaux, cadres et objets légers sur des supports durs comme la pierre, l’aggloméré de ciment, la brique et les bois durs comme le chêne.

Disponibles en laiton, ils fixent les fermoirs, charnières et serrures. Ils peuvent aussi être utilisés comme clous décoratifs pour réaliser, par exemple, des motifs sur des coffres.

  • Les clous torsadés
Les clous torsadés

La caractéristique de ces clous réside dans leur tige, qui, à l’inverse de celle des autres clous, n’est pas lisse. Sa forme torsadée permet ainsi de résister à l’arrachage et d’éviter la déformation de l’assemblage.

Utilisables aussi bien pour le bois et l’aggloméré que pour fixer du métal sur du bois, les clous torsadés permettent de réaliser des charpentes, des menuiseries et des emballages en bois.

  • Les clous à placage ou pointes
Les clous à placage ou pointes

Ces clous se présentent comme de fines pointes sans tête permettant d’effectuer des assemblages invisibles.

Les pointes à placage sont majoritairement utilisées pour fixer les baguettes, les encadrements et les moulures. Elles sont effectivement très faciles à couper à la pince et à arraser à la surface du bois.

Les clous tapissiers et les clous décoratifs

Incontournables dans la restauration de sièges, ces clous trouvent de multiples utilisations en décoration pour personnaliser des meubles ou des objets.

Les clous tapissiers et les clous décoratifs
  • Les clous tapissiers

À large tête bombée, ces clous ont souvent un rôle décoratif et cachent ainsi la semence pour réaliser de jolies finitions.

  • Les semences

Ce sont de petits clous à tête plate et pointe courte en acier bleui. Elles permettent de fixer le tissu dans le bois ou de réaliser des encadrements.

  • Les clous cache-vis

Ils ont une tête à 4 petites pointes pour cacher les vis.

Les clous à usage spécifique

Les clous à usage spécifique
  • Les clous pour shingle

Ils sont adaptés à la couverture des abris de jardin ou des garages.

  • Les clous calotin

Dotés d’une tige torsadée, ils permettent de fixer les gouttières et les bandes d’étanchéité du toit. Ils résistent à l’arrachement et assurent une fixation stable.

  • Les pointes vitrier

Elles sont conçues pour fixer les vitres dans l’encadrement des huisseries.

  • Les conduits et crampillons

En forme de petits arceaux terminés en pointe, ils permettent de fixer les grillages sur les poteaux en bois ainsi que les câbles dans les poutres ou les baguettes.

Quel matériau et quelle longueur pour les clous ?

Les différents matériaux pour les clous

Découvrez les différents matériaux des clous, leur couleur, leur dureté et leur résistance à la corrosion.

Les différents matériaux pour les clous

Dans le choix d’un clou, 2 facteurs sont essentiels : la dureté du matériau et sa résistance à la corrosion.

La dureté du matériau
  • La dureté du matériau

Pour une fixation dans un matériau dur (brique, béton, bois dur…), privilégiez l’acier. En effet, l’aluminium et le laiton sont plus souples et donc moins solides.

Le matériau le plus dur est l’acier trempé, dont le traitement de finition accroît la solidité.

  • La résistance à la corrosion

Que ce soit pour des pièces humides ou en extérieur, il est important de choisir des clous dans un matériau résistant à l’humidité et donc à la corrosion : de préférence l’aluminium ou l’acier ayant reçu un traitement de finition. En effet, l’acier brut est sensible à la corrosion.

La longueur de la tige

La longueur de la tige

Pour choisir la bonne longueur de tige, il est nécessaire de combiner 2 éléments.

  • Une profondeur d’ancrage suffisante

Plus l’ancrage est profond, plus le clou est solidement fixé et susceptible de résister à l’arrachement.

  • Une longueur ne dépassant pas l’épaisseur des éléments à fixer

Mieux vaut éviter que la pointe du clou ne soit visible une fois qu’il est planté.

Pour toutes vos questions, nos experts en magasin sont à votre disposition afin de vous accompagner dans vos projets.